13 sujets de 21 à 33 (sur un total de 33)
  • Auteur
    Articles
  • #37587
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Cette prise de contact avec ton nouvel équipier est excellente. Je n’ai rien à ajouter à ce que @bzo t’a dit. Tu t’es retrouvé face à une vague de plaisir d’une intensité inédite. Tu va t’y habituer et quand tu seras en mesure d’accepter tant d’intensité tu passeras au niveau supérieur de ta progression vers le super O’.

    Bon cheminement @alix37.

    #38354
    alix37alix37
    Participant

    Et me revoilà !
    Je repost ici pour le débat sur l’utilisation du cannabis, et cela peu effectivement être un problème.
    J’ai arrêté d’en consommé, ou bien uniquement de manière thérapeutique, et je n’ai jamais pu réexperimenter de plaisir tel que j’en parle dans mes précédents posts.
    Alors cela m’a permis d’y accéder oui, néanmoins je trouve aujourd’hui une certaine frustration.
    J’ai l’impression que tout l’apprentissage est à refaire.
    L’utilisation récréatif du cannabis peut devenir un nocif alors je tiens à atteindre l’orgasme sans son aide.
    Alors le super-O c’est pas pour tout de suite du coup ! 😅

    #38360
    bzobzo
    Participant

    Alors cela m’a permis d’y accéder oui, néanmoins je trouve aujourd’hui une certaine frustration.
    J’ai l’impression que tout l’apprentissage est à refaire.
    L’utilisation récréatif du cannabis peut devenir un nocif alors je tiens à atteindre l’orgasme sans son aide.

    nocif? oui si tu consommes cela sans modération
    mais je ne crois pas qu’un petit joint de temps à autre,
    même assez régulièrement, est vraiment tellement nuisible

    par rapport à ta pratique, en effet, tu fais bien,
    là non plus, je ne crois pas qu’on doit se refuser une petite séance de temps à autre
    avec un petit joint dans le nez
    mais que cela devienne systématique, là c’est problématique,
    cela crée une dépendance néfaste

    développe-toi une pratique ne dépendant d’aucune substance, d’aucun aide extérieure, genre porno
    ou même fantasmant des choses, juste ta chair et toi
    et une fois que celle-ci est bien en place,
    alors pour varier un peu, tu peux te permettre de temps à autre
    de pratiquer ayant fumé un petit joint

    c’est comme cela que je vois la chose

    #38361
    alix37alix37
    Participant

    J’ai préféré en parler avec des pincettes, ne connaissant pas bien la politique du site à son sujet.
    Je partage ta pensé, y a pas de mal tant qu’on ne perd pas de vue ses responsabilités, ce qui n’est pas évident je trouve à un certain âge.

    Bref en tout cas, sans, je pense que le problème vien de ma capacité à monter l’excitation, ce qui m’excite bcp est à porté de main, alors quand je fantasme dessus je cède facilement (gode ventouse, plus grosse dilatation que l’anéros) peut être que la phase de rewiring n’est pas achevée.
    Je me demande du coup si la version plus large de l’anéros ne serait pas une bonne idée.

    #38362
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour @alix37,

    Je me demande du coup si la version plus large de l’anéros ne serait pas une bonne idée.

    Avoir différents modèles de masseurs est une bonne idée, à mon avis. Cela permet de varier subtilement les sensations.
    Par contre, je ne pense pas que la taille soit importante. Pas pour les orgasmes prostatiques en tous cas. Une fois le rewiring effectué, peu importe l’objet. L’instrument qui vibre et qui génère le plaisir est ton corps, le masseur est juste l’archet qui permet d’en tirer du plaisir. J’ai de très bons orgasmes avec tous les modèles que je possède, du plus gros (Aneros Progasm Junior) au plus petit (Aneros Peridise), et même maintenant sans masseur du tout (A-less).

    Bon cheminement à tous, prenez soin de vous.

    #38391
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Tu nous dis @alix37 :

    Je reposet ici pour le débat sur l’utilisation du cannabis, et cela peu effectivement être un problème.
    J’ai arrêté d’en consommer, ou bien uniquement de manière thérapeutique, et je n’ai jamais pu réexperimenter de plaisir tel que j’en parle dans mes précédents posts. Alors cela m’a permis d’y accéder oui, néanmoins je trouve aujourd’hui une certaine frustration.J’ai l’impression que tout l’apprentissage est à refaire.

