14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Auteur
    Articles
  • #8856
    SongeSonge
    Participant

    Un grand mystère pour moi a longtemps été l’érotisme visuelle. L’homme est très friand de stimuli visuelle pour s’exciter (et ça donne d’ailleurs en gros la pornographie où il est libre de « voir » ce qu’il n’est pas censé voir: pénétration de son sexe, femme suçant un homme sous tous les angles, voir son éjaculation et j’en passe des meilleurs).

    D’ailleurs, ce site nous gratifie de photos, il est vrai très belles, mais principalement de femmes. Il y a parfois une photo d’hommes (et il faut rendre grâce à npx d’en mettre!).

    J’aurais plusieurs sujets de réflexion à vous proposer:
    1- Ces images de femmes vous excitent-elles?
    2- Ces images d’hommes vous excitent-elles?
    3- Est-ce que la stimulation « visuelle » vous parait plus important que le reste ou est-ce le reste qui vous met le plus dans le bon esprit?
    4- Et qu’est-ce que le reste?

    J’ai tendance à penser que nous sommes pas mal conditionnées par l’inconscient masculin, y compris dans notre érotisme. Je suis certaine qu’il existe un érotisme bien différent pour la femme (la preuve, je ne suis pas du tout stimulée par certaines censée faire bander un homme), or j’ai l’impression qu’il est plus dur à trouver.
    Une grande déception pour moi a été de découvrir que j’étais comme tout le monde, un corps masculin bien musclé m’excite (pas body buildé mais plutôt style Les Dieux du Stade). Et que j’aime tout particulièrement mater leur petit cul! 🙂 Oui, j’ai découvert que mon érotisme était très basique… 🙂

    Autre déception, c’est à ce point vrai qu’il m’arrive d’acheter des revus pour ça! 🙂 Et malheureusement, je trouve ma satisfaction uniquement dans les magasines gay (style Têtu). C’est un comble, je trouve! Aucun journal féminin ne nous autorise à être vulgairement intéressées par le corps de l’homme comme lui l’est par celui de la femme. On dirait que c’est tabou! Seul l’homme a le droit d’avoir des besoins aussi primaires et de les assumer sans que cela ne choque!

    Et une photo d’un homme qui bande? C’est marrant, c’est classé X! Alors qu’on peut montrer un corps de femme sous toutes les coutures sans problème. Vous trouvez pas qu’il y a là un malaise?

    Et il m’a fallu passer la trentaine pour l’admettre sans culpabiliser! Je pense que notre rapport à la nudité est également différent. On nous apprend à cacher notre corps pour ne pas rencontrer le grand méchant loup. Donc quelque part, on a peur de notre nudité et on a peur de la nudité de l’homme. Et puis, nous n’avons pas besoin d’être stimulées visuellement pour bander.

    Donc forcément, nous avons un autre érotisme. Mais j’ai pour ma part du mal à le définir et à le découvrir. J’ai fait quelques pas, mais j’ai l’impression que je le fais comme un homme, et j’aimerais que mon érotisme révèle davantage ma féminité.

    Du coup:
    sujet 5- Une réponse à tout ça serait de comprendre comment bâtir une pornographie tournée sur les besoins de la femme (en coupant totalement les ponts du modèle existant pour ne pas être influencé ou être une réaction opposée)
    Et là, clairement, il y aurait certainement davantage à prendre dans des films pour les gays que pour les hétéros (même si je n’en ai pas vu… mais au moins dans leur façon de filmer le corps de l’homme par contre, j’ai vu des films de réalisateurs gay, comme Pasolini, et on sent dans son regard l’attirance qu’il a pour le corps de ses acteurs, là où les autres fantasmes sur l’actrice). Cela dit, malgré moi, j’ai fini par être excitée par le porno classique, mais un peu à mon corps défendant. Comme une langue totalement étrangère dont j’ai fini par comprendre certains mots.

    Tout ça pour dire que j’aime bien les photos de npx et que je suis preneuse pour un peu plus de mecs à poil! Oui, npx, il va falloir te promener dans des sites gay pour nous trouver d’aussi belles merveilles que ces photos de femmes! 😆

    #8859
    AvatarMonsieurChapeau
    Participant

    Votre message est une parfaite illustration d’une étude récente sur l’effet de la pornographie chez les hommes et les femmes.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1520/Sexe-Relations/article/detail/760603/2009/03/11/Les-femmes-sont-aussi-excitees-par-les-relations-homosexuelles.dhtml

    Pour résumer, les goûts déclarés par les premiers correspondent à l’excitation effectivement mesurée face à diverses images. Les femmes, elles, déclarent n’être excitées que par les relations hétéros, alors que n’importe quelle image de copulation les excite, même entre singes…

    (Je trouve ridicule la façon dont l’article que je donne en lien réduit l’étude à : « les femmes n’osent pas l’avouer, mais elles sont toute secrètement bisexuelles ». Ce qui est sacrément orienté et à côté de la plaque. Mais ça n’invalide pas le reste pour autant.)

