Mots-clés : , ,

Ce sujet a 18 réponses, 6 participants et a été mis à jour par Andraneros Andraneros, il y a 2 ans et 10 mois.

19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)
  • Auteur
    Messages
  • #10484
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Les aspirants à l’orgasme prostatique se posent tous, sauf ceux qui accèdent très vite au paradis, la question de leur progression et cherchent des repères concrets, réels pour effacer d’éventuelles glissements vers la frustration.
    Si ceux qui ont le sentiment d’avoir bien progressé apportent leur témoignage sur les étapes , les progrès, les franchissements de seuil, les jalons qui ont marqué leur progression, ils donneront des repères qui aideront les nouveaux venus à calibrer leurs attentes et à nourrir leur patience et leur constance.
    A la différence de la carte au trésor du traité d’Aneros, qui peut paraître théorique pour un nouveau venu bien que très détaillée et très descriptive, ces témoignages auront l’avantage du vécu.

    #10485
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Mes marques de progression ont été :
    -1) l’apparition des contractions / pulsations au niveau périnée, anus et prostate,
    -2) l’apparition des vagues de plaisir remontant le long de la colonne vertébrale,
    -3) la répétition quasi automatique de vagues de plaisir plus longues et plus intenses,
    -4) le développement en intensité des contractions / pulsations au niveau périnée, anus et prostate,
    -5) l’apparition d’une boule de plaisir / chaleur / énergie dans la zone génitale en plus de ce qui précède,
    -6) l’impression de fondre sous l’effet de cette boule remplissant tout mon être.
    -7) ???

    #10502
    Hyménée
    Hyménée
    Participant

    Bonsoir,

    Une étape décisive a été de trouver un arrangement avec mon emploi du temps sans que mes exercices et extases n’interfèrent avec mes impératifs familiaux, et professionnels, et amicaux, et culturels, et, et, et, et … 🙂 :

    Auparavant, pour pratiquer, il me fallait poser une journée de congés, ou attendre d’avoir un long week-end pour moi, et me mettre en condition : ma quête n’était pas intégrée à mon quotidien.

    Et puis, j’ai découvert qu’une fois les filles endormies, je pouvais lui consacrer la deuxième partie de soirée jusqu’à heure avancée, discrètement dans le canapé.

    Fulgurance : plus du tout le même rythme de progression, plus du tout le même engagement.

    J’ai remarqué aussi que les orgasmes sublimes se déployaient bien dans le calme nocturne.

    J’aime bien la nuit : c’est le moment que les Muses préfèrent pour chuchoter au creux des oreilles. 🙂

    #10568
    Avatar
    Adam M.
    Admin bbPress

    Je suis a peu près en phase avec les sensations d’andraneros, je dirais :

    1- Sensations agréable sur la prostate, sentiment de se faire caresser de l’intérieur et onde de plaisir
    2- contractions de la zone périnéene, sensation de plaisir
    3- apparition des contractions involontaires permettant d’engendrer plus de plaisir
    4- plaisir qui irradie à partir de la prostate, crée une boule de plaisir qui se diffuse dans le corps
    5- « démangeaisons » de la prostate, envie d’un stimulation plus forte de la prostate, vagues de plaisirs intense qui irradient
    6- explosion du plaisir, votre corps prend les manettes et c’est parti pour un virée en montagnes russes du plaisir 🙂

    Voila, NXPL.

    #10656
    Avatar
    Garrett
    Participant

    Et bien je n’ai pas encore eut de super O mais je ressens malgré tout énormément de plaisir durant mes sessions (au travail lol) :

    – Une étape m’a ouvert les yeux et ma donner la conviction que quelque chose se tramait bien au niveau de la prostate, c’est lors d’une session ou je me suis mis à marcher !! Je sais c’est bizarre et encore plus de pratiquer au taf, mais bon j’ai le temps donc j’en profite 🙂
    Donc je marche et alors que je contracte (assez fortement d’ailleurs car je débutais) je ressens un bonheur assez soudain, et une euphorie mêlée de plaisir sexuel : en fait j’avais la sensation d’être profondément amoureux, comme ça. C’était plus mental que localisé physiquement mais révélateur pour moi.

