Mots-clés : ,

20 sujets de 101 à 120 (sur un total de 341)
  • Auteur
    Articles
  • #25349
    JieffeJieffe
    Participant

    hum ma description correspondait essentiellement tout de même
    a ce que je ressentais immédiatement après la séance,

    Oui, mais je gage que le bien être ressenti a un impact sur notre vie, cette impression de plénitude, de sérénité que vous décrivez ne peut pas à mon sens ne pas avoir de répercussions sur la vie quotidienne. Certains l’ont exprimé, même si comme tu le dis, cela doit être difficile à quantifier, voire même à appréhender.

    un vrai épanouissement

    Ne dit on pas de quelqu’un qui semble heureux qu’il est épanoui? Je pense sincèrement que cet épanouissement rejaillit sur ta vie. Le changement doit s’installer doucement, dans le temps et en fonction de notre avancement, de telle sorte qu’il doit être difficile à percevoir.

    par conséquent une influence positive sur les frustrations qui peuvent naître
    du manque d’activités sexuelles avec autrui

    Et peut-être de façon plus générale sur toutes les frustrations?

    et pas seulement donc le vidage des couilles à la force du poignet
    auquel sont condamnés en général les gens comme moi

    Et oui, et tu prends conscience de la chance que nous avons de vivre à cette époque. IL y a 30 ou 40 ans en arrière, tu aurais été condamné à cette pauvre sexualité, à la force du poignet comme tu dis. C’est dans des cas comme ça que je me dis que nous avons une chance énorme, de vivre dans une époque formidable (bien sûr, il n’y a pas que des bons côté, mais rien n’est jamais tout rose).

    je me rappelle au début, je n’avais vraiment aucune idée que cela se développerait comme cela,
    c’est une prise de conscience peu à peu de cette féminité qui émergeait durant la séance

    Et bien je me rends compte que si c’est un fantasme pour moi, la plupart des pratiquants y viennent, en tout cas à cette part féminine. Regardes un peu les divers témoignages, et le plus flagrant en ce moment est celui de Voyageur, qui entrevoit aujourd’hui le côté spirituel, même s’il ne le cherche pas, et aussi le côté féminin. Il ne semblait pas au début dans cette optique. Chacun le vit à sa façon, mais cela semble être tout de même une constante, à différents niveaux selon les individus.

    les capacités d’abandon de ce corps, ses capacités de s’offrir au plaisir
    sont sans commune mesure avec les miennes habituellement

    J’adore lire ça 🙂

    ma surprise et ma joie ont été telles que j’ai déraillé en trop m’observant,

    Ah ben cela illustre bien ce que je chercher à te dire. Lorsque tu es en période d’apprentissage, la moindre nouveauté attire ton attention, au risque d’en faire disparaître la conséquence. C’est ce qu’il m’arrive lorsque tu penses que je me focalise trop sur certaines sensations que je ressens. Il me faut, comme à chacun de nous je pense, de la pratique pour dépasser cet étonnement de la nouveauté et aller chercher ce qu’il y a derrière.

    par contre je pense de plus en plus à aller chercher des compagnes
    j’ai hâte en fait de voir le plaisir dans les yeux d’une femme,
    la voir bouger, se mouvoir comme si la puissance de l’océan l’habitait
    j’ai l’impression que j’en serai totalement complice,
    un complice actif et attentif

    Mmmhhhh, tu me diras, mais je pense que l’homme dans l’acte sexuel est trop attentif, trop concentré sur ce qu’il fait pour apprécier totalement ce spectacle. Ma démarche est plus voyeuse. Je recherche (il y a longtemps que je ne l’ai pas fait) des images ou idéalement des vidéos dans lesquelles on peut admirer des femmes en train de jouir, des femmes en plein orgasmes. Je peux alors plus facilement me concentrer sur ce que je vois, m’identifier. Mais c’est assez difficile à trouver, ce n’est pas avec les pornos qu’on nous livre que je peux satisfaire ce fantasme. Il y a les hystérical litterature qu’Adam nous a fait découvrir, que j’aime beaucoup.
    Mais je pense qu’il est certain que cette pratique, en rapprochant l’homme du plaisir féminin ne peut que le rendre meilleur amant, en favorisant entre autres la communion de deux êtres.

    Merci bzo pour ces messages, continue de me faire rêver.

