• Ce sujet contient 100 réponses, 9 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par bzobzo, le il y a 2 jours.
20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 101)
  • Auteur
    Articles
  • #37387
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour @filou,

    Si les Peridise me font les mêmes effets que toi ce serait formidable. Tu connais de supers orgasmes avec différents masseurs et tu dis que les peridises sont ceux qui te donnent les meilleurs. Est-ce à dire que tes orgasmes de l’anus sont meilleurs que ceux de la prostate?

    Je sens effectivement une différence dans le type d’orgasme que me procurent les Peridises ou le Tempo. Je ne suis sûr de rien, orgasme anal ou pas ? Mais je sens mon anus se contracter rythmiquement et le plaisir est plus localisé dans la région anale et le rectum plutôt que dans la région de la prostate. Je peux aussi avoir des orgasmes prostatiques avec les contractions rythmiques, mais ce n’est pas forcément le cas. Ils peuvent aussi n’être constitué que d’une seule contraction. Maintenant, est-ce qu’ils sont meilleurs… C’est une bonne question ! Ils sont différents, ils viennent aussi par vagues successives et certains ont été les meilleurs que j’ai jamais ressentis. Je pense aussi avoir eu les deux orgasmes, prostate et anal, en même temps et là… C’est vraiment bon ! Mais comme ces stimulateurs ne sont pas sensés déclencher des orgasmes prostatiques, je suis étonné que ça m’arrive (et très content !).

    Une des caractéristiques des Peridises et du Tempo, c’est le déclenchement de contractions péristaltiques. Et c’est vraiment le top ! D’où le nom, je suppose, un jeu de mot entre « paradise » et « peristaltic ». D’ailleurs ces modèles, chez High Island Health s’appellent « Peristal ».

    #37388
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour à tous,

    Merci pour le conseil @Epicture :

    @caktil à mon avis il manque à ta collection le progasm ou le device. J’ai l’impression que l’usage d’un gros masseur a augmenté ma sensibilité aux petits masseurs.

    Je considérerais ce conseil à ma prochaine envie d’achat ! Je possède déjà le Progasm Jr qui m’a procuré de superbes orgasmes.

    Sinon, voici un petit compte-rendu de ma dernière séance, faite ce jeudi matin, 21 mai, en utilisant l’Helix Trident et au cours de laquelle j’ai fait quelques observations intéressantes.

    Tout d’abord, au début de la séance, en pratiquant la respiration contrôlée, j’étais en train de méditer sur la technique que j’emploie dans mes séances et me disais que parfois je fais des contractions si faibles que je pense que la plupart doivent juste être imaginaires. Ce qui n’empêche pas qu’elles produisent des effets, à mon avis. Comme je n’en était pas encore au stade où je m’autorise à me caresser les tétons (je commence à stimuler les seins et tétons seulement après que les premiers mini-O’s se soient produits), il me vient l’idée d’essayer les caresses imaginaires sur les seins. Eh bien je confirme que les pensées ont des effets bien tangibles sur le plaisir que je ressens, c’est vraiment étonnant ! En imaginant des stimulations sur les tétons, je ressens plus de plaisir dans la région de la prostate !

    Ensuite, J’ai remarqué que les plaisirs sont différents suivant le type de caresses que je prodigue à mes seins et tétons (les caresses réelles, cette fois !). Si je les effleure, j’aurais un orgasme plus calme, plus étendu, plus lent et plus léger que si je touche mes tétons un peu plus agressivement, avec les ongles par exemple. Là, j’aurais un orgasme plus intense et plus localisé ou concentré sur ma prostate, avec des contractions involontaires se produisant de façon plus désordonnée. Et si je fais des cercles autours du téton, sur l’aréole, j’ai beaucoup plus de chance d’avoir un orgasme anal.

    En conclusion, cette session a été très instructive et la meilleure jusqu’à aujourd’hui. Une de plus… C’est vraiment fou ! Je me faisais d’ailleurs la réflexion, en plein orgasme, que c’est incroyable de ressentir un tel plaisir et de savoir que je ne suis pas au bout du cheminement. Les sensations vont encore devenir meilleures dans le futur ! Je ne pense pas avoir déjà vécu un vrai Super-O. Ni un Super-O concernant le corps entier. Il me reste encore des étapes de la carte au trésor à découvrir. Les étapes 56 à 60 me tendent les bras !!

