Mots-clés : , , , , ,

  • Ce sujet contient 145 réponses, 22 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par AndranerosAndraneros, le il y a 2 mois.
6 sujets de 141 à 146 (sur un total de 146)
  • Auteur
    Articles
  • #36849
    Avatararos
    Participant

    Je poursuis à 2 fois par semaine environ.
    Donc, au bout d’un moment, en dehors de vos séances, vous avez commencé à ressentir des sensations, sans masseur ?

    #36850
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Je retrouvais en effet des sensations de même nature sans rien faire pour les chercher. Dans un premier temps c’était une forme de gêne légère qui me réveillait la nuit. Semaines après semaines, elles se sont approchées de ce que je commençais à ressentir avec mon masseur. Puis j’ai compris que c’était le même phénomène neuromusculaire dans les deux situations ce qui a effacé les craintes qui commençaient à poindre. A partir de ce moment j’ai fait en sorte de réagir à ces « contractions dorsales » comme je le faisais pendant mes sessions avec masseur.

    Elles se sont développées lentement, toujours la nuit, parallèlement à ce que je ressentais avec le masseur et avec moins d’intensité. Je répète que mon accès au plaisir prostatique a été très lent et très progressif.

    Bon cheminement @aros.

    #38570
    EdmondEdmond
    Participant

    Bonsoir à tou.te.s,

    C’est mon premier message sur ce forum, j’y suis arrivé en faisant des recherches sur le Njoy PureWand, mais avant d’y revenir je souhaitais partager avec vous mon cheminement (je ne sais pas si ça vous intéressera.. Pour être franc, je n’aurais jamais imaginé écrire tout cela un jour, mais après avoir lu ce soir les 142 (!) messages de ce thread absolument passionnant j’ai ressenti l’envie de le faire, alors… c’est parti !)

    Cela fait presque une vingtaine d’années (j’en ai 35) que je m’intéresse aux sensations anales, c’est venu tout seul, très progressivement, cette envie de venir m’insérer quelquechose derrière. A l’âge de 24 ans j’ai franchi le pas de m’acheter un gode, un peu honteux car je n’assumais pas trop. J’ai beaucoup aimé la simple sensation de me sentir « rempli », sans rechercher de massage de la prostate, dont j’ignorais à peu près tout, à part l’existence… Je savais simplement que la pensée de venir me pénétrer m’excitait beaucoup, qu’aller me préparer et chercher mon gode m’excitait encore davantage, et que le faire entrer, aller et venir, me procurait beaucoup de plaisir et rendait mes masturbations et orgasmes bien plus forts. Un autre aspect que j’ai toujours perçu était le sentiment _sans doute erroné ou un peu absurde ?_ que me pénétrer l’anus me faisait ressentir des sensations qu’éprouve une femme en faisant l’amour, et cela m’a toujours procuré une forte sensation.

    Il y a 5 ans, j’ai acheté un petit plug type Rosebud, taille M, (celui là mais une copie, beaucoup moins chère : https://www.rosebuds.net/fr/classic/14-cristal-medium.html#/2-taille-m/31-finition_cristal-jet), objet que j’ai tout de suite adoré. j’en suis rapidement venu à le porter régulièrement, parfois hors de chez moi, parfois en essayant de le garder toute la nuit, mais je dois bien reconnaître que l’excitation qu’il me procurait m’empêchait de dormir ^^. De pair avec ce rosebud j’avais acheté un flacon de lubrifiant de forme phallique (celui là : https://www.pharma-gdd.com/fr/durex-gel-massage-sensuel-ylang-ylang-200ml), et les moments où je me faisait des sessions de plaisir solitaire anal suivaient souvent le même schéma : une excitation s’emparait de moi, j’allais faire un rapide nettoyage de rigueur puis chercher mon rosebud, que j’enfilais très facilement en raison de son petit diamètre (3cm), puis le désir de me sentir pénétré plus profondément m’a vite amené à me pénétrer avec mon flacon de lubrifiant. De bonne taille, je n’ai pas mesuré mais il doit faire environ 4cm de diamètre, j’ai eu un peu de mal au départ, mais quand je l’ai senti en moi j’ai adoré la sensation provoquée… Rempli, serré… un délice ! Là encore je ne faisais pas de rapprochement entre ce plaisir et la prostate, alors que je sais maintenant que c’était lié.