    #25354
    AvatarVoyageur
    Participant

    Petite intervention. Concernant l’orgasme féminin. J’adore ces vidéos que l’on peut voir sur youtube car elles sont décentes et faites par un artiste. Le concept, demander à des femmes de lire un livre, pendant qu’un sex toy qu’on ne voit pas les masturbe. Le combat entre le mental et le plaisir est très troublant. Vous cherchiez des vidéos ? Je vous conseille donc la série Hysterical Literature. Il y en a toute une série. Voici la première.
    https://www.youtube.com/watch?v=PQuT-Xfyk3o

    #25364
    bzobzo
    Participant

    tiens, en parlant de vidéo,
    je me suis commandé une webcam Logitech C922 Pro

    il me faut encore une rallonge de 10m pour pouvoir l’installer près de mon lit,
    le lieu habituel de mes turpides

    et alors après, je vais shooter mon premier long métrage,
    j’ai déjà le titre: « ménage à trois, mon masseur, ma prostate et moi »

    Je vous conseille donc la série Hysterical Literature. Il y en a toute une série. Voici la première.
    https://www.youtube.com/watch?v=PQuT-Xfyk3o

    j’ai un peu regardé, au fur et à mesure du visionnage
    j’ai de plus en plus eu l’impression que ce sont des comédiennes

    #25369
    AvatarVoyageur
    Participant

    Je ne pense pas que ce soit fake. Et je trouve cela plus troublant que le porno classique. Mais c’est affaire de goût. Une recommandation de vidéo de ton côté sur le même sujet ?

    #25370
    bzobzo
    Participant

    Une recommandation de vidéo de ton côté sur le même sujet ?

    je ne regarde jamais de vidéos, j’en ai un peu visionné celles avec du massage prostatique
    mais j’ai laissé tomber comme c’est toujours un peu la même chose,
    le massage statique, le gaillard se met dans une position et n’en bouge quasi plus,
    on voit un peu bouger la zone du bassin, il se tripote un peu les seins,
    j’ai fait comme cela au début,
    pas vraiment ma tasse de thé, je m’endormais systématiquement,
    n’obtenais pas beaucoup de résultats

    c’est tellement éloigné de ma façon de pratiquer,
    par opposition que je qualifierai de massage dynamique,
    beaucoup de changement de positions, beaucoup de mouvements,
    de variations, beaucoup d’imagination dans les jeux amoureux, bref comme l’amour à deux
    ( en tout cas comme je pratiquais le sexe avec des partenaires)

    c’est la raison principale pour laquelle je vais réaliser une vidéo,
    pour montrer qu’il y a moyen de pratique autrement, tout à fait autrement en fait
    et puis pour montrer aussi comment c’est
    quand le féminin prend entièrement les commandes de notre corps durant la séance
    car cela se voit tout ça, cela doit être même assez spectaculaire car très extériorisé

    #25373
    AvatarMatt
    Participant

    j’ai de plus en plus eu l’impression que ce sont des comédiennes

    En te lisant me vient cette citation de Sacha Guitry: << Toutes les femmes sont comédiennes, à l’exception de quelques actrices.>>
    Désolé pour cette intervention pas très constructive, je n’ai pas pu m’empêcher
    En tout cas @voyageur, merci beaucoup pour les vidéos, elles sont agrèables à regarder.

    #25374
    bzobzo
    Participant

    citation de Sacha Guitry: << Toutes les femmes sont comédiennes, à l’exception de quelques actrices.

    ah ce bon vieux Sacha Guitry, il en connaissait un brin question cabotinage…
    j’ai à peu près tous ses films chez moi, j’en regarde un de temps à autre avec grand plaisir,
    bien qu’une bonne partie, c’est plus du théâtre filmé que du cinéma vraiment

    #25375
    bzobzo
    Participant

    séance presque parfaite ce soir, une bonne heure,
    manquait juste un super O pour couronner
    mais j’avais commencé un peu tard, il fallait que j’arrête

    presque immédiatement,
    mon petit orgasme de bienvenue qui semble devenir une habitude, pour mon plus grand bonheur,
    une trentaine de secondes de retrouvailles chaleureuses

    en amorce de la séance quand j’ai cet orgasme à peu près au premier contact
    entre le masseur et ma prostate,
    les sensations ont toujours un petit quelque chose de très spécial
    cela peut durer jusqu’à plusieurs dizaines de secondes,
    cueillie à froid la prostate réagit néanmoins avec ostentation et plein d’envie
    mais encore avec de la maladresse, pas encore échauffée, pas encore dans le rythme,
    et les sensations de plaisir vont et viennent dans le bassin
    comme un boxeur lancerait à l’aveugle les bras avec ses poings gantés de tous les côtés,
    cela a un côté brouillon, désordonné, vivace, piquant, frais

    après cela, pas de baisse d’intensité un seul instant, j’ai sauté la phase des préliminaires,
    je suis resté avec la même intensité de bout en bout jusqu’à la fin de la séance,