    Voilà, j’en profite pour remercier l’auteur du site et du traité, je me rend compte que celui-ci est très, très bien écrit, car j’y suis retourné souvent après l’avoir lu, et selon ma progression il y a toujours quelque chose que j’ai appris ou « validé ».

    #10657
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    De nombreux anerosiens décrivent le plaisir qu’ils ressentent en portant leur masseur préféré pendant une marche ou un jogging. Si le jouet est bien en place en position debout, ce qui suppose une bonne tonicité du plancher pelvien, les mouvements du corps accentuent l’effet de massage. Le plaisir que vous avez ressenti était effectivement une belle preuve de vos progrès.

    Votre expérience n’a rien de bizarre. Chacun fait son chemin vers le Super O’ comme il le sent et comme il le peut en fonction des contraintes de sa vie. L’important est que votre pratique vous apporte du plaisir et de la joie sans conséquences négatives sur les autres aspects de votre vie.

    Je ne sais pas si vous faites aussi des sessions à l’abri des interférences, bien au chaud dans votre nid douillet. En tout cas je vous le conseille vivement dans la mesure ou l’isolement vous permettra de mieux vous détendre et de mieux vous concentrer pour intensifier votre plaisir et accélérer vos progrès.

    Bienvenue sur le forum et bonne route vers le Super O’.

    #10680
    Avatar
    Garrett
    Participant

    Merci de votre réponse Andraneros.

    #10699
    Hyménée
    Hyménée
    Participant

    Bonsoir,

    Je me souviens aussi qu’une étape importante a été de considérer que c’était normal de partager l’orgasme prostatique. Il faut se faire aider pour cela. Enfin, disons plutôt que moi, j’ai dû me faire aider.

    C’était il y a quelques années, à l’époque où j’avais des mini O’ avec mon Helix. C’est une étape un peu délicate, car on est entre deux eaux : l’une des rives est peuplée de mini O’s, fragiles preuves qu’il y a bien quelque chose à aller chercher plus loin. L’autre rive est tout simplement celle d’une sexualité accomplie, pleine, peuplée de super O’, de tendresse, de volupté, de caresses, de compréhension, de plénitude, d’instants d’éternité et de fusion.

    Avec un franc courage, j’avais réussi à entretenir une discussion avec une vendeuse de sextoy dans un sexshop parisien. L’idée ce coup-ci était d’en parler franchement à « quelqu’un », et c’était tombé sur elle.

    Ce n’est pas véritablement évident de dévoiler cette sexualité aux autres. Et pourtant, qu’est-ce qu’on a envie de se donner entièrement à l’Autre ! Discuter avec des gens du métier, qui en ont vu d’autres, augmente les chances d’être accueilli et écouté par quelqu’un d’ouvert, qui ne jugera pas.

    Il me semble que c’était l’époque, où le progasm était sorti, et sa forme me faisait grave envie. Cela devait être en 2010, à en croire la date de parution de cet article : http://www.nouveauxplaisirs.fr/le-test-de-laneros-progasm

    La vendeuse finalement très franche et sincère, m’avait dit l’équivalent en me regardant les yeux pétillants :

    « Et bien, c’est la première fois qu’un homme me dit qu’il a des orgasmes avec ce bout de plastique … Et ça n’intéresse pas votre femme ? Alors là, c’est dingue. Moi, je me sentirai drôlement valorisé d’être avec un mec qui pratique. »

    Alors, tout content, je lui avais acheté le Progasm ! 😀 Bon, franchement, j’avais clairement envie de l’acheter avant même de rentrer dans la boutique, mais cette chaleur humaine m’avait permis de passer un cap important, et m’approcher du Super O’.

    Tenez, j’y pense : une autre étape a été de suivre les conseils de NXPL et d’utiliser un gel silicone (swiss navy) sur le Progasm doublé d’un gel à eau inséré avec une seringue adéquate. J’étais assez réticent à utiliser du pétrole, mais il est clair que ça change complètement les sensations.

    Aujourd’hui, je suis retourné au 100% gel à eau (Toko) avec le Vice.

