11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Articles
  • #24523
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour,

    J’ai pu lire au travers des différentes discussions que nombre d’entre vous ont coupé la poignée de manœuvre de leur Aneros. Je souhaiterais recenser ici tous ceux qui l’ont fait, et pourquoi, avantages et inconvénients. J’avoue que cette poignée m’ennuie, mais ça m’ennuie aussi de la couper. Je vous remercie par avance pour votre participation.
    Belle journée à tous.

    #24524
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    J’ai coupé l’extrémité de la poignée comme on peut le voir sur cette photo que j’ai mise dans le sujet « Lien des membres  » collé en haut de la page « Sujets ».
    Inconvénient : la manipulation du masseur à la main est un peu plus difficile.
    Avantage : l’utilisation du masseur en position allongée sur dos est beaucoup plus facile et confortable (il n’y a plus d’appui parasite sur le drap ou la serviette).
    En conservant une partie du bras comme on peut le voir sur la photographie jointe la partie de la poignée la plus proche de la peau peut toujours jouer son rôle. Le masseur reste aussi bien guidé qu’il l’était avec la poignée complète.

    #24532
    Avatareveilletajoie
    Participant

    Ce petit bricolage me tente, d’autant plus que j’aime bien simplement porter l’aneros dans des moments de vie quotidienne, en guise de préchauffe, sans chercher quoi que ce soit, simplement comme le dit si bien Charlie dans une de ses vidéos, pour « réveiller les chairs endormies »
    Ma crainte c’est que ce soit moins bien le jour où je l’utilise avec ma compagne… je ne trouve pas cette poignée bien pratique en usage solo mais je me dis que dans une bâte position du missionnaire, elle doit très bien tomber sous la main de Madame, qu’en pensez-vous?
    Le top serait d’avoir un embout amovible qui pourrait faire poignée ou simplement butée ronde…
    Parlant des butées, une petite question: est-ce que chez vous la butée périnéale reste bien en place? Chez moi elle glisse facilement d’un côté ou de l’autre du scrotum (erk, je crois que c’est le mot le plus laid de la langue française) au fil des mouvements… je me demande si je n’ai pas loupé un truc

    #24534
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour et merci pour vos réponses.
    Andranéros:

    Inconvénient : la manipulation du masseur à la main est un peu plus difficile.

    Si j’ai bien compris, l’idéal est de ne pas manipuler le masseur à la main…. 😉

    WhatTimeIsLove: je ne pourrai pas te répondre pour l’utilisation en duo, mais je pense qu’Andranéros a répondu à ta question

    Parlant des butées, une petite question: est-ce que chez vous la butée périnéale reste bien en place?

    En conservant une partie du bras comme on peut le voir sur la photographie jointe la partie de la poignée la plus proche de la peau peut toujours jouer son rôle. Le masseur reste aussi bien guidé qu’il l’était avec la poignée complète.

    J’ai compris ça lors de ma dernière séance. La poignée vient se loger dans le sillon inter fessier et maintient le masseur bien droit, la butée périnéale également. Pour cela, il ne faut pas avoir les jambes trop écartées. Sinon, j’ai le même problème que toi, mais je me demande si c’est bien important qu’elle soit pile au milieu?
    Adranéros te confirmera (ou pas) ce point 🙂

    PS: j’ai tenté d’utiliser les balises quote que je ne sais pas utiliser, j’espère que ça a fonctionné….

    #24538
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    @whattimeislove en répondant à votre question @jieffe dit :

    Si j’ai bien compris, l’idéal est de ne pas manipuler le masseur à la main…

    En utilisation solitaire, bien sûr mais, quand Madame est très excitée pendant nos ébats, ce qui est redevenu notre quotidien, elle touche, caresse, titille, agite, enfonce ou tire sur tout ce qui est à portée de ses mains et de sa bouche ! L’absence de poignée ne l’empêche pas d’inclure le masseur dans ses manipulations. Même en solo il reste la phase d’insertion du masseur, celle de l’extraction et les remises en place après des contractions ou convulsions particulièrement intenses.