    à quoi reconnait-on qu’on a eu une bonne session?
    quand vous vous arrêtez, vous devez avoir la sensation d’être épuisé,
    épuisé, ravi, ébloui, la chair reconnaissante du festin,
    la tête encore plein d’étoiles

    #25402
    bzobzo
    Participant

    c’était presque trop facile aujourd’hui,
    totalement indécent à quel point j’ai pu enchaîner orgasme sur orgasme
    pendant plus d’une heure et demie sans la moindre baisse d’intensité

    « unleash the full power of the woman in you »,
    j’ai unleashé comme un fou ce soir, pour être débridé, c’était débridé,
    plus débridé que cela, tu meurs

    pendant de longues minutes, je perdais tout contrôle sur mon corps,
    mes mains bougeaient toutes seules, mon bassin remuait tout seul,
    le masseur allait et venait tout seul,
    les gémissements, les râles, les hurlements sortaient de ma gorge
    sans que j’ai plus aucun contrôle dessus (pauvres voisins…)
    tout se faisait sans moi car moi, ben moi j’y étais plus du tout en fait

    quelques fois je me disais, c’est pas possible j’ai atteint la limite là,
    cela ne va plus pouvoir augmenter,
    ben non, l’instant d’après cela devenait encore plus fou, encore plus intense

    et vers la fin , cerise sur la gâteau,
    le super O est arrivé et je ne l’ai pas raté cette fois-ci,
    quand j’ai senti une chaleur intense et des frémissements m’envahir tout le corps,
    je me suis laissé emporté comme si j’étais à califourchon sur un sexe géant, cheveux au vent,
    en quelques instants je me suis retrouvé dans la stratosphère,
    le plaisir semblait s’être évanoui comme par magie
    pour laisser la place à une sensation d’extase où l’instant semblait suspendu
    et l’espace ne plus exister

    #25403
    JieffeJieffe
    Participant

    C’est génial bzo, ça fait envie….

    #25421
    JieffeJieffe
    Participant

    Je n’ai pas trouvé sur le forum de témoignage de tes débuts, et ça m’intéresse (je ne suis certainement pas le seul). Tu dis sur les premiers messages que j’ai trouvé de toi que cela fait plusieurs mois que tu pratiques, mais je ne trouve pas de message sur les sensations de ta première fois. As tu ressenti du plaisir lors de la première insertion? Ce plaisir était il important ou faible? Sinon, au bout de combien de session as tu commencer à ressentir quelque chose? As tu connu des périodes de doutes, de découragements?… Tout ce que tu pourras trouver utile de raconter sur tes débuts.
    Je vais poser la même question à Voyageur.
    Je te remercie par avance pour ta réponse.

    #25444
    bzobzo
    Participant

    je vais un peu expérimenter dans les prochaines semaines,
    à partir de maintenant je vais n’avoir plus qu’une séance hebdomadaire,
    quelque part durant le week-end

    l’idée, c’est de revivre plus souvent ces séances mémorables que j’ai déjà eues par le passé,
    super O de plusieurs minutes,
    orgasmes qui s’enchaînent pendant de longues périodes avec convulsions, tremblements, soubresauts,
    où je tombe même du lit et continue par terre à jouir,
    me cognant aux meubles aux alentours à force de me débattre comme un possédé,
    je veux revivre des moments exceptionnels de plaisir et de folie absolus comme cela plus régulièrement

    surtout maintenant que je vis mes séances
    avec le féminin en moi totalement débridé et totalement aux commandes,
    je veux voir ce que cela donne,
    comment vont être des super O et des orgasmes comme cela à travers elle,
    j’ai déjà une petite idée et j’en ai des frissons tout le long de l’échine, rien que d’y penser,
    voir Capri et mourir

    donc une séance quelque part durant le week-end, l’idée bien sûr,
    c’est d’avoir l’esprit bien dégagé des fatigues et du stress du travail de la semaine,
    d’avoir les batteries sexuelles chargées à fond,
    d’être pas mal en manque aussi, plein d’envie de jouir et de jouir à ne plus en finir,
    d’être aussi en pleine forme physiquement et d’avoir autant de temps devant moi
    pour me cajoler la prostate qu’il faut pour grimper au plafond
    et en connaître chaque centimètre par coeur à force de l’avoir arpenté de long en large en hurlant de plaisir

