Mots-clés : , ,

20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 320)
  • Auteur
    Articles
  • #25171
    AvatarVoyageur
    Participant

    Bonjour Jieffe, je vois que tu continues et c’est génial et que Lulu va faire un bon compagnon. Je réagis juste sur un point parmi tes derniers messages. J’ai l’impression que cette phase de rewiring est fondamentale. Peu importe la durée, le résultat, le plaisir, tu éduques ton cerveau à reconnaître la zone de plaisir. Je suis aujourd’hui persuadé que c’est le point essentiel et qu’une fois ça réglé, finalement ton corps et ton cerveau sauront quoi faire. En tout cas c’est ce qui m’arrive depuis deux jours. Je ne pense plus aux exercices, aux minutes qu’il faut tenir ou pas tenir. Mon corps et mon cerveau semblent travailler ensemble pour me donner du plaisir sans que j’ai à réfléchir. Comme si dorénavant les connexions étaient faites. C’est pourquoi je t’encourage à continuer ce travail. Même pendant ton sommeil parfois. Petit à petit ton cerveau sera de plus en plus précis. Saura facilement retrouver ce qui lui plait et donc ce qui te plait. Bon voyage donc au pays des plaisirs sensuels

    #25172
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour Voyageur,

    Rien n’est fermement décidé, mais ça se dessine comme ça, je pense que Lulu lui ira bien 🙂
    Oui, je pense que cette période de rewiring que j’appelle apprentissage est incontournable. C’est aussi une période pendant laquelle on peut se poser pas mal de questions, jusqu’au jour ou comme tu le dis, on ne s’en pose plus et tout vient naturellement. C’est mon optique aujourd’hui, pratiquer pour apprendre, éduquer, réveiller. Normalement, un jour ça devrait aller mieux, même si je comprends bien, on continue d’apprendre. J’ai toujours comparé l’apprentissage à une clé de voute. Le plus difficile est d’enlever la première pierre, les autres suivent, et plus tu en enlèves, plus elles sont faciles à retirer. Et bien pour l’apprentissage c’est pareil. Les premiers temps sont les plus difficiles, et plus tu apprends, plus tu peux en apprendre, et des choses plus compliquées que ce qui t’a paru insurmontable dans tes débuts. On apprend toute sa vie, dans son travail, ses relations avec les autres…
    Merci pour ces encouragements.

    #25175
    bzobzo
    Participant

    Quelle a été la durée de ton apprentissage, de ta première séance à ton premier orgasme? C’est purement à titre indicatif, mais ça m’intéresse.

    alors cela est déjà un peu éloigné dans le temps
    mais il me semble que des orgasmes légers, j’en ai ressenti assez rapidement
    mais après j’ai plafonné pendant deux ou trois mois,
    durant lesquels ces orgasmes se sont peu intensifiés
    et donc je ressentais à cause de cela de la frustration.

    Au début quand on ressent ses premiers orgasmes, on est très content, on est ébloui
    mais après un certain temps on s’y habitue s’ils ne progressent pas en intensité
    et donc on peut commencer à ressentir de la frustration du manque de progrès.

    On sent toujours comme s’il manquait quelque chose à notre pratique
    tant que le plaisir n’est pas consistant, régulier
    et qu’on ne parvient pas à éprouver des orgasmes vraiment intenses
    (je ne parle même pas ici de super O, qui sont encore une étape suivante)

    Oui, je pense que cette période de rewiring que j’appelle apprentissage est incontournable. C’est aussi une période pendant laquelle on peut se poser pas mal de questions, jusqu’au jour ou comme tu le dis, on ne s’en pose plus et tout vient naturellement

    Le rewiring, bien sûr
    mais celui-ci peut être plus ou moins long,
    c’est la qualité de notre pratique et notre persévérance qui vont déterminer la durée du fameux rewiring
    pour une majorité de gens, il me semble.

