16 sujets de 1 à 16 (sur un total de 16)
  • Auteur
    Articles
  • #9129
    SongeSonge
    Participant

    Je reprends un peu de mon message dans « plaisir pour le femme ». Je voulais savoir comment vous voyez la sodomie dans votre couple.

    Quand on fait rentrer la sodomie dans son couple, j’ai toujours trouvé que cela modifiait pas mal la relation du couple. Pour ma part, j’aime tout particulièrement le petit jeu qu’il y a entre nous pour que je le lui accorde cette faveur. Et pour que le prix soit précieux, il ne faut pas faire ce don trop souvent.

    Quelque part, qu’elle soit pratiquée ou pas, la sodomie traine toujours un peu dans ma tête et la sienne (et lui également pour que je m’occupe de ses jolies fesses). On sait entre nous qu’un simple rapport peut basculer dans une expérience plus forte à tout moment, en fonction de nos envies.

    Et c’est un moment de grande complicité à chaque fois et parfois très ludique. En même temps, je trouve que ça pousse également à donner un peu plus de piment dans nos rapports normaux. Cela nous pousse à chercher un peu de nouveauté pour qu’ils ne soient pas quelque chose par défaut.

    Bref, la sodomie est un peu l’arme absolue contre la routine (style parfois bazooka :laugh: mais pas seulement). Elle offre parfois des moments assez doux avec son homme. Et la tendresse qu’il met pour nous faciliter la tache est son arme secrète à lui pour me faire craquer. Dans les deux cas, je n’ai pas peur de le dire, il y a une preuve d’amour: don de moi et attentions décuplées à mon égard pour lui.
    Bien sûr, elle n’est pas que douceur « pendant ». Et je me sens différente quand il me prend analement. Je me sens plus soumise à lui, mais également beaucoup plus entreprenante. Il m’arrive de dire des choses ou de reprendre le contrôle de la situation de manière assez autoritaire. Je suis vraiment une autre, ou j’ose libérer en moi une femme beaucoup moins sage que je ne le suis normalement. CA me trouble…

    Et vous comment la voyez-vous dans votre couple? Et modifie-elle votre vision de la sexualité? Quelle place a-t-elle? Avez-vous également cette approche ludique?

    #9134
    AvatarYo
    Participant

    Salut Songe. Je ne peux répondre qu’à moitié à ta question, car je suis le seul à réellement recevoir la sodomie dans mon couple. Madame n’y est pas fermée, et a même commencée son initiation, mais elle est envahie de peur à l’idée d’avoir mal, ce qui ne facilite pas vraiment la chose question détente pour elle. Surtout que j’ai une queue pas forcément grande, mais assez grosse ! Alors je ne lui facilite pas la tâche! Mais on est sur le point d’y arriver puisque j’arrive à m’insérer dans sa petite grotte obscure.

    Donc cela m’amène à la même conclusion que toi. Pratiquer la sodo change complètement la complicité qu’il peut y avoir dans un couple. La routine étant ce qui détruit la plupart des couples, je trouve en effet que c’est un bon moyen de la briser. Donc ludique… OUI, sans hésitation, car lorsqu’elle me demande d’asticoter son trou de balle, je suis tout fou, comme un gamin dans un magasin de bonbecs ! Idem quand je la sens commencer à passer ses doigts sur ma porte d’entrée.

    Dans mon couple, je la vois désormais comme indispensable, car elle est synonyme d’une confiance absolue. Que ce soit moi qui offre mon arrière-train, ou elle, cela renforce toujours la confiance mutuelle que nous nous partageons. Il ne faudrait pas non plus que nos rapports ne soient que anaux (et oui ce serait une autre routine qui se mettrait en place). Pour ma part, lorsque je m’offre à elle, c’est un échange complet des rôles. Ma sexualité devient plus féminine et la sienne plus masculine. Cela permet de mieux nous comprendre dans ce domaine, et de construire de meilleurs rapports au quotidien. Donc oui cela à changé complètement ma façon de voir la sexualité.

    C’est marrant ton passage où tu dis que tu deviens complètement différente. Moi je me disais que c’était parce que je passais d’une sexualité « pénétrant » à une sexualité « pénétré » que mon comportement basculait. Apparemment non. En tout cas oui je suis méconnaissable lorsqu’elle me prend. Exactement pareil que toi. Complètement soumis, et pourtant lorsque le plaisir monte et que l’orgasme approche, je ne veux surtout pas qu’il s’éloigne d’un coup et ça y va les « t’arrête pas, va plus vite, plus fort, vas-y prend moi… » !!!

