Mots-clés : , ,

Ce sujet a 7 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Andraneros Andraneros, il y a 6 mois et 1 semaine.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #32499
    Avatar
    sasori no chitsu
    Participant

    Il y a quelques années, il m’arrivait d’avoir des envies de me faire pénétrer. Quand l’envie devenait forte, je mettais un préservatif sur la plus belle des carottes que je trouvais et hop. Depuis je suis heureusement passé aux sextoys (même si j’ai de chouettes souvenirs avec les carottes). Il y a à peine trois ans je commence à entendre parler de la prostate en me renseignant sur les sextoys. Mes sensations sexuelles et plus globalement ma sexualité à ce moment n’étant pas au mieux, je me dis que ça valait le coup de tenter. Après avoir fait pas mal de sites, c’est NXPL qui me convainc de commencer avec un Helix (classique, le trident n’existant pas encore. Au passage je chope du lub siliconé (Pjur, Back Door je crois). Je ne sais plus si c’était avant ou pas mais c’est à peu près à ce moment là qu’on a fait nos premières essais de pegging (j’avais vraiment envie de me faire pénétrer). J’en parlerai ailleurs.
    J’ai fait quelques sessions avec l’Helix sans trop ressentir grand chose si ce n’est que je n’appréciais pas trop le contact du plastique dur, que ce soit au niveau de l’anus et surtout au niveau de la « pièce » du périnée. Et puis j’ai trouvé que le lubrifiant silicone c’était trop galère (ça coule partout, ça reste sur les mains malgré plusieurs lavages etc.) Je repasse sur du lubrifiant à l’eau et je refais comme ça quelques sessions.
    C’est d’abord avec le bootie medium (Fun Factory) que j’ai eu des sensations, notamment une fois en me balançant sur une chaise en appuyant bien sur la base du bootie pour le faire bouger. Ce jour là j’ai sentie que j’étais proche d’un grand plaisir (enfin j’étais déjà dans un plaisir certain). Mais j’avais l’impression que le plaisir venait aussi (surtout ?) de l’anus. Mais je n’ai jamais revécu ça avec le bootie (ni avec l’hélix). J’ai ensuite acheté un Icycle n°46 (masseur prostatique en verre). Un jour j’ai cru avoir un orgasme avec : j’étais à genoux sur le lit, mais penché la tête contre la couette (comme une femme en levrette qui ne s’appuie pas sur ses bras), et je bougeais frénétiquement le n°46 avec ma main et franchement ce jour là je ressentais des choses (après plusieurs autres essais moins fructueux). J’ai senti venir un orgasme (après au moins 30 minutes) et j’ai rempli mon caleçon de sperme (mon sexe n’étant pas en érection). Oui mon caleçon, car ça m’aidait musculairement à tenir mon bras. Mais je me rend compte alors que le plaisir de l’orgasme n’était pas si exceptionnel, et même j’avais presque plus de plaisir avant d’éjaculer (et surtout avant je sentais les choses dans mon cul, ce qui était pas ou beaucoup moins le cas pendant l’éjaculation). J’en conclus que les frottements de mon sexe contre le caleçon, qui lui bougeait avec ma main avait probablement provoqué un orgasme classique (du moins une éjaculation, car pour moi ce n’est pas systématiquement synonyme). Je précise ici que j’ai l’éjaculation facile (par exemple je suis capable d’éjaculer en me frottant entre les fesses de ma femme, point sur lequel je reviendrai dans une autre discussion (je parle de la pratique de la masturbation entre les fesses, pas de l’éjaculation facile)). C’était il y a 18 mois, un truc comme ça.
    Depuis j’ai pas fait beaucoup de « sessions », parce que la vie, mais aussi un peu de guerre lasse, mais sans jamais me dire que je laissais tombé. Car je ressens toujours cette envie, cet appel qui vient de l’intérieur. Dernièrement je me suis procuré un Loki Wave (payé à crédit) en espérant que ça fasse une différence. Je me suis dit, reprenons les bases et je me suis fait un protocole avec détente (pas facile pour moi), mise en place du Loki sans l’allumer, quelques contractions puis allumage des mouvements du Wave mais sans les vibrations (j’ai passé sur le fait que j’avais déjà essayer les vibrations avec un Duke (Fun Facto): plutôt agréables pendants quelques instants puis ça m’anesthésiais, alors je voulais pas être anesthésié encore une fois). Je n’ai pas ressenti grand chose même si j’ai eu la patience de rester 1h30. 2 ou trois jours après j’ai fais une session dans un bain chaud, toujours avec le Loki Wave. Sans résultat.
    Sinon il y a des moments ou je me masturbe en chevauchant mon Mustang, ça m’excite et augmente mon plaisir (à la fois de masturbation et d’orgasme), mais pas non plus de façon incroyable, et puis pour être honnête, le Mustang c’est un peu trop large pour mon petit cul, ça rentre (surtout si je me prépare avec les 3 booties successivement ), mais ça fait un peu mal, tant en largeur qu’en profondeur (de toute façon il rentre pas entièrement). Bref, un jour je prendrai un plus petit.
    Ha et il y a aussi des essais pas très fructueux que j’ai mené avec la Pure Wand (N Joy). Au final c’est surtout ma femme qui en profite (je luis masse le clitoris avec).