    Certains ont de la chance, ont des prédispositions, leur rewiring ne sera qu’une formalité
    certaines pratiques anales prédisposent aussi, d’après ce que j’ai lu

    Donc je te conseille d’essayer d’appliquer mes quelques conseils plus haut,
    ils devraient raccourcir ta période de rewiring si tu t’y mets sérieusement

    #25177
    bzobzo
    Participant

    j’avais zappé cette question

    Quelle a été la durée de ton apprentissage

    on n’arrête jamais d’apprendre, il n’y a pas de limites au plaisir prostatique
    par conséquent on continue aussi toujours à apprendre des nouvelles choses au fil des jours

    ceci dit, je comprends bien ce que tu entends par période d’apprentissage,
    une première sérieuse limite au-delà de laquelle on a passé un stade initial, je dirai,
    est comme je l’ai écrit juste au-dessus,
    une fois que notre plaisir devient consistant, régulier
    et qu’on parvient pratiquement à chaque séance à éprouver des orgasmes intenses
    sauf conditions particulières , genre fatigue, ou bien séance trop courte

    après on peut écrire qu’on parvient encore à un autre stade,
    une fois qu’on parvient assez régulièrement à éprouver des super O,
    on peut commencer à dire qu’on est expérimenté ,
    c’est à ce stade que je me situe

    cependant il n’y a quasiment pas un jour encore actuellement
    où je n’apprenne pas quelque chose et que des aspects nouveaux de notre pratique,
    ne se révèlent à moi,
    j’ai l’impression que cela va rester ainsi
    car encore une fois il n’y a pas de limites, ni dans l’intensité qu’on peut éprouver,
    ni dans la variété des sensations,
    donc pour quelqu’un qui ne se laisse pas enliser dans une routine,
    il y a toujours des choses à apprendre

    y a-t-il des stades encore plus loin,
    des gens dont la maîtrise est telle
    que pratiquement à chaque séance ils parviennent à éprouver des super O?

    De toutes les façons, il y a super O et super O,
    je suppose qu’avec le temps ils deviennent de plus en plus intenses.
    Comment peut-on définir un super O,
    je dirai un orgasme d’une extraordinaire intensité qu’on éprouve dans tout le corps.
    cela me semble déjà suffisant pour définir un super O.
    Après il y en a certains qui ne durent que quelques secondes, d’autres plusieurs minutes,
    certains avec des convulsions, des soubresauts, des tremblements, d’autres avec rien de tout cela

    et sans doute encore d’autres types ,
    je compléterai mon bestiaire quand j’en aurai vécu des nouveaux types

    #25180
    JieffeJieffe
    Participant

    Je te remercie pour tes réponses bzo. On dit souvent que l’on peut décomposer toutes périodes d’apprentissage en trois étapes: une première étape avec une pente ascendante, une deuxième étape que l’on peut représenter par un plateau, voire une pente inversée, et enfin une dernière étape avec une pente ascendante. Cela semble correspondre assez à ce que tu décris.

    cependant il n’y a quasiment pas un jour encore actuellement
    où je n’apprenne pas quelque chose et que des aspects nouveaux de notre pratique….

    Je crois qu’à cela il faut associer l’état d’esprit, le niveau de fatigue, d’excitation…. tout élément de notre état d’être au moment de la séance qui influe sur le ressenti. Ça laisse des possibilités infinies qui expliqueraient à mon sens la diversité des orgasmes que vous ressentez.
    Regardes, ne serait que lorsque tu écris, quelques fois les mots te viennent facilement, quelques fois c’est plus laborieux. Et pourtant tu as la technique, des astuces et tu t’en sors toujours. Je me dis que quelque part il doit en être de même pour cette pratique.

    Comment peut-on définir un super O,

    Ce que tu as écrit sur ta discussion me semble très juste. Lorsque ton corps et ton esprit sont repus. Je synthétise un peu, mais c’est l’idée (corrige moi si je me trompe).

    si tu t’y mets sérieusement

    J’en ai bien l’intention!!!

    #25181
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Il est vrai @jieffe que les conditions dans lesquelles tu fais ton cheminement ne facilitent l’organisation de tes sessions. L’huile de coco est souvent conseillée dans les forums spécialisés. La principale différence avec le beurre de karité est qu’elle est plus fluide, plus liquide que ce dernier à température égale.

    En même temps, je pense comme je l’ai déjà dit qu’en période d’apprentissage, il est normal de s’attacher (de remarquer) à des détails auxquels on ne prête plus attention lorsque l’on est plus avancé dans la pratique… Mais là encore, il faut un peu de pratique je pense, pour oublier la technique, qu’il faut à mon sens connaître pour l’oublier.

