Mots-clés : , ,

Ce sujet a 319 réponses, 11 participants et a été mis à jour par Andraneros Andraneros, il y a 1 an et 5 mois.

20 sujets de 181 à 200 (sur un total de 320)
  • Auteur
    Messages
  • #26606
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je donne quelques nouvelles, bien que mon activité prostatique soit faible en ce moment. J’ai enfin pu essayer Junior dimanche soir. Pas les conditions idéales, pas l’état d’esprit, séance interrompue,…etc. De plus je couvais quelque chose qui s’est déclaré lundi matin (un genre de gros rhume, fièvre et grosse fatigue) mais il me laisse entrevoir de belles perspectives. Encore une fois je remercie bzo pour son geste, tu es un saint homme.
    Alors pour moi il est gros tout de même. Pas l’habitude, l’insertion s’est bien passée, mais bon, il m’a fallu bien me détendre. Disons que je l’ai bien senti….
    De fait, on le sent bien et j’ai passé une séance fort agréable, bien que comme je l’ai dit toutes les conditions n’étaient pas réunies. Il bouge effectivement différemment de l’helix. Je ne saurais faire une description précise de cette différence, n’étant certainement pas suffisamment éveillé dans cette zone, mais je l’ai bien ressentie.
    J’ai hâte de refaire une séance, mais il faut que ma crève disparaisse.

    #26608
    Avatar
    eveilletajoie
    Participant

    Salut jieffe
    Content que tu aies pu faire un essai. Je traîne moi aussi une crève aux symptomes variables depuis plusieurs semaines… a plat
    Mais j’ai pu faire un essai cette nuit, réveillé à 2h par mon nez congestionné, je me suis dit qu’un peu de plaisir ne me ferait pas de mal.
    Bon rétablissement à toi !

    #26616
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Je suis heureux de lire que tu redeviens acteur de ton cheminement. J’ai eu peur que tu ne sois tétanisé d’admiration devant le feu d’artifice prostatique que décrivent les témoignages de @bzo et @ch313. Ton silence me faisait craindre que tu ne sois toi aussi quelque peu « désemparé » comme le dit @epicture.

    J’espère que tu te remettras vite de ton coup de fatigue grippale. C’est vrai que le premier contact d’un Prograsm, même Junior, paraît impressionnant. Mais tu n’es plus un novice et tu as pu constater qu’avec une très bonne lubrification, de la patience, de la détente et beaucoup de douceur il prend naturellement sa place. C’est normal de « bien le sentir ». N’hésite pas à commencer par insérer l’Helix auquel tu est habitué et à le remplacer quand tu te sens bien chaud par le Junior. N’hésite pas non plus à les alterner au cours de ta session et tu devrais constater qu’au fil des tours le Junior entre de plus en plus facilement.

    J’ai hâte de lire la description de tes prochains progrès. Bon cheminement @jieffe.

    #26634
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Andraneros,

    Non, du tout, les récits de bzo et CH313 sont plutôt motivants, et je ne suis nullement désemparé, et même plus motivé que jamais. J’ai identifié plusieurs freins dans ma pratique. Mon environnement actuel, tant au boulot que dans ma vie de famille, n’est pas propice à un épanouissement personnel. Tout ça devrait s’arranger bientôt, pas forcément dans la facilité, mais pour un mieux ensuite. Après, je ne suis pas très sensible aux sollicitations externes de ce type, mais ça ne met pas dans de bonnes dispositions.
    Le principal frein est l’heure de mes séances. Je me lève tous les jours à 5h00, travaille 10h00 par jour, rentre chez moi m’occuper de la maison, du linge… de la famille (repas etc). Je ne fais pas ici de misérabilisme et je suis content de ma vie, simplement lorsque je me couche entre 21h00 et 22h00, je suis complètement naze. J’avoue que bien que l’envie soit là, je n’ai pas la force de me lancer. Je m’étends sur mon lit pour souffler un peu (vous aurez compris que c’est le seul moment où je peux souffler dans la journée), et le sommeil ne tarde pas.
    Bref, j’envisage dans un avenir proche de faire mes séances en fin de journée, à partir de 18/ 19h00, un petit peu comme on va à la salle de sport (ça ne te rappelle rien Andraneros? 🙂 ). De façon à être plus disponible et moins fatigué.(bon, ne ce moment, cet état grippal m’achève). Pour cela, il faut que je réorganise un peu mes journées, ce que je suis en train de faire.
    Voilà les raisons de mon absence ces derniers temps, mais la motivation est toujours là, et plus forte encore avec les outils que bzo m’a gentiment donnés.

    Pour ce qui est de l’insertion du Junior, elle se passe bien, mais je sens que pour le moment je suis dans mes limites.