    #9151
    SongeSonge
    Participant

    Mon homme te rejoint aussi lorsque je le prends; Il est très bavard comme toi 🙂 C’est assez curieux d’ailleurs pour moi. J’ai l’impression de me sentir à ses ordres par moment et, dans d’autres, c’est moi la chef!
    En fait, dans ces cas-là, comme nous n’avons pas de vraies sensations, j’apprécie qu’il me guide. A force, je commence à comprendre les gestes qu’il aime et à avoir des repères. Tout ça me permet de progresser et d’être capable de prendre l’initiative.
    Eh puis, c’est la partie qui m’excite le plus que de me dire que je suis en train de le pénétrer et de lui donner du plaisir. J’ai effectivement l’impression de mieux penser comme un homme, de mieux le comprendre. Et en même temps, je me dis que lui aussi découvre des sensations féminines. Mais les hommes sont beaucoup plus impudiques que moi (nous?) dans ces moments-là.

    #9156
    L.A. GreyL.A. Grey
    Participant

    Pour nous, la sodomie a une place toute particulière dans notre couple. En effet, nous l’avons plus ou moins découverte ensemble, que ce soit sur Monsieur ou sur Madame.

    Donc c’est une pratique qui nous rapproche beaucoup, qui donne un aspect plus profond (sans mauvais jeu de mot 😉 ) à notre relation, par rapport à celles qu’on a pu avoir dans le passé.

    Parce que oui, la sodomie veut dire beaucoup de choses, bien plus qu’un simple acte sexuel : il y a la confiance, en soi comme en l’autre, l’abandon total du corps et de l’esprit, etc.

    Pour nous, ça a aussi été synonyme de découverte, celle de son propre corps, pour apprendre à appréhender de nouvelles sensations, à libérer certains muscles, à s’ouvrir complètement à l’autre.

    #9166
    AvatarYo
    Participant

    Ce que je trouve intéressant surtout dans la sodomie dans le couple lorsqu’elle est pratiquée par les deux partenaires, c’est que c’est un rapport où chacun sait plus ou moins ce que ressent l’autre puisque anatomiquement nous somme fichus pareil. Lorsque j’insère mon engin dans le petit cul de ma femme je sais ce que ça fait et comment il faut que je procède pour que ça y aille tranquille, sans douleur. C’est une sensation sexuelle commune aux deux partenaires. Je n’ai aucune idée de ce que ressens une femme lorsqu’elle reçoit un cunni, ou un pénis dans son vagin, en revanche j’ai une vague idée de ce qu’elle ressent lorsque j’emprunte l’entrée des artistes !


    @Songe
    : J’adore le « très bavard » ! Comme tu dis vous n’avez pas de sensation physique sur ce que vous faites, alors si on veut prendre notre pied, il faut être bavard pour vous guider. Et en même temps exprimer son plaisir et ses désirs fait monter la température. Dans le sens inverse, j’adore qu’une femme fasse de même lorsque je suis en elle. Je trouve ça beaucoup plus excitant de l’entendre me dire ce qu’elle désire et ce qu’elle ressent (ou au moins où elle en est sur son chemin vers le nirvana) pour m’exécuter et la voir jouir. Ca me fait me sentir comme son objet de plaisir (son petit toy !), et en même temps c’est moi qui agit (le chef comme tu dis) pour mon propre plaisir également.

    #9204
    Petit coeurPetit coeur
    Participant

    À la question, quelle est la place qu’occupe la sodomie au sein du couple je répondrais: minime, occasionnelle.

    Je rejoins les camarades précédents sur tout ce qui s’est dit sur la confiance, la routine, le lâcher prise, mais elle n’a pas de place prépondérante. Elle devrait se vivre presque comme un cadeau que l’on fait à l’autre.

    Si je prends mon cas, avant j’étais catégorique, niet, sens interdit, je ne voulais même pas aborder le sujet.
    Il a fallu beaucoup de temps, beaucoup de pincettes pour que je conçoive l’idée… et puis un jour je l’ai demandé…

    J’ai eu droit à une bonne préparation mentale, psychique et physique avant d’en arriver là, et je ne le regrette pas.
    Maintenant soit c’est moi qui offre, soit c’est Mr qui se sert.
    A lui demander qu’est ce que ça lui fait, il m’a répondu: niveau sensation c’est serré, c’est autre chose, mais ce que j’aime le plus c’est de savoir que je peux y accéder.
    Donc aux hommes qui font face au refus de Mme, ne désespérez pas, cherchez plutôt à comprendre ce qui bloque et à travailler dessus.