    Constat sur plusieurs points.
    1. Mes sessions ne sont pas assez fréquentes (moins de 30 sessions je dirais en 2 ans) et pas assez régulières (pas de routine mise en place), si on parle de vraies sessions avec relaxation etc (enfin autant que c’est possible pour moi), on est sur 10 maximum. Et puis bon, parfois ça part en masturbation – je sais : c’est mal.
    2. Beaucoup de mal à me détendre et à prendre le temps, c’est pas dans ma nature. Et puis j’ai d’autres priorités (conclure ma reprise d’études) qui ne me laissent pas serein. Parfois c’est le chat qui commence à miauler (je n’ai pas de jardin), parfois les grincements du lit qui me perturbent…
    3. Je sais pas comment vous êtes foutus vous, mais moi presque tous les joujoux que je m’introduis se retournent si je ne les tiens pas. Les Booties et le n°46 se retournent complètement, le Hélix et le Loki Wave se mettent franchement sur le côté. Ce qui fait qu’à l’intérieur, comme je sais pas reconnaitre la sensation d’un toucher sur ma prostate, bin je sais pas trop si elle est sollicitée. Je me suis toujours dit que, vu que mon sexe part de travers, la « de traversitude » devait se prolonger à l’intérieur (l’explication de la twisterie des joyeux joujoux ?)
    4. Je suis entravé par le fait que le plaisir sexuel pour moi c’est le mouvement de mon corps, la contraction de mes abdos etc… le fameux paradoxe qui revient souvent sur ce site, l’excitation et la détente, bin je suis en plein dedans.
    5. Je ressens du plaisir avec mon anus et ça c’est bien (que de plaisir le jour où, moi à 4 pattes, ma femmes me léchait l’anus en me masturbant, dommage qu’il n’y a pas eu de suite). Mais par contre avec le Hélix c’est plutôt du désagrément à ce niveau. Est-ce que ce plaisir de ‘anus peut-être mis au service d’un orgasme prostatique ? Parce que j’ai parfois l’impression qu’un orgasme de l’anus me serait plus accessible… (faut que j’achète un dildo à rainures)

    résolutions :
    A. Je ne vais plus essayer d’avoir un orgasme prostatique, pas avant d’avoir la tête libérée (fin de ma reprise d’étude qui est une grosse prise de tête, d’ici un an et demi). Mais je ferai quelques sessions de temps en temps sans rien en attendre et surtout je vais essayer d’ici là de :
    B. travailler mon périnée : je ne parviens que difficilement à maintenir une contraction continue (le périnée c’est bien le muscle qui fait aussi bouger le pénis hein, on est d’accord ?) Pour ça je vais essayer de maintenir des contractions à certains moments, comme quand dans mon lit avant de dormir.
    C. Je vais essayer de sentir ma prostate (même quand je mets le doigt je ne suis jamais sûr que ce que je touche c’est la prostate). Que pensez-vous des boules de geisha pour homme ? Et à part les B-Ball de Fun Factory, il y a des alternatives ? Est-ce une bonne idée ? Plutôt la Uno ou la Duo ? Je pensais essayer ce genre de sextoy pendant que je cours sur mon vélo elliptique pour le mouvement.
    D. Mon plan est de reprendre les bases avec un aneros. Je pense prendre un trident pour que la bille arrière se coince entre mes toutes petites fesses (pour que ça tourne moins). Vu mon expérience pas génial avec le Hélix, est-ce que je repars là-dessus ou est-ce que j’essaye autre chose (Progasm, Eupho, MGX) ? Le plastique est-il toujours le même ?
    E. Quand j’aurai – enfin – terminé ma reprise d’étude je passerai à au moins 2 sessions protocolisées par semaine
    F. Je prendrai aussi le temps (quand j’en aurai plus) de lire plus en détails les conseils et témoignages sur ce forum (même si j’en ai déjà lu un peu).
    G. Faut que je travaille aussi la lubrification, faut que j’en mette plus (je sais pas vous, moi je fais ça avec une seringue en plastique dont j’ai coupé la pointe).
    H. Mes posts sont beaucoup trop longs, c’est parce que c’est pas clair dans ma tête et surtout c’est une longue histoire. Pour le témoignage sur ma vasectomie ce sera beaucoup plus court et ordonné, promis.

