20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 65)
  • Auteur
    Articles
  • #39557
    AvatarPaul2072
    Participant

    Mercredi matin ,dans le doute j’ai finalement commandé un hélix trident,Après j’ai voulu amélioré ma respiration abdominale,Très vite j’ai ressenti des chatouilles dans le périnée surtout à l’expiration,
    J’ai suivi vos conseils et j’ai tenté de pratiqué Aless ,sans masseur c’est comme ça que l’on dit je crois,
    Rien qu’en respirant profondement les chatouilles ont fait place à d’agréables sensations,Puis j’ai commencé les contractions légéres,Les sensations étaient la , bien présentes dans mon périnée,Petit à petit j’ai senti mes pieds chauffés puis mes chevilles,La zone anal aussi a commencé a chauffée,De petites vagues de plaisir de temps à autre dans le périnée et la zone anal,Au bout de 30 minute j’ai arrêter pour aller bosser,J’ai refait la même séance aussi plaisante à midi mais plus longues 45 minutes ,
    A mon retour du boulot je me suis assis dans le canapé et en regardant la TV sans rien faire j’avais déjà des chatouilles j’ai respiré , contracté c’est repartis très vite la chaleur est monté jusqu’a mi mollet les vagues partaient du périnée mais remontait soit vers le pubis soit la zone anal qui était déjà bien chaude,J’ai franchement regretté d’arrêter pour aller manger,
    Le soir les chatouilles sont revenues toute seul j’ai relancé le processus ,toujours pareil des sensations plaisantes les pieds les mollets qui chauffe la zone anal aussi ,puis de petites vagues de plaisir par 2 ou 3 jamais plus , de temps à autre dont une qui a commencé à remonter vers mes lombaires un régal,Plus je contractais mon périné plus les vagues était fortes,J’en suis rester la pour ce soir la

    hier matin a peine assis au petit déjeuner les sensations sont encore la ,Je ne peux résister et je met en route,Je passerais 30 minutes fort plaisantes à sentir de petites vagues toujours par groupe de 2 ou 3 m envahir,
    J’ai recommencer à midi sans rien obtenir de plus,
    Le soir sur le canapé devant la tv j’ai de nouveau resenti les chatouilles,Avec la respiration abdominale le processus reprend très vite,Je suis assis demie allongé les pieds posés au sol,Je contracte c’est la zone anal qui chauffe en premier avec de petites sensations genre fourmillements qui montent le long de mes lombaires,de petites vagues de plaisir arrivent dans mon périnée mon pubis chauffe,mes pieds egalement,je contracte plus fort c’est encore meilleurs,je continue même mes cuisses chauffent mes fesses aussi,Je sens de petites contractions dans la zone anal,Tous le bassin me chauffe toute la zone n’est que plaisir,Mes fesses ont des contractions,mes cuisses aussi ,Toujours des vagues de plaisir par 2 ou3,toujours le même plaisir mais pas plus,
    Ce matin par contre le feu s’est éteint j’ai le périnée qui me fait mal,comme épuisé,Jai l’impression d’avoir un poids,
    Je pense que vais essayer d’arreter ces seances Aless,Je dis bien essayer car c’est terriblement addictif et ca part pratiquement tous seul,
    Quand j’ai le masseur j’arrive a faire de légères contractions anales tandis que la ,plus difficile à doser,De plus la j’ai contacté le périnée et en plus très fort car en Aless plus je contracte meilleur c’est,Alors qu’avec l’aneros ce serait vite douloureux,En plus j’ai pas dépasser un certains niveau de plaisir,Peut être , ai je fait trop de seances 7 en 2 jours mais comment résister ou alors pas s’assoir,
    En fait le soucis c’est que j’ai fait des séances sans les prévoir un peu à l’arrache ,je pense
    mais bon comme je ne veux pas courir 2 lièvres à la fois je vais attendre mon anéros qui arrive demain normalement,

    @andraneros
    merci pour tes encouragement et tes conseils rassurants,tu as raison je dois rester patients,Merci aussi pour ton article sur le preservatif ,je ne connaisais pas ,Je compte bien essayé cela comme je compte essayé sans , comme ça je verrais si il y a une grande différence,

    Bonne journée

    #39558
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @Paul2072,
    On dit bien A-less ou Aless.

    Ce matin par contre le feu s’est éteint j’ai le périnée qui me fait mal,comme épuisé,Jai l’impression d’avoir un poids,

    Tu m’en diras tant !

    Peut être , ai je fait trop de séances 7 en 2 jours

    Imagine que tu fasses plusieurs séances de musculation intense en 2 ou 3 jours sans aucun entraînement préalable. Tu aurais mal partout… Imagine que tu fasses un marathon sans préparation (même un 1/2 ou 1/4 de marathon). Tu ne pourrais même plus tenir debout…

    IL m’arrive encore après des enchaînement de sessions particulièrement longues et intenses d’avoir le périnée et l’anus bien courbatus, voire légèrement douloureux. C’est une réaction physiologique normale quand un organe est fatigué. La solution est le repos et une reprise en douceur avant de t’y remettre à fond.

