Mots-clés : , ,

14 sujets de 61 à 74 (sur un total de 74)
  • Auteur
    Articles
  • #39454
    newone5
    Participant

    Bonjour Aros,

    Attention, mon idée était que vous découpliez séance de massage prostatique et séance masturbatoire pour découverte de votre anatomie, pas de coupler les 2 ! Dites-moi ce que ça donne.

    Bien cordialement

    #39461
    aros
    Participant

    Bonjour @newone5,

    En effet je tente cette approche depuis un moment.
    J’ai passé la nuit avec l’Helix. Pas de ressenti. Ce matin au réveil rien.
    J’ai utilisé de l’huile de coco un peu fondu au micro onde, mis dans une seringue pour la lubrification, et mis le masseur au congélateur pour aussi mettre de l’huile de coco dessus. Ce matin il restait encore un peu de lubrifiant, c’est au moins déjà ça.

    Je continue à lire certains témoignages qui laissent toujours rêveur…
    Après plus de 2 ans d’expérimentation, je me demande quand viendra mon rewiring.

    #39480
    aros
    Participant

    J’ai refait une session en passant la nuit avec le masseur. (toujours en lubrifiant le rectum avec 5/6ml via seringue et le masseur passé au préalable au congélateur pour que le lubrifiant se “colle” dessus).
    En me couchant, j’ai fait la relaxation via la respiration, puis des pensées érotiques en me massant les tétons. Je me suis endormi à un moment. Dans la nuit, je me suis réveillé et ai tenté à nouveau la même chose, et rebelote ce matin au réveil, avant de me lever. Rien n’est venu.

    Par contre, à certains moments uniquement et rapidement, je sentais l’afflux sanguin au niveau du masseur, pas de la prostate. Comme si je sentais un battement dans le rectum.
    Pensez-vous qu’une connexion est en cours ? Est-ce le début d’une prise de conscience du corps à ce niveau là ?
    Merci de vos retours.

    #39501
    aros
    Participant

    Nouvelle séance cette nuit avec l’Helix. Bon, toujours au point mort.
    J’ai beau mettre tout le lubrifiant possible, je n’ai jamais senti le masseur bouger. (pourtant le lubrifiant fondu appliqué sur le masseur congelé permet une lubrification optimale)
    Même, à certains moments, la butée me gène car elle appuie trop. Je suis obligé de la décaler un peu.
    Respiration, décontraction, j’essaie de localiser la tête du masseur sur la prostate, en vain.
    Le matin au réveil je suis détendu, je retente, mais rien ne vient.

    Le Loki Wave (sans vibration, mais avec le mouvement robotisé du masseur) serait-il un instrument trop brutal ou bien serait-il un déclencheur pour localiser la prostate ? J’hésite à me racheter un masseur en plus (j’en ai déjà 3) car depuis plus de 2 ans j’en suis encore qu’à l’étape 5 du traité, à savoir que le masseur inséré ne me gène pas, c’est tout.

    #39502
    bzo
    Participant

    J’ai beau mettre tout le lubrifiant possible, je n’ai jamais senti le masseur bouger.

    je suppose que tu évoques les contractions involontaires?
    tu attends cela couché, plus ou moins relaxé, plus ou moins immobile, comme on attend le messie,
    temps d’improviser, temps de te bouger un peu,
    d’y mettre un peu du tien, beaucoup du tien, d’essayer d’éveiller ton désir,
    caresse-toi, fais des contractions volontaires, va à la rencontre de ta prostate,
    n’attends pas qu’elle vienne à toi, tu risques d’attendre longtemps,
    c’est une grosse paresseuse, elle a ses habitudes de flemmardise,
    une fois qu’elle est enflammée, là cela se va tout seul
    mais avant cela, il faut lui donner le goût de s’activer
    et cela arrivera beaucoup plus facilement si on est nettement plus proactif avec elle

    tu n’as rien à perdre en tout cas à essayer une méthode plus active,
    je me répète, il ne faut pas s’obstiner à suivre le traité à la lettre, surtout si les résultats tardent
    il faut l’adapter à ses besoins, parfois n’en garder plus que quelques aspects, quelques lignes conductrices,
    parfois même n’en rien garder du tout et suivre son chemin selon son désir,
    selon le traité qu’on s’est écrit au plus intime de sa chair,
    en écoutant son corps ou du moins en l’essayant

