• Ce sujet contient 96 réponses, 9 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par AvatarCh313, le il y a 12 mois.
20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 97)
  • Auteur
    Articles
  • #27397
    bzobzo
    Participant

    j’ai ces écoulements aussi, cela s’appelle le liquide séminal, je crois

    j’ai ces écoulements mais pas dans les mêmes quantités que toi,
    tout est disproportionné chez toi,
    étonnant, tu es un cas tout à fait à part

    n’oublie pas d’écrire, quand tu auras du temps, un témoignage sur tes débuts, cela m’intéresserait beaucoup

    comment cela a commencé, ta progression, est-ce que c’est quelque chose qui est monté en puissance,
    qui s’est éveillé peu à peu,
    vu ce que tu vis, ce serait particulièrement intéressant de comparer ton parcours, ton apprentissage
    par rapport à des parcours plus classiques, plus communs

    pour ce qui est de te filmer, si tu es réellement motivé,
    alors envisage l’achat d’une webcam,
    moi j’en ai acheté une mais, cela fait des mois qu’elle est là,
    j’ai investi pas mal d’argent dans tout le matériel, rallonge de câble jusqu’à mon lit, trépied,
    mais je n’ai rien fait encore avec pour l’instant

    #27398
    AvatarCh313
    Participant

    Je n’ai mis ici qu’une tranche de vécu, brut de vécu. J’ai laissé de côté l’analyse de l’évolution des écoulements, des premières gouttes séminales au mélanges urinaires divers jusqu’à cette éjaculation vraie récente.

    J’ai bien noté que mon parcours très atypique peut intéresser. Je pense qu’en faire une synthèse à partir de mes différents posts dans un nouveau sujet serait un bon plan.
    Cela va me demander un certain travail que je ne peux faire pour l’heure, mais j’y penserai après les vacances.
    À plus

    #27856
    AvatarCh313
    Participant

    15 mai retour de vacances
    Ça ne va pas mieux, c’est pire :
    Je pose ma main sur sa jambe pour la caresser mais elle ne me laisse pas remonter sur sa cuisse. J’en reste là un bon moment.
    C’est elle qui m’attire vers elle. Elle m’attire sur elle. Je n’ai pas d’érection. Je me frotte sur elle sans grand effet. Elle dirige mon sexe avec ses mains, je ne sais pas où je suis.
    Je ne sais si elle mouille ou si c’est moi, mon érection vient mollement. Elle essaie de m’introduire en elle mais ça ne rentre pas. Je suis désemparé, Je me masturbe alors sur sa chatte, Je sais pas où je suis, je ne sais pas que faire, je suis trop contracté, stressé , à me soutenir sur mes bras pour ne pas l’écraser j’ai des crampes.
    T’as fini ? Me demande-t-elle. Non (évidemment) je n’ai pris aucun plaisir
    Elle dit avoir mal, qu’elle ne veut pas continuer pour ne pas avoir mal toute la journée.
    Elle m’abandonne là à mon désespoir, à ma déprime. Et à mes courbatures !
    C’est désastreux.

    #27863
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour CH313,

    Je ne sais que te dire, et ta situation m’attriste, mais j’ai toujours tendance à croire qu’il y a toujours une lumière au bout du tunnel.
    Il faut à mon sens en tout premier lieu que vous leviez ce voile sur cette douleur. Il faut qu’elle consulte, parce que ça te rend malheureux, mais je pense que ça la rend malheureuse aussi. Vis à vis d’elle, mais aussi vis à vis de toi. De ne pas être en capacité de te donner ce que tu veux, de ne pas accomplir son rôle d’épouse, de maîtresse, d’amante. Pour elle aussi, de ne pas être en capacité de satisfaire son désir qui semble t’il est encore présent.
    Je pense que ce qui vous manque cruellement, c’est la discussion, ouverte et sans jugement, dans le calme, constructive.

    Bon courage à toi CH313, la meilleur solution à mes yeux et de vous faire aider, d’un médiateur, et un sexo- (-logue ou -thérapeute) me semble tout indiqué.