    Ce qui est formidable c’est la force de ton désir, le niveau particulièrement élevé de ton excitation, et l’intensité croissante du plaisir que tu vis pendant tes sessions avec et sans masseur. Je ne sais pas si tu as conscience que ton dernier message te fait valider des étapes de la carte au trésor bien plus avancée que celles que tu as déjà validées.

    Je suis particulièrement heureux de lire à quel point tu réagis à la stimulation de ta prostate, avec ET sans masseur. Continue à explorer les 2 voies avec autant d’application en prenant toujours bien soin de ne rien attendre de chaque session.

    Nous parlions d’une 2ème surprise et je te disais hier :

    Ta prochaine surprise sera une autre sensation aussi plaisante ou bien plus et surtout aussi inattendue.

    Tu viens de découvrir ta 2ème surprise. Ta sensibilité me semble si prometteuse que je suis persuadé que tu auras très vite d’autres « surprises ». Bon cheminement @Paul2072.

    #39562
    AvatarPaul2072
    Participant

    @andraneros merci pour tes commentaires qui balise mon chemin.Tu as raison j’ai épuisé mon périnée j’en ai pris conscience après coup.Mais c’est tellement addictif et c’est ce qui me gêne pour l’instant dans le Aless.Je suis quand même arrivé 2 fois en retard comme un ado qui loupe l’heure parce qu’il joue à la playstation.Ce soir ca va mieux je sens presque plus rien.Y a t il un truc pour arrêter les chatouilles? et ne pas se laisser prendre au jeu?

    Tu disais

    Ce qui est formidable c’est la force de ton désir, le niveau particulièrement élevé de ton excitation, et l’intensité croissante du plaisir que tu vis pendant tes sessions avec et sans masseur. Je ne sais pas si tu as conscience que ton dernier message te fait valider des étapes de la carte au trésor bien plus avancée que celles que tu as déjà validées.

    Je ne sais si c’est du désir ou le fait que mon corp me sollicite.Je n’ai pas l’impression que l’intensité du plaisir augment.Les groupes de 2 ou 3 vagues de plaisir sont les mêmes depuis le début.par contre oui avec ou sans masseur c’est la même intensité.Franchement comme c’est un peu décousu je ne sais pas trop ce que j’ai réellemnt validé ou pas sur la carte au trésor et j’aimerais bien le savoir.
    Merci encore j essaye de ne rien attendre et de profiter

    #39563
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonsoir @Paul2072

    j’ai épuisé mon périnée

    Surement mais des fois tu auras peut être la sensation d’avoir une barre de fer à la place

    Mais c’est tellement addictif et c’est ce qui me gêne pour l’instant dans le Aless.

    Je te confirme c’est une drogue

    Je suis quand même arrivé 2 fois en retard comme un ado qui loupe l’heure parce qu’il joue à la playstation.

    J’adore. Ce n’est que le début
    Tu es entrain d’apprendre tes gammes comme dirait @bzo mais quand ton corps va être capable de te donner plus de plaisir
    Tu ne vas pas avoir envie de te lever
    Le miens m’emmène des fois jusqu’à 9 voir 10 heures du matin si ça peut de rassurer

    Y a t il un truc pour arrêter les chatouilles?

    Moi je laisse faire ou j’essaie d’amplifier le plaisir partout

    mon corps me sollicite

    Si c’est ton corps qui te sollicite c’est génial
    Il va te faire des trucs de dingue tu vas voir

    Bon cheminement @Paul2072

    #39565
    bzobzo
    Participant

    Ce matin par contre le feu s’est éteint j’ai le périnée qui me fait mal,comme épuisé,Jai l’impression d’avoir un poids,

    si tu persistes dans ton chemin, surtout en aneroless, la zone se musclera de plus en plus,
    tu pourras faire des contractions de plus en plus fortes, de plus en plus longtemps,
    si tu le désires

    personnellement, je pourrai presque faire un numéro de cirque avec mes muscles de la région,
    du genre, une corde avec un noeud, introduite dans le derrière,
    je pourrais rester suspendu en l’air avec,
    rien qu’en contractant mon anus, mon périnée pour ne pas le lâcher

    parfois j’appuie tellement fort, que j’ai l’impression de me soulever en l’air et de léviter,
    je me suis même surpris déjà une fois ou deux à vérifier si mes pieds touchaient encore le sol

    comme dit par mes camarades,
    ta progression est vraiment superbe, tu fais vraiment partie des meilleurs de la classe,
    si tu lis un peu les fils autour, sur ce forum,
    tu verras qu’il y en a beaucoup qui galèrent, voire qui font du surplace, qui reculent
    en plus maintenant, tu as démarré aussi en aneroless
    et là aussi, déjà tu as bien mis le pieds à l’étrier

    Je dis bien essayer car c’est terriblement addictif et ca part pratiquement tous seul

    Y a t il un truc pour arrêter les chatouilles? et ne pas se laisser prendre au jeu?