    Mon gode improvisé a sans doute dilaté un peu mon anus, et mon rosebud me faisait moins d’effet, et j’ai eu par deux fois la très grande frayeur de le perdre en moi… ! La simple pensée de me retrouver coincer et de devoir aller aux urgences (et au passage devoir tout expliquer à ma femme qui ne sait rien de mes activités anales) m’a fait flipper, je dois dire. Après quelques hésitations (liées au prix), j’ai craqué et j’ai acheté un rosebud de taille XL, de 4cm de diamètre. Le mélange d’excitation et d’appréhension que je ressenti en validant ma commande n’a été surpassé que par mon état de fébrilité quand je suis aller chercher le colis… Clairement, je n’avais qu’une hâte, venir m’enfiler dessus ! Ce que j’ai fait sitôt arrivé chez moi ! L’insertion a été un tout petit peu douloureuse les premières fois, mais la sensation… C’est un objet très lourd (pas loin de 500g !), et le fait de le sentir en soi… Souvent par le passé, dans un accès de honte, il m’est arrivé de me débarrasser de mes sextoys, mais avec celui là, j’ai la conviction que ça n’arrivera pas. Je l’adore, je le porte régulièrement (par phases, des fois pas du tout et parfois souvent et longtemps) et de plus en plus facilement. Je n’ai plus aucun problème à le porter en faisant autre chose, même hors de chez moi (je tairai par décence certaines de mes sorties… très excitantes!). Je me suis aussi rapidement pris à aimer mettre mes lèvres dessus, le mettre dans ma bouche pendant que je passais à mon flacon-durex-gode-improvisé, le remettre chaud et humide dans mon anus après.

    Et puis… J’ai commencé à prendre de plus en plus conscience de ce qui me procurait du plaisir dans toutes ces activités : comme je l’ai dit plus tôt, l’excitation, d’abord, ainsi que la sensation d’être rempli, et celle du glissement à l’intérieur de moi. Et j’ai ajouté à mes rituels un bracelet de cuir souple que je serre autour de la base du pénis, et qui renforce le sentiment d’être tenu, serré, et maintient mon excitation plus forte et plus longtemps.

    Et c’est donc assez récemment, il y a un pu moins de 2 ans, que j’ai mis le pied (du moins quelques orteils) dans une autre dimension… Quand je me faisais une session prolongée avec mon rosebud, le bracelet me serrant, j’aimais tellement ça que j’ai recherché des témoignages de gens sur internet ayant les mêmes plaisirs. Et c’est en lisant certains de ces témoignages que j’ai vu que d’autres personnes parlaient d’orgasme anal, d’orgasme prostatique. Un peu intrigué (un peu incrédule aussi), je restais circonspect : certains de ces messieurs qui témoignaient parlaient d’orgasme sans masturbation du pénis, décrivaient cela comme une jouissance incomparable… Vraiment ? Etait-ce possible ? De plus en plus intéressé, j’ai beaucoup lu, des « guides » pour faire la chose, des témoignages, encore des témoignages… Je continuais mes rituels à moi, et un jour j’ai ressenti un plaisir profond en atteignant certains endroits… Quelque chose de nouveau, comme une petite vague, un léger spasme entrainant une contraction involontaire de mes muscles. Un désir très profond de continuer à atteindre cet endroit, une sensibilité de plus en plus prononcée, le besoin de gémir comme j’aime entendre ma femme gémir lorsque nous faisons l’amour, et l’impression que je pourrais avoir une explosion de plaisir si j’arrivais à continuer comme ça plus longtemps encore. Quelle sensation ! J’adorais aussi voir couler de mon sexe ce liquide transparent dont je n’ai pas perdu une goutte, que j’adore poser sur mon doigt et lécher… J’ai reproduit de nombreuses fois ce genre de sessions, en me rendant compte que j’y arrivais mieux en me mettant en chien de fusil tourné vers la droite, avec le gode dans ma main gauche. J’ai aussi presque à chaque fois ressenti une forme de déception quand je me suis masturbé jusqu’à l’orgasme après ça, car je ressentais que le plaisir était plus « localisé » dans le gland, pas aussi profond et diffus que ce que j’avais ressenti en me pénétrant. Je me suis alors dit que je ressentais peut-être ce qui se rapproche de la différence entre un orgasme plus clitoridien d’un orgasme plus profond chez la femme, mais peut-être que ça n’a rien à voir. En tout cas, le simple fait d’écrire tout ça me donne envie de m’y adonner là, ici, maintenant…