    C’est un sujet qui pose la même question que celle du rôle que joue le masseur pour accéder à l’orgasme dit prostatique. Le Wiki Aneros le présente comme une aide à la découverte de ce type d’orgasme. L’expérience des orgasmes « Aneros-less » dont parlent de nombreux témoignages sur les forums spécialisés confirme cette présentation.

    A quoi tient l’efficacité du masseur ? Sa présence a deux effets :
    1. Il sert de support à l’attention et permet de se concentrer sur une partie de notre anatomie qui échappe à notre attention pour des raisons naturelles et culturelles. Cette attention renforcée permet de prendre conscience de sensations cachées et de prendre peu à peu le contrôle de muscles ignorés, comme un musicien prends le contrôle de ses doigts en passant des heures et des heures à faire des gammes.
    2. Les stimulations qu’il apporte à l’anus, au rectum et à la prostate développent la sensibilité des nerfs concernés qui envoient au cerveau des signaux nouveaux de plus en plus forts. Ce dernier apprend à les reconnaître puis à les traduire en réactions de plaisir.
    Quand la réceptivité du pratiquant à ces stimulations est suffisante il devient capable d’obtenir les mêmes sensations orgasmiques sans masseur, par la seule force de sa concentration et de la mémoire de son système neuromusculaire.

    Selon mes lectures, il semble que le cannabis, parmi ses effets sur notre organisme,
    • contribue à faciliter une relaxation plus profonde,
    • contribue à faciliter la concentration,
    • accentue la perception d’un état d’excitation sexuelle,
    • accroît la réceptivité aux stimulations sexuelles, anales et prostatiques en ce qui nous concerne.
    Il apporte donc ce qu’apporte le masseur. En court-circuitant notre volonté consciente il apporte ce soutien immédiatement, ou presque, quand le dosage est idéal et bien supporté par le consommateur. Il semble donc jouer un rôle de même nature que le masseur avec l’avantage de le faire beaucoup plus rapidement. Certains utilisateurs témoignent aussi que cette expérience sous influence leur a permis de poursuivre leur cheminement prostatique sans avoir nul besoin de continuer à en consommer, la porte ouverte sous influence le restant définitivement.

    Si le cannabis joue un rôle parallèle à celui du masseur, à la différence de ce dernier c’est une substance psycho-active qui selon sa consommation peut avoir des effets potentiellement négatifs à court, moyen ou long terme sur notre organisme, sans parler des risques associés à l’illégalité de son achat ou de sa consommation dans de nombreux pays.

    Il y a bien d’autres substances qui offrent des effets récréatifs associés à des risques sérieux pour notre sécurité et notre santé. En France certaines sont autorisées comme par exemple la nicotine ou l’alcool, certaines sont interdites comme le cannabis.

    Je n’ai aucune expérience directe de l’utilisation du cannabis. Je n’en connais donc personnellement ni les avantages, ni les inconvénients. Mon message ne fait que résumer ce que j’ai retenu de mes lectures sur les forums étrangers. En revanche mon expérience, confirmée par de nombreux autres témoignages, montre que la consommation de cannabis n’est pas nécessaire pour vivre des orgasmes prostatiques si on y met suffisamment d’application.

    Bon cheminement @alix37.

    #38736
    alix37alix37
    Participant

    Du nouveau dans cette quête,
    Je revenais de vacance, de nouveau dans mon lit après une semaine d’abstinence.
    Avant la séance j’ai relu les posts de Adam résumé des conseils, avant tout le laissé allé et la recherche sans but.
    Après cette semaine d’abstinence, rien que lire ses conseils, relaxé, me faisait réaliser que le plaisir était déjà là.
    Allongé sur le dos, je ressentais les vagues de plus en plus intense, sans l’aneros. Étant déjà satisfait de cela, il m’a été difficile de souhaiter passé à autre chose et d’insérer l’aneros.
    Une fois inséré, j’ai vécu la suite comme une purge de mauvaise énergie, un vrai déblocage.
    Plus j’acceptais certaine chose plus le plaisir était intense, cela en est même devenue spirituel, je n’avais pas vraiment de croyance mais pendant la scéance j’ai fini par être persuadé que ce plaisir m’était donné par une source divine et que j’avais juste a l’accepter.
    En écoutant les sensations et en se focalisant dessus, une petite contraction et elles se répandent et s’amplifient.
    J’ai vécu cette scéance comme une guérison, dans mes membres, notemment dans ma jambe d’appuis, l’énergie circulait de nouveaux correctement.
    J’ai ensuite décidé d’utiliser le lovense edge beaucoup plus gros, le plaisir tout aussi intense mais cette fois sans la « perte de l’esprit provoqué par l’aneros.

