7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Articles
  • #40913
    hugo
    Participant

    Bonjour,

    Je vous lis depuis un certain temps et j’ai décidé de m’inscrire car j’ai la curiosité de connaître cet orgasme si particulier.
    C’est un début pour moi. Je n’ai pas d’anéros et je préfère éviter d’en acheter car je ne vis pas seul (c’est moyen pour la discrétion).
    J’ai lu que certains sont parvenus à avoir cet orgasme par simple contraction des muscles du périnée.
    Est il possible d’y parvenir sans entraînement préalable avec l’anéros?

    Je me doute qu’il n’y ait pas vraiment de mode d’emploi, rien ne vaut l’expérience personne mais j’aimerais avoir des conseils pour débuter.
    Au niveau de la contraction du périnée, il y a une manière particulière (je veux dire maintenir la contraction combien de temps, séances de combien de temps environ, …)? Tout les conseils seront les bienvenus.

    Merci 🙂
    Bonne journée

    #40914
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @hugo et bienvenue sur notre forum.
    Vous nous écrivez :

    Je n’ai pas d’anéros et je préfère éviter d’en acheter

    Je comprends votre souci de discrétion. La recherche d’un plaisir en solitaire souffre encore des règles imposées par la morale dominante qui prétendent interdire ce qui n’est en réalité qu’un travail de développement personnel qui contribue autant sinon plus à trouver un équilibre de vie et un épanouissement personnel bénéfique à toute la société que d’autres formes de développement personnel. Mais ce faisant vous risquez de rendre votre quête du plaisir prostatique beaucoup plus difficile. Les masseurs prostatiques apportent une aide considérable à l’apprentissage de cette forme de plaisir.

    Vous nous dites :

    J’ai lu que certains sont parvenus à avoir cet orgasme par simple contraction des muscles du périnée.

    La plupart du temps les hommes qui parviennent à vivre des orgasmes prostatiques sans avoir besoin d’un masseur (dont je fais partie) atteignent ce « niveau » après avoir commencé avec un masseur, le plus souvent sous forme d’effet secondaire de leurs session dans un premier temps.

    Vous demandez :

    Est il possible d’y parvenir sans entraînement préalable avec l’anéros?

    La réponse est oui. C’est possible mais c’est sans doute encore plus difficile qu’avec un masseur. Comme avec un masseur tout dépend de votre disponibilité à être sensible à une forme de stimulation sur laquelle votre organisme n’a absolument aucune expérience pour obtenir une forme de plaisir sur laquelle votre organisme n’a absolument aucune expérience.

    Je vous propose un premier élément de réponse indépendant de notre forum. Il existe un site actif et en cours de développement qui propose cette approche :
    mindgasm.net
    Les 3 premières leçons sont gratuites, les suivantes demandent une participation.

    Un tel apprentissage va se rapprocher d’un travail de méditation encore plus que ce que vous pouvez lire à propose des sessions avec masseur.

    Quel sont vos niveaux actuels en matière de :
    • Relaxation ?
    • Contrôle d’une respiration abdominale profonde ?
    • Méditation ?
    • Contrôle des contractions des différents muscles qui composent le périnée ?
    Ces différents savoir-faire demandent un véritable apprentissage et souvent du temps pour la majorité des hommes, même si certains ont des aptitudes à progresser très rapidement.

    Il vous faudra expliquer à votre entourage que vous avez besoin de temps personnel pendant lequel vous ne devrez pas être dérangé. L’avantage de cette manière de procéder est d’éviter l’utilisation d’un matériel qui serait « compromettant » dans votre situation.

    Je vous souhaite un bon courage ce qui ne manquera pas si vous êtes très motivé et parvenez à vivre très vite les premiers effets de votre apprentissage. Si vous parvenez à bien avancer dans votre expérience vous serez un cas d’école sur notre forum et vous ouvrirez sans doute une voie que de nombreux autres hommes suivront. Je vous le souhaite.