    #27868
    AvatarEnvole
    Participant

    Hello Ch313,
    si je peux me permettre un petit conseil, les femmes ont souvent mal lors des rapports parce qu’elles ne sont pas complètement prêtes au plaisir. Certaines ont besoin que tout leur corps soit envahi de bonnes sensations, de chaleur, d’excitation, avant que leur zone génitale ne soit prête à l’amour. La meilleure arme pour tout ça, c’est le massage, massage du crâne (le cerveau est la plus puissante des zones érogènes), massage de la nuque, des épaules, du haut du dos (qui supportent toute la tension de la vie active), mais aussi massage des jambes (le clitoris est relié à tout un réseau de vaisseaux sanguins et de nerfs qui parcourt tout l’intérieur des cuisses). Et les pieds, pour ceux qui savent le faire (les pros de la la réflexologie plantaire le savent bien !!! 🙂
    Tout ça sans toucher aux zones les plus sensibles, clitoris, vagin, tétons et anus. Ce n’est qu’ensuite, quand tout le corps et le cerveau sont bien détendus, bien chauds, que les sensations de bien-être peuvent se communiquer aux zones génitales, et alors dans ce cas l’envie du contact sur ces zones vient.
    Tout le meilleur à toi dans cette progression, le protocole amoureux est malheureusement une chose que notre civilisation ne sait pas nous apprendre…Ni nous apprendre à créer, puisqu’il est différent selon les personnes et les couples…
    A bientôt,
    Naomi

    #27873
    AvatarCh313
    Participant

    Merci Envole pour tes conseils de massages. Malheureusement même à cette pratique elle est réfractaire. J’ai fait des stages de massages et il semble que je ne manque pas d’aptitude à cette pratique. Mais elle n’a jamais voulu que je lui en fasse profiter.
    Elle est quasiment intouchable.
    Même la regarder nue l’importune, et parfois même habillée elle me tacle sur mon regard ‘qu’est-ce que tu me regardes comme ça !’.
    Je peux tout juste la palper dans le contexte ‘médical’. Après l’opération j’ai été son infirmier. Sa poitrine est encore douloureuse, et c’est juste si je peux m’assurer de la résorption des derniers points. Et si je reste un peu plus que nécessaire elle ne manque pas de me signifier sa gêne due à ma présence.

    Merci Jieffe pour ta compassion. Je ne pense pas qu’elle soit disposée à consulter un conseiller quelconque.
    À plus

    #27882
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Vous nous dites @ch313 :

    Même la regarder nue l’importune, et parfois même habillée elle me tacle sur mon regard ‘qu’est-ce que tu me regardes comme ça !’.

    La situation que vous décrivez dépasse le cadre de simples conseils. Elle me donne l’impression que votre femme doit peut-être tout simplement se reconstruire en tant que femme après le traumatisme causé par ses problèmes de santé. Si c’est le cas vous êtes contraint à faire preuve d’une infinie patience et nous mêmes d’une infinie modestie.

    Je souhaite @ch313 que votre femme puisse avancer et redevenir, avec votre soutien, ce qu’elle était avant.

    #27883
    AvatarEnvole
    Participant

    Bonjour Ch313,
    merci pour ta réponse.
    Je comprends que la situation est complexe, aussi bien pour elle que pour toi.
    C’est l’image d’elle-même qui a été atteinte, c’est une situation très traumatisante. On peut penser que comme elle n’est plus à l’aise avec son corps, elle n’est plus à l’aise non plus avec le fait que les autres, même toi, le voient, le touchent, tentent de lui faire plaisir, alors qu’elle ne peut en avoir. Elle s’en veut peut-être même de ne pas se trouver désirable, c’est pour ça qu’elle ne veut pas que tu la regardes de façon insistante, parce que pour le moment elle ne peut pas croire que tu voies du positif dans son corps alors qu’elle voit du négatif…Elle a peut-être même peur que tu ne l’aimes plus, et ça la désespère sûrement.