    Mais à chaque fois je suis arrivé à la même conclusion : malgré le plaisir intense, je ressentais une limitation matérielle. En effet, mon flacon de lubrifiant faisant office de gode improvisé me procure des sensations très fortes de par ses dimensions (en diamètre), mais il est relativement court, et j’ai réalisé que pour atteindre la zone qui me faisait le plus d’effet, il fallait que je parvienne non pas seulement à le pousser, mais le faire appuyer vers le haut (la paroi côté ventre), et la prise est fatigante et malaisée… J’ai fait des recherches sur les meilleurs sextoys pour ce genre de pratique, j’ai beaucoup vu circuler les noms d’Aneros (dont je découvre qu’il y a d’éminents représentants dans ce thread et sur ce site!), d’Helix, j’ai failli en acheter un, mais je ressentais curieusement que c’était peut-être trop éloigné de la façon dont j’avais, très progressivement et très personnellement, construit mon plaisir, et je n’ai jamais franchi le pas.

    Puis il y a quelques mois j’ai lu un témoignage sur le Njoy Pure Wand. Ca m’a accroché car dans la description, j’avais l’impression que cet objet possédait ce qui manquait à mon attirail actuel : la courbure permettant d’atteindre la bonne zone sans avoir à forcer. je suis allé voir sur internet, et j’ai été refroidi, non par le température de l’acier chirurgical (je connais bien avec mon rosebud, que j’aime insérer froid et sentir se réchauffer), mais par le prix : 140€. Allais-je dépenser 140€ pour mon plaisir sexuel ? Allais-je dépenser 140€ pour mon plaisir égoïste quand tant de gens galèrent pour joindre les deux bouts ? Sérieusement ? Du coup j’ai renoncé, en me disant que j’avais déjà atteint un plaisir délicieux avec un objet qui coûte 8€ et qui me sert en plus de lubrifiant.
    J’ai bien sûr recommencé quelques sessions. Deux depuis ma première tentation d’achat du Njoy Pure Wand. Très bon, très intense, mais… toujours cette frustration…

    Alors avant hier j’ai craqué. Sous le coup d’une très intense excitation, j’ai de nouveau cherché sur internet voir si je devais acheter cet objet qui me trottait de plus en plus dans la tête. Je vous remets dans le contexte, pour comprendre pourquoi j’ai finalement craqué là où j’avais renoncé quelques semaines auparavant. Sans trop savoir pourquoi, il y a quatre jours j’ai été pris d’une très forte tension sexuelle. C’est en ce moment assez calme au lit avec ma femme, je ne lui en veut pas du tout d’ailleurs et nous sommes très heureux. Du coup, toujours bien servi par soi même comme dans le dicton, j’ai rapidement ressorti mon attirail actuel. Ainsi rempli et serré, j’ai eu envie, comme je l’avais déjà fait deux-trois fois auparavant, de maintenir cet état d’excitation le plus longtemps possible. J’ai passé la journée comme ça, j’en ai profité pour passer un coup de rasoir ça et là pour mieux ressentir les frottements sur ma peau, je me suis couché dans cet état, avec la ferme intention d’être très excité mais sans me masturber, ou du moins pas en risquant de vouloir jouir. J’ai volontairement laissé mon home-made gode au placard, parce lorsque je l’utilise, c’est assez difficile de résister longtemps. J’ai très peu dormi cette nuit là, évidemment, mon désir me rappelant très régulièrement à lui. J’ai continué le matin, j’ai même craqué pour une petite session de pénétration avec mon tube de lubrifiant, mais sans chercher outre mesure la prostate… Enfin, au début. Puis je n’ai pas résisté et je suis allé la titiller, pour revenir à la sempiternelle conclusion qu’il me manquait l’outil adéquat… Je n’ai pas joui, j’ai résisté, et j’ai maintenu l’excitation jusqu’au soir, la nuit, le lendemain… Deux jours, en presque continu : sentiment délicieux, qui se suffit à lui-même, je n’avais pas plus envie que ça d’aller me masturber jusqu’à l’éjaculation. Mais mon désir était tellement fort, et avant-hier matin je suis retourné voir sur internet… J’ai vu le Njoy Pure Wand à 110€… moins cher que les fois précédentes… Et si… si je craquais ? Putain j’en ai envie… très envie…