    tu découvres la formidable liberté de l’aneroless,
    où je veux, quand je veux, comme je veux, autant de temps que je veux,
    plus aucun intermédiaire entre son corps et soi,
    une complicité beaucoup plus forte qui s’établit,
    plus de richesse, plus de diversité

    moi, je peux obtenir du plaisir partout,
    en pelant mes patates, en pendant mon linge, en mangeant, en marchant
    cela démarre instantanément chez moi,
    je fais un nombre infini de micro-séances quand je suis à la maison,
    parfois juste quelques secondes, quelques minutes,
    je reste toujours nu à cet effet, ainsi, c’est beaucoup plus facile, tout est là bien à portée
    bien que je pourrais obtenir des résultats assez équivalents , habillé aussi

    tu as l’impression d’être un peu débordé pour l’instant,
    c’est pas grave, vaut mieux cela que le contraire,
    déguste bien ta chance, le formidable gâteau,
    sorte de miracle pâtissier de sensations dans notre chair, que tu commences à découvrir au fond de toi,
    n’en perds pas une miette
    et pratique autant que tu en as envie, autant que cela te fait du bien

    juste de la discipline par rapport au boulot et diverses autres obligations
    mais à part cela, ne te gêne pas,
    au plus tu pratiqueras, au plus cela deviendra facile,
    au plus cela deviendra intense, au plus cela deviendra riche

    #39568
    bzobzo
    Participant

    il s’agit de bien comprendre les enjeux ici,
    bien sûr, tu peux en rester à un plaisir sexuel formidablement enrichi,
    qui peut progresser à l’infini, s’intensifier à volonté,
    qu’on peut obtenir tout seul
    ou bien aussi, tenter de s’accorder avec sa compagne ou son compagnon
    pour atteindre ensemble des cimes encore inexplorées

    mais tu peux aussi aller plus loin,
    faire que le plaisir sexuel ne soit plus un but en soi mais un véhicule
    un véhicule pour communier avec son corps, un véhicule pour communier avec soi-même,
    un véhicule en fait, juste pour être là dans l’instant, incandescent, comme entier à nouveau,
    comme totalement libéré de toutes contraintes, de toutes frontières,
    suprêmement libre dans sa chair et dans sa tête,
    vivant un moment d’épanouissement intime, foudroyant

    tout cela est rendu possible, parce qu’au fond,
    nous dormons sur un volcan prêt à entrer en éruption à chaque instant,
    je veux dire que nous possédons en nous des ressources infinies d’énergies
    qui ne demandent qu’à s’enflammer,
    qui ne demandent qu’à nous faire entrer en combustion
    et à faire de nous, une torche dansante, une torche vibrante d’énergies

    l’instant d’avant, on était comme tout un chacun,
    pensant, rêvassant, tirant des plans sur la comète, tournant en rond, tuant le temps,
    guidant le véhicule tant bien que mal depuis une petite cellule dans notre tête,
    l’instant d’après, toutes les cloisons sont fracassées,
    toutes les limitations, toutes les lois, ont disparues,
    on fait un avec son corps, on est uni à lui
    et l’on fonce dans une sorte de galaxie très personnelle,
    pied au plancher ou se dégustant comme un vieux vin, très tranquillement, gorgée par gorgée

    tout geste, tout mouvement, le moindre frôlement, le moindre contact, le moindre effleurement,
    le moindre organe, le moindre membre, le moindre bout de peau,
    tout peut participer, tout peut réagir, tout peut entrer en fusion,
    tout notre être, en fait, n’est qu’une fusée sur une rampe de lancement fumante, en attente de décollage

    mais on lui donne si peu l’occasion, de s’élancer, d’échapper à la gravité, d’échapper à la lourdeur,
    un peu de sexe par-ci, par-là, quelques moments intenses divers et variés, dans notre vie, à gauche et à droite,
    ici, avec une pratique bien orientée, bien développée,
    on se donne l’occasion de se découvrir incroyablement,
    de vivre des moments de plénitude absolue,
    de goûter à une légèreté ineffable

    #39569
    AvatarPaul2072
    Participant

    @modeyin merci pour tes encouragements ,tes propos sont rassurants .Tu comprends parfaitement le coté addictif de la chose .Et en plus tu m’annonce que le meilleur est à venir j’ai quand même hate même si j’essaye de ne rien attendre.

    @bzo
    merci d’éclairer mon chemin.Je sais que je dois être patient .je rentre de course et j’ai commencer une seance en faisant la queue au caisse .Je ne sais même pas combien j’ai attendu je m’en fou
    Il est sur que moi qui suis cartesien qui n’a jamais vu le benefice de tous ce qui est yoga tantra etc j’ai entrouvert une porte celle de communiquer avec mon corp.Pour l’instant j’ai l impression de plus communiquer avec lui quand j’ai le masseur que je commence à visialiser alors qu’en aless je n’ai pas besoin d être focus .Je peux regarder la tv ,répondre à ma compagne sans que je perde le fil.
    Mon hélix est annoncé pour aujourd’hui j’aimerais l’essayer dés cette après midi
    Merci à vous deux