    Dans ce cas je pense qu’il faut essayer de faire naître les vibrations du plaisir autrement que par les rapports sexuels. En stimulant son cerveau. En la rassurant profondément sur ton amour, sur ta fidélité peut-être même (une personne qui ne se sent pas désirable peut aussi avoir peur qu’on la quitte pour assouvir ailleurs ses désirs sexuels…) Il n’y a que la gentillesse, la douceur et la compréhension qui puissent être utiles dans ce cas je pense. Des bonnes idées de sortie, des projets nouveaux, des activités stimulantes…Pour renouer le fil avec l’existence…ça me semble un préalable avant tout retour à la joie spontanée du sexe.

    En général plus on insiste sur le point du sexe avec une personne qui n’en a pas envie, plus on lui enlève toute possibilité d’en avoir envie, parce que la personne commence à sentir une pression psychologique qui enlève toute possibilité de plaisir…Je sais que c’est dur à vivre, je l’ai vécu. Mais on ne peut faire qu’essayer de transférer la volonté de faire plaisir sur un autre plan, plus spirituel, cérébral…Vers d’autres sens, la vue, l’odorat, les sensations de bonheur et de bien-être…

    J’espère que ce que j’écris t’aide un peu.

    Tout le meilleur à vous deux,

    Naomi

    #27898
    AvatarCh313
    Participant

    Merci Naomi, assurément je comprends bien qu’elle ait un problème avec son corps.
    D’ailleurs elle l’a dit une fois : « il faut que ça se remette en place », mais je ne sais pas ce qu’est le ‘ça’ dont il est question.
    Le problème est sûrement plus profond que les symptômes le laissent supposer. La maladie et la reconstruction mammaire n’ont fait qu’empirer à porter au paroxysme son comportement.
    Cela date depuis bien longtemps, passé les premières années de vie commune, le sexe et devenu épisodique.
    Comportement général :
    Activés sexuelles seulement dans le noir
    Pas dans la nature toujours au lit, et pas de variétés dans les positions
    Problème avec les fluides il faut toujours un préservatif, sauf pour la pénétration vaginale
    Pratiquement pas de fellation, seules trois fois m’ont marqué.
    Elle ne prend pas l’initiative, c’est toujours moi qui la sollicite. Cela me gêne, j’ai l’impression de la forcer, et si j’essaye d’insister je culpabilise, je ne prends alors plus de plaisir.
    Aujourd’hui, je me sens dans un désert sexuel, et c’est mon ‘autre vie’ dans une autre sexualité que j’ai trouvée depuis peu qui me soutient.

    #27907
    AvatarEnvole
    Participant

    Bon courage à tous les deux. Finalement il faut peut-être se dire qu’apprendre à être heureux ou heureuse sexuellement seule ou seul, c’est peut-être ça la maturité sexuelle…Parce qu’on n’est plus dépendant ou dépendante d’autrui pour son plaisir…
    Et puis il y a toujours le plaisir de la conversation. L’échange spirituel aussi est un plaisir…
    Tout le meilleur à vous deux,
    Naomi

