Mots-clés : , ,

Ce sujet a 54 réponses, 9 participants et a été mis à jour par Avatar MonsieurChapeau, il y a 5 ans et 10 mois.

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 55)
  • Auteur
    Messages
  • #8707
    Avatar
    nadine1992
    Participant

    L’amener à la.même réalisation ? C’est à dire le sodomiser aussi ?

    #8708
    Avatar
    MonsieurChapeau
    Participant

    Ca peut être intéressant aussi, mais je pensais plutôt à lui faire réaliser qu’il vous domine quand il vous sodomise. Et peut-être même qu’il aime ça ! 🙂

    #8709
    Avatar
    nadine1992
    Participant

    Ha ok parce que le sodmiser, la ca serai pas possible ne pour moi ni pour lui….je lui en ai parler la fois où j’ai lu l article de M.Nxpl sur le massage prostatique… Et la ca a été le drame pour lui.. 😛
    ho vous savez je pense pas qu’il accepterai…et je ne sais pas comment aborder le sujet déjà… Il a déjà peur que je prenne le vibromasseur que M.Nxpl ma conseiller…enfin il a peur que je n’ai plus besoin de lui…

    #8718
    Avatar
    bordolin
    Participant

    Nadine, oui j’ai eu une relation torride avec une femme qui ne connaissait d’orgasme qu’anal et clitoridien mais jamais en même temps. C’était un grand bonheur pour tous les deux. Ma queue se souvient encore quand elle m’a guidé vers son petit trou qu’elle avait déjà bien lubrifié. Tout en douceur avant de la pénétrer à fond et de l’amener à l’orgasme, le mien venant plus tard. Pour elle un orgasme intense, fulgurant, arrivant sans prévenir, sans la montée crescendo avec les effets plateau habituels. Mon plaisir dans la sodomie vient surtout de la sensation beaucoup plus précise, forte, du sphincter qui serre impeccablement ma queue. Un autre plaisir est purement esthétique, voire géométrique de mon cylindre allant et venant dans un cercle parfait. Dernier plaisir -mais seulement avec des partenaires réguliers, donc sans capote- celui de l’éjaculation dans le cul et de voir mon sperme s’écouler ensuite. Que l’on me demande de lécher ensuite, ou pas. (voir forum bisexualité). Pas de domination pour ma part, un plaisir partagé dans une indispensable confiance absolue. Je te recommande la lecture de « ma reddition » de Toni Bentley (editions la musardine), lumineuse confession d’une femme initiée à la sodomie.

    #8726
    Songe
    Songe
    Participant

    Je vais encore faire l’empêcheuse de tourner en rond.

    Sur un forum de médecin, j’ai lu que contrairement à l’homme, la femme ne pouvait morphologiquement pas avoir d’orgasme anale pour la simple raison que nous n’avons pas de prostate. On peut dans certains cas arriver à vivre des orgasmes dans la mesure où les muscles ou nerfs du vagin sont stimulé dans leur face opposé à celles que nous avons l’habitude de solliciter (et c’est pourquoi aussi, la sodomie nous offre un plaisir à la fois proche et différent).
    Au lieu de parler des femmes qui vivent de puissants orgasmes anaux géniaux et tout, ce serait bien qu’elles viennent nous en parler.

    Il serait bien aussi de dire à une débutante qu’elles sont a priori très très rares et que vous avez principalement connu des femmes qui n’en avaient pas. Et que la meilleur façon d’éprouver du plaisir est effectivement cérébrale et ensuite en se caressant en plus de la sodomie. Et que l’ensemble produit effectivement une ivresse différente. Une sensation d’abandon totale, de capitulation à son partenaire.
    .

    #8727
    Avatar
    MonsieurChapeau
    Participant

    De toute façon, à proprement parler, il n’y a pas plus d’orgasme anal que d’orgasme vaginal. Tous les orgasmes sont clitoridiens. C’est donc de la forme de la stimulation que l’on parle, et pas de l’organe effectivement stimulé (puisque c’est toujours le même).

    Cela dit, vous avez raison : j’ai répondu strictement à la question Nadine : est-ce qu’une femme peut avoir des orgasmes lors d’une sodomie. La réponse est « oui ». (Ou alors, ceux que j’ai vu étaient simulés, mais je ne pense pas.) Par contre, si la question est : Ces femmes sont-elles nombreuses ? ou : Les orgasmes de ce type sont-ils fréquents ? Cette fois, les réponses sont « non ».

    Avec la majorité de mes partenaires féminines, je n’ai pas pratiqué la sodomie, soit parce qu’elles n’aimaient pas ça, soit parce qu’on n’en a pas eu l’occasion. Et lors de la grande majorité de mes rapports anaux avec des femmes, elles n’ont pas eu d’orgasme.

