9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Auteur
    Articles
  • #40987
    fred
    Participant

    Bonjour à vous, c’est pour moi le tout premier texte dans ce forum aussi j’espère ne pas me tromper de “rubrique”
    D’abord merci de ce forum qui est véritablement précieux tant le sujet est tabou.
    Cela fait deux mois seulement que je me suis “lancé” après lecture et relecture du traité d’Aneros et de nombreuses questions et appréhensions.
    J’ai commencé avec l’anéros puis suis passé à l’eupho. Dès le début (1ère cession) des sensations inédites (fourmillements, contractions, vagues de plaisir…)sont apparues et très vite lors des suivantes j’ai pu suivre ma progression sur la carte aux trésors. Je crois avoir déclenché de nombreuses choses et réveillé totalement ma libido. Trop peut-être… Si je suis sur cette rubrique “besoin de conseils” c’est que je ne contrôle plus grand chose à ce jour! Ma prostate me titille tout le temps, cela me réveille la nuit et parfois sans pouvoir contrôler le plaisir qui m’envahit. De quoi puis-je me plaindre me direz-vous? C’est toujours agréable, très agréable même (!) mais avec ou sans eupho, j’ai du mal à ralentir les sensations et les appels de la prostate. J’ai le sentiment que cela ne redescend pas! J’aimerais trouvé l’interrupteur!! Donc je suis un peu inquiet malgré les moments de plaisirs si intenses et renouvelés que j’y trouve à chaque cession.
    En vous remerciant

    #40988
    persevere
    Participant

    Bonjour Fred, vous n’avez pas ouvert un nouveau post, vous êtres sur le mien 😉
    Rien de grave rassurez vous 🙂
    Je dirais qu’au regard de biens des gens sur ce forum, vous êtes un sacré veinard!
    La plupart d’entre nous galère pour atteindre l’orgasme et vous osez vous plaindre d’en avoir de trop :):)
    Je laisse les experts vous répondre, bonne continuation!

    #40990
    bzo
    Participant

    Fred, Fred, Fred
    ah comme l’écrit le père sévère, tu fais partie clairement des chanceux,
    tu es un peu dépassé pour le moment,
    essaie de te détendre et de prendre cela du bon côté,
    je crois que tu vas t’y habituer, que cela va passer,
    ton corps est splendidement réactif et en veux encore et encore pour l’instant
    mais cela devrait passer

    cela fait combien de temps que c’est comme cela en continu?

    #40996
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @fred.
    Bienvenue sur notre forum !
    Je me suis permis de séparer votre message et les réponses associées du sujet où vous l’aviez posé pour créer un nouveau sujet qui facilitera la lecture du témoignage de @persevere et du vôtre. SI le titre que j’ai mis ne vous convient pas vous pouvez le modifier ou me demander de le faire si vous ne trouvez pas le bouton « Modifier » au dessus de votre 1er message.

    Vous nous dites :

    Dès le début (1ère session) des sensations inédites (fourmillements, contractions, vagues de plaisir…)sont apparues et très vite lors des suivantes j’ai pu suivre ma progression sur la carte aux trésors.

    Je partage l’opinion des 2 amis qui m’ont précédé. Je pense que nous avons de nombreux lecteurs qui aimeraient bien avoir les même « problèmes » que vous. De ce point de vue je suis très heureux de lire :

    Je crois avoir déclenché de nombreuses choses et réveillé totalement ma libido.

    Si vous avez pu prendre du temps pour parcourir les témoignages présents sur notre forum vous savez que vous n’êtes pas seul dans cette situation. Il peut y avoir une forme d’emballement en conséquence de cette expérience nouvelle. Le plus souvent tout rentre assez vite dans l’ordre. Nos amis qui ont vécu une expérience de même nature que la vôtre finissent par retrouver le contrôle de leur libido particulièrement s’ils savent ou peuvent accepter la transformation de leur sexualité qui résulte de leur cheminement.

    Il est évident que mes remarques ne valent pas diagnostic mais je suis confiant que vous retrouverez bientôt un équilibre, même s’il est différent de celui dans lequel vous viviez avant cette expérience. Si vous avez encore des craintes, n’hésitez pas à faire une pause de 2 ou 3 semaines. Vous ne perdrez strictement rien dans l’intervalle et pourrez reprendre votre exploration prostatique là où vous l’aurez laissée. J’espère que vous reviendrez vite nous dire que tout rentre dans l’ordre d’une part et surtout que vous continuez à profiter du réveil de votre libido.

    Bon cheminement @fred.

    #41001
    Arousal
    Participant

    Je ne peux que confirmer les propos d’@Andraneros.
    J’ai moi-même connu une période similaire d’auto-emballement peu après avoir découvert le plaisir prostatique. Cela n’a pas duré (ce qui est un peu dommage quand même).

    #41056
    fred
    Participant

    Merci vivement à vous pour vos remarques et réponses et je souhaite que cela se calme un peu, oui, mais pas trop!! Je vais faire des pauses c’est certain!
    J’avais pris le temps effectivement de lire les témoignages et constaté à quel point les expériences sont diverses. j’avais donc pu mesuré ma surprise et la “chance” de cet éveil quasi immédiat. Je sais que le traité d’Aneros a été une aide précieuse pour moi. Avant de franchir le pas de l’Aneros , j’avais pratiqué, bien des mois avant, des massages assez long du périnée et éveillé un semblant (!) de quelquechose. Du temps a passé avant que je fasse le grand saut de l’Aneros. Peut-être cela a-t-il à voir avec ces massages qui n’avaient pas produit énormément de réactions à l’époque.
    Pour répondre à #bzo cela fait environ 15 jours que cela dure en continu. Le fait d’avoir pu être “réactif” sans l’eupho m’a permis tout de même de gérer un peu mieux.