    Chez moi la butée périnéale a aussi tendance à glisser sur les côtés. Dans la mesure où à mon âge ma prostate a grossi, je pense que le masseur peut être gêné dans le rectum par le volume occupé ainsi et se trouve donc plus ou moins rejeté sur les côtés. Pour compenser j’ai utilisé un accessoire qui ne modifie pas le masseur mais le complète au niveau périnéal.

    Il s’agit d’un bouchon en liège tout à fait normal, choisi pour la régularité de sa forme et la finesse de sa structure, au milieu duquel je creuse un trou perpendiculaire à l’axe longitudinal dont les dimensions permettent d’y glisser le rond en plastique situé à l’extrémité du bras périnéal. Lors de l’insertion du masseur le bouchon vient appuyer sur le périnée et ses dimensions ont deux effets :
    – 1) elles stabilisent parfaitement le masseur entre les cuisses au milieu,
    – 2) la pression du bouchon répartie sur une surface plus grande que celle de l’extrémité du masseur est plus douce, pour les modèles en plastique dur et en même temps mieux ressentie (plus de terminaisons nerveuses activées).
    J’ai trouvé ce « truc » très efficace dans le cadre de mon apprentissage.

    Le glissement du masseur sur le côté a été un problème. Ce n’en est plus un. Bon cheminement @whattimeislove et @jieffe.

    #24543
    JieffeJieffe
    Participant

    @Andranéros,

    Même en solo il reste la phase d’insertion du masseur, celle de l’extraction et les remises en place après des contractions ou convulsions particulièrement intenses.

    Pour être bien certain d’avoir compris correctement, en solo, c’est n’est pas plus compliqué d’utilisation sans cette poignée?

    Super l’astuce du bouchon, merci de partager, je pense que je vais m’y mettre. 🙂

    #24904
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    Autre petite question technique, je n’ai pas trouvé de réponse sur le forum, ni sur le net et pourtant il me semble l’avoir lu il y a peu.
    Est ce que certain d’entre vous utilise l’Aneros avec un préservatif et pensez vous que cela puisse être bloquant?
    Dans la théorie, je dirais que non, s’il est lubrifié dans le préservatif et que le préservatif est lui aussi lubrifié. Qu’il se meuve à l’intérieur du préservatif ou avec le préservatif, je ne vois pas bien ce que ça peut changer.
    Qu’en pensez vous?
    L’idée est de faciliter le nettoyage et cela me facilite la tâche.
    Merci par avance pour vos réponses.

    #24907
    Avatareveil
    Participant

    Bonjour Jieffe,

    J’ai également rapidement coupé la poignée de manipulation en laissant 1 cm de débord et j’ai poli le bout. A refaire sur l’helix, j’y laisserai 2 cm car quand je suis assis, je sens un petit peu le bout et c’est pas très agréable. Mais à part cela, cela n’a absolument rien avoir dans sa mouvance quand on est allongé sur le dos, les jambes détendus. Même avec un oreiller en dessous le bassin. L’aneros ne touche rien et bouge tout seul.

    Pour l’utilisation d’un préservatif, au début j’en utilisais toujours un. Effectivement, c’est très pratique pour l’hygiène de l’aneros et c’est moins contraignant, plus rapide et discret. Mais franchement, il ne bouge pas de la même manière avec. Pour bouger il va bouger mais les glissements de l’aneros sont freinés et les sensations diminuées, j’ai trouvé cela nettement moins agréable. A cette époque, je ne ressentais pas les vibrations de la prostate, le préservatif peut peut être les diminuer ou les neutraliser. Du coup, quand mon stock s’est vidé et que j’ai réalisé cela avec l’aneros en tenue d’adam, je n’en ai pas recommandé :-). Mais essaye quand même !

    #24912
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Le forum officiel m’a renvoyé 142 résultats quand j’y ai fait une recherche sur « condom ». Je te propose les trois premières de la liste :
    Quick and Dirty Path to the Super-O
    02/06/10 :

    Now the great lube debate has always raged, but in my personal experience the best method is the condom method. I’ve tried many other variations, but nothing else gives me the reliability and mobility of that method.