    #27988
    AvatarCh313
    Participant

    Du nouveau . . .
    Je viens de faire un petit compte rendu de ma session d’hier, je le poste sur le fil de Naomi. Je retourne me coucher.
    C’est elle qui prend ma main et la pose sur son genou mais comme d’habitude je sens qu’elle ne veut pas plus. Je me détend, me relaxe, je me mets en ‘veille’ je recherche ma ‘place’ (je retrouve maintenant les mots pour décrire mon état).
    Elle pose sa main sur mon torse. Les frissons me parcourent. Je m’abandonne.
    Elle caresse ma poitrine, je frémis encore plus.
    Je ne suis plus à penser à lui faire l’amour, je suis femme à l’attendre je commence à gémir. Elle s’occupe de mes tétons, je m’abandonne à ses doigts je gémis au rythme de mes spasmes. Je jouis déjà.
    Elle descend ma main sur mon pubis. Elle masse le pourtour de mon sexe je me cambre. Ses doigts m’explosent, elle me ‘fiste’ complètement. Ses doigts m’irradient du plexus au fond de mes cuisses. Je hurle, du moins presque je me limite quand même.
    Je ne sais plus, c’est un ‘blanc ‘ dans ma mémoire.
    Je me retrouve dans un ‘calme’ elle me dit « tu ne mouilles pas les draps » ; je mets un préservatif.
    Puis elle tripote mon gland à travers mon short (de pyjama), en fait je ne sais pas ce qu’elle fait. Je jouis. Mon sexe s’abandonne à ses doigts. Et pourtant je le sens en moi je ne comprends plus rien. Il me fait l’amour et il fait l’amour à sa main. Je disjoncte, je sais plus. Est-ce que je ‘perds connaissance’ non mais ma conscience est déconnectée, je suis incapable de décrire ce qui s’est passé ensuite.
    Je reconnecte, hyper décontractée, comme en lévitation.
    Pratiquement deux heures de jouissance ponctuée d’orgasmes comme jamais elle m’en avait procuré.

    J’ai envie de lui dire mais je n’ose pas

    Je voudrais lui faire un texto comme :
    Chérie
    Je suis trop émue pour pouvoir te le dire, alors je te l’écris
    Tu m’as fait l’amour comme une vraie lesbienne
    Je me suis sentie tellement femme sous la tendresse de tes doigts
    C’était merveilleux fabuleux de m’abandonner à tes caresses
    Recommences, encore plus, Vite
    . . .

    #28004
    AvatarCh313
    Participant

    Ce matin je renouvelle le rapprochement.
    Elle le veut bien mais ne veut pas de caresses plus haut que sa cuisse.
    Je peux me serrer contre elle. Elle accepte quelques légers baisers sur un coin de sa poitrine. On entrecroise nos jambes, je prends ses fesses, je la serre dans mon entre jambes. Les spasmes et les gémissements m’envahissent, chatte contre chatte je me frotte au rythme de mes contractions, je jouis. Mon clitoris fouine entre ses lèvres, je tremble de partout, je crie, elle me demande de ne pas crier. J’hurle dans les draps, l’orgasme me submerge sans même qu’elle me caresse. Cela dure plusieurs minutes.
    Longuement, langoureusement je jouis encore.
    Elle me dit : tu ne peux pas t’arrêter ! Est-ce que c’est trop pour elle ?
    Je me calme, apaisée sans frustration.

    J’ai encore plus envie de lui dire
    Je modifie mon texto.

    Je suis trop émue pour pouvoir te le dire, alors je te l’écris
    Hier
    Tu m’as fait l’amour comme une vraie lesbienne
    Je me suis sentie tellement femme sous tes doigts
    C’était merveilleux fabuleux de m’abandonner à tes caresses
    Et ce matin frotter mon clitoris à ta vulve à été d’une jouissance inconnue
    J’invente une sexualité qui peut me combler
    Recommences
    Oses encore plus
    Vite

    #28007
    AvatarEnvole
    Participant

    Hello @Ch313,
    mmmm c’est magnifique ce qui t’arrive…
    Si je puis me permettre, je ne suis pas sûre que ce soit nécessaire que tu envoies le SMS, en tout cas tel quel…
    Si tu veux vraiment que le charme continue, peut-être n’est-il pas nécessaire d’utiliser des termes explicites comme « lesbienne », « clitoris », « vulve », « sexualité »…Que la plupart des femmes ne trouvent pas très beaux.
    Et en plus, si elle prend du plaisir à faire ça avec toi, peut-être n’a-t-elle pas envie d’en avoir conscience, le dire risque de rendre les choses concrètes, ce qui pourrait lui faire peur…De même que « je me suis sentie femme » peut aussi lui faire peur sur ton évolution…D’expérience les épouses de femmes trans ont beaucoup de mal à voir leur homme disparaître et une femme apparaître en face d’elles…
    J’espère que je ne te déçois pas en disant ça, mais je te parle vraiment en connaissance de cause.
    Pour tout dire, si tu devais vraiment lui envoyer un message, dans tout ce que tu as écris, je garderais :
    « Hier
    C’était merveilleux fabuleux de m’abandonner à tes caresses
    Recommence
    Ose encore plus
     »
    En tant que femme c’est je pense le meilleur des messages, il dit tout sans rien expliciter. Ce qui est l’essence de l’érotisme…
    Enfin tu fais comme tu veux !
    Mais les hommes ont l’habitude de mettre des mots sur les choses, certaines femmes n’aiment pas trop ça quand ça ressort de l’intime. Les raisons sont multiples, mais c’est un fait…Evidemment il n’y a que toi qui connaisses la psychologie de ton épouse, mais je pense que ce n’est pas inutile de garder ça en tête…
    Tout le meilleur en tout cas pour la suite, tu vis des choses rares, que beaucoup ont espéré vivre, sans succès.
    Bravo et beaucoup de plaisir à vous deux,
    Naomi
    (Encore une fois j’espère que ces conseils que je me permets de te donner ne te dérangent pas…)