    En écrivant le compte-rendu après cette session, en début d’après-midi, j’ai réussi à me procurer un ou deux « chairgasms », et aussi un autre, debout à la cuisine avec un début d’érection tout habillé… C’est vraiment fou, incroyable… Et ça a continué plus ou moins tout l’après-midi et le reste de la journée. Vers 19h, je sors de l’immeuble pour aller jeter les pelures et autres restes végétaux dans le compost et donc je fais quelques pas un peu plus vigoureux que dans l’appartement. Chaque pas me tord agréablement le périnée en provoquant de légères sensations orgasmiques et je sens la peau de mes bourses légèrement frotter le tissu de mon sous-vêtement, quelle douce caresse ! J’ai les nerfs à fleur de peau et c’est délicieusement érotique. Cela me fait penser à @bzo et ses pratiques, il faudra que j’explore aussi ce domaine. Avant de dormir, vers 1h du matin, confortablement installé au lit, je me procure encore quelques délicieuses sensations orgasmiques en me caressant les tétons.
    Et finalement, le lendemain vendredi, pendant toute la journée, je me sens plein d’énergie sexuelle. Chaque pensée érotique déclenche de délicieuses sensations et contractions dans ma prostate et mon anus. Je me réjouis de la séance qui m’attend ce soir, au cours de laquelle je vais utiliser le Peridise Fine avant de m’accorder un super-T !

    Bon cheminement à tous et prenez soin de vous.

    #37389
    bzobzo
    Participant

    Chaque pas me tord agréablement le périnée en provoquant de légères sensations orgasmiques et je sens la peau de mes bourses légèrement frotter le tissu de mon sous-vêtement, quelle douce caresse ! J’ai les nerfs à fleur de peau et c’est délicieusement érotique. Cela me fait penser à @bzo et ses pratiques, il faudra que j’explore aussi ce domaine.

    hé hé, tu as fait l’expérience que le désir peut s’emparer de tout dans notre corps,
    de chaque geste, chaque mouvement, de chaque bout de peau, de chaque bout de membre,
    qu’on peut devenir tout entièrement un organe sexuel de la tête aux pieds

    que notre plaisir est avant tout le fruit de notre complicité avec notre corps
    et qu’une fois celle-ci acquise,
    il peut être occasionné à peu près par n’importe quoi, n’importe où, n’importe comment
    à condition d’invoquer cette complicité comme il faut

    #37442
    filoufilou
    Participant

    A l’instar de toi, Caktil, la stimulation des tétons est un véritable starter de ma prostate qui réagit au quart de tour pour me gratifier de merveilleuses ondes de plaisir, différentes en fonction de la nature de ces stimulations. Le simple fait de placer mes doigts sur mes mamelons suffit pour faire réagir ma petite noix.
    En ce qui concerne mes deux premières séances avec le Péridise mes attentes ne sont pas récompensées. Je suis un peu déçu du manque de sensations ressenties. Quelques petites ondes plaisantes tout de même mais difficilement localisables. En tout cas pas de plaisir vraiment centré sur l’anus, ce qui est le but recherché. A noter une belle émission de précum les lendemains comme si ma prostate avait été stimulée, alors qu’elle s’était montré silencieuse lors de ces deux essais. Mes contractions n’ont pas engendré le plaisir au niveau anal que tu décris. A voir lors des prochaines séances…

    #37457
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour @bzo,
    Oui, j’aime bien cet état où chaque mouvement, chaque pensée un peu érotique déclenche des ondes de plaisir qui parcourent le corps. Après une séance bien réussie, sans orgasme traditionnel bien sûr, le corps et l’esprit restent branchés sur Eros. Et chaque occasion, comme croiser une jolie fille par exemple, relance un peu l’excitation et peut même provoquer des ondes de plaisir. Et cet état peut durer longtemps ! Je me souviens d’une soirée, après une séance matinale, pendant laquelle j’avais envie de serrer dans mes bras pratiquement chaque femme croisant ma route. Je les trouvais presque toutes belles et désirables.