    Traduction :
    La grande discussion sur les lubrifiants a toujours fait rage mais selon mon expérience personnelle la meilleure méthode est celle du préservatif. J’ai testé de nombreuses variantes, mais aucune autre ne m’apporte la fiabilité et la mobilité associées à cette méthode.
    Fin de traduction
    Erections
    10/12/17 :

    AS to what kind of lube I have been a confirmed condom method user for years. I but magnum condoms to ensure that there is plenty of room for movement of the tempo.

    Traduction :
    En ce qui concerne la lubrification je suis depuis des années un utilisateur fidèle de la méthode du préservatif. Maid de préservatifs grande taille pour être sûr qu’il y a largement la place pour les mouvements du Tempo.
    Fin de traduction
    Condoms anyone ?
    09/12/17 :

    As I believe a condom would diminish the friction of the dull surface, I love my Eupho Syn and Helix Syn for. That’s why I would never try a condom on them.
    And my Tempo and my Progasm Ice are too easy to clean, why I wouldn’t fuss with a condom either. Garbage avoidance rules! Save the planet!

    Traduction :
    Je pense que la présence d’un préservatif réduirait la friction de la surface mate pour laquelle j’aime mon Eupho Syn et mon Helix Syn. C’est pourquoi je n’essaierai jamais de les utiliser avec un préservatif. En outre mon Tempo et mon Prograsm Ice sont sifaciles à nettoyer, pourquoi me compliquerais-je la vie avec un préservatif. Il faut éviter les déchets. Sauvons notre planète.
    Fin de traduction

    Comme tu le vois il y a deux messages d’utilisateurs de cette méthode et un autre d’un utilisateur qui se contente comme la majorité des aneronautes d’utiliser le masseur nu, seulement vêtu de son lubrifiant !
    Selon mes lectures l’utilisation d’un préservatif ne nuit en rien à l’expérience sous réserve de conserver toute la mobilité du masseur :
    • préservatif assez grand
    • lubrifiant sur l’aneros et dans le préservatif
    • lubrifiant autour du préservatif.
    Mais cette méthode n’évite pas le nettoyage du masseur après utilisation. Je ne sais pas si un gain éventuel sur le temps de nettoyage du masseur efface la contrainte liée à la manipulation du préservatif.
    Un avantage technique a été présenté une fois, mais je ne sais plus où je l’ai lu. Dans le cas d’un masseur en silicone cette méthode du préservatif permet d’utiliser un lubrifiant à base d’eau sur le masseur à l’intérieur du préservatif et un lubrifiant à base de silicone à l’extérieur du préservatif pour combiner les avantages des deux :
    • lubrifiant compatible avec la composition du masseur, qui n’est pas absorbé par la muqueuse grâce au préservatif,
    • lubrifiant ultraglissant de longue durée à l’extérieur du préservatif sans aucun risque d’endommager le masseur.
    A toi de voir et de nous donner ton avis après expérimentation.

    @eveil je mets ici le lien vers la réponse que je faisais à un certain@jieffe le 30/03/15 sur le sujet de la modification de la poignée.

    Bon cheminement à vous deux.

    #24933
    JieffeJieffe
    Participant

    Bonjour à tous,

    Éveil

    Pour l’utilisation d’un préservatif, au début j’en utilisais toujours un. Effectivement, c’est très pratique pour l’hygiène de l’aneros et c’est moins contraignant, plus rapide et discret. Mais franchement, il ne bouge pas de la même manière avec. Pour bouger il va bouger mais les glissements de l’aneros sont freinés et les sensations diminuées, j’ai trouvé cela nettement moins agréable

    Je n’ai pas refait de séance sans préservatif, mais j’y réfléchis pas mal en essayant de me souvenir des sensations avec et sans, et je pense aussi qu’un préservatif amoindrit les sensations. Je pense également qu’il est freiné dans ses mouvements, bien que je pensais le contraire. Je m’imaginais qu’il serait plus libre dans sa gaine lubrifiée, mais aujourd’hui j’en suis moins sûr. Je ferai la prochaine session sans et je verrai bien.

