Ce sujet a 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour par Andraneros Andraneros, il y a 2 mois et 3 semaines.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #30644
    Epicurien99
    Epicurien99
    Participant

    Bonjour à tous,

    Lorsque tu te prépares pour une séance avec ton Aneros, l’environnement est très important.
    Pour ma part, comme je sais que je vais laisser mon corps se faire l’amour à lui-même pendant 2 heures ou peut-être plus, j’aime préparer cela soigneusement :
    – dans ma chambre, volets fermés
    – éclairage d’ambiance (petite lampe avec possibilité de changer la couleur)
    – musique d’ambiance : je vous recommande TIM JANIS (magnifiques videos disponibles sur Youtube).
    – Parfois aussi, je regarde une video porno gay (là, je vous recommande « Sexe en rouge » – voir https://www.gayporno.fm/sex-en-rouge_414572.html – video très érotique et romantique à la fois).
    – préparer le lit : je met un grand essuie de bain pour éviter les taches, coussins pour la tête, les fesses
    – prévoir tout ce qu’il faut à proximité : lubrifiant, cockring (oui, parfois j’utilise un cockring pour augmenter l’excitation sexuelle), rafraichissement, etc…

    Et toi, comment te prépares-tu ? Est-ce important pour toi ? Quel accompagnement musical ?

    #30646

    genesis
    Participant

    Salut Epicurien,
    Pour ma part j’essaie d’avoir à minima 2 heures devant moi.
    Dans ma chambre ou dans mon salon, seul à la maison. Je lubrifie mon anus dans un premier temps avant d’introduire quelques ml de lubrifiant dans mon rectum à l’aide d’une seringue. Ensuite lubrification de l’Aneros Helix Syn et insertion.
    Je commence souvent ma séance allongé sur le dos, les fesses relevées par un oreiller la tête posée sur un deuxième.
    Jambes écartées mais allongées (je trouve que la position avec les jambes pliées, les pieds à plat sur le matelas n’est pas confortable sur du long terme), toujours les yeux fermés.
    Une bonne vingtaine de minute où je ne fais rien, juste des respirations profondes, puis fonction des séances, respiration abdominale ou contractions volontaires. Je termine pratiquement toujours mes séances sur le ventre (toujours avec un oreiller pour ne pas que mon sexe soit trop fortement appuyé sur le matelas et viennent brouiller les sensations prostatiques).
    Je mets de temps à autre de la musique que je trouve sur Youtube (tantrique ou Binauraux) en revanche je suis incapable de regarder une vidéo cela m’empêche de me concentrer sur mes sensations et je pense qu’inconsciemment je focaliserai trop sur les seules sensations de plaisir et d’orgasme que je connais (pour l’instant) à savoir le plaisir par stimulation du penis.

    Genesis

    #30654
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bonsoir @epicurien99.
    La préparation de mes sessions commence avec une adaptation de mon rythme de vie. Depuis que je me suis lancé à la recherche de l’orgasme prostatique je fais très attention à la régularité de mes selles en adoptant un régime alimentaire équilibré. J’ai ainsi éliminé le besoin de faire des lavements, sauf par exception.

    Le rituel de mes sessions solo se déroule ainsi :
    A) Préparation
    ▪ Passage aux toilettes,
    ▪ Un peu plus tard, insertion d’un suppositoire de beurre de karité préparé à l’avance et conservé au congélateur (volume environ 5 ml)
    ▪ Un peu plus tard après avoir laissé au suppositoire le temps de fondre et de s’étaler dans le rectum, insertion du masseur préalablement lubrifié au beurre de karité
    B) Ambiance
    ▪ Chambre noire si la session est nocturne, claire ou assombrie yeux fermés le jour
    ▪ Pas de porno, ni de musique d’ambiance qui me gênent maintenant
    C) Position
    ▪ Allongé sur le dos, jambes légèrement écartées et allongées, de temps en temps sur le côté en cours de session, jamais complètement sur le ventre, position très inconfortable pour moi
    D) Tenue
    ▪ Nu
    ▪ Serviette de bain sous le corps
    E) Durée
    ▪ Sessions nocturnes, en fonction des réveils de ma prostate, deux ou trois
    dans la nuit
    ▪ Sessions diurnes, je prévois au moins deux heures d’intimité tranquille, façon sieste.

    Ce rituel n’a rien de sexy, ni d’excitant. C’est un rituel simple, naturel complètement intégré à ma vie quotidienne. Mes sessions sont désormais elles aussi intégrées à ma vie quotidienne. L’important pour moi est ce que je vis pendant mes sessions et les effets que j’en ressens les jours suivants. Je n’ai plus besoin de faire monter le pression ; elle est élevée en permanence !

    Bon cheminement @epicurien99.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.