6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Auteur
    Articles
  • #15267
    Avatarobobob3
    Participant

    Salut,

    J’entends parler depuis des années de l’orgasme prostatique et je me suis décidé récemment à tester un sextoy type aneros, pour voir, mes rares essais au doigt s’étant révélés tantôt douloureux, tantôt sans aucun intérêt.
    Ne voulant pas d’emblée aller acheter un aneros à près de 100€ (sans même savoir si ça marche pour moi), j’ai opté pour un objet d’entrée de gamme ayant la même fonction et les mêmes sécurités apparentes, et qui me semblait pas mal (http://www.amazon.fr/You2Toys-Invader-Prostate-Plug-Noir/dp/B00FORZEAK).

    Mais de nouveau, malgré plusieurs essais, ma tentative de me détendre au maximum, de me concentrer sur les petites sensations une fois le sextoy inséré, etc., je ne ressent pas grand-chose.

    A votre avis, cela peut-il être un problème de sextoy mal profilé ? ou inadapté pour moi ?

    Je ne suis vraiment pas un grand habitué de tout ça, je fais ça un peu en douce, sans le dire à ma copine (un peu par crainte de sa réaction, même si elle n’a jamais été fermée côté sexe, même de façon exploratoire y compris pour les plaisirs solo de l’un comme de l’autre dans notre couple). Ca me tente vraiment de ressentir tout ça et l’idée d’explorer de nouvelles sensations m’excite beaucoup mais l’absence total de résultats pour le moment commence à me rendre sceptique.

    #15268
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Bienvenue dans notre forum @obobob3.

    Votre témoignage est très intéressant parce qu’il parle de difficultés qui concernent de nombreux débutants dans la découverte de l’orgasme prostatique. Il appelle deux séries de remarques de ma part.

    A) Le produit et sa présentation

    Le masseur dont vous nous proposez la description selon son vendeur sur Amazon.fr ressemble à un masseur de la marque Aneros comme une Citroên C3 ressemble à une Audi A3. La forme générale respecte les caractéristiques physiologiques générales humaines mais la réalisation semble très différente. Je lis en particulier sur l’annonce « Souple, ultra doux. Masse la prostate et augmente le plaisir lors de l’éjaculation. » Les Aneros ne sont pas souples, du moins en ce qui concerne le corps et ne sont pas initialement conçus pour « augmenter le plaisir lors de l’éjaculation ».

    Les multiples expériences présentées sur ce site et les autres forums spécialisés montrent que le masseur n’est qu’un support pour accéder au plaisir prostatique et que changer de masseur permet de relancer un cheminement qui semblait être dans une impasse. Si vous ne ressentez rien avec celui que vous utilisez maintenant, il peut être utile de chercher un autre masseur qui vous apportera des sensations nouvelles. Vous pouvez accéder aux masseurs Helix, Eupho, MGX et Maximus pour 44,95 € sur la version française d’un site international (je n’ai pas vérifié si des frais de port devaient être ajoutés).

    Cette annonce présente implicitement l’augmentation du plaisir comme automatique lors de l’utilisation du masseur, ce qui est le contraire de ce que dit le guide associé au site du fabricant

    The Aneros provides profound sexual gratification, but, not instantaneously. You must train your body to produce pleasure internally. 
    (L’aneros apporte une profonde satisfaction sexuelle,mais non immédiatement. Vous devrez apprendre à votre corps comment atteindre ce plaisir de l’intérieur.)

    Plus proche de nous le traité d’Aneros publié par NXPL dit de même en français.

    B) L’utilisateur, sa personnalité et les conditions d’utilisation

    Les informations que vous nous donnez sur le début de votre expérience sont insuffisantes pour que notre communauté puisse vous proposer des conseils adaptés à votre situation. Nous ne savons pas depuis combien de temps vous avez commencé votre cheminement ni vraiment dans quelles conditions vous faites vos sessions. Vous nous dites

    Je ne suis vraiment pas un grand habitué de tout ça, je fais ça un peu en douce, sans le dire à ma copine (un peu par crainte de sa réaction, même si elle n’a jamais été fermée côté sexe, même de façon exploratoire y compris pour les plaisirs solo de l’un comme de l’autre dans notre couple).

