• Ce sujet contient 10 réponses, 6 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par yastraleyastrale, le il y a 6 années.
11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Articles
  • #10653
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Je constate que, de plus en plus fréquemment, le matin au réveil, je ressens des vagues de plaisir identiques à celles que déclenche l’Aneros alors que mes jouets sont resté bien au chaud dans leurs boîtes.

    Ça a commencé de façon tout à fait anodine par une ou deux petites vagues, un peu comme lorsque l’on s’étire au réveil. Cette sensation légère a vite évolué. Les vaguelettes initiales sont devenues plus intenses, plus nombreuses et commencent à durer en suivant apparemment la même progression que lors de mes sessions. Ce léger plaisir est maintenant une vraie jouissance même si je reste hors de toute poussée orgasmique.

    Je n’en suis pas surpris dans la mesure où, sous une forme ou sous une autre, cette expérience est souvent mentionnée sur le forum du fabricant. J’en suis bien évidemment ravi.

    Je me demande si parmi les amis présents sur ce forum qui connaissent le plaisir de l’orgasme de la prostate certains vivent ou on vécu la même expérience et jusqu’où ce plaisir sans Aneros a pu les conduire.

    #10658
    helix47helix47
    Participant

    il m est arrivé plusieurs fois ces derniers temps de me réveiller avec une forte érection , et l’envie de contracter comme lors des sessions avec l’anéros . le plaisir ressenti est alors deviens très agréable mais sans aller a des mini orgasmes .j appellerai cela « le réveil des sens  » .

    #10661
    logansanlogansan
    Participant

    J’en suis, comme je l’ai déjà dis dans d’autres sujets.
    Mon rythme de vie ne me permet pas de faire des sessions forcement régulières, donc j’ai pris l’habitude de contracter mes muscles PC. Assez vite, j’ai commencer à ressentir du plaisir, comme avec un aneros inséré, mais dans le style vagues légères, avant même de ressentir mes premiers orgasmes prostatiques.
    En ce moment, je suis en arrêt forcé d’Aneros, suite à ma fissure anale, mais je continue à contracter mes muscles PC et à ressentir du plaisir prostatique sans insertion. Je peux arriver à de petits orgasmes mais qui sont plus fatigant car j’ai besoin d’être tout entier à l’exercice.
    Il m’est plus facile en réveil de nuit ou au petit matin, voire des fois je me demande si ce n’est pas une sensation agréable au niveau de la prostate qui me réveille.
    Juste des contractions des muscles PC me donnent un plaisir agréable. sans érection. Si je joins le mental, (avant images érotiques, maintenant concentrations sur mentale sur la zone et le plaisir ressenti) me fait grimper à des mini-o avec caresses testicules et périnée (1-2, 3 maxi) finition à la main pour un super T.
    Les préliminaires avec ma femme deviennent aussi plus … intéressant pour moi.

    #10696
    yastraleyastrale
    Participant

    Bonsoir à tous
    Voila je vous fais par d’une de mes expériences de la nuit dernière.En premier j’expérimente depuis un an et demi le hélix et le programs junior. C’est super il faut bien suivre les conseils le traité et n’hésiter pas à le relire à plusieurs reprise.
    En fait l’autre nuit je n’arrivais pas à m’endormir, mais j’étais hyper détendu.Pour m’occuper au lieu de compter les moutons je me suis mis a effectuer des exercices de kergel mais à un rythme très lent et ample .Au bout d’une quinzaine de minutes j’ai ressenti des contractions involontaires de l’ensemble de mon corps et un état pré orgasmique par vague, c’était trop bon , j’ai continué pendant au moins plus d’une heure, mais sans jamais arrivé au sommet du super O que je n’ai pas encore atteint avec mes aneros. En revanche l’état dans lequel j’étais, était de plus en plus ( jouissif).au bout d’une heure et demie, j’ai effectué une pause pendant environ un quart d’heure, sans contraction du périnée juste détendu essayant de dormir.Et là j’ai senti dans tout le corps comme une radiation me monter de plaisir intense avoir envie de hurler de plaisir cela ma duré environ deux trois minutes.Après j’avais l’esprit totalement conquis par le plaisir comme un état ou le cerveau est totalement déconnecté et enfoui dans une jouissance profonde. Je me suis endormi. Et le lendemain, j’avais quelque vague sournoise de plaisir qui me montait dans la journée lorsque j’étais aussi à mon bureau.Voila je partage cette expérience, car c’était trop intense.Et ma vision du plaisir de l’homme a totalement changé, je pense, que cela fait trop d’année que j’ai donc manqué beaucoup de chose. Je souhaite aujourd’hui partager ce type de plaisir avec mon épouse et qu’elle aussi atteigne ce genre d’orgasme pour être sur « la même longueur d’onde »
    Merci de donner vos avis si vous avez partagé ce même plaisir 🙂

    #10697
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Bonsoir @yastrale,
    Félicitations pour les résultats que vous a apportés votre apprentissage assidu et grand merci de partager votre expérience avec notre communauté.

    Tous les témoignages sont importants car ils enrichissent le stock d’expériences qui vont aider les nouveaux venus et ceux qui progressent lentement à atteindre le Super O’. Notre forum est très jeune mais nous avons plusieurs témoignages de vagues de plaisir intenses ressenties sans insertion d’un Aneros qui confirment celles que l’on peut lire sur d’autres forums. Vous connaissez les deux facettes de ce plaisir sans masseur. L’une est le déclenchement volontaire par un travail de contraction associé à une bonne relaxation et à la concentration sur ses sensations internes. L’autre est le cadeau représenté par les échos de plaisir qui se répètent bien après une session régulière.