    #26635
    bzo
    bzo
    Participant

    Je me lève tous les jours à 5h00, travaille 10h00 par jour, rentre chez moi m’occuper de la maison, du linge… de la famille (repas etc). Je ne fais pas ici de misérabilisme et je suis content de ma vie, simplement lorsque je me couche entre 21h00 et 22h00, je suis complètement naze. J’avoue que bien que l’envie soit là, je n’ai pas la force de me lancer. Je m’étends sur mon lit pour souffler un peu (vous aurez compris que c’est le seul moment où je peux souffler dans la journée), et le sommeil ne tarde pas.

    c’est sûr que ce ne sont pas les circonstances idéales pour progresser,
    elles expliquent très certainement en grande partie pourquoi tu n’obtiens pas des résultats plus significatifs

    Pour ce qui est de l’insertion du Junior, elle se passe bien, mais je sens que pour le moment je suis dans mes limites.

    d’autre part, moi par exemple, si j’avais persévéré avec le Helix,
    je n’aurai rien vécu de ce que j’ai relaté dans mes journaux du Prostatomane.
    Il faut trouver le modèle qui nous convient donc au stade où tu en ais,
    avec peu d’avancées significatives avec l’Hélix depuis le début, pas de vrai démarrage,
    il est temps de passer à un autre modèle, le Junior est une excellente alternative,
    tu vas avoir deux butées, les mouvements vont changer de nature,
    il n’y aura plus ce mouvement de biais, avec une seule butée comme point d’appoint,
    là tu vas cela va changer complètement le type de sensations que tu vas avoir,
    tu auras peut-être enfin le déclic, l’éveil, le départ, avec

    #26636
    Avatar
    Ch313
    Participant

    Bonjour Jieffe,
    Je te souhaite un prompt rétablissement.
    J’ai commencé à lire ton petit journal, intéressé par l’usage d’ nouveau jouet.
    Bzo me conseille aussi le changement.
    Cordialement

    #26638
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Je suis d’accord avec ce que tu dis @bzo :

    Il faut trouver le modèle qui nous convient

    De nombreux témoignages sur notre forum et sur les autres qui parlent des mêmes sujets montrent que le simple changement de masseur peut ouvrir en grand l’accès au plaisir prostatique. De ce point de vue l’expérience d’un nouveau masseur est utile, voire nécessaire pour ceux qui sentent que leur cheminement les a conduit dans une impasse.
    Tu continues @bzo :

    donc au stade où tu en es, avec peu d’avancées significatives avec l’Hélix depuis le début, pas de vrai démarrage, il est temps de passer à un autre modèle,

    Ce conseil est bon mais je serais moins affirmatif pour plusieurs raisons :
    • Les difficultés que tu rencontres @jieffe peuvent être en partie la conséquence de l’environnement que tu décris, en partie la conséquence de ton propre état d’esprit, deux obstacles que le changement de masseur ne suffira sans doute pas à effacer ;
    • Comme je l’ai écrit plus haut le « changement de masseur PEUT ouvrir l’accès au plaisir prostatique » mais ce n’est pas automatique ; tu dois donc procéder à un tel changement avec un état d’esprit expérimental, pour voir, sans rien attendre ;
    • Le nouveau masseur peut t’apporter des sensations très différentes de celles que tu connais et perturber le déroulement de ta session.

    Pour nos amis qui vivent leur cheminement comme un long cycle d’apprentissage, il me paraît important de capitaliser sur les premiers acquis. L’expérience du changement est très utile
    • si elle apporte un progrès décisif immédiat
    • si elle vient enrichir la perception des effets du massage en activant des sensations nouvelles
    • si elle facilite la concentration sur les effets du massage
    Rien de cela ne vient en rupture de l’expérience qui précède et peut même être mis en valeur en revenant au masseur précédent qui se révélera beaucoup plus « efficace » après cet enrichissement.

    C’est dans cet esprit que je te conseille de procéder à l’essai de ton nouveau masseur, sans rien en attendre, tout en étant particulièrement attentif à toutes les nouvelles sensations qu’il peut t’apporter, en essayant de les intégrer à l’expérience accumulée.

    Le conseil d’alterner dans une même session l’Helix et le Prograsm Junior, quand ce dernier te paraît encore un peu gros pour être accepté naturellement, vient de mon expérience. Un anus et un rectum un peu tendus en début de session pour accepter le Junior, se détendront peu à peu. Après quelques (dizaines de) minutes le Junior devrait entrer et sortir de plus en plus facilement et surtout trouver sa place pour agir de plus en plus naturellement. Après quelques sessions @jieffe tu utiliseras le Junior avec la même gourmandise que tu utilises l’Helix.

    @ch313 je pense que @bzo a raison. Compte-tenu de votre expérience ce peut être l’occasion, non pas de découvrir la jouissance prostatique, qu’à mon avis vous connaissez déjà sans en avoir conscience, mais de découvrir votre prostate. Vous ne perdrez rien à essayer.
    Bon cheminement @ch313.
    Bon cheminement @jieffe.