    Je me pose quelques questions :
    -1) Ressentez-vous un certain doute, une forme de culpabilité, en recherchant un plaisir par des voies différentes ?
    -2) Disposez-vous de la possibilité de réserver entre une heure et demie et trois heures de temps pour votre plaisir personnel ?
    -3) Les conditions dans lesquelles vous engagez vos sessions vous permettent-elles de vous sentir en sécurité , à l’abri de toute intrusion non désirée, libre d’exprimer vocalement votre jouissance sans troubler l’ordre public ?
    -4) Quand vous commencez votre session, êtes-vous sûr que votre esprit est totalement ouvert à votre plaisir sans être parasité par les soucis de votre vie ?
    -5) Avez-vous un bon contrôle de vos muscles pelviens ?
    -6) Pensez-vous à vous préparer avant vos sessions (passage aux toilettes, léger lavement, lubrification interne, supports de relaxation, etc.) ?

    J’ai l’impression que l’expérience du plaisir sexuel que vous partagez avec votre copine soit assez ouverte pour que vous puissiez parler avec elle de votre désir de faire cet apprentissage du massage de la prostate et de la jouissance extrême qu’il peut vous apporter. Proposez-lui de parcourir ce forum qui l’aidera à comprendre cette forme de quête et à ne pas en ressentir de crainte quant à la qualité de votre relation.

    Cet apprentissage a un côté très personnel qu’elle doit pouvoir comprendre en vous accordant des créneaux horaires d’isolement qu’elle pourra utiliser entre autre pour ses propres explorations. Vous pourriez ainsi vous créer peu à peu les occasions de partager vos découvertes et vos fantasmes.

    Votre cheminement, avec un masseur qui vous convient et un état d’esprit adapté à cette forme d’apprentissage, enrichira votre sensualité, votre aptitude à ressentir le plaisir, votre aptitude à donner le plaisir, votre envie de partager votre jouissance et tout simplement votre désir sexuel. Votre copine ne mettra pas longtemps à s’apercevoir de ces changements dont elle sera directement bénéficiaire.

    J’espère que cette (trop) longue réponse ne tuera pas votre excitation à « l’idée d’explorer de nouvelles sensations » et je vous souhaite @obobob3 de repartir sur un bon pied dans votre cheminement.

    #15271
    Avatarobobob3
    Participant

    Bonjour,

    Merci pour votre réponse.
    Je ne me suis pas étendu sur les conditions dans le détail parce que je n’ai pas pensé que cela pouvait être utile. Dans les faits, j’ai fait 4 essais et je dirais 6 ou 7 au doigt par le passé. Au moins, avec le masseur actuel, je n’ai plus les éventuelles douleurs ressenties par le passé au doigt (je pense que je m’y prenais mal).

    Effectivement, pour le masseur que j’ai pris, j’ai essayé de choisir le plus proche de ce que je voyais dans les documents que j’avais lus ou vus sur ce type d’objets. Le lien que je vous ai donné montre bien le masseur que j’ai mais je ne savais pas qu’il allait être présenté de la sorte, un peu sur le mode « plug anal » dans son packaging final. Je ne l’ai pas commandé sur Amazon à l’époque mais sur un site spécialisé (concorde.fr me semble-t-il).

    Je répond un peu à vos questions :

    -1) Ressentez-vous un certain doute, une forme de culpabilité, en recherchant un plaisir par des voies différentes ?

    Oui et non. Forcément le passage au plaisir anal est toujours un peu étrange pour un hétéro au premier abord, mais ça fait tout de même plusieurs années que je me suis décomplexé sur la question, et que ce sont même des choses que j’ai pu partager en partie avec ma copine : de ce point de vue, non il n’y a pas (ou plus) de culpabilité sur le passage au plaisir anal ou prostatique.
    Par contre, je dois admettre que ce qui me gène n’est pas tant le mode de plaisir que la préparation que cela nécessite en amont : lavement, question des selles, etc. Je trouve que ça casse pas mal l’intérêt et même l’excitation… Je n’arrive pas du tout à les considérer comme des préliminaires au même titre que les caresses ou les jeux par exemple. Ca demeure contraignant et médical pour moi.

    -2) Disposez-vous de la possibilité de réserver entre une heure et demie et trois heures de temps pour votre plaisir personnel ?

    Evidemment pas tout le temps mais à chaque fois que j’ai essayé le massage prostatique, doigt ou « masseur », c’était toujours le cas oui.

    -3) Les conditions dans lesquelles vous engagez vos sessions vous permettent-elles de vous sentir en sécurité , à l’abri de toute intrusion non désirée, libre d’exprimer vocalement votre jouissance sans troubler l’ordre public ?

    Pour ça oui, clairement sans soucis.

    -4) Quand vous commencez votre session, êtes-vous sûr que votre esprit est totalement ouvert à votre plaisir sans être parasité par les soucis de votre vie ?

