Mots-clés : ,

Ce sujet a 40 réponses, 8 participants et a été mis à jour par redwitchone redwitchone, il y a 4 mois et 2 semaines.

Affichage de 41 message (sur 41 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #31564
    redwitchone
    redwitchone
    Participant

    Bonsoir,
    Je tiens d’abord à vous remercier pour vos messages, vos encouragement et vos conseils… tout cela m’aide beaucoup dans ma quête et mon cheminement.

    Je poursuis ce cheminement à mon rythme, c’est un équilibre entre le physique et l’esprit et j’avance sur les deux plans.
    Physiquement d’abord, je suis plus à l’aise avec la technique et je travaille sur les contractions et la respiration plus facilement.
    Je confirme qu’il se passe quelque chose et je suis persuadé qu’avec le temps, je vais apprivoiser ce quelque chose et le faire grandir.

    ce qu’en dit @jieffe me parle tout à fait

    Ce que je crois, c’est qu’à force de pratique, d’assiduité, ce déclenchement est de moins en moins nouveau, de moins en moins surprenant, nous décontenance de moins en moins. Alors seulement il peut se développer.

    Au niveau psychique (c’est le mot qui m’est venu et je ne sais pas s’il est bien choisi), j’avance mais lentement… je ne gère pas encore mon excitation au point de diminuer mes envie d’éjaculer et créer des périodes d’abstinence plus longues… j’y travaille. Je crois que c’est une bonne piste pour concentrer mon plaisir sur ma prostate.
    Je suis également dans un cycle d’apprentissage de pleine conscience… je passe régulièrement certains exercices (comme le body scan) au profit d’une séance avec l’aneros… et finalement je me dis que l’exrcice est aussi enrichissant voire plus 😉

    Le plaisir que j’ai connu au début est en train de changer doucement… je voudrais vous partager ceci : ce plaisir, je ne le sentais pas partir du bassin… c’est comme si il était directement dans mon cerveau… j’avais bien du plaisir dans mon corps mais si je devais définir la zone d’où il partait, c’est de mon cerveau, de ma tête… c’est quelque chose qui m’a déconcerté… Aujourd’hui encore, je n’ai pas l’impression de sentir que le plaisir que je ressens par de ma prostate ou de cette zone… Je lis pourtant que la plupart des conseils suggère de se concentrer sur cette zone… ce que j’essaie de faire.

    Je poursuis également mes lectures sur le forum et je suis très intéressé par les thématiques… Je compte bien apporter mes expériences au fur et à mesure et mes réflexions.

    Voilà, je ne cite pas tout le monde mais merci à vous et à ceux qui enrichissent ce forum.

    Bises

    RedG

Affichage de 41 message (sur 41 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.