    #26653
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    voire nécessaire pour ceux qui sentent que leur cheminement les a conduit dans une impasse

    avec peu d’avancées significatives avec l’Hélix depuis le début, pas de vrai démarrage,

    Je ne m’estime pas dans une impasse, j’ai vécu de très bons moments, et je conserve de très bons souvenirs, que j’ai un peu de mal à reproduire, mais je reste confiant.
    Une de mes grandes difficultés à mon sens et de reconnaître ces orgasmes tant ils sont différents de ce que j’ai pu connaître en tant qu’homme. Ils sont tellement différents qu’ils en sont déroutants. Quand ils arrivent, je me demande ce qu’il m’arrive, cela détourne mon esprit de mes sensations. Une sorte d’analyse alors qu’il faut juste laisser aller et profiter.

    le Junior est une excellente alternative

    Je le pense aussi… 🙂

    les mouvements vont changer de nature

    Ça, je l’ai clairement identifié. Forts agréables de plus.

    tu auras peut-être enfin le déclic, l’éveil, le départ, avec

    Je ne manquerai pas de vous tenir informé.

    tu dois donc procéder à un tel changement avec un état d’esprit expérimental, pour voir, sans rien attendre

    Hé hé, facile à dire… Bien sûr que j’avais hâte d’essayer, et dire que je n’en attendais rien serait peut-être un peu fort. Comme un gosse qui a un nouveau jouet. Je n’étais pas aux abois, et je ne m’attendais pas forcément à une déferlante, mais à un changement. Et ce changement je l’ai eu. Comme je l’ai dit, j’était loin d’être dans les meilleures conditions, mais je n’ai pas été déçu. Si aucune explosion n’a eu lieu, je me rends compte que chacune de mes séances maintenant me procure au moins du plaisir, plus ou moins fort, mais au moins une (bonne) petite vague (je n’aime pas écrire ça, un peu susperticieux… 🙂 ). Mais je vais m’attacher à suivre ton conseil, dans un but expérimental.

    Le nouveau masseur peut t’apporter des sensations très différentes de celles que tu connais et perturber le déroulement de ta session

    Oui, c’est vraiment différent, et j’ai l’impression qu’il me faut une période d’acclimatation. Être vraiment conscient que ce n’est pas l’helix et ne pas rechercher à reproduire ce que je faisais avec. Mais ça peut être très formateur.

    Pour nos amis qui vivent leur cheminement comme un long cycle d’apprentissage

    J’aime cette période d’apprentissage. Je peux l’écrire plus facilement aujourd’hui que mes séances ne sont pas totalement improductives.

    peut même être mis en valeur en revenant au masseur précédent qui se révélera beaucoup plus « efficace » après cet enrichissement.

    Je l’ai souvent lu, des anéronautes qui se sont révélés une fois revenu à l’Helix qu’ils avaient abandonné pour un autre masseur, alors qu’ils ne ressentaient rien lors de leurs premières séances.

    C’est dans cet esprit que je te conseille de procéder à l’essai de ton nouveau masseur, sans rien en attendre, tout en étant particulièrement attentif à toutes les nouvelles sensations qu’il peut t’apporter, en essayant de les intégrer à l’expérience accumulée.

    Je vais essayer Andraneros, je vais essayer…

    Merci à tous.

    #26658
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Hé hé, facile à dire…

    J’en suis conscient mais c’est aussi une manière de t’encourager, de renforcer ta confiance. Ton état d’esprit est tout à fait normal et utile pour élever ton excitation, moteur important pour développer ton aptitude à jouir.

    Bon cheminement @jieffe.

    #26693
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    Séance très très agréable ce dimanche matin (je ne poste que maintenant, je suis en congés et ai encore moins de temps de libre que lorsque je travaille… 🙂 )
    1h30 de vagues de plaisir qui se sont enchaînées. Après chacune d’elles, je pensais que c’était terminé, mais je parvenais à en recréer de nouvelles. C’était vraiment bien, un très très bon moment, très agréable. Je ne parviens pas à basculer plus loin, il semblerait qu’il y ait un sommet que je ne parviens pas à franchir. Ça n’est pas bien grave, comme je l’ai écrit, j’aime cet apprentissage, et point très positif, c’est que désormais, il semblerait que j’éprouve du plaisir à chacune de mes séances. Tout ceci avec le Junior je le précise.
    Voilà, un petit message de mon cheminement, j’ai peu de temps en ce moment, mais je tenais à vous en faire part.

    #26695
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    C’est magnifique @jieffe ! Je suis heureux que ton application t’apporte ces récompenses. Bon cheminement @jieffe.