    J’espère effectivement que c’est le cas mais c’est toujours variable et ça tient à des questions de sécurité psychique, de conditions externes, etc. et ce n’est pas toujours évident de savoir si tout est réuni.
    Je ne pense pas que quiconque puisse affirmer être dans des dispositions parfaites comme ça (sécurité du lieu + plein de temps devant soi + sécurité intérieur + détente +….).
    Au fond, ce qui me gène c’est que plus je lis de choses sur le plaisir prostatique, plus j’en viens à croire qu’anéros ou pas anéros, le plaisir est surtout émotionnel et psychique. J’en viens à douter même de l’intérêt de l’objet à la longue… Ca devient de la méditation (ça me rappelle une émission « les pieds sur terre » sur Fr Culture où ils étaient allés enregistrer un groupe de « méditation orgasmique »… c’était davantage drôle qu’excitant).

    -5) Avez-vous un bon contrôle de vos muscles pelviens ?

    Il y a un moyen de savoir ça ? Je n’en sais strictement rien.

    -6) Pensez-vous à vous préparer avant vos sessions (passage aux toilettes, léger lavement, lubrification interne, supports de relaxation, etc.) ?

    De ce côté oui, mais comme j’indiquais plus haut, je trouve ça souvent davantage contraignant et tue-l’amour qu’autre chose.

    #15272
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Les questions à caractère personnel ne sont pas indispensables mais elles sont utiles pour pour personnaliser les conseils que vous pourrez recevoir de notre communauté et pour vous aider éventuellement à mieux identifier vous-mêmes les freins qui ralentissent ou bloquent votrte progression.
    -1) Vous êtes donc à l’aise avec cette voie d’accès au plaisir. C’est évidemment un bon point. Il vous reste à gérer les préparatifs. Si tous sont utiles, ils n’en sont pas pour autant nécessaires pour chaque session. Tout dépend de la nature de votre transit intestinal. S’il est régulier et sans problème vous pouvez commencer par la phase lubrification. L’expérience vous dira comment se passent vos sessions et vous ajusterez vos habitudes en fonction de voos besoins.

    -2 & 3) Tout va bien.

    -4) C’est un point où l’aspect relaxation / méditation prend de l’importance dans la mesure où cette pratique permet de vider son esprit pour laisser tout l’espace de pensée à la perception des sensationsinternes générées par le masseur.

    plus je lis de choses sur le plaisir prostatique, plus j’en viens à croire qu’anéros ou pas anéros, le plaisir est surtout émotionnel et psychique. J’en viens à douter même de l’intérêt de l’objet à la longue

    Vous avez entièrement raison. Sur le forum du fabricant certains intervenants présentent le masseur comme un support d’entrainement qui n’est plus nécessaire dès que l’on maîtrise l’accès à l’orgasme prostatique (« Aneros-less orgasms »).

    -5) Sentez-vous le masseur bouger quand vous contractez votre anus ? Avez vous pris l’habitude de faire des exercices de Kegel?

    -6) Ces préparatifs ne sont pas des préliminaires à proprement parler, mais plutôt une forme d’hygiène de vie et d’habitudes à intégrer dans votre vie courante. C’est à vous de voir s’ils sont nécessaires, utiles ou inutiles.

    Merci d’avoir répondu à ces questions et à très bientôt pour la suite de votre expérience; Bon cheminement @obobob3.

    #15273
    Avatarhector
    Participant

    Je vais revenir rapidement sur la préparation, mais pour ma part, je fais rarement de lavements, je ne fais rien pour essayer de contrôler mon transit non plus. Juste j’essaie d’aller aux toilettes avant mes sessions, mais pas tjs. De même je ne fais pas tjs de double lubrification, souvent une simple avec une base silicone fait l’affaire pour moi. Il y a aussi un autre membre qui ne fait pas de double lubrification car il ne supporte pas l’injection de lubrifiant.
    Bref, pour ce qui est de la préparation, chacun doit trouver ce qui lui convient.

    #15286
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    @hector exprime parfaitement ce qui est finalement important. Ce qui vous convient et s’inscrit naturellement dans votre rythme de vie, ce qui vous met le mieux en confiance pour votre session, c’est ce qu’il vous faut adopter. Votre cheminement @Caracole est personnel. Ce forum a vocation à vous apporter des éléments de réponse aux questions que vous nous posez. Vous choisissez ceux qui vous conviennent et vous aident à progresser vers le Super O’.

6 sujets de 1 à 6 (sur un total de 6)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.