    #10702
    Hyménée
    Hyménée
    Participant

    Et j’ai envie de vous raconter une autre étape, qui finalement a été décisive : l’achat de l’aneros Vice.

    A l’identique, je m’étais mis dans le crâne d’acheter le Vice dans un sexshop parisien. J’ai commencé par aller dans le plus gros sex shop de Pigalle … qui ne l’avait pas. Alors, j’ai fait toutes les boutiques des deux côtés de la rue jusqu’au Moulin Rouge, expliquant à chaque fois mon cas.

    A l’époque, j’étais vraiment très proche du Super O’ et le désir (besoin ?) de vibrations doublé de la frustration de ne pas trouver l’objet convoité devait me rendre assez bizarre face aux vendeurs :D. Un mélange de gêne, de pudeur, de libido mal contrôlée, de vulnérabilité.

    Ah, je me souviens avant de poursuivre, de l’étape précédente dans cette quête du compagnon plastique parfait : j’avais acheté quelques mois plus tôt ce plug anal vibrant pas cher et un peu bourrin :
    http://www.plaisirs-secrets.fr/fabricant-sextoys/sextoys-plaisir-anal-plugs-chaines/porte-secrete-m-purple.html

    Ses vibrations sont très fortes et son diamètre un peu trop large, mais ce jouet sexuel m’avait fait comprendre que les vibrations robustes étaient ma voie. Le Vice quant à lui est loin d’être bourrin, et au contraire d’une subtilité à faire perdre les pédales.

    Les diverses réactions des vendeurs sont très intéressantes à observer : la plus cocasse est celle du vendeur masculin incompétent totalement aliéné, faisant un mouvement de recul quand on lui explique qu’on a déjà essayé tous les plugs vibrants qu’il montre du doigt en substitution du Vice, mais qu’il est sûr que c’est le Vice qui va faire monter au rideau. 😀

    La réaction la plus charmante a été celle d’une jeune et délicieuse vendeuse avec qui j’avais pu m’entretenir vraiment ouvertement, et qui s’y connaissait très bien. On avait échangé un long moment. C’est toujours un très chouette moment de parler sextoy avec une inconnue. On avait bifurqué sur les sextoys féminins. J’aime la délicatesse des vendeuses à conseiller un sextoy « qu’elles utilisent et qui serait très bien pour Madame ». Et la vente finit par se recentrer sur le plaisir de Monsieur. La discussion tourne autour des sensations procurées par les sextoys de substitution proposés … l’impudeur masculine désarme les meilleurs arguments de vente. J’ai fini par commander le Vice ailleurs, après avoir frappé aux rideaux de la rue St-Denis. Il n’est clairement pas facile à trouver.

    Donc, vous l’avez compris : le Super O’ se trouve dans la part la plus intime de son humanité, et dans celle des autres également. C’est la voie qui m’a permis d’y accéder, étape après étape.

    Bonne nuit à vous

    #21618
    fidelio
    fidelio
    Participant

    Les étapes importantes qui on jalonné mon parcours sont à la croisée des expériences de @andraneros et de @hyménée. Ce sont toujours des avancées psychologiques qui ont déclenché des avancées concrètes.

    1) l’obtention d’un embryon de lâcher-prise par la relaxation.
    2) l’isolement des premières petites contractions masquées derrière les tremblements du bassin.
    3) le début de ma pratique de l’auto-hypnose grâce aux mp3 Hypnaerosession.
    4) l’obtention de mon premier orgasme pénien sans l’aide de mes mains (HFO).
    5) la prostate est réveillée, les vagues de plaisir deviennent un réalité palpable.
    6) ma prostate désormais bien réveillée devient un petit tyran insatiable. Premières contractions sans aneros grâce aux exercices de kegel.
    7) premiers mini O’ et dry O’ sans vraiment en avoir conscience.
    8) break dans ma pratique: grosse remise en question de ma masculinité, et problème d’addiction au plaisir à résoudre.
    9) abandon de l’idée d’orgasme éjaculatoire au profit d’un orgasme de vagues diffuses => cassage du plafond de verre, plaisir accru.
    10) résolution de mes tiraillements existentiels intérieurs => orgasmes libérés => premier Super O’

    #21627
    Avatar
    aneros3
    Participant

    D’après les marques de progression déposées par @andraneros je dirai que j’en suis arrivé à la 5, je pense qu’il y a encore une marge de progression, mais j’espère pouvoir progresser avec l’arrivé de l’helix, j’avais pour l’instant un masseur d’une autre marque.

