• Ce sujet contient 3 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par Avatarmarc2663, le il y a 4 mois.
4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Auteur
    Articles
  • #36665
    Avatarmarc2663
    Participant

    Bonjour,
    Voilà des années que le plaisir prostatique titillait mes idées, et voici quelques mois que j’ai franchit le pas.
    Ma toute première expérience avec un « objet », à été l’introduction d’un petit vibromasseur.
    J’ai utilisé une huile fine de type « massage » que j’ai injectée dans mon rectum. j’ai introduit le vibromasseur et, après m’être placé en chien de fusil, j’ai testé les diverses vibrations jusqu’à ce qu’une merveilleuse onde de plaisir emplisse mon ventre, mon corps….. de merveilleuses sensations jamais ressenties, ou plutôt, des sensations ressenties lors de situations assez « spéciales », lors de relations sexuelles durant lesquelles le partage énergétique se fait. Une extase merveilleuse, comme un sentiment de flotter, la sensation de ne plus faire qu’un avec le tout, le genre de sensation qu’on a envie de partager avec sa compagne.
    Malheureusement, j’ai bougé un peu histoire de « mieux » la ressentir, pour avoir un peu plus de confort et j’ai coupé le lien, coupé la sensation.
    J’ai quand même ressenti cette merveilleuse vibration durant au moins 4h après l’avoir découverte.
    De plus, j’ai ressenti et vécu une grosse montée d’énergie yin, à moins que ce soit une montée de kundalini, toujours est-il que c’était une toute autre sensation toute aussi merveilleuse à vivre.
    D’ailleurs, depuis lors, je ressens beaucoup plus mes énergies yin.
    En passant, je vis en célibataire, même si j’ai une « copine » que je ne vois que le we.

    Ensuite, j’ai tenté de vivre cette expérience à plusieurs reprises mais rien n’y fit.
    Ayant parlé du sujet à ma copine, celle-ci prend certaines initiatives lors de nos rapports, comme me caresser l’anus. Quand elle a compris que ça me plait et que ça me fait du bien, elle s’enhardit doucement à pousser son majeur un peu plus avant, et quand je lui dis de ne pas avoir peur, elle part à la recherche de ma prostate.
    Délicieuses sensations, surtout qu’en plus elle commence à me caresser et finit par me masturber. Elle fait durer le plus longtemps possible et quand arrive le moment cruciale de l’éjaculation: c’est une véritable explosion de plaisir. Mais, rien à voir avec les sensations vécues durant l’introduction du vibromasseur.

    JE me suis donc décidé à testé l’anéros helix trident tellement vanté ici ainsi que sur bien d’autres sites.
    J’ai profité d’une promo sur Amazon pour avoir une bonne réduction, autant se faire plaisir lors de l’achat également: 34.50€ livraison comprise … c’est cool.
    Arrivée comme prévue deux jours plus tard, j’attends quand même le lendemain d’être seul et à l’aise pour le tester.
    Je pris l’avance et j’ai acheté du lubrifiant à l’eau et au silicone. J’ai fait une légère erreur, j’ai confondu et j’ai pris une grande quantité de lubrifiant au silicone pensant que c’était le mieux pour lubrifier le colon.
    Bon…. rien de grave, c’est quand même celui que j’ai utilisé lors de mes 3 tentatives. Peut-être plus tard pour acheter une quantité plus importante de lubrifiant à l’eau.

    Je me suis donc injecté 3ml de lubrifiant avec une petite seringue, la sensation est déjà bien agréable…. super.
    Je sors l’anéros de sa boite, je le lubrifie, et je l’introduit. Je ressens une douce et agréable sensation, je sens que l’anéros est positionné contre ma prostate, je sens un peu de sperme remonter dans ma verge…. une belle perspective s’annonce. Mais ensuite… plus rien, rien de rien.
    Pourtant, je suis bien « excité », avec une énorme envie d’expérimenter mon joujou, je suis entièrement relaxé, lubrifié, j’ai pris une position « chien de fusil » qui m’avait permis les premières sensations avec le vibromasseur….. et rien.
    J’ai pourtant pris le temps de le laisser se mettre en place, je me suis relaxé, et j’ai commencé les contractions anales, puis j’ai testé les poussées, j’ai ensuite alterné contractions et poussées…. rien de rien, c’est comme si le stimulateur ne touchait rien.
    Au bout de 15,20 ou peut-être 30 minutes de tentatives, je ressens principalement une gène au niveau de l’anus, comme si celui-ci enserrait trop fort l’anéros, c’est une sensation assez désagréable un peu comme si ce n’était pas assez lubrifié, pourtant, je n’ai pas lésiné avec le lubrifiant.
    Pour vérifier, je tente des touchés avec mon majeur et je sens bien ma prostate, au point de sentir et voir des remontés de spermes et je ressens bien un certain plaisir, ou tout au moins des sensations annonciatrices d’un autre plaisir possible. Un peu dégoûté, je remets tout l’attirail en place et je vais me coucher.
    Je me décide à tenter une nouvelle fois l’aventure quelques jours plus tard.
    Je profite une nouvelle fois de mon vendredi à la maison pour mettre toute les conditions favorables de mon coté: je suis seul, personne ne viendra me déranger, j’ai chauffé la chambre et la salle de bain histoire d’avoir le confort maximum, j’ai pris une bonne douche, je me parfume même…. j’adore l’odeur de mon parfum. J’injecte le lubrifiant, je me place en chien de fusil et me dit « ça y est, cool… il n’y a plus qu’à…..
    J’introduit l’anéros, il se place tout seul, je me sens bien, je me relaxe encore un peu et quand je me sens prêt, je commence les contractions: rien de particulier ne se passe. Je commence des poussées: rien. J’alterne poussées et contractions: rien de plus. Je tente le tout pour le tout et je finis par « jouer » avec les tiges pour « forcer » un mouvement et tenter un mouvement plus « intense »: je ne sens rien, si ce n’est l’anéros qui bouge au niveau de l’anus. Cette fois ci également, après un certain temps, je ressens une sensation désagréable au niveau de l’anus, la même que lors de la première tentative.
    Je tente à nouveau l’expérience avec mon majeur et idem cette fois également, la sensation est bien présente.
    Par contre, je remarque que je dois aller assez loin pour ressentir ma prostate avec mon doigt.
    J’ai donc comparé la longueur de mon majeur avec la longueur de l’anéros et je finis par me demander si l’anéros est suffisamment long pour venir toucher ma prostate.