    #25445
    bzobzo
    Participant

    As tu ressenti du plaisir lors de la première insertion? Ce plaisir était il important ou faible? Sinon, au bout de combien de session as tu commencer à ressentir quelque chose? As tu connu des périodes de doutes, de découragements?… Tout ce que tu pourras trouver utile de raconter sur tes débuts.

    je me rends compte que je n’ai pas vraiment traité ta question, je vais y remédier illico presto

    alors , je fouille ma mémoire, difficile d’y répondre, même si cela fait un peu moins d’un an
    que j’ai commencé.
    Je suis à peu près sûr de n’avoir rien ressenti la première fois, ni même la deuxième fois,
    j’ai essayé de suivre à la lettre les instructions
    et j’y allais beaucoup trop gentiment, trop lentement, les pressions sur la prostate étaient trop espacés.

    Assez vite heureusement je me suis énervé et commencé à me lâcher
    et ainsi le plaisir est venu après deux, trois séances, quelques sensations éparses
    qui se sont intensifiés rapidement,
    au fur et à mesure que je n’en faisais plus qu’à ma tête de plus en plus

    le conseil d’un vieil anar, lis tout sur le sujet et puis oublie tout
    et n’en fais qu’à ta tête

    j’ai douté ces deux, trois premières séances où les sensations étaient vraiment trop faibles et trop éparses
    mais dès que j’ai commencé à ressentir mes premiers frissons
    et que j’ai deviné le potentiel du massage prostatique,
    j’ai cassé ma tirelire et me suis acheté des dizaines de masseurs
    pour mettre la main aussi rapidement que possible sur les modèles qui me conviendraient le mieux

    j’ai eu des périodes de doute et de découragement,
    je voulais accélérer la phase des préliminaires et ainsi souvent je gâchais tout,
    j’ai pratiqué pendant des mois quotidiennement, même multi-quotidiennement
    et je ne le regrette pas, il y a eu des moments épiques
    mais mes séances avaient une instabilité et une immaturité auto-destructrices
    du fait que je ne prenais pas mon temps, que je confondais dynamisme et précipitation,
    je ne prenais pas non plus le temps de goûter chaque sensation
    mais me ruais vers la sensations suivante,
    désormais comme je l’ai relaté dans ce journal, je ralentis mes mouvements,
    je déguste chaque sensation qui vient comme on boit un vieux vin lentement gorgée par gorgée,
    avec quelques petites accélérations ici et là,
    quelques coups de boutoirs aussi, c’est d’autant plus excitant et efficace
    si cela reste des moments rares et non pas quasi constamment

    maintenant je recherche plus la qualité que la quantité,
    d’où mon message précédent qui expliquait je ne vais plus pratiquer qu’une fois par semaine
    pour essayer d’arriver à des sommets encore non explorés par moi

    Tout ce que tu pourras trouver utile de raconter sur tes débuts.

    difficile, @andraneros est quelqu’un de beaucoup plus objectif que moi,
    moi je n’arrive à donner des conseils et n’ai envie de toutes façons, qu’à partir de mon expérience
    mais il ne sont peut-être pas d’une grande utilité aux autres
    tellement ma façon de pratiquer est atypique

    arrive-tu à sentir que tu parviens à bien presser ta prostate avec le masseur que tu utilises, le Hélix je crois?

    peut-être essaie quelque chose de plus volumineux,
    je me souviens maintenant, les premiers jours où je n’ai rien senti,
    c’était justement parce que j’essayais avec l’Helix, alors qu’il était pas assez volumineux pour moi,
    dès que le Aneros Vice et le Progasm sont arrivés, cela a contribué à avoir des premières sensations,
    pas seulement donc ce que j’ai dit sur ce sujet plus haut

    #25448
    bzobzo
    Participant

    j’ai décidé ce soir même d’aller plus loin,
    je vais mettre de côté quelque temps
    (période indéfinie, pas se moquer de moi si demain je reviens sur cette décision)
    le masseur.