    #26696
    bzo
    bzo
    Participant

    1h30 de vagues de plaisir qui se sont enchaînées. Après chacune d’elles, je pensais que c’était terminé, mais je parvenais à en recréer de nouvelles

    en voilà de bonnes nouvelles, il semble alors que le changement de masseur chez toi, ait eu un résultat très favorable,
    peut-être es-tu enfin lancé,
    tu vas pouvoir dévaler la poudreuse, goûter à la griserie des descentes tout schuss

    #26741
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    Retour sur ces trois derniers jours:
    Gros gros délire Mardi soir. Je me couche par forcément très tôt, commence à ressentir la fatigue mais j’ai très envie de faire une séance. Je ressens l’excitation, commence à me caresser, l’excitation monte et je décide d’insérer Junior, même pour un court instant, peu importe.
    J’ai découvert récemment qu’en faisant des inspirations profondes, en gonflant bien mon abdomen et surtout en le creusant bien lors de l’expiration, je ressentais mieux l’appui du masseur sur ma prostate. Alors naturellement je bloque ma respiration ainsi et certainement les muscles PC viennent appuyer naturellement ma prostate contre le masseur. Je commence alors à ressentir des vagues de plaisir.
    Moi qui dit à tout un chacun qu’il ne faut pas bloquer sa respiration… Mais c’est vrai lorsque l’on recherche à se détendre 😀
    Je débute alors ma séance de cette façon, en me concentrant bien sur ce que je peux ressentir au niveau de ma prostate. C’est en fait assez naturel, parce que j’y ressens du plaisir. Je pratique des contractions assez subtiles, faibles, de l’anus et des muscles PC.
    Alors soudain une vague de plaisir très intense m’envahit, mon bassin bouge, mes mains caressent mon corps, le ventre, les hanches, les seins, les cuisses… Je me cambre, me dresse, c’est très fort, j’ai envie de plus.
    Il est très rare que j’ai des contractions involontaires, mais là j’en ai eu.
    Ça a duré un bon moment, je dirais un bon mini O’, qui n’a pas basculé vers plus, mais mon dieu quel plaisir. Ce qui me manque je pense c’est la possibilité de m’exprimer. Je pense que si j’avais pu laisser sortir cette énergie, en criant, gémissant certainement, j’aurais peut-être basculé vers plus intense encore.
    Mais quel bonheur, certainement le meilleur de ce que j’ai vécu jusqu’à présent depuis le début de mon cheminement.
    Gros gros délire parce que je ne sais pas vraiment ce qu’il s’est passé, mais après cette déferlante, j’étais épuisé, et ai retiré le masseur avant de m’endormir, je commençais déjà à sombrer.
    Mercredi soir je décide de faire pause, je me couche gentiment, et quelle ne fut pas ma surprise de ressentir un plaisir naissant dans mon bas ventre. J’enchaine avec des respirations profondes, comme décrites plus haut, et là, de bonnes vagues de plaisir qui s’enchainent, à tel point qu’elles ne me laissaient plus dormir. Je ne pouvais m’empêcher de contracter mes muscles PC qui appuyaient ma prostate contre mon abdomen, générant des vagues de plaisir, certaines assez intenses. Assez incroyable, à tel point que je me demandais comment j’allais trouver le sommeil….
    Fort de ces dernières expériences, je décide de faire une séance hier soir. Et bien elle est partie un peu dans tout et n’importe quoi. On va dire que c’était une séance expérimentale, mais qui n’a pas débouchée sur grand chose. Un peu de plaisir, mais sans plus.
    Enfin voilà, je tenais à vous faire part de mes dernières découvertes, vraiment très positives.
    Pour résumer aujourd’hui, je zappe un peu la séance de relaxation, ou tout au moins je la pratique à ma façon, à savoir: je m’étends et me détends, quelques minutes seulement, mais en conservant un haut degré d’excitation. J’essaie de me sentir bien et relaxé, de relâcher tous les muscles de mon corps, mais très rapidement je reste concentré sur ce qui se passe sous mon pubis, à l’endroit où se trouve ma prostate. J’essaie d’être le plus attentif possible à ce qu’il peut se passer à ce niveau là. Je commence alors des respirations profondes, en gonflant exagérément mon abdomen à l’inspiration, en relâchant bien toutes la zone périnéale, puis je creuse également exagérément mon abdomen à l’expiration, je maintiens cette position quelques instants, et assez naturellement, et si ce n’est pas le cas je le provoque, je fais une très légère contraction des muscles PC, qui viennent appuyer ma prostate contre le masseur, mais par l’avant (et non par l’arrière comme le font les muscles de l’anus). Ensuite, je recommence le cycle des respirations, et pour les contractions, c’est un peu au jugé, quelques fois je les relâche complètement, quelques fois je les maintiens, à l’envie.
    Après tout s’enchaîne, je laisse faire. Les mouvements du bassin, les mains qui caressent, le corps qui se cambre…etc. Le plaisir monte et m’envahit tout entier. Je serai assez incapable de dire d’où est ce qu’il provient, mais cela ne me semble être le plus important.
    De là à dire que je suis lancé, je resterai prudent, mais oui bzo, il semblerait que le changement de masseur ait eu chez moi des effets bénéfiques. Je ne te remercierai jamais assez.
    Bref, je suis content et heureux, même si la séance d’hier me ramène sur terre, et me fais prendre conscience que rien n’est acquis…

    #26743
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Tu nous disais le 20 mars @jieffe :

    1h30 de vagues de plaisir qui se sont enchaînées. Après chacune d’elles, je pensais que c’était terminé, mais je parvenais à en recréer de nouvelles. 