    Hello @filou,

    En ce qui concerne mes deux premières séances avec le Péridise mes attentes ne sont pas récompensées.

    Ah… Les attentes ! Je suis d’accord qu’il est difficile de ne pas en avoir. J’espère que tu auras bientôt l’occasion de faire l’expérience d’une séance hors normes avec un des deux Peridise.

    En ce qui me concerne, une fois n’est pas coutume, j’ai aussi à rapporter une séance ratée… Hé oui! Je me croyais à l’abri des sessions ratées, après pratiquement 26 séances de suite qui étaient réussies, voire même très réussies, celle de ce matin n’a pas fonctionné. Il me semble pourtant que je n’avais pas d’attentes spéciales, mais bon… J’ai commencé avec le Tempo, mais les rares vagues de plaisir qui se produisaient me laissaient sur ma faim. Donc, un peu frustré, j’ai décidé de changer d’instrument après 50 minutes de patience et suis passé au Progasm Junior. Mais là aussi, les quelques rares et minuscules orgasmes qui se sont produits ne m’ont pas satisfait. Tout était très poussif… Les sensations minuscules… Et 30 minutes plus tard j’ai décidé d’arrêter les frais. Il est très rare que j’utilise deux instruments différents au cours d’une séance. Et les quelques fois où cela m’est arrivé c’était justement pour essayer de rattraper une session ratée.

    Je suis presque rassuré quelque part ! A toujours rapporter des sessions extraordinaires, je me sentais différent… J’avais oublié ce que c’est que d’être frustré par une séance qui ne fonctionne pas.
    Heureusement, je sais que ce chemin est comme ça. Je l’avais déjà compris, surtout au début de mon cheminement: il y a des avancées, des piétinements, des retour en arrière, des paliers plus ou moins long… Et, il faut bien le dire, des moments extraordinaires !

    Bon cheminement à tous, prenez soin de vous.

    #37461
    filoufilou
    Participant

    Après mes deux premières séances décevantes avec le Peridise j’ai retrouvé le chemin du plaisir hier soir avec l’Eupho; ma prostate appréciant particulièrement ce masseur et me le faisant savoir de la plus plaisante façon. Ce soir nouvel essai avec le Peridise en attendant la séance « hors normes » que tu me souhaites, Caktil.

    #37466
    filoufilou
    Participant

    Troisième séance avec le Peridise, aussi plate que les précédentes mais, de nouveau, écoulement conséquent de precum. Je continue l’alternance avec l’Eupho.

    #37468
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Tu as affaire à un récalcitrant @filou. Met le au coin dans sa boîte pendant deux ou trois semaines, donne toi du du plaisir sans limite avec ton Eupho pendant ce temps et reprend le en douceur .

    Bon cheminement @filou.

    #37476
    filoufilou
    Participant

    Tes conseils toujours lucides et bienveillants sont d’or. Encore un essai ce Week-end et je le suis si rien de notable se passe. Ce soir Eupho…rie!!!!

    #37489
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Alors @filou « Eupho…rie » ou « Eupho…rieN »???
    Je parie sur le premier bien sûr !

    #37513
    filoufilou
    Participant

    Pari gagné Andraneros. Par contre ma séance Péridise d’hier fût sans grand intérêt. Ce soir retour à l’équipe gagnante; moi et l’Eupho. Après j’aurai une semaine d’abstinance forcée. Peut-être qu’à mon retour le Peridise fera des merveilles. Je donnerai des nouvelles si c’est le cas. A bientôt, j’espère.

    #37519
    CaktilCaktil
    Participant

    Hello @filou,
    J’espère que ta séance avec l’Eupho a donné les résultats escomptés !

    Pour ma part, j’ai aussi fait l’expérience de trois sessions plus ou moins ratées… En fait une était franchement ratée (celle décrite ci-dessus avec le Tempo et le Progasm Jr) et les deux autres étaient bien en dessous de mes standards. Une de ces séances était avec le Peridise fin et l’autre avec un masseur de chez Malesation.

