Mots-clés : , ,

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Articles
  • #14696
    filoufilou
    Participant

    Bonjour à tous . En vous lisant je ne peux m’empêcher de vous envier et de me désespérer. J’ ai 65 ans et je suis en quête de l’orgasme de la prostate depuis 7 ans sans y être parvenu à ce jour. J’ utilise l’Hélix et depuis quelques mois le progasm Jr en alternance. Je ressent parfois de légères sensations agréables pendant mes sessions mais rien de plus ; pas de contractions involontaires,pas de tremblements, pas d’écoulements de liquide séminal, etc … Je fais en moyenne deux sessions par semaine en essayant toutes les formes de contractions possibles mais rien n’y fait, le vrai plaisir ne vient pas . Mon âge est-il en cause ? Y a-t-il parmi vous quelqu’un qui correspond à ce que je décris ? Merc i

    #14697
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Je vous remercie de nous rester fidèle @filou malgré les difficultés qui bloquent votre progression vers l’orgasme de la prostate.

    Votre âge n’est pas, en tant que tel, la cause de ces difficultés. Votre état général physique et moral peut en revanche être une cause de difficultés. La faiblesse ou l’absence d’écoulement du liquide séminal peut provenir soit de la baisse naturelle à votre âge de votre activité hormonale, soit de l’hypertrophie courante à votre âge de votre prostate qui gêne tout écoulement sans pression, soit d’un mauvais massage de votre prostate par l’Helix ou le Prograsm junior. En ce qui me concerne j’ai peu d’écoulement de liquide séminal pendant mes sessions et cet écoulement se poursuit souvent après la session en quantité tout aussi faible.

    Les tremblements et convulsions fréquemment décrits par nos amis qui reçoivent le cadeau du Super O’ ne me paraissent pas une composante obligatoire du plaisir prostatique. Ma progression m’a d’abord conduit à me sentir fondre dans le plaisir, à me sentir inondé de plaisir plutôt qu’à vivre une perte de contrôle explosive. Les effets de ma jouissance changent maintenant et je deviens plus agité pendant mes meilleures sessions.

    Le vrai problème que vous évoquez est que vous ne parvenez pas à déclencher les contractions involontaires, celles qui permettent l’activation du masseur en mode automatique et la montée vers l’orgasme. Dans la mesure où vous avez essayé toutes les formes de contractions volontaires cela vient peut-être d’une certaine difficulté à lâcher prise, à laisser le masseur prendre une forme de contrôle sur votre corps, à vous détendre véritablement tant sur le plan physique que sur le plan intellectuel.

    L’envie peut être un bon moteur si elle ne vous ronge pas mais le désespoir ne vous permettra pas d’avancer dans votre quête du Super O’. Lorsque vous avez des sensations agréables remarquez-vous une forme de progression même infime par rapport à vos sessions d’il y a quelques mois ? Avez-vous essayé de pratiquer une forme de relaxation ou de méditation à côté de vos sessions de massage prostatique à la suite des échanges qui ont eu lieu à ce sujet dans notre forum ? Avez-vous essayé l’écoute d’un support musical rythmé ou d’une induction de type hypnotique ?

    Votre constance et vos efforts méritent d’être salués et j’espère que votre retour actif sur notre forum vous apportera, au delà des réponses que nos amis sexagénaires ou presque vous fourniront, l’occasion de recevoir la récompense à laquelle ils vous donnent droit. Bon cheminement @Filou.

    #14703
    filoufilou
    Participant

    Merci Andraneros pour vos encouragements toujours réconfortants. J’ai effectivement écouté de la musique zen ainsi que des messages de méditation pendant mes sessons mais sans résultats notoires. Il est vrai que ma nature ne me porte pas aisément à la détente. Je continue néanmoins à tenter d’atteindre les moments de félicité décrits par tous les intervenants ; ce doit être extraordinaire et t faire un bien fou physiquement et psychiquement.

    #16104
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    @filou je vous invite à lire, si vous ne l’avez pas encore fait, le commentaire apporté par Bernard sous le témoignage http://www.nouveauxplaisirs.fr/experience-dun-lecteur-la-decouverte-de-lorgasme-de-la-prostate/2638#comment-6512.
    Bon cheminement @filou.

