Mots-clés : 

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Articles
  • #10226
    AvatarGuethenoc
    Participant

    Bonjour a tous ! 🙂

    Je suis en couple avec ma Douce depuis bientôt cinq ans et nous sommes tous les deux tres heureux, tant par la présence de l’autre qu’au niveau sexuel. Le sexe anal est naturellement entré dans notre couple depuis un bon moment a ma demande uniquement.
    Cependant, le nombre de rapports que nous avons eu depuis ma première demande se comptent sur les doigts de la main… Pour cause, elle n’apprécie pas la sodomie :elle n’en tire presque aucun plaisir si ce n’est celui de m’en procurer. Lors de nos rares rapports, je ne peux la pénétrer entièrement car cela lui fait trop mal et une fois en elle, il faut que je jouisse dans les cinq prochaines minutes sans quoi je lui ferais du mal.
    J’ai acheté des gels, des spays antidouleurs et même un plug tres tres fin (en soi même rentrer un doigt relève du challenge…) je commence un peu a désespérer 🙁 surtout qu’elle ne veut pas que l’on aborde le sujet… je me demande si je ne vais pas lui acheter un petit plug comme le rosebud, votre article m’a conquis et elle n’a pas l’air contre 🙂

    Alors je me suis dis, peut être est-ce simplement un problème de préparation, en effet comme nous ne parlons que tres peu de sexe et encore moins d’anal, je ne sais pas si les préliminaires indispensable que je lui prodigue sont les bons…

    Mesdames ( et messieurs aussi ! ) comment vous préparez vous a un rapport anal, de quoi avec vous besoin pour ressentir du plaisir, quels préliminaires permettraient un rapport plus agréable pour elle ? Dois-je lui acheter de nouveaux jouets, de nouveaux gels ? Ou peut être tout simplement l’idée..?

    #10227
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    La pénétration tant vaginale qu’anale ne peut se faire dans de bonnes conditions que s’il y a désir et confiance. La situation que vous décrivez semble montrer que s’il y a bien confiance le désir manque. Je pense qu’aucune préparation matérielle, aussi soignée soit-elle, ne peut remplacer le désir.
    Vous dites

    nous ne parlons que très peu de sexe et encore moins d’anal

    .
    Votre « Douce » ne pourra progresser que si vous parvenez à engager le dialogue avec elle sur ce sujet. Il vous faut comprendre si ce blocage est la traduction d’un rejet profond, éventuellement insurmontable, ou bien la marque d’une hésitation devant une expérience nouvelle à l’écart de son cadre culturel de référence.

    Je suis un homme mais je peux imaginer que votre « Douce » ait besoin du même apprentissage du plaisir anal que les hommes :

    -1) prise de conscience de l’existence du plancher pelvien du clitoris jusqu’à l’anus,
    -2) prise de conscience des différentes sensations qui s’y localisent,
    -3) exercices de contractions,
    -4) exercices de relaxation,
    -5) découverte des caresses ciblées sans pénétration,
    -6) reprise de ces exercices avec pénétration légère.

    Je pense que si vous parveniez à présenter cette approche progressive et douce, les appréhensions de votre « Douce » seraient d’autant moins fortes que les premiers pas / exercices se feraient sans pénétration.
    Si votre « Douce » peut accéder à ce forum elle en apprendrait sans doute beaucoup sur ses propres réactions à travers la lecture des expériences qui sont rapportées, particulièrement si nos membres féminines acceptent de présenter leur apprentissage du plaisir anal.

    En conclusion votre souci de donner encore plus de plaisir à votre « Douce » ne devrait pas se limiter à la préparation matérielle aussi importante soit-elle mais s’étendre à la préparation psychologique et physique de votre « Douce ». Cela vous demandera, au delà de l’amour que vous lui manifestez, peut-être beaucoup de patience. En échange votre vie de couple vous apportera encore plus de satisfaction que ce n’est déjà le cas.