    #32506
    Avatar
    eveilletajoie
    Participant

    Salut Sasori,
    Je pense qu’andraneros te ferait une réponse bien plus détaillée mais pour faire court:
    Ce n’est pas le masseur qui marche, c’est toi.
    Donc ça me semble une mauvaise idée que tu t’achetes 3 cagettes de sextoys si tu ne prends pas le temps d’approfondir – c’est long de désapprendre
    Choisis en un qui t’inspire et qui ne te cause pas d’inconfort… au moins un masseur qui ne soit pas une corvée à mettre en place, et pratique avec celui la exclusivement pendant plusieurs fois par semaine pendant quelques semaines – ensuite on en reparlera
    Pour répondre à quelques unes de tes questions:
    – moi aussi j’ai des fantasmes et du désir de pénétration mais dans les faits même s’il y a beaucoup de sensations de remplissage le plaisir n’est pas la pour moi… à voir ce qu’il en est pour toi
    – le plaisir anal peut être un point de départ pour remonter plus haut. J’ai eu quelques belles expériences avec l’helix ou sa position entre deux m’a Occasionne des fourmillements au niveau de l’anus, très agréables… et parfois c’est remonté vers la prostate
    – quand tu as ejacule sans erection, c’etait Lié à ta prostate… et donc pas du tout un orgasme classique
    – moi aussi mon hélix tourne, tout comme mon Pfun plug. Attention à ne pas lubrifier ton périnée, la partie de l’helix qui appuie dessus doit rester en place. Choisis aussi des positions qui évitent que ça pivote
    – en te prends pas non plus trop la tête si tu finis tes sessions en te masturbant pour ejaculer… essaie de t’en passer de temps en temps mais n’en fais pas un drame si tu n’y arrives pas, l’important est que tu passes un bon moment – essaie la stimulation des tétons pour varier tes plaisirs
    – dernier point, qui répète mon mot du début: prends le temps, pratique, ressens. Si ce n’est pas dans tes habitudes : tant mieux ! Ça va probablement être un apprentissage utile dans d’autres domaines de ta vie (la, je parle d’expérience)

    #32507
    Avatar
    sasori no chitsu
    Participant

    Merci pour ta réponse,
    Je suis content de ma cagette 🙂 et puis il n’y en a pas que pour mon assise dans la cagette. Des anneaux, un W500…
    Mais oui, clairement j’ai compris récemment en re-parcourant ce forum que c’était bien plus dépendant de moi que du sextoy. Ceci étant, je pense qu’il faut un Aneros et pas l’un des autres trucs que j’ai, au moins pour l’apprentissage. Je vais donc revenir sur mon hélix classique et si d’ici 10 à 15 essais je sens que vraiment, ce n’est pas confortable pour moi, j’essaierai un autre Aneros. Heureusement ce n’est pas le prix d’un Lelo.
    Tu es sûr que mon éjaculation n’était pas dû au frottements contre mon sexe ? Parce que si c’est la prostate, pourquoi c’était plus plaisant que ça ? Enfin c’était plaisant quand même, je m’attendais juste à quelque chose de plus fort.
    Pour la pénétration, c’est pas tant le plaisir physique que l’envie parfois irrépressible, même en sachant que ça ne me fait pas tant de chose que ça.
    J’en profite pour te demander comment tu utilises ton Pfun ? Est-ce qu’il tient pendant les rapports ? S’il tourne, c’est que tu le tiens quand tu l’utilises ?
    Je ne lubrifie pas mon périnée. Mais si l’Helix se met de travers ça « marche » quand même ?

    Erratum j’ai parlé de la Pure Wand dans mon premier message, je me suis trompé je voulais parler de la Fun Wand.