    Je suis aussi d’accord qu’il est dommage que l’on ait pas de témoignages de femmes, notons que le forum est encore tout récent et que nous sommes peu nombreux à le lire et encore moins à y écrire.

    #8728
    Avatar
    nadine1992
    Participant

    Songe: alors tu sais j’ai regardé aussi sur des forums, des émissions et tout, et il existerait bien une prostate pour les femmes, mais certaines ne la connaisse pas ou ne s’en rendent compte… Selon des études faites, c’est meme pour ça qu’il a des femmes qui « ejaculent », chaque femmes après un orgasme produit du liquide en grande ou en toute petite quantitée…
    Et je demandais juste si certains possible pour les femmes (enfin certaines femmes ). Enfaite j’ai même pas parler d orgasme si je ne me trompe pas…je sais plus.. 🙂
    Oui c’est dommage comme dit Olivier, j’aimerai bien quil y ai plus de gens… Mais bon ça viendra avec le temps…

    #8729
    Avatar
    nadine1992
    Participant

    Mais en tout cas merci à vous tous de répondre à ma question 😀

    #8743
    Avatar
    Adam M.
    Admin bbPress

    @Nadine, je me permets de re-rentrer dans la discussion pour apporter des précisions (la discussion est très intéressante). Malheureusement, non, les femmes n’ont pas de prostate. C’est un grosse différence entre les hommes (qui doivent éjaculer pour procréer) et les femmes.

    Certes, les femmes peuvent éjaculer mais cela n’a rien à voir avec une quelconque prostate (ce sont les glandes de skene). Certains articles de vulgarisation les appellent la prostate féminine car c’est de ces glandes que l’éjaculation féminine provient, d’où peut être vos lecture et interprétation. Mais cela reste juste un parallèle et en aucun cas une réalité physique.

    Pour info : http://fr.wikipedia.org/wiki/Glande_de_Skene

    Sur le reste, je crois que le tour de la question (en tout cas par les hommes) a été fait. Merci à tous d’animer le forum, c’est le début, avec le temps il y aura plus de monde (enfin j’espère 😉 ).

    #8746
    Avatar
    nadine1992
    Participant

    Hey bonsoir,
    Alors moi aussi j’ai une vidéos très intéressante sur ce sujet…
    https://www.youtube.com/watch?v=h22lE3fDDD0&feature=youtube_gdata_player
    je crois qu’ils en parlaient vers la fin de la vidéo…
    Après je me sais pas… 😛
    Je trouve que en quelque jours ça s’améliore, les gens commence enfin à oser écrire… Et je pense que votre blog mérite d’être connus… Car vous prenez beaucoup de temps à écrire, en ayant une écriture très claire et très bien écrit…vos articles sont extra….et le forum j’adore….
    Très heureuse d’être tombée sur votre site par hasard…

    #8783
    Avatar
    Anonyme

    Alors un avis de femme..
    Pour moi c’est tout un cheminement la sodomie.
    Mon plaisir est avant tout cérébral, après il faut comme le dit Monsieurchapeau un partenaire de confiance, et aborder le sujet, si on peut ainsi le nommer, en douceur.
    La préparation est essentielle et parler avec son partenaire aussi.
    Savoir si on souhaite le faire avec spontanéité, dans cas là ne pas être choqué des « conséquences » et restez dans le naturel, ne pas mettre sa partenaire mal à l’aise, c’est un cadeau qu’elle fait.
    Sinon on prépare, le terrain si j’ose dire, une heure avant… et d’ailleurs merci à NXPL pour les informations sur le sujet, j’ai tout appris par vous.
    J’aime dans cet acte l’abandon de mon corps que j’offre à mon partenaire.
    Il y a peut-être le côté soumise, cependant mon plaisir vient de celui que lui ressent.
    Après, je ne l’offre pas trop souvent, sinon il perd de sa saveur.

    #8800
    Avatar
    nadine1992
    Participant

    Ha enfin une femme qui ose donner sont témoignage… Merci… 😀
    Je la pratique maintenant depuis presque 4 ans avec mon homme et je voulais savoir comment cela se passait pour les autres…

    #8812
    MmeFlo
    MmeFlo
    Modérateur

    Et bien mesdames, je suis bien intéressée, et évidemment dans le couple, je ne suis pas la seule. Pour l’instant, mes expériences ne sont pas probantes. Je pense que nous ne nous y prenons pas forcément bien.
    J’ai jeté un oeil sur le site NXPL avec notamment les jouets pour préparer mais est-ce vraiment obligatoire ? J’ai vraiment l’impression que oui …

    #8814
    Avatar
    nadine1992
    Participant

    Alors Ecoute avec mon homme on n utilise pas de jouets… Tout se passe en douceur… Juste besoin de lubrifiant… Et de détente, par exemple avec un massage du dos qui fini souvent par déraper… Qu’est ce que tu entend par mal pris ?