    #10232
    AvatarGuethenoc
    Participant

    Merci pour votre réponse si rapide et complète ! 🙂

    Ce que vous dite m’interpelle, j’y ai pensé mais je n’y ai pas autant réfléchis, une approche comme celle ci devrait en effet la détendre et démystifier cette pratique car je pense que le « problème » n’est pas physique mais dans sa manière de voir un tel rapport… Le problème est que quel que soit mes arguments, ma conception ou autre, elle est fermée a toute discussion en rapport avec le sexe. Cela la « gène de parler de ça » comme elle dit 🙁

    Merci encore pour votre réponse, bien qu’assez inattendue elel m’a été d’une grande aide.

    #10236
    AvatarAdam M.
    Admin bbPress

    Bonjour Guethenoc, comme le dit très bien andraneros, il faut être très progressif pour prendre du plaisir. L’anus est la seconde zone la plus innervée (qui contient des nerfs) du corps. Cela veut dire qu’il est possible d’avoir de merveilleuses sensations tout comme beaucoup de douleur.

    Une des conditions pour ressentir du plaisir est d’être très excité mais surtout d’en avoir follement envie aussi. De plus, le plaisir anal est quelque chose qui se travaille, au début les sensations sont moyenne voir pas agréable mais en s’exerçant soit même avec ses doigts ou à deux lors du coït juste avec un doigt dans l’anus, on apprend petit à petit, à apprécier les sensations et à les transformer en plaisir.

    Je vous conseille donc, d’une part d’essayer de parler de sexe avec votre femme car c’est très important de lui expliquer vos désir et qu’elle parle des siens et de ce qui la bloque. Puis de ne pas mettre la pression et d’y aller petit à petit.

    Dernier point, la lubrification est hyper importante et de ce coté la, mieux vaux trop que pas assez. Utilisez du gel lubrifiant.

    Bon courage, amusez vous bien et tenez nous au courant.

    #10255
    L.A. GreyL.A. Grey
    Participant

    Bonsoir !

    Je ne peux m’empêcher de vouloir vous répondre, tant je me suis reconnue dans la situation que vous décrivez.

    Nous sommes également un couple très heureux et très complice sexuellement, et ce, depuis le début de notre relation.

    Assez vite, Monsieur a eu envie de sodomie, mais j’étais beaucoup plus hésitante, et de même que votre compagne, je me « forçais » pour lui faire plaisir, mais n’en tirais moi-même aucun. Parfois il arrivait même que ça soit douloureux.

    Le problème ne venait pas du tout de mon chéri, qui s’y est toujours pris au mieux pour cette pratique. Mais j’avais un très gros blocage quant à la pratique en elle-même. Pour moi c’était sale, douloureux, il était impossible d’en tirer du plaisir, etc.

    Le dialogue a parfois été difficile, mais à force, nous avons réussi à surpasser ce blocage. Une petite chose qui je pense m’a aidée un peu à avancer là-dessus, c’est l’achat d’un petit livre, « Osez la sodomie » aux éditions Tabou. C’est un tout petit livre qui décrit cette pratique au niveau historique et qui donne de nombreux conseils pour que ça se passe au mieux. C’est très intéressant, et sans que ça déclenche une envie subite, ça fait réfléchir, et ça peut ouvrir le dialogue. Vous pourriez envisager de le glisser discrètement dans ses affaires pour ensuite en reparler plus tard.

    Sinon, au niveau des pratiques, il y a des petites choses également qui m’ont aidée à m’ouvrir à la sodomie. Par exemple, j’apprécie particulièrement que mon chéri me titille l’anus avec un doigt pendant que nous faisons l’amour, mais sans le rentrer, je n’aime pas cette sensation, je trouve que c’est trop fin et ça me fait l’impression d’une pointe, pas terrible. Mais que ce soit en levrette ou en andromaque, j’aime beaucoup qu’il fasse des pressions avec son pouce.

    Encore une fois, le lubrifiant est très important. Ne négligez pas non plus la position. Suivant l’angle, les sensations sont plus ou moins agréables. Vous pouvez aussi essayer de laisser madame diriger, pour qu’elle contrôle la vitesse et la profondeur de la pénétration. Je sais que pour moi, je me relâche plus facilement quand je contrôle. Ensuite quand je suis bien, je laisse mon chéri contrôler les mouvements.

    En tout cas, ne désespérez pas. La route peut être très très longue, mais elle en vaut la peine ! Je prends maintenant beaucoup de plaisir à me faire sodomiser par mon chéri, alors que ce n’était pas gagné !

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.