    #16105
    filoufilou
    Participant

    Merci pour le lien Andraneros. Mon drame c’est que je fais tout ce qui est décrit dans le traité mais que rien ne se produit de ce qui est dit. Les contractions involontaires de l’anus, les tremblements, les épanchements de liquide séminal me sonr inconnus malgré des années de pratiques. Ma femme sait maintenant que je pratique le massage de la prostate mais ne veut pas être complice et j’ attends qu’elle s’endorme pou faire une séance. Malgré le fait qu’elle accepte du bout des lèvres mes massages je n’ai pas de progrès et même une régression des sensations fugaces qui me faisaient persévérer. Je suis un cas unique il me semble et je suis désespéré car tout mon être est en demande de cet orgasme apparemment si merveilleux. Il me faudrait peut-être pratiquer avec un pratiquant chevronné pour me débloquer ,mais là c’est du domaine de la fiction.Je continue cependant en espérant un jour être récompensé de mes efforts . Merci en tout cas pour votre sollicitude et votre patience envers moi qui n’est certainement pas passionnant à lire !

    #16107
    HyménéeHyménée
    Participant

    Bonsoir filou,

    Une piste à explorer peut-être : sortez de votre tête ! 🙂

    #16571
    AvatarPapy6748
    Participant

    Filou je ne connais pas encore le super O mais je pense que mon expérience m’autorise à répondre NON à votre question. Votre âge n’est pas un obstacle pour votre quête du super O si vous avez suffisamment de désir d’orgasme et si vous êtes capable de ressentir suffisamment d’excitation quand vous vous occupez de votre plaisir. Dans ce cas il vous faut seulement un peu de discipline pour accepter cet apprentissage en tant que tel sans rester accroché au super O.

    Après il faut vous organiser pour donner une certaine priorité au temps que vous consacrez à votre plaisir. Dites ouvertement ce que vous recherchez à votre femme en insistant sur les effets avantageux pour la santé de votre prostate et renoncez à la faire participer au moins dans un premier temps. Prenez du temps pour vous pendant lequel elle ne devra pas vous déranger. Alternez masturbation longue et massage de la prostate. Ces étapes libéreront votre esprit en éliminant un obstacle beaucoup plus important que votre âge.

    C’est comme ça que j’ai géré mes propres difficultés et blocages pour ouvrir la voie à ma progression. Comparé à d’autres membres du forum je ne suis qu’un riquiqui du plaisir prostatique, mais comme les vétérans le répètent chacun est différent et je trace mon petit chemin.

    Allez Filou rejoignez-moi pour montrer aux jeunots qu’on peut aussi y arriver…

    #16572
    filoufilou
    Participant

    Merci Papy pour vos encouragements. Le désir d’orgasme est bien présent et je n’ai aucune inhibition sur le plaisir anal qui pourrait bloquer mon accès au plaisir. Mon problème reste que je ne peux pratiquer mes massages que de façon clandestine. Je ressens parfois quelques ondes de plaisir fugaces et qui restent à l’état embryonaire . Je persévère toutefois car à la lecture des différents témoignages, mon envie de connaître ce plaisir ma taraude de plus en plus. J’espère pouvoir un jour proche annoncer ma réussite dans cette quête.

    #16575
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Mon problème reste que je ne peux pratiquer mes massages que de façon clandestine

    @filou pourquoi ne pas essayrer de sortir de la clandestinité ?

    Au point où vous semblez être, j’ai l’impression que vous ne risquez pas grand chose. Votre femme ne pourrait que constater que, depuis que vous avez commencé votre cheminement, votre attachement et votre tendresse pour elle n’ont pas changé et que vous restez le même à ses côtés.

    Même si elle ne souhaite pas participer à vos sessions de massage prostatique, vous pourriez au moins prendre officiellement du temps pour vous et bénéficier d’une véritable intimité qui vous permettrait de vous laisser aller, de lâcher complètement prise au bénéfice de votre plaisir.

    Sur ce point au moins l’ancienneté de votre relation et celle de votre pratique anérosienne devraient plutôt jouer en votre faveur. Bon cheminement @filou.

    #16577
    filoufilou
    Participant

    Andraneros il m’est arrivé une fois de faire une séance un après-midi tellement l’envie était forte. Ma femme l’a très mal pris. Bien entendu de mon côté ce fût un échec total mais je pensais que cela pourrait déboucher sur un dialogue constructif? Ce ne fût pas le cas hélas. J’ai eu beau lui dire que le massage de la prostate était une nouvelle pratique sexuelle, enrichissante physiquement et psychiquement pour moi sans rien retirer de l’amour que je lui porte et mon envie envers elle, elle ne veut pas me voir pratiquer. C’est ainsi, j’en prends mon parti ne voulant en aucune façon nuire à notre couple uni qui s’entend à merveille sur tout le reste. Ma sensualité est brimée et j’en soufre bien sûr terriblement. Je continue d’attendre qu’elle s’endorme pour faire mes séances en me disant qu’un jour peut-être je serai récompensé de ma constance et de mon envie de connaître ce plaisir que vous avez la chance de connaître et que tous les intervenants décrivent si bien que la frustration de ne pas faire partie de ce cercle chanceux augmente à la lecture de chaque nouveau témoignage.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.