20 sujets de 141 à 160 (sur un total de 170)
  • Auteur
    Articles
  • #38843
    filoufilou
    Participant

    Reprise de mes séances hier soir avec l’Eupho. Tout est rentré dans l’ordre et l’envie était très forte après cette nouvelle interruption. Au moment de l’insertion mon cœur battait la chamade tant j’avais hâte de retrouver ce divin plaisir que peut donner la prostate. Je n’ai pas été déçu. Très rapidement mon anus a commencé à réagir et j’ai senti ma prostate me lancer des petites décharges agréables. J’ai essayé de temporiser, pour faire monter l’excitation, en laissant mes tétons tranquilles mais je n’ai pas tenu longtemps. Mes doigts se sont portés sur mes petits bouts de chair et tout s’est emballé.
    J’ai senti l’Eupho s’activer dans mon rectum, mon anus qui battait la mesure et ma prostate qui semblait grossir sous les coups de boutoir. Le plaisir était très très fort et je me mordais les lèvres pour ne pas gémir. Que c’était bon…
    Après une pause j’ai repris mes stimulations des tétons et la danse à repris, moins violente toutefois mais bien agréable tout de même. ma séance à duré de 11h30 à 0h45 puis je me suis endormi avec masseur en place avec l’espoir qu’il me réveille agréablement, mais non. Je l’ai enlevé à 3h00 du matin, comblé par cette séance de reprise qui a généré une bonne émission de precum. Je suis ravi.

    #38844
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Reprise de mes séances hier soir avec l’Eupho.

    Je suis ravi.

    C’est super !
    Je suis heureux de lire que tu reprends tes sessions de massage prostatique avec d’aussi bonnes dispositions. Tu nous manquais. J’espère que tu reviendras très vite nous confirmer que tu retrouves toutes tes sensations… et plus si affinité
    Bon cheminement @filou.

    #38845
    AvatarJeff
    Participant

    Formidable, Filou : quelle bonne nouvelle ! En ce qui me concerne, je connais des moments de vrais orgasmes qui sont une très belle récompense puisque j’ai cheminé à pas de tortue depuis plusieurs années. Et ces orgasmes gagnent en puissance ! En fait, la qualité des sessions est inversement proportionnelle à la maîtrise de mon stress. J’effectue des techniques de respiration-relaxation, je fais de la natation (c’est le plus efficace). Mais des soucis familiaux peuvent bloquer le ressenti..

    En tout cas, je voudrais revenir sur la question du lubrifiant puisque certains se demandaient comment utiliser le beurre de Karité. EN fait, ce composant est très très efficace. Il suffit d’en commander sur un site de produits spécialisés dans les compléments alimentaires (ex: Santé Discount) et on le fait fondre dans une tasse préalablement ébouillantée ; ou alors on passe un coup de micro-onde.

    Autre chose : j’ai le sentiment que je monte plus vite en puissance, et peut-être plus intensément, si j’utilise un anneau cockring en silicone tout simple. Avez-vous entendu parler de cela ? Et j’alterne les masseurs : Helix, Eupho.
    Très très bon cheminement à tous.
    Jeff

    #38846
    filoufilou
    Participant

    Bonjour Jeff
    Je n’utilise pas, peut-être à tord, le beurre de Karité car c’est trop gras. Je connais les cockring mais n’en n’utlise pas.
    J’ai laissé l’Hélix en faveur de l’Eupho qui me convient bien mieux. Pour le moment les Peridise me donnnent moins de plaisir.

    #38851
    filoufilou
    Participant

    Bonjour Andraneros
    J’ai oublié de te saluer hier au moment de ma réponse à Jeff.
    Je suis très heureux de retrouver mes sensations avec mon masseur. Mes séances A-less pour agréables qu’elles soient ne valent pas (encore), en intensité de plaisir, celles faites avec Eupho ou Peridise. Je crois que le fait de sentir le masseur bouger en moi amplifie mon plaisir. J’aime vraiment cette sensation…
    Si je franchis un degré supplémentaire dans la jouissance j’en ferai part bien sûr.
    J’espère que toi aussi tu es comblé.
    Bientôt peut-êtr!??

    #38852
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour @filou,

    Je crois que le fait de sentir le masseur bouger en moi amplifie mon plaisir. J’aime vraiment cette sensation…

    Ça tombe bien, nos masseurs préférés sont précisément conçus dans ce but… Et je tire de mon expérience que plus on est convaincu de leur efficacité, plus ils sont efficaces. Je ne sais pas ce que tu as écris, je sais seulement ce que je lis : QUAND je franchirai un degré supplémentaire dans la jouissance j’en ferai part bien sûr.