    Bon cheminement @hugo.

    #40917
    Fanchyzzz1
    Participant

    Merci andraneros pour ce liens fort utile, dommage que les vidéos soit en anglais.
    Sinon Hugo il y a d’autres approches pour vivre les orgasmes multiples sans aneros, par exemple la masturbation tantra. Si tu veux plus d’infos fais signe.

    #40918
    Fanchyzzz1
    Participant
    #40937
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Tu écris @Fanchyzzz1 :

    il y a d’autres approches pour vivre les orgasmes multiples sans aneros,

    Tu as tout à fait raison.
    En réponse à la question que tu posais il y a un peu plus de 3 ans, @Severus répondait ceci :

    tu peux atteindre en partie la prostate par « l’extérieur ». Mais ce n’est pas forcement simple. Déjà, il faut apprendre à ressentir au travers du périnée uniquement. Les sensations sont diffuses au début, cela demande un apprentissage. Ensuite, il faut apprendre à se masser. C’est assez bête, mais chacun, on ne réagit pas de la même façon aux massages. Il n’y a pas de point particulier, on est tous unique sur la question. Il te faudra parcourir et découvrir ton corps

    Une autre méthode, la plus couramment mentionnée sur les forums spécialisés et nommée « edging » sur les forums anglophones, répond au souhait de faire monter l’excitation sexuelle aussi haut que possible sans éjaculer et de rester dans cet état le plus longtemps possible pour qu’elle monte encore plus.

    Quand on s’engage dans un travail de développement de ses capacités orgasmiques, cette pratique apporte plusieurs bénéfices :

    1. Retarder son éjaculation, au grand bénéfice de ses partenaires, en s’habituant à l’état de tension qui la précède, en prenant conscience de toutes les étapes qui la précède et en apprenant à faire retomber cette tension sans perdre ni son excitation ni son érection.

    2. Prendre conscience de toutes les sensations qui envahissent le corps à ce moment en se détachant de celles qui concernent le pénis, en élargissant autant que possible le champ de sa conscience aux autres organes sexuels, périnée, anus, prostate, pointes de sein…

    3. Prendre conscience de la présence d’une énergie (sexuelle ou vitale ou autre) qui apparaît, se développe et peu à peu commence à circuler dans notre organisme.

    Le 2ème paragraphe forme un exercice complémentaire à la pratique du massage prostatique. Le dernier permet de passer de l’orgasme banal à l’orgasme de tout le corps et accompagne idéalement les hommes qui sont devenus multi-orgasmiques avec leurs masseurs.

    Cette forme de masturbation est mentionnée sur notre forum. En particulier à travers le livre de Mantak Chia « L’homme multi-orgasmique, L’énergie sexuelle masculine ». Notre ami @epicture a présenté son expérience dans cette voie dans son fil de discussion L’énergie sexuelle masculine à lire en parallèle avec la seconde moitié de son autre fil de discussion Mon bonhomme de chemin.

    Cette pratique m’a bien aidé à développer la perception « énergétique » de mes orgasmes prostatiques et à en amplifier les effets.

    A partir du lien que tu mentionnes (attention le site est très intrusif) on peut visionner des vidéos qui illustrent, dans un contexte très différent du seul massage prostatique, des réactions qui restent proches de celles que nous mentionnons dans notre pratique (érection à éclipses pendant la masturbation, tremblements haute fréquence du bassin, poussées de plaisir du bassin vers le haut du corps…).

    #40977
    Arousal
    Participant

    Bon je vais un peu casser l’ambiance mais… à mon avis, sans masseur prostatique, sans possibilité d’être seul en étant sûr de ne pas être dérangé pendant au moins 1 à 2h, ça va être très compliqué.
    Soit l’organisation de ta vie actuelle te le permet, soit il faut peut-être attendre des circonstances plus favorables.

    #41042
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @hugo,
    Que pense-tu des pistes et des réponses que nous t’avons apportées ?

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.