    #28010
    AvatarCh313
    Participant

    Merci Naomi pour ce conseil.
    Tu as sûrement raison, je suis trop enflammée sur ces rebondissements. Je manque de retenue. Il faut que je me calme, que je profite de ces instants. Je ne sais pas si elle prends du plaisir à faire ça. Je me réconforte en pensant qu’elle a sûrement du désir mais je ne sais pas le comprendre. Je suis impatient.
    Bonne journée.

    #28013
    AvatarCh313
    Participant

    Encore merci pour ton intérêt à mon parcours, je relis plusieurs fois ton message, il me déclenche une larme.
    J’ai l’impression que tu est ‘pour quelque chose’ dans mon cheminement.
    Et que tu es dans ce voyage que je te dédie.
    . . .
    Les yeux dans les yeux, dans un regard plongeant d’une infinie tendresse, ma langue caresse ta bouche trouve ta langue chaude et ferme qui m’aspire.
    Je suis dans ta tête, tel un un oiseau virevoltant dans toutes ces fleurs que sont tes pensées.
    Les secouant pour en déguster le moindre nectar, leurs tiges ondulent jusqu’au bout de tes pieds entraînant ton ventre, ton bassin qui me soulèvent. Ta poitrine caresse mes seins, ma peau s’irise sous tes pointes. Tes mains me parcourent.Leur chaleur s’étend dans mon ventre. Mes mains empoignent tes montagnes, les écartent pour découvrir tes vallées luxuriantes. J’y plonge ma tête à la découverte de mille senteurs inconnue dans lesquelles je m’enivre follement. Je m’enfonce dans ta dense canopée, plongeant jusqu’à l’humus chaudement prometteur. Je farfouille dans les buissons qui m’entourent. L’humidité me guide jusqu’à ta source qui coule à flots. Je m’y plonge à pleine tête. J’entre dans ta caverne d’Ali baba ou des grandes orgues ondines distillent mille liqueurs. Ta main à travers ton anus caresse mes cheveux me guide à chaque onde où je m’abreuve goulûment. La jouissance m’inonde par grandes vagues dans un déferlement de spasmes que tes baisers tentent tour à tour de calmer ou exciter, des suçons qui m’aspirent dans une volupté inouïe. Mes cuisses sont grandes ouvertes, totalement offertes mes fesses attendent tes doigts ta langue. À travers tes cheveux qui se mêlent à ma touffe ta langue découvre mon clitoris, le massant doucement. Mon vagin te désire, tu y entre à pleines mains pour me faire exploser dans de multiples orgasmes.
    . . .
    Je suis sûre que c’est toi qui m’impulse. Je pense fortement à toi dans ce récit.

    En pensées, mes bises les plus chaleureuses.

