• Ce sujet contient 51 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Caktil, le il y a 1 mois.
12 sujets de 41 à 52 (sur un total de 52)
  • Auteur
    Articles
  • #41402
    bzo
    Participant

    Eh bien, je ressens ma prostate plus sensible, j’ai des vibrations, je ressens le plaisir venant du bas ventre ce qui est nouveau car jusqu’à la j’avais « seulement » des vagues de plaisirs sans l’origine du plaisir. Plaisir bien plus fort du coup. J’arrive aussi à l’atteindre plus facilement mais c’est encore récent. Je sens que j’ai débloqué quelques choses ! Il y a quelques jours j’avais encore des doutes que ça existe bien et la plus du tout !! J’ai eu quelques minis orgasmes plus puissants, avec des roulades, sauts, galipettes sur le matelas!

    voilà bien le moment que tu attendais, tu as eu la persistance de continuer,
    tu es enfin récompensé, c’est aussi dans ta chair,
    tu es sur le vélo et tu roules,
    certes tu n’es pas encore Eddy Merckx
    mais au lieu de tomber sur le côté, tu parviens à rester en équilibre dessus
    et ça avance, ça se déplace,
    c’est bien le plus important

    c’est ici ton véritable point de départ,
    les choses sérieuses vont pouvoir commencer
    bravo, mille fois, bravo

    #41416
    paul
    Participant

    Merci @bzo

    Ça devient sérieux là ! Hier soir session avec Junior au top, j’ai fini par une Ejaculation, je m’endort et ma prostate me réveil avec des vagues de plaisirs, j’ai été obligé de me masturber avec ejaculation de nouveau pour calmer la bête sinon je serais rester tout le reste de la nuit réveillé !! Mais que c’est bon ! Ce matin ça titille, si je commence des contractions ça repart !

    #41417
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @paul,
    Quel bonheur de lire ton message !

    De façon générale on conseille aux hommes qui débute leur apprentissage du massage prostatique d’espacer leurs sessions afin de laisser monter leur envie et leur excitation. Mais quand tu es dans cet état particulier qui correspond à des phases de progrès significatifs, tu peux écouter les appels de ta prostate et renouveler les sessions à un rythme beaucoup plus rapide selon l’envie que tu ressens.
    Tu peux faire en particulier des sessions courtes, pendant lesquelles tu peux répéter les « gestes techniques » (contractions volontaires ciblées et légères, respiration abdominale, concentration sur tes sensations, caresses… ). Cette répétition systématique les rendra de plus en plus naturels, peu à peu même instinctifs. Ton excitation très forte te fera toujours basculer dans un état de plaisir précurseur des montées orgasmiques.

    Je pense que tu es en ce moment dans une de ces phases qui pendant lesquelles tu es prêt à vivre une profonde transformation de ta sexualité. Bon cheminement @paul.

    #41420
    nousta
    Participant

    Bonjour @paul

    #41421
    nousta
    Participant

    Bonjour @paul
    Très intéressant tout ça ! C’est super je suis content pour toi, profite en bien ce n’est que du bonheur. Au point de ne pas te laisser dormir, ta prostate est bien éveillée. Il m’est arrivé une fois d’être réveillé par une vague de plaisir et je n’ai pas résisté à l’appel c’était un super moment de plaisir intense.
    À bientôt Paul bon cheminement, éclate toi bien !

    #41501
    paul
    Participant

    Bonjour

    Je viens vous donner quelques nouvelles, je m’amuse gentiment avec les sessions masseur, côté Aneroless ça ne fonctionne pas trop, mais je pense que c’est à cause de la surcharge de travail en ce moment, et fatigue physique, dans la journée je n’arrête pas de m’activer et le soir dodo !! Le mois de juin et juillet vont être calmes !

    A bientôt…

    #41505
    bzo
    Participant

    Le mois de juin et juillet vont être calmes !

    été torride en perspective,
    ce sera la caniculecul, j’espère pour toi

    #41513
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonsoir @paul,
    Le 22 mai c’était « calme plat depuis 2 semaines ». Tu nous disais le 30 mai :

    Ça devient sérieux là !

    Hier tu confirmais :

    je m’amuse gentiment avec les sessions masseur,

    Ça fait plaisir de voir que tu t’installes tranquillement, j’ai envie de dire de plus en plus naturellement, dans une nouvelle dynamique orgasmique. Même si ta progression est plus lente que celle dont témoignent nos amis les plus favorisés, elle me paraît solide. Je crois en la météo orgasmique que prévoit @bzo !

    Bon cheminement @paul.

    #41652
    paul
    Participant

    Bonjour

    Je sais pas si c’est à cause de la fatigue et stress de mon travail mais depuis quelques semaines, calme plat, plus rien du tout avec masseur ou aneroless, dégoûté !!!

    #41653
    modeyin
    Participant

    Bonjour @paul

    si c’est à cause de la fatigue et stress de mon travail

    Surement
    Je connais ça aussi
    la plus longues 2 mois de calme plat
    mais rassure toi ça revient et en général plus fort
    Continue à faire des sessions malgré tout

    • Cette réponse a été modifiée le il y a 1 mois par modeyin.
    #41655
    bzo
    Participant

    Je sais pas si c’est à cause de la fatigue et stress de mon travail mais depuis quelques semaines, calme plat, plus rien du tout avec masseur ou aneroless, dégoûté !!!

    je ne peux pas t’en dire beaucoup plus que ce que @modeyin te conseille,
    il faut persister et encore persister,
    en espérant qu’à un moment donné, le déclic se fasse,
    tu fais partie de cette catégorie, chez qui cela arrive difficilement,
    même, s’il y a encore bien pire, des gens qui n’éprouvent quasiment jamais rien,
    toi, malgré tout, tu as eu pas mal de bons moments si j’ai bien compris

    c’est difficile de désigner précisément le coupable comme cela à distance,
    juste en essayant d’établir un diagnostic à partir de quelques phrases
    mais pour moi, encore une fois, c’est parce que tu as beaucoup de mal à te lâcher
    donc à te connecter à ton corps et à dialoguer avec ta prostate,
    pour moi, c’est au moins 90% des échecs,
    j’ai tendance à croire que cela vient avec le temps,
    qu’en accumulant et encore accumulant les heures de séance au compteur, quelque chose finit par se mettre en place
    mais il faut pouvoir s’accrocher,
    ce qui n’est pas évident quand la frustration augmente

    moi, je sais que quand cela n’allait pas dans mes débuts,
    j’augmentais les séances, j’en faisais plein, plein, je m’inondais d’heures et d’heures de pratique,
    j’en voulais, je rageais et j’en voulais toujours plus
    et quand quelque chose arrivait, je me ruais dessus comme un affamé
    mais bon, j’habite seul, je n’ai de compte à rendre à personne, je suis libre de mes heures,
    le fait est que pendant des mois, je n’ai fait pratiquement que cela
    et ainsi, j’ai presque forcé la main à mon corps,
    je l’ai obligé à aller dans la direction que je voulais,
    j’étais du genre forcené qui n’a pas eu de repos tant que cela ne s’est pas sérieusement mis en route

    #41660
    Caktil
    Participant

    Je suis d’accord avec @modeyin et @bzo, les sensations agréables vont revenir à coup sûr.
    Et de mieux en mieux aussi.
    J’ai remarqué que nous progressons par paliers et, souvent, vers la fin d’un palier il y a comme une régression. On dirait que c’est un peu comme reculer pour mieux sauter !
    Ce cheminement est un apprentissage et il est sans fin.
    Bonne continuation @paul !

12 sujets de 41 à 52 (sur un total de 52)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.