    #8822
    Songe
    Songe
    Participant

    Je trouve que la préparation fait partie du plaisirs. Il y a une sorte de mis en tension de ce qui va se passer. C’est ce qui rend la sodomie si particulière, je trouve. On ne fait pas don de notre corps « gratuitement ».

    Pour la préparation, pour moi, ça inclut: être propre et prête à l’accueillir, donc d’être un minimum dilatée pour ne pas avoir mal au début. Pour la dilatation, un plug permet aussi de conditionner sa tête à être pénétrée par là. Moi, peu à peu, ça me donne envie. Mais on peut avoir des jeux plus complices. En fait, la sodomie, pour qu’elle soit excitante pour moi, doit permettre au couple de gagner en complicité. L’homme sait que je me prépare pour l’accueillir et peut m’aider avec des jouets.

    Plus on se fait chouchouter, plus on lui montre qu’on fait des efforts, plus ça augmente le prix de ce qu’on donne. Et plus l’homme est en dette à mon égard…
    Donc la lubrification, c’est un minimum pour moi.

    Petite remarque: combien d’hommes connaissent la taille de leur pénis? Presque tous. Combien connaissent le diamètre? Quasiment aucun! Or, ici, c’est bien ça le plus important. Et là, à cause de ça, avec mon partenaire, je peux difficilement lui confier mon petit trou sans être préparée. Et il le sait, donc il se montre plein d’attention pour moi.

    #8828
    MmeFlo
    MmeFlo
    Modérateur

    Dans tous les cas la préparation est majeure, il me manque certainement la détente totale et l’utilisation d’un plug pour aider à la dilatation.
    Pour ce qui et du lubrifiant, nous en avons trouvé un plutôt pas mal, dans le sens où il ne sèche pas, n’est pas collant. C’est un sujet à explorer.

    #8831
    Avatar
    nadine1992
    Participant

    C’est sur qu’il faut une préparation avant… Sinon tu cours à la catastrophe, si tu n’es as préparée correctement ou détendue c’est douloureux, j’en ai fais les frais au tout début et la.pendant un moment je ne voulais plus en entendre parler…

    #8836
    MmeFlo
    MmeFlo
    Modérateur

    Je suis dans la phase : je veux bien en entendre à nouveau parler, mais franchement, il me faut les bons outils pour y arriver sans avoir mal.

    #8838
    Avatar
    nadine1992
    Participant

    Tu parle de quelle phase ?

    #8839
    Songe
    Songe
    Participant

    Avoir mal, je crois qu’on y est toute passée…
    C’est pourquoi je trouve honteux que des hommes se fassent passer pour des femmes et s’amusent à raconter combien leur initiation (limite à sec) a été merveilleuse et qu « elle » a joui comme c’est pas possible… D’ailleurs, je suis certaine que la plupart des récits sur le net où une femme se fait enculer sans préparation ou jouit sont le fruit d’hommes qui s’amusent à fantasmer… sauf qu’ils sont lus par des jeunes femmes qui y vont la fleur au fusil… Ou que des garçon imagine que ça se fait comme ça… et que si ça se passe mal, c’est de la faute de la fille…

    MmeFlo, tu peux t’exercer toute seule, pallier par pallier, sans le lui dire. L’anus garde la mémoire de ses efforts. Plus tu le travailles et plus il s’ouvre facilement avec de moins en moins d’efforts et de moins en douleur. Si je portes un plug correctement calibré avant, je n’ai absolument pas mal (sauf geste un peu brutal pendant, mais même ça, c’est rare).
    Il faut juste être patiente avec son corps. Et une fois que tu as réussi à introduire quelque chose et que tu travaille un peu l’ouverture, les muscles se relâchent de plus en plus et tu arrives à passer facilement à la taille au-dessus. Puis les fois suivantes, tu commences avec celui avec lequel tu terminais et tu passes au-dessus etc. Jusqu’à ce que tu arrives à accueillir le diamètre de ton homme.
    Je suis personnellement passé de 3 à 6cm. Mais je ne cherche plus à aller plus loin. On n’a même pas de jouets qui vont au-dela…

    J’ai trouvé que les premières étapes sont plus difficiles que les suivantes.

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 55)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.