    Tu nous dis aujourd’hui :

    Alors soudain une vague de plaisir très intense m’envahit, mon bassin bouge, mes mains caressent mon corps, le ventre, les hanches, les seins, les cuisses… Je me cambre, me dresse, c’est très fort, j’ai envie de plus.
    Il est très rare que j’ai des contractions involontaires, mais là j’en ai eu.
    Ça a duré un bon moment, je dirais un bon mini O’, qui n’a pas basculé vers plus, mais mon dieu quel plaisir. 

    Dimanche tu as enchaîné à volonté les vagues de plaisir ; mardi tu as vécu un véritable orgasme prostatique selon ta description, et non « un bon mini O’ ». La progression de ta jouissance devient spectaculaire. C’est du bonheur !

    Autant chacune des aptitudes de base (relaxation, respiration, concentration, lâcher-prise) est importante pour atteindre l’état du corps et de l’esprit qui ouvre la voie à l’activité du masseur et à la réponse de la prostate, autant il faut garder à l’esprit que ce ne sont que des moyens et que les sensations générées sont plus importantes que l’application de la technique. Tu as donc raison de suivre ta voie, celle qui te conduit à l’orgasme.

    Bon cheminement @jieffe.

    #26746
    bzo
    bzo
    Participant

    Alors soudain une vague de plaisir très intense m’envahit, mon bassin bouge, mes mains caressent mon corps, le ventre, les hanches, les seins, les cuisses… Je me cambre, me dresse, c’est très fort, j’ai envie de plus.

    bravo, enfin des résultats qui je suis sûr, t’ont fait énormément de bien,
    tant par le plaisir sur le moment, de vrais orgasmes prostatiques,
    que par l’énorme soulagement que cela a du être de savoir que tu en étais aussi capable,
    je suis sûr que tu devais te demander par moments si tu ne faisais pas partie de cette frange de la population
    qui a essayé le massage prostatique
    mais qui n’arrivant à aucun résultat ou si peu,
    fini par abandonner peu à peu

    mais non , clairement la mayonnaise commence à prendre, pour moi cela ne fait aucun doute,
    certes tu auras encore des hauts et des bas, des régressions qui te décourageront
    et installeront le doute,
    le parcours sera long
    mais là tu es en route, tu es désormais sur le bon chemin, tu as des résultats tangibles,
    dans un an si tu t’appliques et pratiques régulièrement,
    on comparera nos super O et nos extases

    le Junior, tu t’es habitué à sa taille par rapport à l’Hélix?
    il a deux butées, les mouvements sont complètement différents, tu t’en sûrement rendu compte,
    il est pas mal instable et moins précis comparé à mon G-Rider
    mais c’est déjà au moins un vrai mouvement de va et vient que tu peux imprimer
    et pas le mouvement de bascule des masseurs à une butée
    que personnellement je déteste, qui ne ressemble à rien, je trouve

    quand tu commenceras à être vraiment à l’aise avec le Junior,
    essaie peut-être le masseur en verre,
    ses formes sont très très intéressantes,
    là tu es deux butées qui pourraient être très performants, du type qui ont ma préférence,
    il a y cependant le poids total de l’engin qui pourrait être handicapant,
    à vérifier
    mais si tu parviens à gérer le poids,
    il est très proche de par ses formes et de ses butées,
    de ce que je considère être ce qu’on fait de mieux actuellement,
    c’est-à-dire des masseurs du type de mon g-rider et les Device et Vice d’Aneros

    l’important maintenant, c’est que tu pratiques le plus régulièrement possible
    et tu vas voir, tu vas progresser de plus en plus rapidement,
    n’oublie pas tous les conseils que je t’ai donnés,
    tu as pouvoir commencer à les appliquer avec effets
    et t’engager dans cette voie de la découverte du féminin en toi
    et favoriser sa prise de commande durant la séance

    enfin si c’est toujours la voie qui t’intéresse
    et pas quelque chose de moins extrême, de moins radical

    #26784
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Tu as donc raison de suivre ta voie, celle qui te conduit à l’orgasme.

    En parlant de voie, une chose que je n’ai pas précisée et qui pourrait aider certain, c’est que j’ai changé également ma façon d’aborder mes séances. Autrefois j’insérais le masseur et m’étendais pour me relaxer. Aujourd’hui je m’étends et me détends, j’essaie de ressentir toute les parties de mon corps et rapidement je me concentre sur la région de ma prostate, j’essaie de conserver un bon niveau d’excitation, je commence à me caresser, je fais monter la tension sexuelle et ce n’est que lorsque cette tension est bien présente que j’insère le masseur. En quelque sorte je fais des préliminaires.
    J’ai un peu adapté cette relaxation musculaire préconisée en une relaxation de l’esprit, le corps suit. Le contraire n’est pas vrai à mon sens.
    En concentrant mon esprit sur le plaisir, la tension sexuelle, ce que je ressens dans mon corps en me caressant, je le détourne de la vie quotidienne, des tracas et autres soucis, une véritable récréation. Le corps alors se détend naturellement.
    Enfin, c’est comme ça que je vois les choses, et ce n’est qu’une méthode d’un grand débutant, qui a fonctionné dernièrement, mais trop peu de fois encore pour que je puisse la valider de façon certaine. L’avenir me le dira, mais c’est la direction que je vais prendre.