    Mais heureusement, j’ai fait une séance hier avec l’Eupho qui a super bien marché ! Je suis de retour au paradis des orgasmes prostatiques, que c’est bon ! Au cours de cette session, j’ai même eu le bonheur d’avoir mon deuxième « calm sea orgasm ». Ce type d’orgasme est exquis, le plaisir n’était pas très intense cette fois-ci, mais il dure, il est paisible, sans contractions, j’avais l’impression de flotter au milieu d’une extase sexuelle qui m’emportait et me donnait le sentiment d’être en apesanteur. Je trouve que le terme anglais de « blissfulness » est particulièrement adéquat pour décrire ce type d’orgasme.

    Je te souhaite un bon cheminement, que ce soit avec ton cher Eupho ou avec un Peridise qui saura enfin toucher la corde sensible !

    #37539
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Est-ce une belle description d’une session orgasmique pendant laquelle il ne se passe presque rien ? Ou au contraire d’une session pendant laquelle au lieu de vivre tes orgasmes tu deviens tes orgasmes ?
    Personnellement c’est bien l’expérience que je vis, je deviens mes orgasmes, je n’ai plus à lutter ni contre ni pour, je suis jouissance, tout le plaisir coule en moi et me remplit.

    Bon chemiement @caktil.

    #37543
    CaktilCaktil
    Participant

    Est-ce une belle description d’une session orgasmique pendant laquelle il ne se passe presque rien ? Ou au contraire d’une session pendant laquelle au lieu de vivre tes orgasmes tu deviens tes orgasmes ?

    Cela m’est arrivé pendant ma dernière séance qui était une très bonne séance. Donc il se passait plein de choses ! Je ne sais pas si je deviens mes orgasmes… Je ne pense pas. Pour essayer d’expliquer ce type d’orgasme, il faut que je décrive les sensations que je ressens pendant une session qui marche bien.

    Au cours des premières minutes de la séance, je me détends et respire comme décrit dans le Traité d’Aneros, c’est-à-dire une respiration abdominale consciente. Au bout de deux ou trois minutes, je ressens ce que j’appelle « la ligne de base de plaisir ». C’est une sensation de plaisir orgasmique localisée dans la région anale et prostatique qui augmente au cours de chaque inspiration et expiration. C’est-à-dire que la sensation de plaisir varie, elle augmente et atteint un maximum au moment où mes poumons sont complètement remplis ou complètement vides. Cette sensation orgasmique va perdurer tout au long de la séance. C’est très léger mais vraiment délicieux. D’ailleurs, ce léger plaisir justifie à lui seul le prix d’achat d’un masseur à mon avis… Si la session marche bien, c’est cette sensation orgasmique de base qui va se transformer en mini-O’s puis en Dry-O’s de plus en plus intenses avec les contractions rythmiques typiques d’un orgasme, mais à un rythme plus lent que celui de l’orgasme pénien traditionnel.

    Dans mon cas, l’orgasme de type « calm sea orgasm » est différent. Cela m’est arrivé deux fois pour le moment. Je n’ai pas de contractions pendant qu’il se produit. C’est un peu comme si la ligne de base de plaisir montait en puissance tout d’un coup pour s’installer à un niveau supérieur. Le plaisir est continu et dure plusieurs minutes en principe mais il n’est pas aussi intense (pour le moment ?…) qu’un orgasme prostatique. C’est une sensation magnifique, calme, avec cette impression de flotter en apesanteur ou au milieu d’un océan de plaisir sexuel. Comme pour les autres types d’orgasmes d’une session qui fonctionne bien, j’arrive à en contrôler la durée avec de très légères caresses sur mes tétons.

    Si on m’avait dit il y a quelques mois que je vivrai plusieurs autres types d’orgasmes que celui que je connais depuis une cinquantaine d’années, dont certains bien plus intenses et agréables, je ne l’aurais pas cru !

    Bon cheminement à vous tous.

    #37559
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour à vous amis prostatonautes,


    @Andraneros
    et @alix37 m’ayant souhaité une bonne 100e session, je vous fais un rapide compte-rendu de ce qui s’est passé ce matin de 9h20 à 11h…

    Pour résumer en deux mots, cette séance a été innovante et parfaite !