    #21651
    Avatar
    aneros3
    Participant

    Ce soir j’ai vécu la meilleure de mes sessions depuis l’acquisition de l’aneros helix un pur bonheur.
    Pour commencer un détail qu’il est bon de soulever après avoir relu session avec un aneros dans le traité j’ai pris conscience que l’étape de la relaxation conditionnait tout le reste, je me suis donc allongé sur mon lit tranquille et pour me détendre j’ai écouté les Mp3 que @fidelio avait si gentiment mis sur le forum.
    Après 20 minutes d’écoute j’ai enlevé mon casque(pour être plus à l’écoute de mon corps) et j’ai commencé les contractions anales de 15 secondes ceci dans la décontraction la plus totale et au bout de 15 minutes j’ai eu mes premières contractions involontaires ainsi que de petits orgasmes.
    Mais c’est après que ça c’est gâté, des orgasmes de plus en plus puissant se sont enchainés avec à chaque fois une érection du pénis intensive.Je me suis ensuite mis en position de chien de fusil en me disant vouloir un peu soufflé après ça.Mais je ne savais pas ce qui m’attendait eh oui au bout de 30 minutes ça c’est emballé de plus belle car la différence c’est que sur le dos j’avais des petites période de repos entre chaque orgasme mais la ils se sont enchainés l’un après l’autre. après quelques minutes j’ai mis fin à la session par fatigue malgré que je ne souhaitais pas que cela s’arrête.

    Passez de joyeuses fêtes !!!

    #21653
    fidelio
    fidelio
    Participant

    @aneros3 tu as posté le 24 décembre, et au vu de ce que tu nous racontes je pense que tu passes un joyeux Noël ! 😀
    Bravo pour tes progrès, tu sembles sur de bons rails. Tu verras qu’au fur et à mesure des sessions, ton plaisir va s’intensifier encore et encore jusqu’au super O’.
    Tu devrais ouvrir ton propre post pour nous raconter la suite.

    Bonnes fêtes à toi, et à tous les membres du forum au passage !

    #21654
    Avatar
    aneros3
    Participant

    @fidelio d’après ta réponse il semblerait que je n’ai pas encore atteint le super O’. Mon dieu si tu dis vrai,je n’ose à peine imaginer dans quel état de plaisir je serai? j’ai vu dans un autre post de anne et rosse qu’il se posait aussi beaucoup de questions à ce sujet!

    #21659
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Je suis vraiment très heureux de lire, @aneros3, que tes sessions te font plonger dans une jouissance de plus en plus intense dans laquelle tes orgasmes se multiplient jusqu’à l’épuisement. Ton cheminement en si peu de temps est formidable. Joyeux Noël et, comme le dit avec raison @fidelio, sois effectivement persuadé que ton cheminement ne fait que commencer…

    Ce soir j’ai vécu la meilleure de mes sessions depuis l’acquisition de l’aneros helix un pur bonheur.

    Peux-tu nous dire quelle différence tu ressens entre les effets de ton premier masseur et ceux que te procure ton nouvel Helix ?

    Je profite des expériences orgasmiques récemment présentées pour vous encourager à alimenter le fil du sujet Description de l’orgasme prostatique un peu abandonné depuis presque deux ans. Ce sujet est important car la multiplication des témoignages permet à chacun de prendre confiance dans son propre cheminement en constatant que la diversité des perceptions n’empêche en rien la découverte de l’orgasme prostatique.

    Bon cheminement @aneros3.