    bzo, oui, ça fait énormément de bien, et oui, ça motive pour continuer.
    Est ce que j’aurais arrêté? Je ne sais pas. Avant ces épisodes, j’avais ressenti du plaisir, mais peut-être pas suffisamment pour continuer si c’en était resté là. Ce n’est pas une question que je me suis posée, mais que je ne me poserai pas maintenant. Je pense que je n’ai jamais vraiment perdu la foi, sauf peut-être lors de cet épisode pendant lequel je ne ressentais plus grand chose. Mais toujours je me suis dit que si j’avais ressenti du plaisir lors de mes premiers essais, c’est que le mécanisme fonctionne, qu’il est là quelque part caché en moi. Si ça a fonctionné, ça doit fonctionner de nouveau.

    certes tu auras encore des hauts et des bas, des régressions qui te décourageront

    Et bien Jeudi par exemple, après les deux séances étonnantes des deux jours précédents, trop confiant certainement, j’ai bien eu un peu de plaisir, mais rien de comparable. On a beau savoir que ça se passe comme ça, en particulier en lisant tes témoignages, le doute s’installe toujours un peu.

    on comparera nos super O et nos extases

    J’y compte bien 🙂

    le Junior, tu t’es habitué à sa taille par rapport à l’Hélix?
    il a deux butées, les mouvements sont complètement différents, tu t’en sûrement rendu compte,

    Une fois inséré par de problème, mais j’ai toujours un petit passage délicat lors de l’insertion du corps. La tête passe bien, mais la partie qui est dessous reste délicate, mais rien de bloquant. Une fois en place, je n’éprouve aucune gène. Oui, ça c’est certain, il bouge de façon vraiment différente de l’Helix. Il n’a pas ce mouvement de bascule et contrairement à ce que tu écris, je le trouve beaucoup plus stable que l’Helix, certainement par le fait qu’il a moins de place pour bouger. Tu dois avoir cette sensation parce que tu es habitué à plus gros encore.
    Je comptais essayer celui en verre comme un plug, c’est à dire en vacant à mes occupations. Mais je l’essaierai aussi lors d’une séance classique. En revanche, j’ai une crainte concernant ce masseur, ridicule certainement, vous allez certainement me rassurer: n’est il jamais arrivé que ce type de jouet se casse? Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis imaginé ça et je ne parviens pas à me le sortir de l’esprit. Je le vois casser à la base, et être contraint de demander de l’aide pour le retirer….
    C’est certainement très con et vous avez le droit de vous moquer 🙂
    Je ne pense pas que le poids représente un handicap, au contraire, sur le ventre, il doit faire le travail tout seul.

    l’important maintenant, c’est que tu pratiques le plus régulièrement possible
    et tu vas voir, tu vas progresser de plus en plus rapidement,
    n’oublie pas tous les conseils que je t’ai donnés,
    tu as pouvoir commencer à les appliquer avec effets

    C’est bien mon intention, mais il faut encore que je m’organise mieux, je n’ai pas pu faire de séance depuis Jeudi dernier. Une meilleure organisation devrait être possible d’ici peu….
    Pour tes conseils, j’ai déjà commencé 😉

    et t’engager dans cette voie de la découverte du féminin en toi

    Et bien écoute, fait étonnant que je n’ai pas encore mentionné parce que ce ne sont pour le moment que de brefs instants, comme des étincelles, mais je peux ressentir de façon assez diffuse comme un changement de personnalité. J’ai pu ressentir effectivement la sensation d’avoir une vulve, et puis j’ai un peu les mêmes réactions que les femmes. La façon dont je me caresse les seins, que j’ai parfois l’impression d’avoir, et surtout la façon de m’exprimer. Des ‘oh oui’ ‘oui oui oui’… et ‘baise moi’ sont sortis dernièrement tout naturellement. J’en ai été tout surpris, agréablement bien entendu. Ce ne sont que de brèves impression pour le moment, je verrai comment elles vont évoluer, mais je souhaite qu’elles prennent leur place.

    Je me pose tout de même une question sur l’orgasme prostatique. Je dis toujours que les vagues de plaisir que je ressens ne basculent pas, mais peut-être ne basculent elles pas? C’est peut-être encore ici une vision très masculine de l’orgasme, libératoire. Peut-être que je dois chercher à faire grandir ces orgasmes que je ressens plutôt que de chercher à les faire basculer, comme lors d’un orgasme pénien classique?
    Qu’en pensez vous?
    Lorsque vous avez un orgasme prostatique, est ce qu’il croit et atteint un sommet ‘explosif’ comme lors d’un orgasme pénien?