    #39570
    bzobzo
    Participant

    le prétexte pour mon dernier texte,
    c’est ton avancement rapide en aneroless aussi,
    je m’étais dit, autant lui faire entrevoir les perspectives qui s’ouvrent

    mais chaque chose en son temps, tu te rendras compte par toi-même
    de ce que tu as besoin ou pas, la direction dans laquelle tu veux t’engager ou pas,
    il n’y a aucune honte à juste chercher à passer un bon moment de plaisir bien charnel avec soi-même
    et ne pas voir plus loin

    bah, en fait, comme j’aime bien écrire, cela a été surtout un prétexte pour moi, pour pondre un texte,
    il n’y a pas beaucoup de conseil à te donner, tu as déjà compris l’essentiel
    et ta roue tourne dans la bonne direction,
    des erreurs , tu en feras des tas mais cela fait partie des règles du jeu

    #39572
    bzobzo
    Participant

    .Pour l’instant j’ai l impression de plus communiquer avec lui quand j’ai le masseur que je commence à visialiser alors qu’en aless je n’ai pas besoin d être focus .Je peux regarder la tv ,répondre à ma compagne sans que je perde le fil.

    c’est intéressant ce que tu écris ici

    l’extraordinaire souple, versatilité, de l’aneroless qui permet de pratiquer un peu partout, n’importe quand,
    qui permet donc à notre désir, d’entrer dans une nouvelle dimension, prendre un essor inattendu,
    n’étant plus confiné à pouvoir se libérer, à s’emparer de notre chair, que dans des circonstances bien précises,
    quand une autre personne consent à passer un moment sexuellement avec nous
    ou alors au contraire, qu’on a du temps libre, personne dans les pattes,
    qu’on peut donc s’isoler et se mettre au lit avec son masseur,
    non, le désir s’installe à demeure, il peut s’exprimer librement,
    tiens, une petite envie et hop, c’est déjà parti

    le désir ainsi, prend de l’essor en nous, prend ses aises, terre hospitalière,
    pas besoin non plus ici, de mise en scène complexe, de toutes sortes d’accessoires,
    non juste son corps, sa chair prête à vibrer, désirante, pleine d’énergie sexuelle
    et nous, capable de plus en plus de l’invoquer,
    sorte de cérémonie vaudou à but sexuel, auto-pratiquée

    donc, je disais plus haut, que c’est intéressant ce que tu écris ici
    car cette extraordinaire souple, versatilité, de l’aneroless,
    te donne l’impression actuellement de moins percevoir la proximité de ton corps
    qu’avec le masseur où tu dois constamment faire attention à lui

    mais cette impression va changer, va évoluer, tu peux me faire confiance
    car c’est exactement le contraire,
    c’est maintenant seulement qu’une complicité totale et sans limite, avec ton corps
    peut commencer à se mettre en place,
    ta façon de te concentrer sur ce corps est différente,
    tu n’as plus besoin de te concentrer sur un endroit précis,
    la présence du masseur, ses mouvements, font qu’automatiquement, tu es concentré sur la zone
    mais en aneroless, il n’y a plus d’objet étranger dans ton corps,
    il n’y a plus rien, plus aucun intermédiaire, tu es en contact direct,
    comme on dit dans le commerce, directement du producteur au consommateur,
    plus aucun intermédiaire dans la chaîne de consommation

    la résultante de cela, c’est que cette complicité, cette intimité, peut atteindre de nouvelles dimensions,
    la présence d’un bout de plastique ou de silicone, en toi, aussi petit soit-il,
    fait qu’une partie de ta communication est avec celui-ci et plus avec ton corps,
    là, en aneroless, la piste est libre, plus aucun obstacle

    tu vas t’y habituer et bientôt percevoir ce que je veux dire, dans ta chair, au plus intime de toi,
    tu vas vraiment commencer à sentir sa présence,
    elle sera de moins en moins la grande muette, tu vas sentir sa chaleur de plus en plus autour de toi,
    tu vas te sentir comme au nid,
    une envie de plus en plus forte de te lâcher, de te relâcher, entièrement en confiance,
    on peut céder, se laisser emporter, le terrain nous est tellement familier,
    on est en nous, de plus en plus loin en nous, au chaud

    plus concrètement, il n’y a plus de concentration sur un point dans le bas-ventre
    du fait de la présence, plus ou moins en mouvement, du masseur
    mais la perception enveloppante donc de la présence du corps,
    on le perçoit autour de nous tout simplement
    parce que nous le visons de plus en plus, nous sommes unis de plus en plus à lui,
    plus besoin de se concentrer sur un point précis,
    juste laisser venir de partout, juste être de plus en plus ouvert,
    c’est une façon de se concentrer en étant de plus en plus déconcentré,
    le point de concentration s’agrandit et est de plus en plus partout,
    beaucoup plus de détails vont arriver, beaucoup plus de nuances,
    plus besoin de concentrer, juste être réceptif, ouvert, accueillant comme une éponge avide de s’imbiber