    Andraneros,

    Désolé, j’aurais pu faire ces recherches moi même, mais je n’ai pas pensé au site officiel. Je n’y pense d’ailleurs jamais, à tort, je me débrouille un peu en anglais. J’ai été voir et on y trouve de tout, du pour et du contre. Je vais donc faire confiance à mon ressenti, qui sera très certainement le meilleur arbitre.

    Selon mes lectures l’utilisation d’un préservatif ne nuit en rien à l’expérience sous réserve de conserver toute la mobilité du masseur :

    Mmmhhh, tout de même, j’ai bien l’impression que la sensation après réflexion n’est pas la même, pour moi en tout cas. Je referai l’expérience et je vous donnerai mes conclusions, mais j’ai souvenir lors de ma première séance sans préservatif de sentir cette douce caresse à l’intérieur de moi que je ne ressens plus aujourd’hui. J’ai mis ça sur le compte de ma jeunesse dans l’apprentissage, mais en y réfléchissant bien, avec un préservatif, je ressens toujours l’Aneros en moi, je ressens toujours le mouvement, mais la sensation n’est pas la même, beaucoup moins douce. Alors comme je le dit, cela peut être dû au fait que je débute, mais plus j’y réfléchis, et plus je me dis qu’il n’y a pas que ça.

    Mais cette méthode n’évite pas le nettoyage du masseur après utilisation.

    Non, bien évidemment. Ce n’est pas mon but non plus!!!

    Je ne sais pas si un gain éventuel sur le temps de nettoyage du masseur efface la contrainte liée à la manipulation du préservatif.

    Il ne s’agit pas dans mon cas d’un gain de temps, mais une question pratique, quand je suis enfermé tout seul dans ma chambrette, tout çà, tout ça…. Le préservatif représente une certaine facilité de gestion après une séance. Mais je vais m’organiser différemment, ce n’est qu’un détail, mais qui m’était bien pratique tout de même. J’ai déjà trouvé une autre solution.

    Un avantage technique a été présenté une fois, mais je ne sais plus où je l’ai lu. Dans le cas d’un masseur en silicone cette méthode du préservatif permet d’utiliser un lubrifiant à base d’eau sur le masseur à l’intérieur du préservatif et un lubrifiant à base de silicone à l’extérieur du préservatif pour combiner les avantages des deux :

    J’avoue pour le moment avoir quelques réticences à utiliser un lubrifiant silicone, et j’aurais préféré comme avantage technique le contraire. Lubrifiant silicone pas en contact avec les muqueuses, mais je n’ai pas ce problème, j’ai un Helix.

    @eveil je mets ici le lien vers la réponse que je faisais à un certain@jieffe le 30/03/15 sur le sujet de la modification de la poignée.

    Je me souviens très bien de ce message Andraneros, et plus que la discussion concernant la poignée, sache que cette phrase

    Ton cheminement t’impose un rythme de vie différent comme la pratique d’un sport ou d’une discipline de développement personnel.

    ne m’a jamais quittée depuis deux ans. Elle est tellement vrai!!!

    Je me souviens très bien également de cette phrase

    J’ai rencontré le même problème avec la poignée de mon Helix

    qui était une réponse à celle ci

    Je dois avoir les fesses trop plates…

    et elle m’a fait sourire 🙂
    Pour la poignée, je pense que je vais y passer. Plus j’avance et plus ça me semble incontournable. J’hésite à le faire pour des raisons cons qui me sont personnelles, mais je suis très con parfois 🙂

    #24961
    JieffeJieffe
    Participant

    Bon ben ça y est, coupée. Il est moins joli comme ça, mais c’est beaucoup mieux. Et sans préservatif aussi. Il n’y a pas à mon sens que les mouvements, la caresse du masseur, sa texture participe pour moi aux sensations que je ressens, et c’est bien plus agréable pour moi quand il est nu.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.