    Comme d’autres intervenants vous souhaitez partager votre expérience avec votre épouse. Les témoignages et questions à ce sujet répartis sur ce forum montrent que ce n’est pas toujours facile. Beaucoup dépend de la qualité de la relation sensuelle qui existe entre vous et votre épouse. Si votre vie sexuelle vous a déjà conduit à suivre des chemins de plaisir à l’écart de la route (je pourrais dire routine) « normale », il vous sera plus facile d’aborder le sujet. Si ce n’est pas le cas il faudra beaucoup de délicatesse pour expliquer la découverte de votre nouvelle sensualité, pour expliquer que votre recherche de cette jouissance profonde vous rapproche d’elle et vous rend encore plus amoureux que vous ne l’étiez.

    Chaque couple est différent et les recettes de la communion sont aussi différentes. Plus vous sentez d’écart entre votre désir de partage et votre relation, plus vous devez prendre du temps, rassurer votre partenaire qui peut légitimement s’inquiéter des changements qu’il ou elle constate, respecter les réticences qu’il ou elle manifeste.

    Dans la même phrase vous posez une autre question en souhaitant que votre épouse soit sur « la même longueur d’onde ». La réponse est difficile dans la mesure où vous ne nous dites pas quelle est sa relation au plaisir, à la recherche délibérée du plaisir, à l’utilisation de divers objets ou moyens pour atteindre le plaisir. En effet pour accéder au même niveau de jouissance orgasmique que vous il est possible qu’elle ait à faire ,elle aussi, un apprentissage ce qui suppose qu’elle manifeste un grand désir de plaisir.

    Je vous rejoins sur les conséquences que notre découverte d’une jouissance bouleversante ont sur notre manière d »appréhender les relations humaines.

    #10698
    HyménéeHyménée
    Participant

    Bonsoir, pour ma part, c’est cette phrase qui m’a ému :

    « Et le lendemain, j’avais quelques vagues sournoises de plaisir qui me montaient dans la journée lorsque j’étais aussi à mon bureau. »

    😀

    « Sournois », c’est tout à fait ça. Le mot est bien choisi 😉

    #10705
    yastraleyastrale
    Participant

    Je suis frustré que l accès aux plaisirs humain de ce type que l on aborde sur ce forum et non pas biensur les trucs complètement tordu ne soient pas plus abordé dans la vie courrante et sans tabou, pour ma par je l’ai découvert sur internet tout du moins l’explication de ce type de plaisir qui est lié á la prostate.Les idée reçue ont la vie dure (l’insertion d’un aneros dans l’anus pour un homme) c est être PD :-(. En fait voilà mon sentiment. Mais je vous rassure cette expérience vous change la vie. Les rapports sexuel avec mon épouse sont plus intense et plus profonds. Maintenant il reste à la convaincre, et çà c est pas gagné 😉

    #10706
    TortuegénitaleTortuegénitale
    Participant

    Vivez vous naturellement, 

    C’est pas la peine de se prendre la tête avec l’homosexualité, la bisexualité, ou l’hétérosexualité.. C’est pas de la sexualité ça, c’est de la classification.. qui devient une façon de vous rendre objet de jugement pour les autres ou pour vous même (han il est pas bleu, il est rouge.. han il est pas rouge, il est bleu, haha regarde, un violet!). C’est bien joli tout ça mais ça sert pas à grand chose..

    Enfin, moi, personnellement, je suis fatigué par ces débats là..

    #10707
    logansanlogansan
    Participant

    Tortuegénitale,
    Je vous rejoins sur cette réflexion, mais cette classification fait partie de notre culture et de notre éducation, c’est pour cela qu’il m’arrive de parler de déconstruction-reconstruction. Mais c’est un travail personnel sur soi.

    Yastrale,
    je me reconnais dans vos propos. Pour ma part, j’ai découvert ma prostate après beaucoup d’hésitations, de lecture de livre de massages coquins pour les 2 sexes (je cherchais le point G féminin pour ma douce…), puis recherches sur le net… En plus, souffrant d’hémorroïdes (enfin je le croyais, fissure en fait), je cherchais des conseils et traitement : muscler le périnée et sphincter peut aider…
    Curieux de nature, mais pas encore prêt à passer le cap, il m’a fallut une frayeur sur la route (1 voiture à la casse) pour me dire : au diable ! (expression intéressante non ? :))
    Et je ne le regrette pas.

    Sinon, toujours en phase au petit matin avec ma prostate, avec des sensations qui s’affinent.

    #10708
    TortuegénitaleTortuegénitale
    Participant

    Intéressante tout à fait. J’ai fait un rêve dans lequel j’ai dansé avec le diable.. Je me suis réveillé en me disant qu’il était bon, finalement, ce diable. Peut-être est-il rouge d’avoir un grand cœur 🙂

    En tout cas j’ai cogité là dessus toute une matinée, et j’avais l’impression de me réconcilier avec le mal, ou le mâle, qui est en moi. C’était étrange.. J’ai apprécié.

    #10714
    yastraleyastrale
    Participant

    Je ne faisais qu’un constat tout simplement que l’ensemble des parties du corps humain du plaisir ou des zones érogènes que se soit pour les femmes (éjaculation ou point G)ou les hommes ( la prostate et l’aneros)restent très tabou dans notre société. Tout simplement çà l’est peux être moins avec les jeunes générations avec l’explosion de l’internet et des culture mais pour des personnes comme moi 54 ans c’est pas vieux et je n’ai pas été élevé dans une culture cul bénits et assé ouvert cela reste pour ma génération tabou .

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.