    #39585
    AvatarPaul2072
    Participant

    @bzo Merci pour tes conseils du Aless.Même si mon esprit cartésien accroche un peu sur ton approche.Néanmoins j’entrevois assez bien ce que tu veux dire .Si j’ai plus de temps j’ecrirais ce soir ou demain ma dernière sessions qui me laisse avec plein d interrogations.
    Bonne soirée

    #39586
    bzobzo
    Participant

    Même si mon esprit cartésien accroche un peu sur ton approche.

    ah, étonnant, le nombre d’esprits cartésiens qu’on croise sur ce forum,
    à la quête de plaisirs mystérieux, de plaisirs exotiques…

    personnellement, j’essaie d’avancer en étant le plus rationnel, le plus lucide, possible
    face à la folie, à l’irrationnalité, de ce monde
    mais l’art, la littérature et désormais aussi ma pratique,
    m’ont appris qu’il y a des forces bien mystérieuses en nous

    avec ma pratique en plus, j’ai appris que je pouvais les éveiller au-delà tout ce qu’on peut imaginer,
    qu’il y a des choses en nous qui défient toute rationalité,
    qui défient toutes les conventions
    et tout ce qu’on nous apprend sur la sexualité, sur l’identité sexuelle,
    sur ce que nous sommes et ne sommes pas

    #39587
    AvatarPaul2072
    Participant

    J’ai recu mon hélix trident ,effectivement il est bien différend que celui que j’ai,Du coup je suis incapable de dire si j’avais un maximus ou une imitation surtout que la matiere semble différente,
    j’ai eu tous le début d ‘après midi pour faire une belle séance,C’etait ma 4eme sessions mais 1er sessions sans preservatif et 1ere sessions en lubrifiant mon rectum avec une seringue,
    J’introduit l’hélix bien lubrifié ,il est plus petit se place parfaitement,Je met de la musique zen mais je suis très existé mon coeur tape déjà très fort, Je me couche sur le dos et commence ma respiration abdominale mes battements ralentissent ,Sans contracter juste en respiration profondement pour le premiere fois je sens le masseur sur ma prostate,Il est précis rien à voir avec l’ancien plus diffus,
    Assez vite rien en respirant les sensations arrivent puis les vagues de plaisir toujours par 2 ou par trois,Je les sens dans mon pubis ,Ensuite je percois de petites contractions anales,Je commence les contractions mais je dois vite arreter car le plaisir monte ,monte dans mon pubis je vais encore droit à l’éjaculation,Stoppant respiration profonde contraction je réussi à eviter d’éjaculer ,
    Puis je reprend une simple respiration régulière de petites vagues reviennent dans ma zone anal dans mon périnée,Puis de nouveau dans mon pubis,Mes pieds chauffent mes mollets aussi puis également mes cuisses,Dans temps à autre en même temps que le plaisir arrivent mon coeur s’emballe,Les vagues sont souvent par 2 ou 3 ce plaisir intense dure 3 à 5 secondes pas plus,Ca revient régulierement mon pubis chauffe recoit ses vagues mais je n’est plus à lutter contre une eventuelle éjaculation,je sens que ca n’arrivera pas,Par contre plus de contrations involontaires pas de spasme juste 2 ou 3 dans le bras droit,Je devrais même stopper la musique qui m’empeche de me concentrer,Ma S éances durera ainsi 1h 30 elle sera plaisante tous le temps,A la fin je passerais en chien de fusil avec toujours la même plaisir 2 ou 3 petites vagues qui dureront 3 à 5 secondes sans ressentir vraiment de contractions,
    Je ne les ai plus senti après avoir lutter contre l’éjaculation dommage pas non plus les remontées le long de la zone lombaires ,mais du plaisir tous le long de la séance,L’hélix est top j ‘ai clairement identifie ma prostate,Séance un peu fouillie mais plus homogéne que la précedente,Toujours des problème de respiration surtout au moment du plaisir ou je me suis surpris à plusieurs reprise être en apnée,

