Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Articles
  • #11089
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Tout au long des interventions faites sur le forum « Aneros et plasir prostatique » nous lisons à quel point l’orgasme prostatique fait découvrir aux mâles un plaisir très différent de celui obtenu avec l’éjaculation. Cette différence se manifeste sous plusieurs aspects qui peuvent éventuellement cohabiter.

    D’un point de vue physiologique l’orgasme est plus intense, dure plus longtemps et se reproduit presque immédiatement à volonté.
    D’un point de vue psychologique l’orgasme est vécu en receveur de plaisir, voire dans un mode passif.
    D’un point de vue énergétique l’orgasme nous laisse chargés, le corps très érotisé près à recommencer (sauf épuisement physique… nous ne sommes pas des robots) et soumis à la répétition de nombreuses étincelles de jouissance plusieurs heures après nos sessions.

    ( J’ai simplifié et généralisé ma description pour faciliter la lecture mais vous êtes encouragés à nuancer ou contredire mon propos)

    Cette différence nous conduit à penser que nous découvrons dans l’orgasme prostatique, un orgasme de type féminin.
    J’accepte l’idée que les femmes puissent être plus émotionnelles et moins analytiques que les hommes (ce n’est évidemment pas un jugement de valeur) mais il me paraitrait très intéressant de lire sous votre clavier (le mot me paraît mieux approprié à l’ère du numérique que « plume ») si vous partagez ce ressenti et si vous êtes d’accord avec cette présentation que nous faisons d’un « plaisir féminin » pour décrire notre expérience du Super O’.

    Mesdames vous avez la parole pour nous dire si votre expérience de l’orgasme est féminine telle que nous la décrivons en ce qui nous concerne, nous les hommes, ou bien différente.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.