    Merci à vous de ces échanges particulièrement bienveillants et rassurants.

    #41059
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @fred,
    Vous nous apportez aujourd’hui une information importante pour mieux comprendre votre expérience.

    j’avais pratiqué, bien des mois avant, des massages assez long du périnée et éveillé un semblant (!) de quelquechose

    Pouvez-vous décrire rapidement le type de massage que vous avez pratiqué ? Massage externe manuel ? Electro-massage ? Massage par l’alternance de contractions ciblées et de relâchement ? Automassage ou massage par un tiers ? Avez-vous pratiqué ces massages pendant longtemps ?

    Avez-vous pratiqué ces massages à l’époque déjà dans l’intention de réveiller votre prostate ou en visant un tout autre objectif ?

    Votre témoignage pourrait bien donner des pistes à suivre pour nos amis débutants. Bon cheminement @fred.

    #41068
    fred
    Participant

    Oui, l’idée était de tester (sans pénétration) la réactivité de tout cela et de chercher l’orgasme ou quelquechose qui s’en approche . C’était donc totalement externe : massage d’un bonne demi-heure de toute la zone derrière l’anus aux testicules.
    En appuyant plus ou moins fort, le réveil était très subtil (un peu de chaleur et de douceur tout de même!) J’ai renouvelé cela plusieurs fois et parfois lors de nuit d’insomnie. Cela m’aidait à trouver le sommeil, parfois mais le résultat était trop modeste pour parler d’orgasme…Du temps a passé et puis, bravant peut-être mes propres interdits et appréhensions (et peut-être par orgueil vu le semi échec cité plus haut!), j’ai voulu, comme cité précédemment, passer aux choses plus sérieuses avec l’Aneros.

    Je voulais ajouter que depuis mon dernier post et pour essayé de calmer un peu tout cela, j’ai renouvelé ces massages externes et déclenché (je ne m’y attendais pas vraiment!) un puis des orgasmes (sans pénétration aucune) de même nature (voire plus fort). Le déclencheur a été un point précis en appuyant fort avec le doigt sous les bourses. Les sensations sont extrêmes et affolantes (tremblements, gémissements, orgasmes répétés avec identification très claire du contact avec la prostate via le périnée). Même expérience de montée progressive du plaisir et de vagues puis explosion des sens.
    Pour me “libérer” de tout contact physique (retrouver le lâcher prise que j’adore) j’ai détourné un sex toy féminin en bois en me servant uniquement du bout arrondi et doux maintenu entre les cuisses et placé toujours sous les testicules. Résultat parfait (sans pénétration) pour des sensations en lacher prise (sans les mains) identique à l’eupho. Les mouvements instinctifs du bassin appuyant sur la zone, je retrouve cet effet de réaction en chaîne sans fin!
    C’est aussi en lisant les différents post qui évoquait cela que j’avais eu cette idée de tester en externe au travers du périnée, merci à vous pour cette avancée significative dans mon parcours.

    #41074
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @fred,
    Je vois que votre cheminement prostatique est le fruit d’une réflexion et d’une exploration qui ne sont pas nouvelles. Je vois aussi que votre approche initiale avait bien commencé le travail d’éveil de votre prostate. Vous avez su peu à peu, comme vous le dites braver vos propres interdits pour bénéficier des effets incroyables d’un masseur conçu pour stimuler votre prostate dans les meilleures conditions.

    j’ai renouvelé ces massages externes et déclenché (je ne m’y attendais pas vraiment!) un, puis des orgasmes (sans pénétration aucune) de même nature (voire plus fort)

    Vous avez eu une excellente initiative et je suis très heureux de l’expérience orgasmique qu’elle vous a donné l’occasion de vivre. Il semble que vous ayez su activer un point de massage prostatique qui est mentionné quelques fois sur les forums et qui correspond au point visé par l’extrémité du bras périnéal des Aneros (p-tab). Je vous encourage, lors de vos prochaines sessions avec votre masseur préféré, à porter votre attention sur le contact de ce bras avec « votre point magique ». Il se pourrait que cette focalisation enrichisse considérablement vos sessions avec masseur.

    Compte tenu de votre sensibilité prostatique je vous encourage aussi à explorer ce que pourraient donner des sessions A-less sans masseur ni massage manuel. Avez-vous déjà pratiqué des contractions volontaires des muscles du périnée sous forme d’exercice de Kegel ? En parcourant notre forum (et d’autres aussi) vous avez pu lire les messages qui parlent de cette manière de stimuler la prostate sans masseur ni aucune intervention manuelle et permettent d’atteindre les mêmes orgasmes avec un sentiment de liberté totale et éventuellement un sentiment de puissance décuplé du fait de cette liberté.

    Notre cheminement est fait d’explorations et de découvertes qui se nourrissent les unes des autres. Vous avez d’immenses territoires à explorer et bien plus de découvertes à faire que vous ne l’imaginez aujourd’hui. Bon cheminement @fred.

9 sujets de 1 à 9 (sur un total de 9)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.