    Une heure aprés sur le canapé mon périnée me chatouille visiblement la lumière n’est pas éteinte,Je respire plus profondement pour vérifier ,aucun doute ca repart ,,JE ne veux pas épuiser mon périnée cette fois alors je laisse faire me contentant de respirer , les sensations arrivent quand même puis les series de petites vagues ,d’abord dans la zone anal puis le perinée elles toucheront le pubis en dernier,j’arrete au bout de 30 minutes je dois sortir,
    23h toujours sur le canapé lors d’un mouvement je resens les chatouilles je respire et ca repart,
    Je decide d’aller finir cette séances dans mon lit en chien de fusil,Toutes ma zone anal va chauffé mes fesses aussi le derrieres des cuisses les pieds tous cela rien qu’en respirant,Finalement je vais craquer et commencer à contracter mon concentrant juste sur des contractions anales et tres legeres,
    un décharge remontera dans mon sacrum puis je vais sentir comme une petite boule qui va pulser dans mon perinée avec mon coeur qui cogne,Pas une boule comme une noix ou une chataigne mais bien une petite bille bien profond dans mon périnée,Ca durera 10 à 15 seconde mais le plaisir sera plus fort que d’habitude,Je n’arriverai pas à faire revenir cette petite bille et finirais par m ‘endormir,
    Dimanche matin ma prostate donne de ses nouvelles dès mon reveil et je fais une petites séance juste après mon petit déjeuner,En début d’après midi je refuse d’aller marcher pretextant une envie de sieste,En fait je ferais ma sessions no 5,Mais les mauvaises conditions feront que je n’aurais que quelques vagues sans plus ,Finalement je stopperais au bout de 40 minutes ,Je referais une seances Aless en fin de soirée sans jamais contracter simplement en respirant profondement en laissant faire ,J’ai renoncé à lutter contre mon corp
    CE matin je suis en train de prendre mon dejeuner la lumière est visiblement encore allumer ,Pourtant je viens d’avoir un rapport avec ma compagne,Je me contente de respirer profondement ,les sensations arrivent puis les petites vagues d’abord dans ma zone anale ,puis dans mon périnée ,très exité je décide de mettre un contenu pour adulte,
    très vite mon pubis chauffe ,les vagues y reviennent regulièrement,J’ai du mal à comprendre , je n’ai pas d’erection mais le plaisir est la ,je suis au point de non retour quasiment ,Le plaisir a atteint le haut de ma verge je crois que vais ejaculer sans rien faire juste en respirant,
    Comme avec le masseur je vais réussir à empêcher mon éjaculation en bougeant , arretant de respirer je ne sais encore,
    Bref j’arrive à reprendre le contrôle les petites vagues reprenne dans mon pubis je suis très vite au point de non retour ,de nouveau j’ai du plaisir au début sur le haut de ma verge je calme le jeu le plaisir reste ,
    Je ne sens plus l’ejaculation comme aussi emminente je sens que je suis au point de non retour ou à une seconde et j’ai tout le plaisir qui va avec,Ca dure ca dure j’ai le plaisir de l’orgasme éjaculatoire que je connais bien mais pas d’éjacultion,Je vais conserver ce plaisir plus de 30 minutes sans jamais plus craindre d’éjaculer mais sentant comme si mon sperme était bloqué au début de ma verge,Si je n’avais pas mis fin à cette session faute de temps je ne sais combien de temps ca aurait durer ,Quelle surprise ,
    Toute la matinée je vais ressentir des fourmillements dans le bas du dos et je ferais même une nouvelle s éance aprés le déjeuner sans atteindre le niveau du matin,
    Depuis cette après midi plus de signaux la lumiere s ‘est enfin eteinte ,heureusement c’est pas Versaille ici,Même si c’est très plaisant c’est quand même genant,D’abord ce coté très addictif,J’ai mis le masseur samedi après midi et la lumiere s’est eteinte lundi après midi,Est ce bien normal ?
    Dois je m’attendre à vivre ca après chaque séance?Est ce du à ma progression ou l’aneros Hélix ?
    Même si il ne faut rien attendre l’apercu est délicieux
    Bonne soirée

    #39588
    bzobzo
    Participant

    visiblement la lumière n’est pas éteinte,Je respire plus profondement pour vérifier ,aucun doute ca repart ,,JE ne veux pas épuiser mon périnée cette fois alors je laisse faire me contentant de respirer , les sensations arrivent quand même

    hé hé, tu es un instinctif, tu as cela dans le sang,
    je te prédis un grand avenir mais cela, tu le sais déjà

    j’ai du plaisir au début sur le haut de ma verge je calme le jeu le plaisir reste ,
    Je ne sens plus l’ejaculation comme aussi emminente je sens que je suis au point de non retour ou à une seconde et j’ai tout le plaisir qui va avec,Ca dure ca dure j’ai le plaisir de l’orgasme éjaculatoire que je connais bien mais pas d’éjacultion,Je vais conserver ce plaisir plus de 30 minutes sans jamais plus craindre d’éjaculer mais sentant comme si mon sperme était bloqué au début de ma verge

    oui je connais cela, c’est ce que j’ai aussi constamment durant mes séances en aneroless,
    c’est ce que j’appelle, ma constante sensation de jouir,
    cela s’établit très rapidement chez moi et ne me quitte plus de toute la séances
    mais avec des nuances changeant constamment

    Depuis cette après midi plus de signaux la lumiere s ‘est enfin eteinte ,heureusement c’est pas Versaille ici,Même si c’est très plaisant c’est quand même genant,D’abord ce coté très addictif,J’ai mis le masseur samedi après midi et la lumiere s’est eteinte lundi après midi,Est ce bien normal

    allons, bon, profite-en sans arrière pensée, goute, déguste, sois heureux que ta chair sois si prolifique,
    que ton désir ne veuille pas te lâcher,
    tant ont des difficultés pour faire monter en eux le moindre frisson
    et toi, c’est le contraire, tu as des problèmes de riche

    tu as peur d’être débordé, de ne plus du tout avoir le contrôle? mais cela arrive très rarement,
    c’est juste ton désir qui jusqu’ici, ne pouvait s’exprimer que dans des circonstances bien précises
    qui là peut se déployer, peut prendre une nouvelle dimension
    et ta chair y aspire, ta chair en redemande
    mais une part de ton esprit minaude, s’inquiète,
    lâche-toi complètement et vis l’instant sans arrière-pensée,
    ni crainte de te transformer en junkie sexuel ne pouvant plus se retenir, ni faire autre chose

