5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Articles
  • #18475
    matou8313
    Participant

    Bonjour à tous,
    J’ai écrit mon premier message sur une utilisation d’anéros MGX puis Helix , qui ne m’apportait plus les satisfactions du début , à cause peut-être d’opérations de la prostate (adénome) et de coincements de nerfs (hernie discale et canal d’Alcock étroit)
    J’en suis arrivé ensuite à l’électro-stimulation , développée avec d’autres adeptes sur un site qui lui est spécialement dédié . Ce mode de stimulation procure des orgasmes très intenses à condition de savoir les gérer, comme l’anéros d’ailleurs ….
    Quelques remarques sur un test du Twisting Tom et l’électrostimulation sexuelle :
    * le twisting tom est effectivement, comme signalé dans l’article de fort diamètre et peu adapté à un anus non entraîné.
    * l’appareil utilisé n’est pas terrible : j’ai un ET312 d’Erostek qui me procure à chaque fois des orgasmes péniens extraordinaires . PLus cher, de l’ordre de 600 à 800 €
    *le branchement réalisé uniquement sur les bornes du twisting tom n’est pas idoine : le mieux serait ( sachant qu’il y a 2 voies de sortie du courant : A et B avec un pole + et un neutre qu’on appellera ici – : forme de corant très complexe, pas vraiment alternatif
    – A+ sur le gland , A- sur une borne du twisting tom affectée à la prostate
    – B+ à la base du sexe ( ou testicules ou les deux ensemble) et B- sur l’autre fiche du twisting
    affectée à la prostate
    les deux contacts sur le périnée sont à proscrire : contact de faible surface et pas toujours réalisé, d’où sensations de brûlures
    Pour les contacts sur la verge ou les testicules, liens souples en silicone conducteur : le plus agréable
    * avec cette configuration, et du gel d’électro-stimulation , on obtient des orgasmes péniens très forts, car l’ensemble des muscles PC et de la verge sont concernés : mais je n’ai jamais eu d’orgasme prostatique avec ce mode de stimulation : même avec une sonde urétrale longue ( 25 cm ) ajustée à la profondeur voulue pour être dans la prostate et l’autre borne sur le gland ou à la base du sexe donc prostate intensément excitée . Par ailleurs risques d’infection grands même avec précautions de désinfection importantes , donc à ne pas renouveler trop souvent ( en plus sensations désagréables si la sonde est dans la prostate ou la vessie : urine très conductrice, orgasmes contrariés …..

    Ceci dit ce mode de stimulation me procure touhjours des orgasmes péniens extraordinaires .

    #18481
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Je répète dans votre sujet @matou8313 ce que je dis dans mon message de bienvenue :

    Les interventions que j’ai pu lire sous votre pseudo matou83 sont particulièrement précises, documentées et bien écrites. Je recommande à tous nos lecteurs intéressés par l’électro-stimulation de ne pas hésiter à vous interroger. Je suis persuadé que vous saurez leur apporter des réponses qui les aideront à maîtriser cette forme de stimulation.

    A très bientôt et bon cheminement @matou8313.

    #18485
    matou8313
    Participant

    Merci pour vos appréciations, andraneros,
    effectivement si des lecteurs sont intéressés par l’electro-stimulation , qu’ils me questionnent .
    Pour ce type de stimulation d’ailleurs , mieux vaudrait aller direct sur le site en question, où des spécialistes de l’électro sont nombreux . Ils pourraient y voir aussi qu’il y a des solutions moins chères que celle que j’ai privilégiée et aussi efficaces ….Mais pas le mystim …..
    Par ailleurs pour tout ce qui est position des électrodes , le plus important est de savoir :
    * que plus l’injection de courant se fait par des points rapprochés, plus les sensations risquent d’etre douloureuses ( ainsi gland et base du pénis par exemple ou sonde anale bipolaire sur une seule voie )
    * que plus ces points sont éloignés plus nombreux sont les nerfs et muscles susceptibles d’etre stimulés ( verge sur un + d’une voie , sonde anale sur le – de cette voie : muscles PC , prostate, vésicules séminales , glandes de Cooper )
    * que plus les fréquences des signaux électriques sont grandes , moins douloureuses et plus voluptueuses sont les sensations , mais qu’il ne faut pas non plus rester sur le même type de signal trop longtemps : d’où l’intérêt de faire appel à des fichiers audio de fréquences inaudibles ou sans intérêt au moins pour l’oreille et qu’on fait varier assez souvent plutôt qu’à des routines immuables qui saturent assez vite les nerfs “honteux” ou les muscles PC ….. La coupure de ces hautes fréquences par des plus faibles , plus douloureuses évitent en partie cette saturation ,en donnant des petits “coups” ensuite il faut jouer sur le déphasage entre ces signaux : pas d’accoutumance surtout . Sur le site dont j’ai parlé il y a pas mal d’exemples de tels fichiers conçus par des usagers bien habitués …..

    Un peu comme les tests des sex-toys trouvés sur votre site qui permettent de faire des achats bien adaptés aux demandes des utilisateurs , et que j’apprécie tout particulièrement …..

    #18507
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Il semble qu’il y ait peu d’utilisateurs d’e-stim à lire notre forum en ce moment ou bien qu’ils sachent déjà tout sur cette voie d’accès à l’orgasme. J’espère néanmoins que votre expérience en ce domaine encouragera nos lecteurs à vous interroger ou à comparer leur expérience à la vôtre.

    Bon cheminement @matou83813.

    #33760
    sologui
    Participant

    j’avais testé le mystim et j’avais été bien déçu.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.