    s’éloigner de sa bite au garde à vous pour trouver du plaisir, n’est pas facile,
    on est complètement perdu, cela peut paraître totalement impossible ou insurmontable comme obstacle,
    on cherche des repères, on voudrait un sentier bien balisé,
    mais je peux t’assurer que tout notre corps peut réagir comme un sexe,
    le moindre centimètre carré de chair en nous, est prêt à s’enflammer
    et à participer à une jouissance généralisée interminablement
    si l’on s’y prend comme il faut

    le plaisir, les sensations, peuvent être au rendez-vous de mille manières différentes,
    différentes de l’acte sexuel habituel, in out, in out, avec son sexe durci et dressé,
    différentes aussi du traité,
    il s’agit de chercher la complicité de son corps et de s’engager là-dedans non pas mécaniquement
    mais avec toute son ardeur et toute sa sensibilité, de tout son être,
    cherchant à s’embarquer sur son désir, en le dirigeant vers soi-même,
    même pas vers soi-même, vers un point comme cela dans l’invisible,
    vers nulle part en fait, juste en l’éveillant

    juste essaie d’être là dans l’instant, au plus près possible de ton corps,
    en essayant des choses et en écoutant ce qui se passe,
    essaye d’éveiller tes instincts, tes pulsions, ne plus penser à ce que tu fais,
    très important cela, ne plus penser, les pensées nous empêchent de vivre l’instant présent,
    c’est comme si en un endroit touristique spectaculaire,
    au lieu juste d’être là, de tout déguster des yeux, avec tous tes sens,
    tu étais l’oeil toujours collé à ton smartphone, à faire des photos de l’endroit

    juste fais, juste essaie de te laisser emporter, caresse, bouge, contracte, sans aucune arrière-pensée,
    sans aucune peur, sans tabous, sans rien retenir,
    c’est comme cela qu’on éveille son désir, enfin que moi j’éveille mon désir
    et que mon corps m’embarque sur son tapis volant

    #39505
    Epicture
    Participant

    Je suis 100 % d’accord avec @bzo.
    La pensée est , pendant les sessions, tout a fait nefaste.
    Mais si le progrès est long, voire quasi inexistant, c’est qu’ une disposition d’esprit conduit à la resistance du corps. Il y a donc, selon moi, en dehors des sessions, une pensée à avoir, une réflexion a mener pour que cette disposition d’esprit se tourne vers l’ouverture au détriment de la resistance. C’est nécessairement un processus long et progressif. S’il est accompagné de pratique aveugle mais en conscience, c’est a dire qui n’attend rien mais profite, les progrès, bien que très progressifs, seront au rendez vous. J’en fait l’expérience chaque jour. Le cheminement de @bzo est est unique, le mien aussi, mais le plaisir, lui, est universel.
    Ne lâche rien…

    #39506
    Epicture
    Participant

    tu attends cela couché, plus ou moins relaxé, plus ou moins immobile, comme on attend le messie,

    Qu’il s’agisse des contractions involontaires, oudu super O, c’est la même chose. Personnellement, je ne suis pas capable de dire que les ai vecu car ce que je vis ne correspond pas aux descriptions des contractions involontaires, ou du super O, que j’ai pu lire sur le forum. Cependant, je vis des moments de plaisir intense, profond, puissant, etc..
    C’est tout a fait possible, sans contractions involontaires, ni super O.
    Donc, suit les conseil de @bzo : fait ton propre chemin, etc…
    Le cheminement est un parcours sur lequel le plus important selon moi c’est le désir de l’exploration de son corps et de ses sensations. Il te conduira, quels que soient les méandres empruntés dans des contrées inconnues. C’est ton ouverture qui les fera merveilleuses.
    Bon cheminement …

    #39513
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @aros,
    Je partage les commentaires apportés par @bzo et @epicture. Ils te donnent d’excellents conseils.

    Notre cheminement prostatique est une exploration de territoires inconnus qui font partie de notre être. C’est important quand on explore l’inconnu de suivre une méthode pour éviter de tourner indéfiniment en rond. Le traité d’Aneros propose une méthodecohérente applicable au plus grand nombre des hommes. Ce n’est pas la seule méthode qui permette de vivre des orgasmes « autrement », orgasmes enchaînés à volonté à la fois plus intenses et plus longs que les orgasmes « instinctifs » que nous découvrons avec la puberté ou un peu plus tôt pour certains.