    J’ai commencé par m’échauffer un peu par une petite session A-less en regardant pendant quelques minutes de belles photos de d’une jolie jeune femme se déshabillant devant l’objectif. Ensuite, après avoir mis un suppositoire de beurre de karité, j’ai bien lubrifié mon Eupho Trident avant de l’insérer là où il fait du bien. Puis j’ai mis de la « musique », c’est l’album « Mystic Bowls » de Temple Sound. C’est bien planant et les sons semblent faciliter la relaxation et, peut-être, ouvrir les chakras. Je dis musique entre guillemets car les instruments sont des bols tibétains et il n’y a pas vraiment de mélodie.

    A peine une minute après l’insertion, les premiers mini-O’s ont commencés à faire leur apparition. Wow, me suis-je dit, c’est du rapide, cela laisse présager une bonne séance. J’avais passé la journée de mercredi à me dire qu’il ne fallait pas avoir d’attentes particulières pour la centième… Et là, dès le début, Bam ! je m’attends à une séance extraordinaire. Heureusement, mon intention pour cette session était d’accepter et d’être reconnaissant pour n’importe quelle sensation qu’elle pourrait m’apporter, ouf !

    Au bout d’une dizaine de minutes je me tourne pour me mettre sur le dos et c’est parti ! une fois de plus, je ne peux pas m’empêcher de me dire que je n’ai jamais connu un tel plaisir. Je gémis et me contorsionne à chaque montée de plaisir. Les orgasmes s’enchaînent avec une petite pause de deux ou trois minutes entre chaque vague. J’arrive bien à déclencher des orgasmes en utilisant deux méthodes. La première consiste en de petites contractions des muscles PC seulement. Cela se termine en superbes Dry-O’s. C’est vraiment exquis de sentir le plaisir monter avec chaque petite contraction. L’autre méthode est la classique alternance de contraction rectales et anales. Ces sommets du plaisir durent environ une à trois minutes. Ce n’est certes pas les plus longs orgasmes que je connaisse, mais leur intensité est remarquable. Je remercie d’ailleurs toute la création pour ces moments que je vis… Je suis au paradis et me dit que non seulement ce sont les meilleurs orgasmes de toute ma putain de vie, mais également un des meilleurs moments de ma vie jusqu’à présent. C’est fou ! Mon Dieu que c’est bon !!

    Au cours de cette séance, je vais innover et faire des choses que je n’avais pas encore faites outre la musique que j’avais déjà expérimenté il y a quelques séances en arrière. Après avoir lu le fil de discussion « Où est la prostate ? » de rodolfo1234 sur ce site dans lequel il dit préférer pratiquer debout, je décide de faire l’essai et me lève juste après une série de délicieux orgasmes. La sensation est très agréable, je sens vraiment bien bouger l’Eupho et j’ai une érection qui grandit en même temps que la série de Dry-O’s suivante. Le fait de me voir dans le miroir de l’armoire de notre chambre à coucher augmente encore le plaisir ressenti. Je me caresse un moment les tétons et le pénis en regardant mon érection spectaculaire. Je me remets au lit et reste un moment à quatre pattes. Là aussi une série d’orgasmes se déclenche. Je fini par me remettre sur le dos après avoir passé un moment fort agréable sur le côté droit.
    Une autre chose inhabituelle se produit quand j’allume mon iPad pour regarder une autre belle jeune femme nue puis un film X d’un type ayant un HFWO avec un Aneros. C’est très excitant mais je finis par mettre de côté l’iPad pour reprendre les respirations abdominales contrôlées en visualisant des scènes érotiques et enchaîner une autre série de Dry-O’s. Je préfère imaginer des scènes érotiques plutôt que de les regarder sur un iPad. L’écran est trop distrayant, je trouve.