    #39589
    bzobzo
    Participant

    Depuis cette après midi plus de signaux la lumiere s ‘est enfin eteinte ,heureusement c’est pas Versaille ici,Même si c’est très plaisant c’est quand même genant,D’abord ce coté très addictif,J’ai mis le masseur samedi après midi et la lumiere s’est eteinte lundi après midi,Est ce bien normal

    pour pousser plus loin, je rajouterai que ce que je crois que tu dois mettre en place,
    maintenant que le désir en toi, veut prendre de l’expansion, au point que cela t’inquiète même par moments,
    c’est ce que j’ai décris déjà de ma pratique,
    la façon dont je parviens à l’injecter à tout bout de champ si j’ai envie, dans mon quotidien

    il ne s’agit pas constamment de s’envoyer en l’air, devenir un obsédé,
    un addict, pour employer le mot que tu as utilisé, je crois,
    juste quand l’envie est là où que l’on soit quand on est seul chez soi
    (enfin c’est mon cas en tout cas, c’est une limitation que je me suis imposée,
    dehors je me ne laisse plus jamais tenter
    car autant cela ne se déclenche jamais tout seul chez moi, autant une fois que c’est parti,
    je ne me contrôle plus et je gémis très fort, très rapidement,
    ce qui m’a déjà joué des tours assez embarrassants par le passé),
    on s’offre donc quelques moments d’échappée belle en complicité avec son corps

    le désir nous accompagne constamment comme un appareil qui serait allumé quelque part en nous
    mais qui est mis en pause,
    de temps à autre on appuie sur le bouton et il se met directement en route,
    cela reprend là où l’on s’était arrêté, presque comme si aucun délai ne s’était écoulé depuis la dernière fois,
    le désir semble abolir la sensation de temps souvent,
    parfois je reste des heures sans rien, j’oublie même que cela existe
    puis soudainement ,je m’offre quelques bons moments,
    voire je les enchaîne toute la soirée tout en vaquant à mes occupations diverses et variées

    ainsi ce matin, en mangeant sur mon tabouret à la cuisine,
    soudainement tout en mâchant lentement mon pain, mon fromage, j’ai eu une série de petites envies,
    j’ai fermé les yeux, changé un peu ma posture, cabré les hanches
    et fais monter lentement des contractions
    joué avec les muscles de mon anus, du périnée, joué sur la position des fesses, les écartant, les resserrant,
    c’était absolument délicieux, les deux occupations ont tellement bien cohabitées,
    parfois cela provoque des sensations tout à fait étonnantes
    et les gestes, les mouvements de l’occupation anodine, banale,
    viennent interférer avec mon action sensuelle de façon tout à fait délicieuse

    #39590
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    Quel bonheur de te lire @paul2072 ! Tu brûles les étapes. Ton message précédent

    ma dernière sessions qui me laisse avec plein d interrogations.

    avait fait naître quelques inquiétudes. J’en suis d’autant plus heureux de découvrir aujourd’hui la nature de tes questions. Désormais tu ne joues plus dans la cour des petits mais bien dans celle des grands. Même si ce n’est qu’une première fois, qu’il te faudra renouveler dans les jours qui viennent, je n’ai aucun doute à ce sujet.

    Je te disais:

    Tu viens de découvrir ta 2ème surprise. Ta sensibilité me semble si prometteuse que je suis persuadé que tu auras très vite d’autres « surprises » :

    Ça y est ! Tu as déjà découvert « d’autres surprises ».

    J’ai renoncé à lutter contre mon corps

    C’est aussi une étape très importante de ton cheminement. Tu es en train de découvrir ce que @bzo nomme la complicité de ta chair.

    Pourtant je viens d’avoir un rapport avec ma compagne…
    très vite mon pubis chauffe ,les vagues y reviennent regulièrement,… le plaisir est la ,je suis au point de non retour quasiment. … Comme avec le masseur je vais réussir à empêcher mon éjaculation en bougeant , arrêtant de respirer je ne sais encore,
    les petites vagues reprennent dans mon pubis je suis très vite au point de non retour… je calme le jeu le plaisir reste.
    je sens que je suis au point de non retour ou à une seconde et j’ai tout le plaisir qui va avec,Ca dure, ca dure j’ai le plaisir de l’orgasme éjaculatoire que je connais bien mais pas d’éjaculation,Je vais conserver ce plaisir plus de 30 minutes sans jamais plus craindre d’éjaculer… Si je n’avais pas mis fin à cette session faute de temps je ne sais combien de temps ça aurait durer ,Quelle surprise !

    Tu sais aujourd’hui que derrière l’étape 11 il y en a encore 49 autres. Tu viens de vivre sous différentes formes et dans des conditions différentes tes premiers orgasmes prostatiques. Tu mérites de recevoir les félicitations de tous tes camarades. Selon ce que je lis tu n’as plus besoin du traité d’Aneros. Ecoute ton corps ; lis et relis les messages de @bzo.