    « L’une des clés est de se laisser porter par ses sensations, les découvrir, apprendre a les reconnaître et se laisser submerger sans lutter. » Dit Adam M. Dans le 2eme post de « résumé des conseils »
    Cette phrase a été la clef pour accéder à tout sa.

    #38738
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour @alix37

    Plus j’acceptais certaine chose plus le plaisir était intense, cela en est même devenue spirituel, je n’avais pas vraiment de croyance mais pendant la scéance j’ai fini par être persuadé que ce plaisir m’était donné par une source divine et que j’avais juste a l’accepter.

    Magnifique !
    C’est vrai que parfois je me fais la même réflexion. Quand le plaisir est vraiment intense, quand la séance se déroule parfaitement, je remercie la création entière de m’avoir permis de vivre de telles sensations. Je ne sais pas si Dieu existe, je penche très légèrement en faveur du oui quand je suis optimiste. Cet Univers est peut-être ce que nous appelons Dieu… Enfin, bref ! La pratique du massage prostatique n’est pas uniquement sexuelle. C’est vrai qu’il y a une dimension spirituelle là dedans. Et c’est ça qui est beau…

    Une petite question concernant le cannabis : en as-tu utilisé lors de cette séance ? Je pose la question car j’ai tendance à être un peu plus mystique quand je suis stone…
    Bon cheminement @alix37 !

    #38739
    alix37alix37
    Participant

    Effectivement je fumais pendant que je relisais les post de Adam M.

    #38745
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour @alix37. Je vois que toi aussi tu as su profiter de tes vacances pour donner à ton corps et à ton esprit le temps de bien progresser.

    Plus j’acceptais certaine chose plus le plaisir était intense, cela en est même devenue spirituel, je n’avais pas vraiment de croyance mais pendant la séance j’ai fini par être persuadé que ce plaisir m’était donné par une source divine et que j’avais juste a l’accepter.
    En écoutant les sensations et en se focalisant dessus, une petite contraction et elles se répandent et s’amplifient.

    Je suis ravi de lire ton message.

    Tu as bien raison de rappeler ce conseil :
    « L’une des clés est de se laisser porter par ses sensations, les découvrir, apprendre a les reconnaître et se laisser submerger sans lutter. » 
    Je mets ici le lien qui renvoie à ce sujet ouvert par @Adam en janvier 2014 :
    https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/resume-des-conseils
    Merci et bon cheminement @alix37.

    #38751
    alix37alix37
    Participant

    Merci Andraneros de compléter, je ne maîtrise pas les outils 😊

    #38757
    alix37alix37
    Participant

    Aussi j’ai acheté l’aneros progasm, qui arrive d’ici peu, afin d’aller plus loin dans cette expérience.

    #38759
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonsoir @alix

    Allongé sur le dos, je ressentais les vagues de plus en plus intense, sans l’aneros. Étant déjà satisfait de cela, il m’a été difficile de souhaiter passé à autre chose et d’insérer l’aneros.
    Une fois inséré, j’ai vécu la suite comme une purge de mauvaise énergie, un vrai déblocage.
    Plus j’acceptais certaine chose plus le plaisir était intense, cela en est même devenue spirituel, je n’avais pas vraiment de croyance mais pendant la scéance j’ai fini par être persuadé que ce plaisir m’était donné par une source divine et que j’avais juste a l’accepter.

    Super, ce n’est que le début tu vas voir

    Bon cheminement @alix

13 sujets de 21 à 33 (sur un total de 33)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.