    A très bientôt pour sûr @filou et bon cheminement.

    #38875
    filoufilou
    Participant

    Ma séance d’hier soir à été conforme à la précédente, c’est à dire excellente. Je me situe modestement à 48 jusqu’à 52 sur la carte du trésor en fonction des séances. J’ai encore du chemin à parcourir mais je suis déjà très heureux de ce que je vis.
    Ce soir c’est avec le Peridise fin que je vais me faire plaisir.
    Bonnes séances à tous.

    #38883
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour @filou.
    Ton dernier message me semble particulièrement intéressant. En effet c’est seulement la 3ème fois que tu mentionnes la carte au trésor depuis ta première intervention sur notre forum qui remonte à 2014. Je rappelle les deux premières :
    Début novembre 2015

    Cela fait 6 ans que j’ai commencé les séances de massages et je suis bloqué à l’étape 14 de la carte du trésor sans valider la 13 !

    Début novembre 2016

    22 Génération de plaisir de manière générale lors d’une session
    Voilà Andraneros où je me situe sur l échelle de la carte du trésor

    Hier tu nous dis :

    Je me situe modestement à 48 jusqu’à 52 sur la carte du trésor en fonction des séances.

    Ton message fait naître quelques réflexions :
    • La première pour saluer le remarquable développement de tes capacités orgasmiques en mesurant le bond que tu as fait depuis 4 ans. Ton succès est le fruit d’une constance et d’une application rare qui est un bel exemple et une source d’espoir pour tous nos amis qui se lancent dans la même aventure et font face aux même difficultés que toi à tes débuts.

    • La deuxième pour commenter l’adverbe « modestement » que tu emploies qui me semble lui aussi marquer ta profonde transformation. Ta chair te plonge tous les jours dans des orgasmes ou dans une jouissance qui t’a longtemps paru soit mythique soit inaccessible. Tu pourrais dire « c’est incroyable », « c’est extraordinaire ». Au contraire tu nous dis « c’est normal, c’est ma vie, c’est tout simple ». Tes nouvelles capacités orgasmiques sont naturelles. Elles font partie de ton être.

    • La troisième pour te dire que tu es en réalité à la porte du super O’. Mon expérience confirme ce que disent nos amis les plus avancés dans leur cheminement prostatique (ou énergétique pour certains). Notre progression dans la perception de notre plaisir orgasmique et dans la facilité à le vivre est sans fin. Dans la mesure où tes nouvelles capacités sont si bien ancrées en toi tant que tu pratiqueras tu continueras à progresser. Je suis persuadé que, quand tu seras prêt, tu vivras des orgasmes encore plus profonds que ceux que tu connais aujourd’hui.

    Sur la carte au trésor après le 52 il y a le 53 :

    53. Orgasme non éjaculatoire (Dry-O) sans Aneros («chair orgasm» ou «orgasme de la chaise»)

    Tu n’en es pas si loin avec tes sessions sans masseur et cette étape n’est pas nécessaire pour atteindre les suivantes, comme c’est le cas de bien d’autres étapes de la carte au trésor. Ensuite il y a l’étape 54 :

    54. L’Aneros bouge tout seul et génère un niveau de plaisir important et inattendu

    Tu nous disais déjà à la fin du mois de mars dernier :

    L’Eupho se met en mouvement, venant caresser divinement ma prostate. Les contractions deviennent involontaires et je sens mon masseur accentuer ses va et viens. Le plaisir augmente à chaque pression sur ma prostate. J’ai l’impression qu’elle augmente de volume et une sensation de chaleur se diffuse dans mon bas ventre.

    Et tu confirmais à la mi-juin :

    je sentais l’Eupho glisser sur ma prostate qui me faisait savoir qu’elle allait me gâter. Ce fût le cas. Mes doigts ce sont vite emparés de mes tétons et le festival à commencé. Mon anus c’est mis à palpiter de lui même au fur et à mesure que je stimulais mes tétons et les orgasmes, les plus forts jamais ressentis, ce sont succédés pendant une bonne dizaines de minutes. 

    Je suis tenté de penser que tu n’es pas loin de vivre l’expérience de l’étape 55 :

    55. L’Aneros crée un plaisir intense et bouge en faisant de long mouvements (votre corps se fait l’amour)

    Les deux descriptions que tu nous donnes montrent que tu es déjà bien engagé dans cette voie. Et que lisons-nous après la 55 ?