    C’est au cours de la dernière série d’orgasmes, alors que je suis en érection, que je commence à edger un peu. C’est super bon et à chaque fois que j’arrête les caresses sur mon pénis, une série de petits orgasmes se déclenchent dans ma prostate comme pour faire écho aux sensations péniennes. Je sens que je vais arriver facilement à synchroniser orgasme éjaculatoire et prostatique. Il suffit de profiter de ces orgasmes qui suivent l’arrêt de la stimulation du pénis en recommençant à me masturber. Je continue à edger comme ça pendant quelques minutes, que c’est bon ! Bon Dieu que c’est bon ! Je n’avais pas prévu de terminer par une éjaculation, mais je me sens chanceux pour cette 100e… Alors, après avoir bien patienté je termine avec un orgasme éjaculatoire qui se déroule en deux phases. Tout d’abord j’ai un peu de sperme qui s’écoule de mon pénis. Je continue à me masturber pendant quelques délicieuses secondes avant d’expulser une grande quantité de sperme au cours d’une éjaculation puissante coïncidant avec des contractions prostatiques. Quel délice ! il y a longtemps que je n’ai plus eu une éjaculation aussi forte. C’est vraiment trop bon.

    En conclusion, les innovations dans cette session ont été de pratiquer debout et à quatre pattes. Je n’avais jamais réussi à avoir des orgasmes dans ces positions (sauf une fois, debout dans la douche, en fin de séance). Il y a aussi eu ce petit moment pendant lequel j’ai utilisé mon iPad. La musique était aussi presque une innovation. Je ne l’avais fait qu’une fois jusqu’à maintenant.
    Bref, cette 100e séance a vraiment été parfaite !!

    Bon cheminement et prenez soin de vous.

    #37567
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Magnifique session @caktil. Ça fait plaisir de lire ces messages.

    EN ce qui me concerne je ne suis pas assez détendu debout ou à quatre pattes pour profiter vraiment de ces positions.

    Rendez-vou est pris pour la 200ème mais j’espère bien que nous aurons de tes nouvelles bien plus tôt. Bon cheminement @caktil.

    #37647
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour à tous,

    Après avoir eu deux ou trois séances assez médiocres, j’ai renoué avec le succès. J’ai fait ma 103e session ce jeudi et c’est la 4e de suite que je peux classer dans les « meilleure séance de ma vie ». J’ai déjà dit sur ce forum que je ne comprenais pas tout à fait comment il est possible d’avoir « le meilleur orgasme de ma vie » et « la meilleure session de ma vie » presque à chaque fois. J’ai calculé que sur mes dernières 50 séances, 24 ont été les meilleures, donc pratiquement une séance sur deux ! Bref, je me sens extrêmement privilégié.

    En plus, je sens que je me rapproche du palier suivant… Durant cette 103e séance, qui a vraiment bien fonctionné, j’étais très clairement dans la zone 3 du graphique de la page 31 du Traité d’Aneros et je sens que j’approche de la zone 4.

    Les orgasmes s’enchaînaient sans effort, ils étaient chaque fois plus intenses et jouissifs et étaient espacés par de petites pauses d’une à deux minutes, juste le temps de reprendre mon souffle et de me reposer un peu ! Les sensations orgasmiques, bien localisées à ma prostate et mon anus au début des chaînes d’orgasmes, se sont peu à peu étendues à mon pénis, puis mon bassin et mon torse. J’avais déjà expérimenté un peu l’agrandissement des zones corporelles dans lesquelles le plaisir est ressenti, mais jamais autant ni aussi clairement que pendant cette dernière séance.

    Données « techniques » pour ceux qui sont intéressés :
    Masseur: MGX
    Durée de la séance: 2h14

    Bon cheminement à tous !

    #37892
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je ne peux pas résister au plaisir de relater la séance A-Less que j’ai terminé il y a un peu moins d’une heure. Enfin une vraie session A-Less!
    J’ai eu des orgasmes dignes d’une séance avec masseur ! Pas encore de Dry-O intense et puissant, mais pleins de mini-O’s vraiment très agréables. Dignes des meilleurs orgasmes d’il y a quelques mois.C’est la première fois que ça arrive sur environ une vingtaine de séances A-Less plus ou moins longues (certaines très courtes, car j’étais trop impatient de ressentir quelque chose…).