    Voilà, aujourd’hui je suis assez « dégoûté », déçu, j’en ai même perdu l’envie d’aller plus loin.
    J’avais pensé acheter un stimulateur vibrant et je finis par douter de la faire, je pense même que je ne le ferai pas.
    J’avais pourtant bien lu le traité, j’ai pris toutes les précautions préconisées mais je n’ai vraiment rien ressenti.
    je ressens surtout une très très grosse déception, pas que je ne m’attendais à quelque chose de mirobolant lors ses premières expérience avec l’helix mais au moins certaines sensations agréables… tout au moins ressentir que la prostate était stimulée ou toute au moins touchée.

    Voilà mon expérience du sujet.
    Merci de m’avoir lu.

    #36683
    Avatararos
    Participant

    Bonjour Marc2663,

    Le cheminement peut être court pour les plus chanceux ou long, en fonction de chacun.
    Cela fait 2 ans que j’ai commencé et je suis toujours au point mort, mais je continue en diversifiant les masseurs et les lubrifiants.(tu as l’air d’avoir déjà eu de sacrées sensations, moi encore jamais)

    Il ne faut pas désespérer. Moi même j’ai pensé à arrêter tout, mais nous n’avons qu’une vie et il peut être intéressant de découvrir de nouvelles sources de plaisir, surtout quand nous lisons certains témoignages.

    Il faut persévérer, nous y arriverons bien un jour.

    #36689
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour et bienvenue sur notre forum @marc263.

    J’ai l’impression en lisant la description de votre « toute première expérience » que vous décrivez un bel orgasme prostatique. Ce fut apparemment la chance du débutant puisque vous n’avez pas réussi à renouveler cette expérience. Il vous en reste néanmoins un petit quelque chose :

    De plus, j’ai ressenti et vécu une grosse montée d’énergie yin, à moins que ce soit une montée de kundalini, toujours est-il que c’était une toute autre sensation toute aussi merveilleuse à vivre. D’ailleurs, depuis lors, je ressens beaucoup plus mes énergies yin.

    Et aussi lors de vos ébats avec votre copine :

    Délicieuses sensations, surtout qu’en plus elle commence à me caresser et finit par me masturber. Elle fait durer le plus longtemps possible et quand arrive le moment cruciale de l’éjaculation: c’est une véritable explosion de plaisir. Mais, rien à voir avec les sensations vécues durant l’introduction du vibromasseur.

    Vous êtes donc sensible à cette forme de stimulation et votre prostate n’est pas complètement endormie même si pour l’instant elle ne réagit pas autant que ce que vous attendez.

    Vous dites :

    Au bout de 15,20 ou peut-être 30 minutes de tentatives, je ressens principalement une gène au niveau de l’anus, comme si celui-ci enserrait trop fort l’anéros, c’est une sensation assez désagréable un peu comme si ce n’était pas assez lubrifié, pourtant, je n’ai pas lésiné avec le lubrifiant.

    Il est possible qu’à cette occasion votre anus ait fait une forme de crampe comme tout muscle soumis à un effort qui le vide de ses réserves énergétiques. Pratiquez-vous régulièrement des exercices de renforcement du plancher pelvien, appelés souvent exercices de Kegel ? Si ce n’est pas le cas n’hésitez pas à vous lancer vous en tirerez le plus grand profit pour votre santé bien sûr, mais surtout en ce qui nous concerne pour l’intensité de vos orgasmes, pour le contrôle de vos orgasmes et PARTICULIEREMENT pour votre cheminement vers le super O’.

    Je pense que dans un premier temps il faut vous montrer patient comme le conseille @aros, indulgent envers vous-même et compléter votre apprentissage avec des pratiques qui ne sont pas initialement associées à l’éveil de votre prostate mais qui dans le temps peuvent considérablement vous aider dans votre (re)découverte de l’orgasme prostatique :
    • Exercices de kegel,
    • Méditation,
    • Hypnose, auto-hypnose,
    • Pilates, yoga et toute discipline associée à la circulation des énergies dans le corps.

    Bon cheminement @marc2663.

    #36691
    Avatarmarc2663
    Participant

    Merci @aros,
    Je pense faire une pause et laisser venir les choses. Peut-être est-ce tout simplement que ce n’est pas le moment.
    Je suis également dans une période de transition dans mon évolution personnelle.

    Merci @andraneros,
    effectivement, la chance du débutant…. ça m’arrive très souvent à tout sujet, ce qui peut me motiver à avancer.
    Là, juste envie de faire un pause à ce sujet.
    Je pratique déjà les exercices PC depuis quelques temps maintenant.
    Quand à la méditation et l’auto-hypnose, je les pratique de temps en temps.

    Merci à vous deux.

4 sujets de 1 à 4 (sur un total de 4)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.