    #9228
    BaccaraBaccara
    Participant

    J’ai découvert la sodomie il y a environ 5 ou 6 ans, au tout début de mon libertinage ; j’avais envie de fantaisie. C’est mon premier ami libertin qui m’y a initiée vraiment.
    Aujourd’hui, d’une façon très étonnante, je la vie de deux façons différentes.
    Avec mon mari : parce qu’ainsi je lui tourne le dos et j’en profite pour faire mon devoir conjugal sans le regarder, en pensant à autre chose.
    Avec mes amis libertins : lorsque j’ai envie de m’offrir, de me soumettre à leur Plaisir. J’aime à ce moment la douleur qu’elle procure parfois, particulièrement avec mon complice habituel, plutôt bien membré.
    J’aime me caresser en même temps, et le top, c’est de jouer en même temps avec mon toy préféré.
    Mon objectif : « m’exercer » pour arriver à vivre une double pénétration.

    #9229
    Avatarnadine1992
    Participant

    Salit tout le monde,
    Pour nois, la sodomie est une pratique que nois apprécions tout particulièrement… Habituellement elle est occasionnelle, mais depuis que je test le Lelo Mona 2 et qu’il est gros, si on veux avoir in rapport, c’est foutu car je suis trop dilatée… Donc on pratique la sodomie plis régulièrement tout en jouant avec mon vibromasseur… Et monsieur adore car il sent les vibrations… Mais en règles général on l’a pratiqué que quelques fois par mois… Que cela soit du point de vue de M. Ou de moi c’est un preuve de confiance et de respect et bien-sûr de plaisir… Nous sommes toit à fait d’accord avec les commentaires précédents…on l’a découverte ensemble et nous n’en sommes pas déçu… C’était M. Qui l’avait proposée… C’est une chose tellement différente… Qui change de la routine… Oui j’ai 21 ans et je vis déjà dans la routine… Avec bientôt 5 ans de vie de couple… On peut pas y échapper… Et franchement ça change tout…

    #9291
    BigodeBigode
    Participant

    Bonjour les coquines et les coquins!
    Mariés depuis plus de 30 ans, nous avons trouvé dans le libertinage un équilibre nos jeux coquins. Il est vrai que la nature m’a doté d’un appendice que certaines de nos amies et parfois amis ont tendance à évoquer en me comparant à un baudet. S’il est plus long et plus mafflu que la moyenne, il procure généralement des sensations dont peu ont à se plaindre. Je n’en peux que mais. Notre problème est que mon épouse n’a jamais pu supporter mon intromission, ce dont elle ne se privait pas avec des calibres inférieurs. J’ai donc aussi cherché à rencontrer des partenaires plus « ouvertes » que ma moitié! Merveilleux libertinage! Parfois, au cours de nos ébats multiples, lorsqu’une fille paraissait ouverte à une large pénétration, mon épouse me la mettait en position et en avant, la cavalcade, pour le plaisir des participants!
    Nous avons récemment fait la rencontre d’un jeune couple dont la fille rêvait de sodomie et de fisting! 25 printemps et fort libérée. Nous les avons reçus dans notre maison et si la soirée fut des plus chaudes, la préparation à LA pénétration fut longue et entrecoupée d’orgasmes destinés à la relaxer et la mettre en confiance. Ce ne fut qu’en fin de soirée que j’ai réussi à lui faire accepter mon engin. Et encore, sans bouger. Mais si le plaisir physique de la sodomie en elle-même est pour nous quasiment nul, intellectuellement, il est immense! Le plaisir de dominer l’autre, de lui faire découvrir un autre monde, de se faire posséder, d’aller au delà de ses limites sexuelles, tout contribue au plaisir de tous les partenaires, épouse, amie, ami, et… moi! Oui, je suis bi, j’ai goûté au plaisir de la sodomie, sur moi et sur des partenaires, à chaque fois, le plaisir que nous éprouvons, mon épouse et moi, est grandiose! Patience, tolérance, douceur, calme et un lubrifiant font de cette conception (!) de la relation sexuelle un atout dans notre vie de couple.