    #26786
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Les questions que tu poses maintenant @jieffe marquent bien les progrès décisifs que tu as faits en matière de jouissance prostatique. Je pense sincèrement que tu es bien plus avancé que tu ne le penses dans ta progression vers l’orgasme prostatique.

    Je dis toujours que les vagues de plaisir que je ressens ne basculent pas, mais peut-être ne basculent elles pas?… Peut-être que je dois chercher à faire grandir ces orgasmes que je ressens plutôt que de chercher à les faire basculer, comme lors d’un orgasme pénien classique?

    Tu as lu les réponses que j’apporte régulièrement sur ce sujet (les nouveaux lecteurs du forum peuvent le faire, même très rapidement) et tu sais donc que ma réponse est très largement OUI.

    La notion de bascule est un héritage de ton expérience antérieure de l’orgasme associé à l’éjaculation. Je serais tenté de dire que c’est la cicatrice que laisse le fameux « point de non retour » (en anglais PONR). Je résume très brièvement pourquoi :
    • Quand on vit ses premières vagues de plaisir, on constate qu’elles se renouvellent bien au-delà des cinq à dix spasmes éjaculatoires,
    • Quand le plaisir commence à devenir intense, on découvre qu’il est possible de le rendre encore plus intense, au-delà de ce qu’on imaginait avant de commencer son cheminement vers l’orgasme prostatique,
    • Quand on devient capable de faire durer chaque vague de plaisir bien au-delà des dix à quinze secondes de l’orgasme avec éjaculation, on comprend que la durée du plaisir change d’échelle,
    • Quand après une session on ressent pendant des heures des étincelles de plaisir prostatique, y a-t-il encore une bascule ?

    Les seules situations, où on peut ressentir un effet de bascule, sont celles qui nous conduisent
    • soit à une perte de contrôle corporel sous l’effet d’une jouissance insoutenable, tout en constatant que plus longtemps on parvient à garder un certain contrôle, plus la jouissance gagne en intensité,
    • soit à une plongée dans un état de conscience modifié, quelque soit la forme que prend cet état.
    Cet effet de bascule est cependant très différent de celui que l’on peut attendre à ses débuts parce qu’il n’est jamais le signal de la fin de la session, bien au contraire.

    J’associe ce sujet de la bascule à un autre sujet régulièrement abordé, celui de l’effet libératoire de l’orgasme prostatique ; le point commun est qu’il n’y a le plus souvent ni bascule, ni libération. C’est une exemple des raisons pour lesquelles il est conseillé d’aborder les sessions de massage prostatique avec un état d’esprit différent de celui qu’on peut avoir pour une session de masturbation classique.

    Lorsque vous avez un orgasme prostatique, est ce qu’il croit et atteint un sommet ‘explosif’ comme lors d’un orgasme pénien?

    La réponse que je fais à l’aune de mon expérience est non. Mes sessions me procurent tantôt une succession de « sommets » orgasmiques entrecoupée de « vallées d’altitude » où le plaisir ressenti est moins intense mais très présent, tantôt un plateau orgasmique, succession ininterrompue et très rapide d’orgasmes qui forment en se superposant comme un brouillard de jouissance. Je dirais que pendant mes sessions je bascule dans la jouissance, mais que mes orgasmes ne créent aucune bascule en eux-mêmes.

    Il me paraît très possible que nos amis qui vivent des orgasmes beaucoup plus physiques que les miens fournissent une réponse différente.

    Bon cheminement @jieffe.

    #26789
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Merci pour ta réponse Andraneros.
    Bien sûr, j’ai pu lire bien des fois que l’orgasme prostatique est différent de l’orgasme pénien classique, et j’ai déjà pu entrevoir cette différence qui est assez déroutante je trouve, je me souviens effectivement avoir lu qu’il n’était pas libératoire, mais je ne l’avais pas entrevu de cette façon. Et c’est vrai que maintenant ça me paraît logique, mais il fallait que ce soit concret pour que je l’appréhende correctement. C’est vraiment tout un apprentissage que de comprendre qu’il ne se termine pas de façon nette et franche après des années de pratique sexuelle telle que nous pouvons la connaître.
    Si j’avais bien déterminé la différence entre les deux, c’était surtout au niveau de la diffusion de cet orgasme, qui n’est plus seulement centré autour du pénis.
    Donc si je résume, l’orgasme prostatique nait, croit, atteint une certaine intensité en fonction de différents paramètres, mas qui semble ne pas avoir de limite, s’estompe et disparaît pour laisser la place à un nouvel orgasme. Il ne faut pas s’attendre à un point de chute de l’orgasme.
    Ben oui, bien sûr, ça me paraît logique maintenant, mais j’avais besoin de le verbaliser certainement pour mieux le comprendre. Oui, comme tu le dis, nous sommes conditionnés alors que nos chères et tendres ne le sont pas!

    il est conseillé d’aborder les sessions de massage prostatique avec un état d’esprit différent de celui qu’on peut avoir pour une session de masturbation classique.