    Les expériences que certains d’entre nous parviennent à vivre sont très variées et profondément personnelles, au point que souvent elles ne répondent plus à la définition de l’orgasme donnée par les dictionnaires. La notion de super O correspond à une réalité mais à l’expérience on constate qu’elle extrêmement réductrice de la richesse de la jouissance que nous apprenons à vivre en explorant méthodiquement nos zones érogènes, dont nos organes sexuels ne sont qu’une partie.

    Si tu penses @aros que l’application de la méthode proposée par le traité d’Aneros ne t’apporte aucun résultat, n’hésite pas à en suivre une autre. Si nécessaire tu peux inventer la tienne à partir de la réalité de ton expérience. La seule règle qui soit universelle est d’être patient, appliqué et prêt à vivre des expériences qui pourront initialement être très subtiles, très dérangeantes, tout à fait inattendues.

    Je pense que tu aideras beaucoup ta progression en pratiquant à côté de tes sessions des disciplines telles que relaxation, méditation, auto-hypnose, yoga ou toute autres formes de pratiques qui t’aideront à te réapproprier ton corps et à libérer tes émotions.

    Bon cheminement @aros.

    #39515
    aros
    Participant

    Merci pour vos commentaires !
    Que cela peut paraitre complexe ! Je vais continuer et essayer de trouver mon chemin.

    #39567
    aros
    Participant

    Je viens de commander le Loki Wave, en promo flash à 114€.
    Donc pas de beurre de karité ni de lubrifiant silicone, c’est bien cela ?
    Juste de l’huile de coco et lubrifiant eau dessus je crois.

    #39571
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @aros,
    Le silicone peut être décomposé par l’huile de silicone mais il est tout à fait compatible avec le beurre de karité qui est une huile végétale au même titre le l’huile de coco. C’est le latex (utilisé pour les préservatifs) qui n’aime pas les huiles végétales…
    Bon cheminement @aros.

    #39628
    paul
    Participant

    @aros

    Je viens de commander le Loki Wave

    Alors tu as testé ce nouveau jouet ?

    #39633
    aros
    Participant

    Bonjour @paul,
    Je l’ai reçu jeudi et ai pu le tester hier soir.
    Forcément il est plus actif qu’un helix ou progasm Jr, 2 de mes jouets, puisque motorisé.
    Déjà il est un peu plus dur à insérer de la la taille, mais une fois en place il tient bien, et ce sans une main pour le tenir.
    Alors, une précision, quand l’on tient le loki wave dans la main, non inséré j’entends, comme on tient le manche, c’est la partie inserable qui bouge. Quand il est inséré et que l’on ne tient pas le manche, c’est plutôt le manche qui bouge. De ce fait il est préférable de tenir le manche pour que l’autre partie bouge dans le rectum.
    C’est vraiment qu’un premier essai mais je pense qu’il peut être efficace. Je n’ai pas ressenti de massage de la prostate à proprement parlé mais plutôt un certain plaisir du côté du sphincter.
    Hier soir lors de la première utilisation j’alternais sans les mains et en tenant le manche à d’autres moments.
    Pour la lubrification j’ai utilisé de l’huile de coco et également un lubrifiant que j’ai acheté en même temps que le masseur, le pjur analyse me water car le loki wave est en silicone.
    Enfin je pense qu’il faut lubrifier un max avec ce masseur.
    Je ferai un autre essai dès que possible.

    #39641
    aros
    Participant

    J’ai refait une séance hier.
    Déjà le lubrifiant que j’ai pris, le pjur analyse me, comporte de la glycérine, du coup ce n’est pas top ! @bzo en avait parlé et je confirme.
    Sinon, malgré le mouvement, les différentes vibrations (vraiment sympas avec les ondes), la respiration, l’excitation, je n’arrive pas du tout à sentir quoi que ce soit, pas la sensation que la prostate soit “touchée”.
    Le plaisir un peu ressenti se situe à niveau des sphincters seulement, ce qui n’est pas le but du tout.

    Je continuerai de faire des séances mais avec de l’huile de coco seulement.

14 sujets de 61 à 74 (sur un total de 74)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.