    #10972
    AvatarTheghosssst
    Participant

    Bonjour, je pense que la vraie complicité et le vrai partage de soi au sein du couple, sont dans la fantaisie de la sodomie homme femme mais aussi femme homme. Avez-vous des conseils, s’il vous plait, quant au choix d’un premier gode ceinture pour madame pour débutant ? Merci

    #10973
    L.A. GreyL.A. Grey
    Participant

    Bonjour,

    Le choix d’un harnais est en effet très important, surtout quand on est débutant. Nous avons utilisé en tout 3 harnais différents. Le premier était un bas de gamme, le plus abordable que nous avions trouvé, en plastique. Grosse erreur, le harnais se réglait mal et du coup le gode était mal dirigé.

    Nous avons donc investit dans un Faire Hommage, le « Ooh », un harnais en cuir d’excellente qualité qui nous a changé la vie. Cependant, il y avait quand même une certaine latence entre le moment où je bougeais et le moment où ce mouvement était répercuté dans le gode.

    Après avoir lu un test du Joque de SpareParts, qui mettait en avant le fait qu’il n’y avait aucune latence, nous nous sommes intéressés à cette marque et avons finalement décidé d’acheter le « Tomboi », un harnais-culotte super confortable, qui tient bien au corps et répercute bien les mouvements de madame dans le gode. C’est donc celui-là que je vous conseillerais, pour plusieurs raisons : le confort, le prix (moins élevé que le Faire Hommage), la facilité d’utilisation et le fait qu’il est un look passe-partout qui rebutera moins si on a peur d’avoir l’air ridicule avec un véritable harnais.

    Né négligez pas non plus le choix du gode que vous utiliserez. Je vous conseillerais de privilégier un gode plutôt droit (comme le Magnum de Fun Factory) plutôt qu’un gode recourbé (comme le Bandito de Fun Factory).

    Si vous voulez un peu plus d’infos sur tout ça, nous avons déjà testé plusieurs godes sur notre blog, et ceux des harnais seront prochainement disponibles 🙂

    #10993
    AvatarTheghosssst
    Participant

    Merci L.A. Grey pour vos conseils. Visiblement, ce type de harnais n’est pas facile à trouver. Existe t-il d’autres marques fabriquant le même type de harnais ? Il existe chez Fun Factory la taille inférieure au Magnum. Ne serait-ce pas mieux pour un débutant ? La taille du Magnum me fait un peu peur …
    Merci.

    #10997
    L.A. GreyL.A. Grey
    Participant

    En effet, ce n’est pas le type de harnais que l’on croise le plus souvent. Nous avons trouvé le nôtre chez Wet For Her, et si je me souviens bien c’est une des rares boutiques françaises à vendre des harnais SpareParts. Bien entendu, ce n’était qu’un conseil 🙂

    Pour ce qui est du magnum, c’est vrai qu’il est un peu gros, notamment au niveau du diamètre de la tête. Si vous voulez parler du Amor pour la taille inférieur, il me semble un peu court (14 cm). Avec cette taille-là, madame aura moins d’amplitude au niveau des mouvements, et donc le gode ressortira dès qu’elle fera un trop grand mouvement, ce qui n’est pas très pratique. Du coup, je vous conseillerais de regarder du côté de la marque Tantus qui vend également des godes à base plate très agréables (nous avons le Tantus Silk Large que nous apprécions beaucoup).

    #11031
    SongeSonge
    Participant

    Je crois que le notre est de la marque Fantasy et il fonctionne bien. Surtout que je mets un gode assez lourd dessus (en tout cas, monsieur ne s’est pas plaint!)
    Je crois que cette assez est assez courante.

    #11054
    AvatarTheghosssst
    Participant

    Merci L.A. Grey pour vos conseils. Bonne journée.

    #12414
    BigodeBigode
    Participant

    Bonjour, J’ai hésité avant de créer une nouvelle question… J’aime, avant de sortir en club ou en privé avec mon épouse, sacrifier à un rituel que nous faisons et faisons encore parfois ensemble, me nettoyer des intestins. Dégoûté lors d’un retrait lors d’une sodo longue et bien plaisante, ma partenaire s’est vidée comme si elle s’était retenue 8 jours. J’ai juré que cela ne nous arriverait jamais et donc nous faisons un lavement. Découverte d’un nouveau plaisir, de nouvelles sensations anales… Du fin tube au petit gode, c’est devenu pour nous un jeu. Un plaisir supplémentaire et bien souvent, nous sortons avec un plug bien caché. Je voulais savoir si d’autres couples ont ce genre de plaisirs simples… Et comment et avec quoi ils y sacrifient…

16 sujets de 1 à 16 (sur un total de 16)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.