    Ça aussi je l’ai souvent lu, et j’étais persuadé d’avoir compris. Ce n’était pas le cas.
    J’ai compris aujourd’hui une grande chose (qui est sous mes yeux depuis longtemps, je vous l’accorde). Merci Andraneros. Je vais certainement vivre mes vagues de plaisir (ou mes orgasmes) différemment maintenant.
    Oui, je pense que je peux le dire maintenant, mes orgasmes 🙂

    #26791
    bzo
    bzo
    Participant

    En revanche, j’ai une crainte concernant ce masseur, ridicule certainement, vous allez certainement me rassurer: n’est il jamais arrivé que ce type de jouet se casse? Je ne sais pas pourquoi, mais je me suis imaginé ça et je ne parviens pas à me le sortir de l’esprit. Je le vois casser à la base, et être contraint de demander de l’aide pour le retirer….
    C’est certainement très con et vous avez le droit de vous moquer

    on aurait le droit en effet…
    non je crois que tu n’as aucune crainte à avoir de ce côté là,

    je le trouve beaucoup plus stable que l’Helix, certainement par le fait qu’il a moins de place pour bouger. Tu dois avoir cette sensation parce que tu es habitué à plus gros encore.

    il est en effet beaucoup plus stable que l’Hélix grâce à ces deux butées
    mais on est encore très loin de la stabilité, de la maniabilité et de la précision d’un g-Rider ou d’un Vice ou peut-être du masseur en verre que je t’ai envoyé en sus,
    avec l’idée justement parce que sa forme et ses butées me semblaient très intéressantes
    bien que peut-être trop lourd, à voir

    l’instabilité du Junior et du Progasm vient du fait de la forme de leurs butées,
    comme je l’ai écrit il y a quelques mois,
    quand je les utilise, ils me donnent l’impression d’être sur échasse à cause de cette forme à angle droit avec la petite boule à leur bout

    ton masseur en verre avec ses butées bien larges et presque plates, légèrement incurvées, viennent épouser parfaitement les formes de la chair autour de l’anus, tandis qu’avec le Junior, il y a juste les petites boules au bout des deux butées qui viennent toucher,
    la surface de contact est bien moindre , sans compte cette forme en L qui n’ajoute pas à la stabilité, que du contraire

    mais c’est déjà mieux que l’Hélix du fait qu’il y a deux butées,
    le mouvement change radicalement, on peut déjà mieux reproduire le mouvement naturel de pénétration avec
    car le but c’est de se faire l’amour pas juste de masturber la prostate

    Il me paraît très possible que nos amis qui vivent des orgasmes beaucoup plus physiques que les miens fournissent une réponse différente.

    cette incitation titille ma mémoire,
    en effet il y a une large gamme d’orgasmes et de super O que j’ai déjà vécus,
    certains comme toi, ce sont ceux que j’ai qualifié de super O de type extase,
    le plaisir n’est quasiment plus physique pour ainsi-dire,
    on se sent comme hors du temps et de l’espace, dans un aquarium sans corps, sans monde autour,
    immergé dans une sorte de béatitude, d’euphorie, ce sont souvent des orgasmes, des super O plutôt, très longs, qui durent plusieurs minutes

    ils sont assez rares cependant chez moi, la plupart des orgasmes et des super O que j’ai, sont beaucoup plus physiques

    Les seules situations, où on peut ressentir un effet de bascule, sont celles qui nous conduisent
    • soit à une perte de contrôle corporel sous l’effet d’une jouissance insoutenable

    ah oui, ça j’ai souvent cela, j’aime, j’aime, j’aime,
    quand le corps tout d’un coup semble devenir indépendant de notre volonté
    et n’en faire plus qu’à sa tête, tout semble se dérégler, devenir fou,
    l’orgasme physique extrême doit avoir beaucoup de points communs avec des manifestations épileptiques

    effet de bascule je ne sais pas
    par contre ces derniers jours, depuis que je pratique des positions sur le ventre,
    le plaisir est devenu incroyablement animal, jamais ressenti des orgasmes et des super O aussi physiques,
    aussi explosifs en fait que la jouissance qui accompagne l’éjaculation
    sauf qu’ici ils durent beaucoup plus longtemps,
    le terme insoutenable devient alors tout à fait approprié
    et je hurle comme quelqu’un à qui on inflige des tortures extrêmement douloureuses,
    les murs heureusement chez moi, sont épais,
    assez, je ne sais pas car je crie très très fort par moments

    #26804
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour,

    Bon je vais vous dire mon problème, ça ne va avancer à rien et vous ne pouvez rien pour moi, mais ça m’agace et ça va peut-être me faire du bien de l’écrire.
    J’ai très envie de faire une séance, comme hier, comme aujourd’hui, mais je suis trop crevé le soir… Plombé dans mon lit!
    Voilà.
    À prendre au 2 nd degré bien entendu, mais c’est vrai que ça m’agace….

20 sujets de 181 à 200 (sur un total de 320)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.