    Et voilà. J’ai craqué. Quand j’ai validé mon achat, j’avais le cœur qui palpitait. Il palpite d’ailleurs à l’instant où j’écris ces mots rien que d’y repenser… Livraison en point relais prévue mardi (donc, au moment de la commande, une semaine à attendre). Après deux jours d’excitation prolongée, je me suis lancé un défi fou, celui de maintenir mon état présent jusqu’à ce que je récupère mon nouveau bijou.

    je n’ai pas tenu… ! Rester excité en continu, c’est génial mais ça accapare tout le temps, les pensées, et pour être franc, j’avais des tas d’autres choses à faire. Je me suis donc libéré au terme d’une session complète, en imaginant que la prochaine que je ferais serait avec un nouveau sextoy. C’était bon. En plus ça m’a quand même libéré, et j’ai pu passer à autre chose, tout en repensant régulièrement à l’échéance fatidique qui va bientôt arriver.
    Nous sommes jeudi soir (enfin… Vendredi matin, maintenant). Plus que cinq jours… Encore cinq jours… J’ai plein de boulot, je ne peux pas penser tout le temps à ça, mais je dois bien avouer que ça m’obsède. Alors depuis que j’ai passé commande, j’ai regardé des vidéos de personnes se donnant du plaisir avec ce qui sera bientôt mon nouveau sextoy. J’ai regardé des femmes se stimuler le point G et devenir si humide… Bien que foncièrement hétéro, j’ai regardé des vidéos d’hommes se pénétrant avec.

    Et ce soir j’ai tapé sur google « témoignage njoy pure wand orgasme »… Et je suis arrivé sur ton thread, Super44. J’ai tout lu. Tes témoignages (sublimes!), vos réponses à tous et toutes (il me semble avoir vu quelques camarades femmes dans cette discussion). Huit pages d’un topic ouvert il y a plusieurs années, mais encore alimenté début mars, en tout début de ce confinement. Et ça m’a donné envie d’écrire, voilà. Je n’ai jamais parlé de ça à personne, c’est mon jardin secret (j’adore jardiner en vrai, mais ce jardin là il à quelquechose en plus).

    J’espère que le forum est actif et que nous pourrons échanger, j’avoue que j’ai hâte de revenir vous faire part de mes expériences, que j’espère bonnes, même si je n’ai pas d’objectif, je prendrai cette baguette magique comme elle vient et je prendrai le temps de l’apprivoiser, sans stress ni attente.

    Si vous vous sentez de me répondre avant mardi, ça sera un plaisir et je crois que ça ne fera que renforcer mon excitation dans l’attente d’aller chercher mon colis. Rien que de penser au moment où je me présenterai au guichet du point relais pour le récupérer, au moment où j’ouvrirai la boîte (saurai-je attendre d’être rentré chez moi? Pour mon rosebud XL je l’avais déballé dans la voiture, et très franchement, je me souviens encore du trajet jusqu’à la maison !), au moment où je prendrai le temps de l’essayer… Et vlà qu’je palpite à nouveau !

    Au plaisir de vous avoir lu et au plaisir de vous lire très bientôt,

    Edmond

    ps : et merci à toi qui m’a lu jusqu’au bout, j’ai conscience d’avoir été… plutôt bavard !