    Même si c’est très plaisant c’est quand même genant,D’abord ce coté très addictif,J’ai mis le masseur samedi après midi et la lumiere s’est eteinte lundi après midi,Est ce bien normal ?
    Dois je m’attendre à vivre ca après chaque séance?Est ce du à ma progression ou l’aneros Hélix ?

    Tout est normal @paul2072. Sauf la rapidité de ta progression qui a pour effet de te secouer beaucoup plus que si tu avais mis plusieurs mois pour faire les mêmes découvertes. Je partage ce que te @bzo.

    Sois bien conscient que ce n’est que le commencement. Bon cheminement @Paul2072.

    #39591
    AvatarPaul2072
    Participant

    @bzo Merci pour vos annotations

    oui je connais cela, c’est ce que j’ai aussi constamment durant mes séances en aneroless,
    c’est ce que j’appelle, ma constante sensation de jouir,
    cela s’établit très rapidement chez moi et ne me quitte plus de toute la séances
    mais avec des nuances changeant constamment

    Mais c’est quoi un orgasme à sec ou juste un plaisir intense.La durée me semble incompatible avec un orgasme trop long.
    Le plaisir est très fort je voudrais savoir si l’orgasme prostatique est encore plus fort
    Tu as bien résumé j’ai effectivement peur d’être débordé mais aussi que la source se tarisse
    Bonne soirée

    #39592
    AvatarPaul2072
    Participant

    @Andraneros Merci aussi pour vos encouragements

    Tu sais aujourd’hui que derrière l’étape 11 il y en a encore 49 autres. Tu viens de vivre sous différentes formes et dans des conditions différentes tes premiers orgasmes prostatiques. Tu mérites de recevoir les félicitations de tous tes camarades. Selon ce que je lis tu n’as plus besoin du traité d’Aneros. Ecoute ton corps ; lis et relis les messages de @bzo.

    Vous dites que j’ai eu mes premiers orgasmes prostatiques,moi je n’en ai pas trop conscience.Certe j’ai eu du plaisir mais définir si c’est un orgasme ou pas.L ‘intensité n’est pas optimum la durée très courtes.J’ai très peu de contractions involontaires.Biensur il y a eu l’episode aless sur la chaise le plaisir ejaculatoire sans ejaculation pendant 30 minute la encore je ne sais pas ce que c’est
    J’ai hate de faire ma session.
    Bonne soirée

    #39593
    bzobzo
    Participant

    Mais c’est quoi un orgasme à sec ou juste un plaisir intense.La durée me semble incompatible avec un orgasme trop long.

    c’est difficile à y répondre,
    est-ce juste un plaisir tellement intense qu’on a l’impression de jouir
    ou est-ce qu’on jouit vraiment?
    personnellement, cela me suffit amplement comme réponse

    très honnêtement, je ne me pose plus trop ce genre de question,
    c’était bon, très bon, d’ineffables moments,
    cela me suffit

    ce sont peut-être juste de longues extases énergétiques,
    il y a tellement de variétés de plaisir en nous,
    je ne crois pas que ce soient vraiment des orgasmes prostatiques en tout cas,
    pour répondre à ta question

    #39594
    bzobzo
    Participant

    mais c’est difficile d’y répondre, je ne suis plus vraiment un spécialiste de l’orgasme prostatique,

    @andraneros
    dit que tu as expérimenté tes premiers,
    il a sans doute raison

    #39595
    bzobzo
    Participant

    hum, j’espère que ma réponse n’aura pas été trop frustrante pour toi,
    hommes, on a pris l’habitude, c’est une sorte d’automatisme,
    que le mètre-étalon pour évaluer notre plaisir, sa qualité,
    ce sont les orgasmes, leur nombre, leur durée

    on est réduit à cela, je serai tenté d’écrire,
    n’ayant pas grand chose d’autres à se mettre sous la dent la plupart du temps
    mais avec le plaisir prostatique et puis surtout l’aneroless,
    on se rend peu à peu compte que le plaisir sexuel,
    c’est bien plus que quelques secondes d’orgasme, de-ci, de-là

    avec l’aneroless, un plaisir qui se répand peu à peu à tout le corps,
    d’infinies nuances de sensations, pendant toute la séance,
    le bassin en feu, comme de la lave circulant dedans,
    la volupté comme des voiles de soie chaude et frissonnante sans cesse se déplaçant dans notre chair,
    tout cela est un changement de paradigme auquel on doit s’habituer, nous les queutards

    viendra un temps où le fait de ne pas avoir eu du tout d’orgasme sur la séance,
    on ne s’en formalisera plus, on ne s’en rendra même plus compte,
    tellement l’épanouissement dans la chair, au fil des instants, aura été somptueux, total, éblouissant

    tellement la volupté nous aura habité, dans la moindre de nos fibres,
    tellement la réunion amoureuse avec notre corps aura été sans limites,
    tellement nous aurons vécu un chant généralisé de tout notre être

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 65)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.