    C’est la base de tout apprentissage un peu complexe :
    1) D’abord maîtriser des gestes simples, des postures simples, des états d’esprit simples.
    2) Ensuite les enchaîner en séquences de plus en plus longues.
    3) Ensuite les combiner en enchaînements et en rythme de plus en plus complexes.
    4) Enfin agir instinctivement, automatiquement, naturellement en oubliant enchaînements et combinaisons.
    Une autre approche de l’apprentissage (vue récemment sur un forum que je ne parviens pas à retrouver !)
    A) premier niveau, inconscience de son incompétence,
    B) deuxième niveau, conscience de son incompétence,
    C) troisième niveau, inconscience de sa compétence,
    D) quatrième niveau, conscience de sa compétence.
    (Je l’ai retrouvé finalement) Les 4 niveaux de la compétence
    Bon cheminement @jieffe.

    #25184
    AvatarVoyageur
    Participant

    Je rejoins complètement ce message d’Andraneros. C’est un peu comme quand on apprend la guitare ou n’importe quoi d’ailleurs. D’abord on galère à poser les doigts, à faire sonner les cordes. Puis ça commence à sonner. Puis on peut enfin s’amuser à enchaîner les accords et à créer de la musique. Voilà ma petite métaphore du jour. Et il est bon ce moment, où on place ses doits sur l’instrument sans même y penser et que la musique jaillit !

    #25186
    JieffeJieffe
    Participant

    L’huile de coco est souvent conseillée dans les forums spécialisés. La principale différence avec le beurre de karité est qu’elle est plus fluide, plus liquide que ce dernier à température égale.

    Cool, ça je dois pouvoir faire. J’ai de plus dans l’idée qu’un lubrifiant fluide me conviendrait assez bien, je ne sais pas pourquoi??? SI je tente, je vous ferai bien évidemment un retour.

    C’est la base de tout apprentissage un peu complexe :…

    C’est aussi comme ça que je vois les choses.

    A) premier niveau, inconscience de son incompétence,
    B) deuxième niveau, conscience de son incompétence,
    C) troisième niveau, inconscience de sa compétence,
    D) quatrième niveau, conscience de sa compétence.

    Je n’avais jamais lu ça, mais ça me plait, ça me semble assez juste.

    Et il est bon ce moment, où on place ses doits sur l’instrument sans même y penser et que la musique jaillit !

    Tout vient à point à qui sait attendre. C’est également comme ça que je vois les choses.

    Merci pour vos messages.

    #25201
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    Nouvelle tentative hier soir, je pensais que 2018 m’apporterait la révélation.
    Et bien que dalle, des nippes, peau d’balle, que t’chi!!!
    Ceci dit, j’avais un peu bu l’apéro. Visiblement ce n’est pas recommandé.
    Bah, c’est comme ça, la suite au prochain épisode….

    #25202
    bzobzo
    Participant

    as-tu bien appliqué mes recommandations plus haut?

    ne fais pas un mix avec ce que tu as déjà lu ailleurs,
    essaie de les appliquer à la lettre, tu verras après une dizaine de jours ce que cela donne

    #25209
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    @jieffe, nous célébrons la fin de l’année civile et le début de la suivante avec de telles agapes qu’il me paraît normal que notre orgasnisme ne soit pas en mesure d’enchaîner les super Os’ le lendamain. Cela n’empêchera 2018 de t’apporter la révélation. Il te reste encore quelques jours pour cela. Le temps de faire quelques sessions sans aucune attente ! Bonne année et bon cheminement @jieffe.

    #25236
    JieffeJieffe
    Participant

    Peu de temps en ce moment, mais je vous lis.

    Oui bzo, j’applique. Comme je l’ai dit, je vais suivre tes conseils, qui me semblent justes, plusieurs séances (je suis un peu limité en ce moment) et voir ce que cela donne. De toute façon, tes conseils ne sont que de bons conseils.

    il me paraît normal que notre orgasnisme ne soit pas en mesure d’enchaîner les super Os’ le lendamain.

    En l’occurence, c’était le soir même… 🙂

    Cela n’empêchera 2018 de t’apporter la révélation.

    Non, ça, c’est certain!!!!

    Merci à vous pour vos encouragements.