    #21667
    Avatar
    aneros3
    Participant

    @andraneros

    tout d’abord c’est l’apparence les deux masseurs sont de tailles différentes.

    l’ancien ressemble plus à un progasm de par la forme de la tête et de son Ø ensuite lorsque que j’avais des contractions assez forte il avait tendance à s’expulser tout seul et comme décrit dans un ancien post j’avais ressentis un seul orgasme avec une sensation de boule remontant dans ma verge en érection ce qui est déjà pas mal.Cependant il etait difficile de renouveler un nouvel orgasme car cela demandait beaucoup plus d’écoute de son corps car le déplacement de ce masseur et nettement inférieur à l’helix.
    Par contre lors de la première utilisation de l’helix j’ai de suite ressenti une caresse tout en douceur de ma prostate comme si ils se disaient bonjour.La forme à son embase empêche l’helix de ressortir de l’anus.Aussi par son Ø moins important il se déplace plus librement c’est ainsi qu’en agissant avec de petites contractions (dans les deux sens ) on ressent bien ce massage subtil de la prostate.
    Pour décrire mes sensations(après les étapes de relaxation et contractions volontaires de 15 sec.)je rentre dans une phase ou chaque fois que l’anéros vient au contact de ma prostate lors du contraction le plaisir augmente et augmente jusqu’à ce que les contractions involontaires prennent le relai(petit va et vient) pendant un petit temps et la je commence à souffler en saccade car je ressens comme un super plaisir qui vient de loin et qui se rapproche au galop et d’un seul coup mes fesses mes cuisses se mettent à trembler et mes muscles se contractent tout le long de ma colonne vertébral et la c’est le premier orgasme(je l’appellerai primaire) sans que ma verge devienne dure.Après à peu prés trente sec. tout se relâche,mais presque de suite mon sexe se tend et je ressens alors cette boule de feu qui l’envahi et pendant ce temps plus contractions c’est comme un calme plat avec cette sensation de chaleur très agréable(je l’appellerai orgasme secondaire). Malheureusement cette sensation de chaleur n’arrive pas chaque fois, je dirai même occasionnel.
    Après plusieurs orgasmes lors d’une bonne session je me sens fatigué et les orgasmes se font de moins en moins fréquent et intense, il est temps alors de terminer la session.

    #21670
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Tu te demandais, @aneros3, le 04/12/16

    Pour le soulagement libératoire,peut-on avoir cette sensation sans éjaculation?

    Le 11/12/16 @fidelio apportait une réponse

    J’y suis !! Jackpot !!! SUPER O’ ! Plusieurs fois, de plusieurs sortes… Et ma séance n’a pas duré plus d’une heure, ce n’était pas nécessaire.

    Tu nous disais le 24/12/16

    sur le dos j’avais des petites période de repos entre chaque orgasme mais la ils se sont enchainés l’un après l’autre. après quelques minutes j’ai mis fin à la session par fatigue malgré que je ne souhaitais pas que cela s’arrête.

    Et le 28/12/16

    Après plusieurs orgasmes lors d’une bonne session je me sens fatigué et les orgasmes se font de moins en moins fréquent et intense, il est temps alors de terminer la session.

    Continues-tu encore à te poser pendant ou après tes sessions cette question existentielle ? J’ai l’impression qu’elle devrait avoir perdu beaucoup d’importance à tes yeux,

    Je te remercie de la description détaillée de ce que t’apporte ton nouvel ami l’Helix en comparaison avec ton premier masseur. Sa lecture sera très utile à tous les débutants qui se demandent quel masseur choisir. Les effets de la mobilité de l’Helix sur ta proste pendant tes toutes dernières sessions devraient me faire écrire non pas ton nouvel ami mais ton nouvel amant !

    Bon cheminement @aneros3.

    #21672
    Avatar
    aneros3
    Participant

    @andraneros

    Vous dites:
    Continues-tu encore à te poser pendant ou après tes sessions cette question existentielle ? J’ai l’impression qu’elle devrait avoir perdu beaucoup d’importance à tes yeux,

    Excusez moi mais je ne comprends pas de quelle question existentielle dois-je continuer a me poser?Je suis très attentif a vos propos et j’aimerai comprendre

    #21674
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    C’est la question du quatre décembre que j’ai mise en citation pour ouvrir ma réponse.

19 sujets de 1 à 19 (sur un total de 19)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.