    56. Orgasme très fort et inattendu avec convulsions du corps : Super-O

    Tu écris :

    J’ai encore du chemin à parcourir mais je suis déjà très heureux de ce que je vis.

    Je suis tout à fait d’accord. Mais
    • Tu es déjà bien engagé dans cette voie,
    • Tes nouvelles capacités orgasmiques font définitivement partie de ta vie et vont continuer à s’enraciner de plus en plus profondément en toi,
    • Ton état d’esprit appliqué et patient et ta soif de découvertes, à mon avis aussi vive qu’elle l’était à tes débuts (n’hésite pas à me dire si j’ai tort), te mettent dans les meilleures dispositions pour continuer ta transformation sexuelle.

    Bon cheminement @filou.

    #38890
    filoufilou
    Participant

    Bonjour Andraneros
    Ma séance avec le Peridise ne restera pas dans mes souvenirs. Je crois que je vais l’écarter un certain temps. Après tout pourquoi changer un tandem gagnant? L’Eupho m’a amené là ou je suis; il m’emmènera plus loin j’espère. L’étape 55 est atteinte à moitié je pense. Toutefois la 56 me fait peur. Je ne suis pas seul la nuit lors de mes sessions, et je ne suis pas sûr des réactions que ces convulsions pourraient engendrer…

    #38892
    bzobzo
    Participant

    je ne suis pas sûr des réactions que ces convulsions pourraient engendrer…

    ça c’est sûr qu’un super O, cela déménage,
    on ne peut les confondre avec autre chose,
    tellement tout est hors de contrôle, disproportionné,
    notre chair totalement en roue libre avec toutes ces forces les plus secrètes
    se déversant à pleins flots, parfois pendant de longues minutes,
    ce seront des moments dont n’y aura pas moyen de contenir la puissance et l’exubérance

    moi, je me rappelle, certains super O mémorables
    où je suis tombé du lit et ai continué à orgasmer par terre, me cognant aux meubles,
    pris de spasmes et de soubresauts incontrôlables,
    rebondissant comme un kangourou, toujours plus loi
    et cela pendant près de 5 minutes

    #38893
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour @filou,

    Ma séance avec le Peridise ne restera pas dans mes souvenirs. Je crois que je vais l’écarter un certain temps.

    Bonne idée ! J’ai fait pareil il y a quelques temps, déçu par quelques sessions très moyennes. Puis, il y a 3 semaines, j’ai essayé à nouveau le plus petit Peridise du duo que j’ai acheté et là… Ça a été tout simplement la meilleure de toutes mes séances !! J’ai eu ce que je pense être un Super-O, c’était tout simplement magique. Je n’avais aucunes attentes, ceci explique cela probablement !
    Bon cheminement @filou !

    Edit to add: Je viens de lire la réponse de @bzo qui n’était pas encore visible quand j’ai commencé à répondre… Mon Super-O n’était pas de ce niveau ! Je me réjouis pour la suite !!

    #38895
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Tu nous dis @filou

    L’étape 55 est atteinte à moitié je pense

    C’est bien ce que je pensais aussi et je suis heureux que tu en sois conscient. Acquérir la conscience que ton corps se fait l’amour te permet d’inscrire ta jouissance dans la durée, d’accepter la répétition de tes orgasmes et de vivre chaque nouvel orgasme un peu plus intensément que le précédent jusqu’à passer de la courbe 2 à la courbe 4 des orgasmes masculins. En relisant tes derniers messages je pense que tu es bien engagé dans cette voie.

    Toutefois la 56 me fait peur.

    Cette peur est le pire qui puisse t’arriver aujourd’hui. Tout d’abord c’est un  » pire  » particulièrement enviable. Cette situation peut causer un plafonnement de ta progression. Au point où tu es parvenu ce ne serait pas dramatique mais ce souci, cette inquiétude risque de nourrir une forme de frustration parce que tu sais maintenant dans ta chair que tu peux aller encore plus loin dans l’expérience orgasmique.

    Tu as une solution radicale qui serait d’invoquer devant ta femme une forme d’insomnie pour justifier que 2 ou 3 fois par semaine tu préfères dormir dans une autre chambre. Notre ami @jieffe a fait des progrès décisifs quand il a pu exprimer librement son plaisir en se retrouvant seul dans sa maison.

    Tu peux adopter une approche progressive qui consisterait à réduire le contrôle mental que tu mets en place pour laisser ton corps réagir librement pendant tes orgasmes. Tu vas devenir peu à peu de plus en plus agité. Tu seras en mesure de prétendre que tu fais des mauvais rêves qui te réveillent et à partir de là de justifier que tu te lèves pour aller dans une autre chambre.