    #25254
    bzobzo
    Participant

    Oui bzo, j’applique. Comme je l’ai dit, je vais suivre tes conseils, qui me semblent justes, plusieurs séances (je suis un peu limité en ce moment) et voir ce que cela donne.

    tu y arriveras, tu en as vraiment envie et tu persistes, c’est ce qui compte avant tout

    essaie d’y aller avec tes tripes sans trop réfléchir à ce que tu fais,
    quitte à être brouillon, quitte à être maladroit, quitte à être brutal
    si tu parviens à te lâcher de cette façon, cela peut être décisif

    #25260
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    Nouvelle séance hier soir. Rien d’extraordinaire, je la consigne ici comme témoignage de mon évolution. Si elle n’a rien d’extraordinaire, elle est loin d’être négative. J’ai connu un très bon moment de plaisir, qui a duré un certain temps (ben oui, lapalissade, c’est juste pour souligner que ce moment n’a pas été fugace). Au cours de ce moment, j’ai ressenti des sensations nouvelles, subtiles, mais nouvelles. Tellement subtiles qu’il me faudra d’autres séances pour les confirmer, mais je vous les livre quand même.
    Tout d’abord, j’ai entr’aperçu l’idée de se faire l’amour. Alors oui c’était subtile, un brin déroutant comme toute découverte, mais extrêmement plaisant. J’ai déjà eu cette impression lors d’une précédente session, de façon très fugace. Il me semble qu’elle était plus présente cette fois ci.
    Les contractions et les mouvements de mon corps étaient en roue libre. J’ai laissé faire sans me poser de questions.
    Ma façon de me caresser aussi à changer, plus subtile, moins brutale, et c’était plutôt bon.

    Voilà en gros les trois nouveaux points principaux qui me font dire que cette session n’a pas été négative, même si l’orgasme n’a pas explosé.

    Il faut aussi je pense que je m’attache à pratiquer plus régulièrement, à rapprocher les séances.

    Bon cheminement à tous.

    #25265
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    cette session n’a pas été négative, même si l’orgasme n’a pas explosé.

    Comme tu peux le lire dans les réponses que j’apporte à tes questions dans un autre fil de discussion tous les orgasmes prostatiques ne sont pas forcément explosifs. Il arrive souvent quand on progresse lentement sur la voie du plaisir prostatique de ne pas reconnaître ses premiers orgasmes. C’est bien parce leur localisation et leur déroulement ne ressemble pas à ce que l’on connaît.

    Je suis persuadé que tu n’accordes pas à ta dernière session toute l’importance qu’elle a. Est-ce que tu es à ce point devenu habitué au plaisir prostatique que tu vis tes nouvelles expériences comme « normales » ? Tu continues à progresser, tu dois en être heureux et excité. Bon cheminement @jieffe.

    #25280
    JieffeJieffe
    Participant

    Je suis persuadé que tu n’accordes pas à ta dernière session toute l’importance qu’elle a.

    J’ai du mal m’exprimer. Je suis convaincu que cette dernière session à toute son importance pour les points que j’exprime, qui me semblent nouveaux mais plus j’y pense dans la journée, plus je me dis qu’ils sont importants, et délicieux.

    Est-ce que tu es à ce point devenu habitué au plaisir prostatique que tu vis tes nouvelles expériences comme « normales »

    Non, bien sûr que non. Ce qui transparaît très certainement au travers de ce que j’ai écrit est une nouvelle fois l’expression de cette impatiente du débutant, dont on se défait difficilement.
    Alors oui, pour être très franc, avec une analyse à priori, je reste un peu déçu que ça n’est pas « déclenché », mais avec une analyse à postériori, je suis vraiment très satisfait de ce que j’ai vécu, et je pense que je peux considérer ça comme une progression. En tout cas une belle expérience qui m’a laissé un bon souvenir.

    Tu continues à progresser, tu dois en être heureux et excité

    Oui j’en suis excité, et j’ai hâte de recommencer. Je comptais refaire une session ce soir, mais je crains que ce ne soit pas possible.

    Je me rends compte que ce que j’ai écrit ne traduit pas ma pensée. La session d’hier soir n’a pas été la révélation, mais représente je pense une marche de plus dans ma progression.