    L’abandon est vraiment important dans ce domaine, je l’ai encore remarqué ce soir. Un grand abandon amène un grand plaisir. J’ai fini par me masturber jusqu’à l’orgasme pénien et ça a été un foutu Super-T ! Le meilleur orgasme éjaculatoire de ma vie, qui a fini par arriver après une assez longue phase passée à edger en synchronisation avec les vagues prostatiques. Quel délice ! Quelle merveille !

    Je n’arrête pas de m’émerveiller du chemin parcouru.

    Quand j’ai commencé cette quête du plaisir prostatique, je me demandais si ce qu’il en était dit était vrai. Il y a sans doute beaucoup d’exagération, pensais-je… Est-ce vraiment possible de ressentir des orgasmes aussi bons et plus longs que celui que je connais ? J’ai découvert que non seulement c’est possible, mais ces orgasmes sont meilleurs ! Et beaucoup plus longs ! Passer d’un orgasme traditionnel d’environ dix à quinze secondes à un orgasme prostatique plus intense pouvant durer jusqu’à trente minutes, dans mon cas… C’est stupéfiant ! Et j’y arrive ! En un temps relativement court, j’y suis arrivé ! Au début j’étais aussi très incrédule au sujet des sessions A-Less… Eh bien, ça existe aussi ! On peut appendre à son corps à jouir comme ça, sans rien, sans stimulation directe… Presque uniquement par la pensée ! Je spécule qu’un jour j’en serai capable. Sans la moindre contraction, sans la moindre stimulation physique, j’arriverai à déclencher un orgasme. C’est fou ! (Bon, je m’avance peut-être un peu beaucoup, là…)

    Bon cheminement à tous, prenez soin de vous.

    #37902
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour @caktil,
    Je ne peux pas résister au plaisir de te dire « Formidable » !
    Et de te dire aussi que ce n’est que le début d’une autre forme de développement orgasmique, sur les mêmes bases que ce que tu fais couramment avec masseur, en parallèle deta pratique dominante. Si tues aussi assidu que @bzo, par exemple, tu pourrais bien toi aussi nous dire sansquelques mois, ou plus tôt, que tu n’as plus besoin de masseur.

    Bon cheminement @caktil.

    #37928
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour à tous,

    Après deux ou trois séances qui étaient très bien, très agréables, avec de nombreux orgasmes absolument délicieux, mais qui n’étaient pas à classer parmi « les meilleurs de ma vie », la séance de ce jeudi matin m’a permit de progresser un peu plus. J’ai utilisé mon Progasm Junior et il a fait des merveilles!

    Après dix minutes passées à savourer la montée du plaisir, j’ai eu droit à une succession de Dry-O’s tous meilleurs les uns que les autres pendant presque deux heures et demie. J’ai dû mettre fin à la session car j’avais d’autres choses à faire, mais j’aurais pu continuer comme ça pendant encore assez longtemps. J’ai eu (ou m’en suis vachement rapproché) un ou deux super-O’s, le point 56 de la carte au trésor. Du plaisir dans tout le corps et de petites convulsions.

    Je me suis mis spontanément dans une position qui est assez nouvelle pour moi qui consiste à relever les jambes au-dessus de ma poitrine. Mon Dieu quel orgasme ! En les redescendant, je suis resté un moment avec les jambes à l’horizontale, comme pour faire des abdominaux et un autre orgasme a pointé le bout de son nez, mais mon corps a eu un peu peur du plaisir qui s’annonçait et a reprit tout seul la position jambes au-dessus de la poitrine… Dans cette position, le masseur bouge super bien. Il s’en est donné à coeur joie ! Je n’ai encore jamais eu de contractions de cette force ni autant de plaisir. Cela surprendra peut-être @Andraneros car, si j’ai bien compris, tu as besoin d’être très détendu pour avoir des orgasmes. Alors que là… Les jambes ne touchant pas le lit, les abdominaux contractés, un extraordinaire orgasme se déclenchait chez moi…

    Bref, cela a été une de ces session où les orgasmes s’enchaînent, chacun étant meilleur que le précédant, qui était déjà le meilleur de ma vie…
    Quelle aventure ! Je me réjouis de ma session A-Less de demain soir… En écrivant cela, je ressens déjà les prémices de mes futurs orgasmes!

    Bon cheminement à vous tous, prenez soin de vous.

20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 101)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.