    En tout cas je suis ravi de constater la nature du principal obstacle qui te sépare désormais de tes futurs super O’s. Bon cheminement @filou.

    #38897
    filoufilou
    Participant

    Il est fort probable Andraneros que si je pouvais pratiquer en étant seul je vivrais des moments encore plus intenses. J’ai senti une nuit que ce moment arrivait et je me suis bloqué instantanément.
    Ce que tu me suggères serait l’idéal en effet…mais les choses ne sont pas si simples.
    Comme tu le dis ce n’est pas dramatique vu ce que je ressent maintenant. La frustration est bien moins importante que lors de mes errances mais tout de même. Je savoure d’autant plus ce que je vis maintenant et que je n’imaginais pas connaître à cette époque pas si lointaine mais qui me paraît paradoxalement assez éloignée.
    Connais-tu ce super O qui me donne des frissons à y penser?

    #38900
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    @filou tu demandes :

    Connais-tu ce super O qui me donne des frissons à y penser ?

    Je cite deux extraits de la définition d’un super O’ donnée par @Adam dans le glossaire annexé au traité d’Aneros :

    Un Super-O est un orgasme non éjaculatoire qui peut durer de quelques secondes à plusieurs minutes et dont les vagues de plaisirs prennent source dans la région pelvienne et se développent dans le corps entier par la suite.

    Ces orgasmes sont si puissants qu’ils peuvent projeter l’utilisateur de l’Aneros hors du sens de la réalité pendant quelques secondes, des flashs de couleur peuvent aussi se manifester.

    Si je me réfère au 1er paragraphe je peux répondre oui. Si je me réfère au 2nd paragraphe je peux répondre oui, sans flash de couleur.

    Aux lecteurs moins familiers que nous des orgasmes prostatiques je propose la lecture de ces discussions :
    1. https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/le-super-o-un-mythe-une-definition-inutile-ou-une-experience-verifiee#post-23002 du 18 mai 2017,
    2. https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/mon-bonhomme-de-chemin/page/3#post-28879 du 29 juin 2018,

    Mes orgasmes sont beaucoup moins agités que ceux qui sont souvent présentés sur les forums ou les sites spécialisés dans la publication de vidéos à caractère pornographique. Je vis des orgasmes très intériorisés qui génèrent très peu de convulsions. Ce sont les orgasmes des mers calmes « calm seas orgasms » ainsi définis dans le glossaire Aneros :

    Calm seas of orgasm : A metaphor to describe where one is in a state of ongoing non-ejaculatory orgasms yet very relaxed at the same time, avoiding the usual muscular tension typically involved in high intensity arousal. Rather than vocalizing, thrusting, contracting or convulsing towards the orgasms, one gently keeps all muscles relaxed, letting the pleasure freely flow as if breathing it in and allowing the orgasms to come to you.

    Traduction :
    Les mers calmes de l’orgasme : une métaphore pour décrire un état d’orgasmes continus sans éjaculation tout en étant très détendu dans lequel on évite la tension musculaire usuelle associée à une forte excitation. Plutôt que de vocaliser, pousser, contracter ou convulser lorsque montent les orgasmes, vous maintenez doucement tous les muscles relâchés, vous respirez le plaisir et vous laissez les orgasmes venir à vous.
    Fin de traduction

    Nous répétons régulièrement que notre cheminement prostatique est sans fin. Mon expérience le confirme et mon cheminement me conduit à vivre des orgasmes qui sont aujourd’hui moins intériorisés qu’ils ne l’étaient, moins silencieux, moins calmes. Attention ! Il n’est pas (encore) question de les qualifier d’orgasmes convulsifs.

    Bon cheminement @filou.

    #39074
    filoufilou
    Participant

    Rien de nouveau lors des séances avec mon Eupho, toujours aussi superbes mais sans dépasser le stade 55 et atteindre le 56.
    Toutefois des changements sont apparus récemment lors de mes séances A-less. Jusqu’alors seule la stimulation de mes tétons déclenchait la réaction de ma prostate et les plaisirs qui s’en suivaient. Depuis peu le même phénomène se produit aussi quand je masse et presse mes testicules et j’en suis tout heureux. Mes séances durent plus longtemps, à mon plus grand plaisir.
    Il y a cependant un mystère dont je n’ai jamais fait état et qui m’intrigue. Lors de ces séances A-less (pratiquées le soir et le matin au réveil) seules celles du soir entraînent une réaction de ma prostate et le plaisir induit. Les séances du matin pour agréables qu’elles soient ne me procurent pas les mêmes sensations et laissent ma prostate en dormance.
    Y a-t-il quelqu’un qui connaisse ce même phénomène étrange?