    #38578
    bzobzo
    Participant

    on aime tous s’épancher sur le sujet,
    notre plaisir, ses multiples vicissitudes, ses chemins de traverse,
    une fois qu’on a trouvé un endroit où l’on peut en parler librement, on devient lyrique

    Allais-je dépenser 140€ pour mon plaisir sexuel ? Allais-je dépenser 140€ pour mon plaisir égoïste quand tant de gens galèrent pour joindre les deux bouts ?

    j’ai aussi de temps à autre ce genre d’idée teintée mauvaise conscience
    mais bon, on ne vit qu’une fois,
    il y a bien d’autres domaines, cela fait bien plus sens de se priver
    pour éventuellement redistribuer, donner à des oeuvres caritatives,
    à partir du moment, où des plaisirs un peu « spéciaux » font partie de notre vie secrète,
    il n’y a pas à avoir honte à investir de l’argent dedans,
    il y a des façons bien plus sottes de dépenser

    moi, c’est quelque chose qui a une part très importante dans ma vie
    et j’ai déjà investi pas mal d’argent dedans
    et fondamentalement je ne le regrette pas un instant, même si j’ai acheté n’importe comment,
    j’ai toujours été quelqu’un d’excessif,
    le sexe a une part tellement essentielle, primordiale, dans notre vie
    et si celle-ci a des aspects un peu inattendus, plus inhabituels, plus tabous
    il faut assumer et si tu as les moyens financiers,
    il n’y a aucune raison de ne pas se faire plaisir de temps en temps

    sinon pour le reste, somme toute, parcours assez classique,
    enfin en marge bien sûr par rapport aux normes
    tu es mûr pour le plaisir prostatique,
    j’ai aussi essayé le G-Spot Metal Wand, enfin sa version chinoise, j’en ai même pris deux
    mais j’ai jamais réussi à obtenir des résultats avec,
    peut-être un jour

    en tout cas n’hésite à venir poser tes questions,
    la plupart des habituels sont en vacances actuellement
    mais ils reviendront bien un jour ou l’autre

    personnellement j’ai une manière assez particulière de pratiquer
    qui n’a plus grand chose à voir avec le massage prostatique tel que décris par ici généralement
    mais dans la mesure de mes connaissance, j’essaierai aussi de répondre

    #38596
    CaktilCaktil
    Participant

    Bonjour @Edmond,
    Je t’ai lu jusqu’au bout avec plaisir, j’aime bien les gens bavards. Bienvenue sur ce forum !
    Je comprends bien cet état d’excitation que tu décris. C’est vrai que c’est délicieux. Je suis moi-même en ce moment dans cet état… Pour fêter ma première année de découvertes des plaisirs prostatiques, j’ai commandé un nouvel objet que j’ai reçu hier matin. Il s’agit du Progasm de chez Aneros. Je n’ai jamais essayé d’objet aussi gros, même si sa taille reste modeste dans le domaine du plaisir anal. Je compte l’essayer lundi matin, ma prochaine « fenêtre de tir ».
    Au plaisir de lire tes prochains comptes-rendus, je me réjouis!

    #38718
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    J’espère que le forum est actif et que nous pourrons échanger, j’avoue que j’ai hâte de revenir vous faire part de mes expériences, 

    Je pense que tu as eu le temps de constater que le forum est bien actif. N’hésite pas à ouvrir de nouveaux sujets si tu penses que tes questions ou ton expérience sont particulières ou à alimenter un sujet existant si tu penses qu’il correspond bien à ce que tu vis.

    Tu sembles être très sensible à la stimulation anale et prostatique. C’est magnifique. En lisant d’autres sujets que « Mon nouvel amant le G spot metal wand » tu peux voir qu’il y a une part instinctive pour accéder à l’orgasme prostatique et une part d’apprentissage. J’espère que tu libéreras ta part instinctive et que nous serons en mesure de t’aider pour la part d’apprentissage.

    Bon cheminement @Edmond.

6 sujets de 141 à 146 (sur un total de 146)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.