    Ce soir je me suis amusé à faire à nouveau quelques contractions sans,
    je suis arrivé à me procurer des frissons vraiment très agréables,
    il y a définitivement quelque chose à creuser, là
    (tiens, j’ai commencé ce fil avec le même genre de discours…)

    mieux, je suis parvenu à commencer à la sentir venir prendre les commandes,
    la sensation de se faire baiser,pour reprendre les termes de @Voyageur,
    si voluptueuse, si prenante, m’envahissait tout doucement, très différente des sensations avec masseur,
    il y avait une acuité et une puissance dans la sensation qui étaient très prometteuses,
    et donc j’ai envie de m’y consacrer un bout de temps,
    essayer d’arriver à avoir des orgasmes sans silicone, sans plastique, sans lubrifiant,
    rien qu’avec les muscles, du 100% home made

    on va voir, je suis curieux, la perspective aussi de pouvoir me procurer du plaisir
    n’importe où, sans matériel aucun, debout, assis, couché,
    par exemple un petit orgasme dans les toilettes de ma boîte,
    comme dessert à mon repas, est alléchante

    #25449
    bzobzo
    Participant

    elle est tout de suite là en moi aux commande désormais,
    même sans masseur

    hier soir, devant mon ordinateur, je mets en pause le film que je regardais,
    je ferme les yeux, j’applique une première contraction,
    tout de suite elle surgit, semble me susurrer:
    « laisse-moi faire, laisse-moi t’animer, sens au travers moi, prends ton plaisir au travers moi »
    je m’abandonne, je me laisse aller, je me laisse faire
    et déjà ce sont ses sensations qui sont là, ses mouvements qui m’animent,
    mes reins se cambrent, mes fesses s’écartent un peu,
    pour mieux sentir les contractions me pénétrer, je commence à gémir

    en quelques instants, je suis au bord de l’orgasme,
    mais l’explosion n’arrive pas, les contractions ainsi sont bien plus fatigantes
    ou c’est moi qui ne suis pas encore assez adroit sans le masseur,
    je rouvre les yeux et continue de regarder mon film,
    agréable interlude que je réitère plusieurs fois

    le plaisir prostatique, c’est vraiment avant tout par un trou de serrure dans sa tête,
    bien que la prostate participe pleinement même s’il n’y avait pas de contact direct
    je l’ai bien senti dans cet bref épisode ,
    c’était fascinant comme tout se mettait en branle aussi ainsi

    mais il y a encore du chemin,
    mais c’était pas mal du tout,
    c’est pas mal différent des sensations avec masseur,
    pour l’instant j’ai exclusivement la sensation de faire l’amour, c’est très sensuel,
    je sens mon corps très fort à travers elle, la prostate en soi, exsude peu de sensations directs,
    cela manque pas mal mais par contre je suis au bord de l’orgasme en un clin d’œil

    #25450
    bzobzo
    Participant

    je m’amuse un peu aujourd’hui dans plein de situations du quotidien,
    à m’offrir quelques instants d’intense plaisir,
    c’est simple comme bonjour, je ferme les yeux, je m’abandonne,
    je laisse aller ma tête en arrière ou au contraire vers la poitrine,
    je fais quelques contractions, bonjour le plaisir

    les postures les plus intéressantes, sont les positions assises et les positions debout,
    c’est ainsi que sans masseur, je parviens à faire les contractions les plus efficaces,
    étonnement plus efficaces sans masseur ainsi
    alors qu’avec, je pratiquai bien les positions assises mais toujours au lit,
    chevauchement dit à l’Andromaque,
    là maintenant c’est assis sur mon siège devant l’ordinateur

    par contre couché, hier soir, cela a été un grand flop, un bide,
    mais peut-être que la position couchée, voire carrément tout le lit
    sont trop associés au massage prostatique avec Carabosse, ma petite fée en silicone noir,
    ma sorcière bien aimée dont j’aime tant enfourcher le balai magique

    #25454
    AvatarMatt
    Participant

    Bonsoir Bzo,

    Les anglophones appellent ces séances sans Aneros Aless, qui est la contraction de Aneros-less.
    C’est intéressant ce que tu vis, et inspirant pour les autres.

    J ai vu que tu étais sur Bruxelles, moi aussi. Est ce que cela te dirait d’échanger autour d’une bière ? J’ai vu que tu avais aussi une grosse collection de masseurs, peut-être peut on en parler ?