    #39076
    bzobzo
    Participant

    Y a-t-il quelqu’un qui connaisse ce même phénomène étrange?

    peut-être en effet, ta prostate a du mal à s’enclencher le matin
    mais rien n’est définitif,
    si tu forces, t’acharnes plutôt,
    elle aura peu à peu la même aura bénéfique qu’en soirée

    il n’y a aucune limites nulle part, aucune fatalité,
    tu peux rendre ton corps, dans son entièreté, aussi bien avec masseur , qu’aneroless,
    à toute heure du jour comme de la nuit, aussi au réveil, que mort de fatigue en fin de soirée,
    aussi réactif, aussi généreux, à ton désir, que tu le veux

    tout cela dépend de ta volonté d’avoir du plaisir
    et des moyens (patience, persévérance, curiosité, audace) que tu investis pour l’obtenir,
    rien de plus, rien de moins,
    tu peux jouir en aneroless aussi bien au réveil qu’en plein milieu de la nuit

    #39077
    filoufilou
    Participant

    Ok mais c’est tout de même bizarre!!!!!????

    #39088
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Tu demandes @filou :

    Y a-t-il quelqu’un qui connaisse ce même phénomène étrange?

    Je ne connais pas « le même » phénomène mais je constate aussi chez moi une forme de cycle journalier. Ça peut être lié autant à un cycle personnel physique ou mental qu’à une forme de conditionnement créé par ton habitude depuis des années à faire tes sessions le soir. Mes meilleures sessions étaient la nuit ou le matin, compte tenu de ma pratique particulière de me coucher avec un masseur.

    Ce n’a été que très tardivement que mes sensations ont pris de l’ampleur à d’autres moments de la journée. Je partage l’opinion de @bzo. Je constate encore aujourd’hui que ma sensibilité à la stimulation prostatique avec ou sans masseur s’améliore sans cesse. Ma nature fait que cette amélioration est très lente en comparaison de ce que d’autres prostatonautes peuvent connaitre. Il n’en reste pas moins que trimestre après trimestre la qualité et l’intensité de mon plaisir s’améliorent comme la facilité avec laquelle je le fais naître.

    A lire tes messages je pense que tu es solidement engagé sur une progression aussi évidente que la mienne. Je pense que tu peux évacuer tes craintes sur la suite de ton développement orgasmique, si toutefois tu en as. Ton cheminement est unique, comme pour la plupart des hommes qui se lancent dans la même exploration que nous mais il est magnifique et loin d’être arrivé à son terme. Je partage la conclusion de @bzo.

    Tu n’as pas fini de développer ton potentiel et de nous réjouir. Bon cheminement @filou.

    #39093
    filoufilou
    Participant

    trimestre après trimestre la qualité et l’intensité de mon plaisir s’améliorent comme la facilité avec laquelle je le fais naître.


    @Andraneros
    je me reconnais parfaitement dans ce que tu dis. Apparemment nous avons des parcours qui se ressemblent. Peut-être avons nous le même tempérament. Mos débuts tardifs (à plus de soixante ans pour moi) et notre âge respectable (71 depuis peu)
    expliquent peut-être notre parcours régulier dans le lenteur. Et comme tu le dis mon potentiel est loin d’être atteint ce qui me réjouis. Hier soir j’ai cru atteindre ce fichu palier 56 tellement mon plaisir fût intense. Je crois que c’est pour bientôt car j’ai à peine posé mes doigts sur mes tétons que j’ai eu un orgasme et que la séance fût certainement la meilleure de toutes.
    Bon plaisir Andraneros et à bientôt j’espère.

    #39095
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    J’ai encore besoin de quelques mois pour afficher 71 sur mon compteur…

    Hier soir j’ai cru atteindre ce fichu palier 56 tellement mon plaisir fût intense.

    Tu illustres ce que je disais !

    Je crois que c’est pour bientôt car j’ai à peine posé mes doigts sur mes tétons que j’ai eu un orgasme et que la séance fût certainement la meilleure de toutes.

    Je croyais que c’était @caktil qui écrivait cette phrase ? A bientôt j’en suis sûr. Bon cheminement @filou.

20 sujets de 141 à 160 (sur un total de 170)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.