    #25380
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je continue mon cheminement. Pas de gros avancement, mais toujours de bons moments. Deux séances ce WE, dont une pour laquelle j’ai gardé le masseur pour dormir. J’ai eu deux belles ondes de plaisir le matin au réveil. Elles ne sont pas arrivées toutes seules comme certains le décrivent quelques fois, j’ai du faire quelques contractions.
    J’applique tes conseils bzo, qui correspondent assez à ce que j’ai envie de faire. En revanche, je n’ai tendance à me caresser que lorsque le plaisir monte. Il faudrait que j’essaie bien avant.
    J’ai essayé la graisse de coco. Ça fonctionne bien, le matin elle était toujours efficace. C’est bien plus pratique que la seringue, et bien plus confortable. Je me rends compte que les lubrifiants que j’utilise provoquent quelques désagréments que j’ai pu lire dans certains témoignages. Si j’ai bien compris la glycérine en est la cause. Je me suis fait un bon suppositoire placé au réfrigérateur, il est entré tout seul. Et c’est rassurant d’utiliser une matière saine, la paroi de l’intestin est une véritable éponge.
    La suite au prochain épisode, mais je sens clairement qu’il y a quelque chose de puissant tapi dans l’ombre.
    Je pense que le principal obstacle que nous rencontrons débutants est la reconnaissance de ce plaisir. C’est vraiment déroutant et éloigné de ce que l’on connaît, pour ce que j’ai pu en apercevoir.

    #25393
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Explorer, essayer, garder ce qui apporte plus de plaisir ou de nouvelles sensations, reprendre ce qui n’a pas fonctionné précédemment et découvrir que maintenant ça peut fonctionner, c’est un travail de chercheur dans lequel il faut garder l’enthousiasme. C’est bien comme ça que ceux qui ne sont pas tombés dans la marmite quand ils étaient tout petits pregressent.

    Je suis heureux que tu apprécies l’utilisation de l’huile de coco. ce peut être un des éléments qui vont te permettre d’améliorer encore ce que t’apportent tes sessions.

    Je pense que le principal obstacle que nous rencontrons débutants est la reconnaissance de ce plaisir. C’est vraiment déroutant et éloigné de ce que l’on connaît, pour ce que j’ai pu en apercevoir.
    C’est ce que je dis souvent sans peur de me répéter. Bon cheminement @jieffe.

    #25405
    JieffeJieffe
    Participant

    Merci pour tes encouragements Andraneros.

    Je pense aussi que je n’aborde pas mes séances avec une excitation suffisante. J’ai pas mal perdu ces derniers temps cette énergie sexuelle que j’avais, je ne sais pas vraiment pourquoi. Je n’ai plus vraiment de fantasmes, de pulsions sexuelles comme il y a encore quelques temps. Peut-être est ce passager, la fatigue???
    Je pense que c’est un frein à ma progression.
    J’ai pu remarquer que certaines vagues de plaisir que j’ai pu connaître ont été déclenchées (ou alimentées?) par un fantasme, une pensée érotique…. C’est arrivé par deux fois.
    Ça reviendra certainement…

    #25408
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    @jieffe tu lies énergie sexuelle et excitation. Est-ce nécessaire ?

    Il existe chez l’homme un lien entre le besoin physiologique de libérer son sperme, l’énergie sexuelle, et l’orgasme. Faute de mieux il peut assouvir ce besoin par la masturbation mais y a-t-il toujours une véritable excitation pour un geste finalement très utilitaire ? On peut jouir sans être excité.

    De nombreuses autres activités sans aucune finalité orgasmique peuvent être très excitantes et désirables, parce qu’elles seront l’occasion de petites victoires sur soi-même (exécution d’un geste, perfection ressentie d’un résultat…) ou sur les autres (jeux de société…). On peut être excité par l’attente de (toutes) petites victoires. Cette excitation nourrit l’envie qui nourrit l’apprentissage.

    Tu es en ce moment dans un état d’esprit où il est particulièrement important de ne rien attendre de tes sessions même en arrière plan. Tu cours le risque de nourrir un sentiment de frustration qui ralentira encore plus tes futurs progrès. Fais patiemment tes gammes, comme un musicien. Un jour tu seras virtuose. Fais tes exercices comme un sportif. Un jour tu seras champion.

    Bon cheminement @jieffe.

20 sujets de 61 à 80 (sur un total de 320)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.