    #25455
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour bzo et merci pour tes réponses. Finalement, si ton éveil a été rapide, tu as eu un peu les mêmes sensations que tous le monde à ses débuts. Alors que curieusement, mon éveil est plus lent, j’ai ressenti les deux premières fois de mes débuts (puisque l’on peut considérer que j’ai commencé deux fois) deux mini O’ dirons nous.

    j’ai eu des périodes de doute et de découragement,

    Ça fait du bien de lire ça de quelqu’un d’aussi avancé que toi.

    moi je n’arrive à donner des conseils et n’ai envie de toutes façons, qu’à partir de mon expérience
    mais il ne sont peut-être pas d’une grande utilité aux autres
    tellement ma façon de pratiquer est atypique

    Bah, fatalement les conseils que l’on peut donner se rapportent toujours plus ou moins à sa propre expérience. Andraneros suit le forum depuis longtemps et est beaucoup renseigné. Il a vu passer pas mal je suppose de témoignages qu’il synthétise ici. Mais peu importe, je suis persuadé que chaque expérience peut être utile à chacun. À chacun de nous de trouver la façon de pratiquer qui nous conviendra le mieux.

    arrive-tu à sentir que tu parviens à bien presser ta prostate avec le masseur que tu utilises, le Hélix je crois?

    Oui, c’est l’Helix que j’utilise. Je louche salement du côté du Progasm, peut-être le junior, en version Ice. Oui, je ressens bien ma prostate lorsque je fais des contractions. Je vais détailler ça plus précisément sur mon journal. Je ne ressens pas une forte pression, mais je sens que le plaisir part de là (de cette région en tout cas).

    peut-être essaie quelque chose de plus volumineux,

    Ah ben tiens, puisqu’on en parle!!! 🙂

    J’essaie également de faire des séances dans la journée sans Aneros, et c’est plutôt agréable. J’ai eu de belles montées de plaisir de cette façon, pas à chaque fois. Je ne suis pas aussi avancé que toi!
    Curieusement, comme toi, je ne parviens pas à le reproduire au lit, couché.

    Merci encore pour tes réponses.

    #25481
    bzobzo
    Participant

    J ai vu que tu étais sur Bruxelles, moi aussi. Est ce que cela te dirait d’échanger autour d’une bière ? J’ai vu que tu avais aussi une grosse collection de masseurs, peut-être peut on en parler ?

    je m’excuse @Matt mais pour l’instant ce ne sera vraiment pas possible,
    j’ai des horaires de fou au travail, ma vieille mère qui nécessite plus en plus d’attention et de soins

    j’ai d’ailleurs mis de côté tout le massage prostatique, avec ou sans masseur,
    j’ai plus envie pour l’instant, j’ai remisé dans l’armoire mes outils
    et je n’y pense plus, j’attends que l’envie revienne, je ne cherche pas à forcer

    sans masseur, cela a fonctionné du tonnerre deux, trois jours
    et du jour au lendemain j’ai plus eu envie de rien,
    peut-être les soucis, le stress,
    j’entre dans une période d’abstinence en tout cas,
    je ressens cela pour l’instant un peu comme un jeûne alimentaire

    #25482
    bzobzo
    Participant

    Oui, c’est l’Helix que j’utilise. Je louche salement du côté du Progasm, peut-être le junior, en version Ice

    Personnellement je te recommande fortement le Vice ou le Device (le Vice mais sans vibreur),
    pour moi ce sont les meilleurs Aneros

    J’essaie également de faire des séances dans la journée sans Aneros, et c’est plutôt agréable. J’ai eu de belles montées de plaisir de cette façon, pas à chaque fois. Je ne suis pas aussi avancé que toi!
    Curieusement, comme toi, je ne parviens pas à le reproduire au lit, couché.

    Sans masseur, c’est en position assise devant mon bureau que j’obtenais les meilleurs résultats

    je te conseille plutôt de te focaliser sur la pratique avec masseur,
    sans c’est plus difficile, c’est un monde différent,
    à mes yeux tu ne peux arriver à des résultats que si tu as déjà une pratique avancée avec masseur

    ne te disperse pas, reste concentré sur la façon malgré tout la plus simple
    qu’est le massage prostatique avec masseur,
    essaie avec un autre masseur, cela pourrait provoquer un déclic,
    moi je sais que si je m’étais forcé à continuer avec l’Hélix,
    je n’aurai obtenu pas grand chose comme résultat
    car ce masseur n’est pas fait pour moi

    si tu as les moyens, prends en 2,3 autres bien différents l’un de l’autre
    pour avoir un panel,
    par exemple, le Vice ou le Device, un Progasm
    (junior ou autre, le classique était mon préféré,
    je l’aimais beaucoup à une époque mais il est gros, il faut le savoir)
    puis peut-être un de leur nouvelle gamme, un des Trident

20 sujets de 101 à 120 (sur un total de 341)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.