    #32509
    lighteningbolto
    lighteningbolto
    Participant

    A la lecture de ton post, je te donne les conseils suivants, en plus de ceux du traité:
    -Pratique au moins une fois par semaine une session dédiée qu’à la prostate.
    Je te rencommande de commencer seul, car la présence même volontaire de quelqu’un peut te perturber dans l’acquisition des sensations. Oublie les autres pratiques et joujoux dédiés à d’autres plaisirs. Consacre y au moins une heure. Après, tu seras libre d’achever la seance de manière qui te fait le plus de bien, seul ou à 2 😉
    -Ne pense pas à l’orgasme. Ce n’est qu’un moment où toi et ton corps apprennez à passer du bons temps fusionnel ensemble
    -Excite toi un peu avant…
    -Detends toi 10 minute avant de commencer, masseur en place…
    -recentre ton attention sur la zone. Meme si tu ressens pas grand chose. Ca viendra avec le temps.
    -Contracte legerement et maintient un peu les differents muscles de la zone et trouve ce que tu preferes.
    -Prends le plaisir qu’il y a prendre. Le reste viendra en temps et en heure.

    Concernant ta description de l’orgasme, personellement lors de mon premier orgasme, je l’ai trouvé euphorisant et très plaisant, intense par les contractions, mais assez moyen au niveau « plaisir aigu de la zone ».
    Tu verras que ca va changer au fur et à mesure de ton rewriting. Ca va ensuite chauffer, pulser, se tendre… Jusqu’ou? Je suis trop jeune dans la pratique pour te répondre 😉

    #32517
    Avatar
    eveilletajoie
    Participant

    Pour te répondre sur l’ejaculation, si tu n’etais pas en erection c’est bien que tu étais en train de stimuler la prostate.
    La distinction est assez facile: l’orgasme ejaculatoire classique correspond souvent au pic de plaisir et de tension, le penis est à son maximum de durete et l’ejaculation se fait par jets
    Quand tu stimules la prostate, tu peux avoir une émission de liquide seminal, souvent plus importante (deux à trois fois ne serait pas étonnant) que lors d’un orgasme ejaculatoire, en revanche ça se met plutôt à couler qu’a gicler, et les spasmes de plaisir ne sont pas forcément là

    #32540
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bonsoir @sasori-no-chitsu. Tu nous dis :

    Il y a quelques années, il m’arrivait d’avoir des envies de me faire pénétrer.

    Tu avais un fantasme de pénétration anale sans avoir entendu parler d’orgasme anal et encore moins d’orgasme prostatique. C’est un désir très fort qui t’a conduit finalement jusqu’à NXPL et à notre forum. Au final c’est une bonne chose mais, faute d’être guidé dans tes recherches, elle te conduit à faire des expériences dans tous les sens qui ne t’apportent pas la satisfaction attendue.

    Je retiens que ton fantasme est un moteur puissant qui alimente ton excitation. C’est un bon point. Je retiens que jusqu’à maintenant tu sembles avoir reçu peu de conseils sérieux pour t’aider à vivre ce fantasme et ses déclinaisons dans de bonnes conditions. Tu es enfin au bon endroit.

    Il faut que tu te prépares à différencier tes pratiques parce qu’elle se font dans des conditions différentes.

    La pénétration anale est plutôt instinctive dans la mesure où les sensations proviennent d’un effet essentiellement mécanique (dilatation, remplissage, pression).

    Le massage prostatique demande, sauf exception, une forme d’apprentissage, quelque fois très courte, comme tu peux en lire le témoignage fait en ce moment par @lighteningbolto et d’autres avant lui, quelques fois très longue comme le montre l’évolution de @filou, le plus souvent entre les deux.

    Tu as eu l’occasion de lire et de relire le Traité d’aneros, tu as commencé à lire les témoignages proposés dans notre forum (ça prend de plus en plus de temps car le forum continue à se développer tous les jours), je ne te répéterai pas les conseils de base. En revanche j’insiste sur quatre éléments que devrait intégrer ton cheminement :
    1) l’acceptation de l’idée de l’apprentissage, d’où découle l’état d’esprit de pratiquer sans rien attendre d’autre dans l’immédiat que de passer un bon moment en tête à tête avec ton corps ;
    2) l’application que tu vas mettre à engager régulièrement tes sessions dans les meilleures conditions, c’est à dire très vraisemblablement en solitaire dans un premier temps ;
    3) l’acceptation que tout vient de l’intérieur, quelque soit la méthode d’animation de ton masseur que tu privilégies,
    4) la patience que tes sensations apparaissent et se développent, la confiance absolue que ce se produira.