    #28019
    AvatarEnvole
    Participant

    Merci merci, c’est un beau voyage…Beaucoup de doux moments à toi, et à vous deux…
    Naomi

    #28040
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour Ch313,

    Je me range à l’avis de Naomi pour le message. Je pense aussi qu’il est trop direct, celui qu’elle te propose me semble plus adapté.
    De ce que j’en sais, une femme ne peut se donner si elle n’aime pas son corps, ou pas entièrement, pas complètement. Ta femme a subi si je ne me trompe pas une opération sur une partie de son corps qui symbolise pour beaucoup la féminité. Ce sont des organes très sensibles symboliquement pour une femme, je sais de quoi je parle, je suis en plein dedans depuis 2 ans. Elle se trouve mutilée, moche, et ne peut pas comprendre que quiconque puisse avoir envie d’elle. Tu pourras lui dire que tu l’aimes comme elle est, que tu la désires comme elle est que ça ne changera rien. Il faut qu’ELLE se voit belle, le regard des autres l’importe peu. Cela rejoint ce qu’a écrit Naomi à la fin de ce message.
    Ce n’est évidemment que ce que j’en pense.
    En revanche, je pense qu’elle éprouve du plaisir dans votre relation, mais certainement également une grande frustration et peut-être aussi beaucoup de peine.
    Elle dit qu’il faut que tout se remette en place, mais je ne suis pas persuadé qu’elle parvienne toute seule à tout remettre en place, et tu n’es pas la personne la mieux indiquée pour ça. Les proches, tels que toi ou moi servent plus de défouloir que de thérapeute. Je ne sais pas pourquoi, mais c’est un fait que j’ai souvent remarqué. J’en ai encore fait une expérience marquante la semaine dernière.
    Je pense que la meilleure attitude est d’être présent, à l’écoute, bienveillant et prévenant. Cela n’empêche pas de donner quelques conseils, de faire quelques petits compliments, sans s’appesantir dessus. Ne surtout pas dire à une femme qui n’aime pas son corps ‘tu es jolie ma chérie’. Ce serait déclencher la colère divine, parce qu’elle pensera que tu lui mens, que tu n’es pas sincère, et qu’il en est ainsi pour tout le reste. En revanche, il se peut qu’une fois tout remis dans l’ordre, si tu as su rester à l’écoute, elle te soit reconnaissante et doublement amoureuse.
    Ce ne sont que des suppositions et le fruit de mon observation.
    Je sais que ce n’est pas facile Ch313, je suis un peu dans la même situation que toi, mais sans aucun contact physique, et avec des moments relationnels difficiles.

    Bon courage Ch 313, tu sembles tenir à elle, et ça c’est le meilleur moteur que tu puisses avoir.

    #28041
    AvatarCh313
    Participant

    Merci à vous pour vos conseil.
    Finalement je n’ai rien fait, je garde pour moi mon désir.
    Je me suis fait démolir gravement.
    Me traitant de DSK, ramenant ma sexualité à celle de son chien qui peut se lécher tout seul et me cataloguant dans son entourage de machos, en quelques mots je suis devenu le pire des mecs.
    Je déprime complètement, je n’y comprends vraiment rien.

    #28043
    bzobzo
    Participant

    Merci à vous pour vos conseil.
    Finalement je n’ai rien fait, je garde pour moi mon désir.
    Je me suis fait démolir gravement.
    Me traitant de DSK, ramenant ma sexualité à celle de son chien qui peut se lécher tout seul et me cataloguant dans son entourage de machos, en quelques mots je suis devenu le pire des mecs.
    Je déprime complètement, je n’y comprends vraiment rien.

    tu as relaté par le passé, dans ce fil ou un autre, de tes expériences extra-conjugales,
    vu l’absence totale de réceptivité, le dénigrement de toute approche, l’agressivité -même,
    de ta chère moitié,
    face à toutes tes tentatives,
    il serait peut-être salutaire pour toi d’aller voir un peu ailleurs

    #28048
    AvatarEnvole
    Participant

    Bon courage @Ch313, ce sont de difficiles moments, quand notre désir nous est renvoyé au visage…Mais c’est l’expression d’une grande souffrance, certainement…
    Tout le meilleur pour les temps à venir, je te souhaite que vos relations s’améliorent.
    A bientôt,
    Naomi

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 97)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.