    Il me semble préférable que tu te concentres sur l’utilisation d’un masseur non vibrant, ce qui ne t’interdit pas de faire des expériences et de changer de voie si tu obtiens ainsi des résultats significativement meilleurs.

    Ta sensualité se modifiera au fil de ton cheminement prostatique et tu en ressentiras les effets bénéfiques dans toutes tes autres pratiques sexuelles. Tu pourras ainsi fusionner tes expériences qui seront considérablement enrichies.

    Commentaires sur tes constats :
    1) Régularité – Tu le dis toi-même. Tu sais donc ce que tu dois faire. S’il est trop difficile de programmer un session tous les 2 ou 3 jours il te faut de mon point de vue au moins une session par semaine.
    2) Relaxation – C’est une difficulté pour de nombreux débutants. Tu peux travailler cette discipline indépendamment de tes sessions. Avant de reprendre un programme sérieux tu peux commencer par un travail exclusivement consacré à la relaxation en général, à l’aide de fichiers audio, d’une méthode vendue en ligne ou en livre. Tu peux essayer l’hypnose, dont parle @adam dans ses articles et sur le forum. Et tu peux continuer pour améliorer tes capacités en ce domaine après le début de la reprise de tes sessions de massage.
    3) Stabilité du masseur – La solution peut venir des nouveaux modèles « Trident » d’Aneros.
    4) Lâcher prise – Il n’y a pas de doute tu dois accepter l’idée que le premier organe sexuel est notre cerveau et que les spasmes et convulsions que nous associons à nos orgasmes traditionnels ne sont pas le moteur mais la conséquence du plaisir « extrême » que nous vivons (les guillemets sont mis pour bien marquer que la notion d’intensité de notre plaisir est entièrement relative).
    5) Ta sensibilité anale est tout à fait positive et de nature à nourrir ton excitation pendant tes sessions. Mais elle ne doit pas t’empêcher de te concentrer sur ce que tu ressens plus à l’intérieur.

    Tes résolutions sont excellentes à condition de ne pas les oublier dès la semaine prochaine. Si tu le souhaites nous pourrons régulièrement te demander où tu en es. Je ne te critiquerai sur la longueur de tes messages, je suis un mauvais exemple !

    Bon cheminement @sasori-no-chitsu.

    #32571
    Avatar
    sasori no chitsu
    Participant

    Merci d’avoir pris le temps de me répondre, et surtout merci pour ces précieux conseils.
    Je ne vais pas oublier mes résolutions, cependant dans l’immédiat je ne pense pas que mon emploi du temps me permette de réaliser une session par semaine. C’est pour ça que je voulais faire un « état des lieux » : savoir où j’en suis, pas tant au niveaux des « résultats » mais au niveau de l’état d’esprit pour mieux reprendre quand ce sera le bon moment. Je pense pouvoir passer à une ou plusieurs sessions par semaine à partir de juin, mais je vais faire mon possible d’ici là, mais ce sera sans doute moins régulier.

    #32599
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Tu as raison de penser à l’avance à l’intégration de tes sessions dans ta vie. Tu as pu constater en parcourant notre forum que ce point, loin d’être négligeable, peut être une des clés qui te conduira à faire au plus vite l’expérience extraordinaire du plaisir prostatique.

    La disponibilité en fonction de tes priorités est un élément primordial. Tu le gère, dans la mesure du possible, très bien ainsi.

    Un autre élément est aussi important, le partage de ton expérience avec ta femme. Attention je dis bien partage et non participation qui est un tout autre sujet. Sur ce point tu sembles avoir au moins deux avantages sur la majorité de nos amis en couple :

    1) Si je comprends bien elle connaît ton appétit pour le sexe anal. Votre expérience de pegging n’a pas été satisfaisante mais cela ne semble pas dû à une réaction négative de sa part.
    2) Je suppose qu’elle est au courant de tes études et de ton objectif professionnel.

    Elle peut donc comprendre l’intérêt de ta démarche prostatique et t’aider à prendre le temps dont tu auras besoin pour commencer ton apprentissage. En outre tu échappe totalement aux conséquences négatives de la clandestinité. Enfin elle peut t’encourager dans ta pratique et t’aider à analyser l’évolution de ton expérience au fil de tes sessions (si l’un et l’autre le souhaitez bien sûr!).

    Bon cheminement @sasori-no-chitsu.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.