    Bon, c’est un peu extrême comme résultat, et je suppose qu’on peut prendre l’étude avec des pincettes taille XL. Cela dit, elle point une vraie dichotomie entre les attentes des femmes sur leurs propres envies, et les réactions inconscientes de leurs corps. Ca ne doit pas être facile à vivre.

    Illustration :

    « Cela dit, malgré moi, j’ai fini par être excitée par le porno classique, mais un peu à mon corps défendant. »

    🙂

    #8862
    SongeSonge
    Participant

    Je ne sais pas trop quoi penser de l’étude. Et a priori l’auteur aussi! 😉 Et elle date et personne n’a essayé de la comprendre. Ca montre encore une fois le peu de cas qu’on a sur notre cas…

    En fait, la mesure « objective » me parait curieuse. Cette personne est plus scientifique que moi, mais la circulation sanguine, il faudrait savoir si une émotion peut la modifier, par exemple, une sorte de gêne (par exemple relation lesbienne ou des singes). Et il y a une composante qui est occultée, c’est l’excitation psychologique. Je pense que la mesure « subjective » compte quand même, c’est celle qui nous donne envie de passer à l’acte quand même…

    Un article que je trouve qui donne quelques pistes (même si c’est très superficiel et finalement très bateau):
    http://www.teva.fr/actualite/254408-sexe-erotisme-viagra-libido-orgasme-femmes-hommes.html

    Tu dis:
    Illustration :

    « Cela dit, malgré moi, j’ai fini par être excitée par le porno classique, mais un peu à mon corps défendant. »

    C’est à mon sens une mauvaise illustration parce que j’aurais pu dire « par défaut ». 😉
    En fait, je crois que je suis même plus excitée les yeux bandés que les yeux ouverts. Je pense que mes autres sens me stimulent davantage…

    #8866
    AvatarMonsieurChapeau
    Participant

    Le viagra ne fait que résoudre un problème mécanique qui empêche le coït. Il ne fait rien pour susciter l’envie de coït. Déclarer que l’équivalent féminin n’existe pas, c’est faux. Le problème mécanique qui bloque le coït du côté de la femme, c’est l’absence de lubrification. Et pour cela, il existe des lubrifiants artificiel depuis bien plus longtemps que l’invention du Viagra.

    Présenter les choses ainsi, c’est perpétuer un cliché sexiste et délétère. Le désir masculin serait simple, se résumant à la capacité à bander. Inversement, le désir féminin serait mystérieux, capricieux et subtil.

    C’est une construction culturelle. Un examen objectif montre que la sexualité masculine n’est pas moins complexe, mystérieuse, capricieuse et subtile que celle des femmes. De même, la sexualité féminine est aussi une question de mécanique et de désir.

    Arrêtons de nous voir comme deux espèces distinctes. Nous ne sommes pas SI différents que cela. Ce qui ne signifie pas que vous n’avez pas droit à vos différence, bien sûr. Mais ce sont des différences en tant qu’individu, pas en tant que représentant d’un genre. 🙂

    #8867
    AvatarMonsieurChapeau
    Participant

    Ironie : l’article conclue qu’il faut « sortir des lieux communs » après les avoir accumulés. 😀

    #8868
    Avatarnadine1992
    Participant

    C’est vrai que si on regarde des films pornographiques, c’est toujours tourné pour les hommes, jamais sur le plaisir et les envies des femmes… C’est pour ça que j’évite les films…

    #8869
    SongeSonge
    Participant

    Je suis complètement d’accord avec toi. Votre sexualité est bien plus complexe qu’on se plait à le faire croire. D’abord, il y a cette fameuse prostate. Et puis, j’ai appris (un peu à mes dépends avec mon ex-maris) qu’éjaculation et orgasme ne sont pas forcément liés. Vous pouvez éjaculer sans éprouver d’immense plaisir (or je pensais pendant longtemps le travail fait quand je l’obtenais) et a contrario, vous pouvez vivre des orgasmes dans éjaculer, comme nous.

    Mais il n’empêche que je trouve que nous sommes très mal loti pour vivre notre érotisme sans passer par le filtre masculin.

    #8874
    MmeFloMmeFlo
    Modérateur

    1. Les photos de femmes me ravissent et peuvent m’exciter. D’une part parce que le corps d’une femme est juste somptueux/ très érotique nu ou habillé, une fois dans la dentelle, c’est une petite folie ^^.

    2. Les photos d’hommes, je dois tomber de l’autre côté de la force mais elles me parlent parfois/souvent moins. Il y a quelques années, les Dieux du stade me faisaient tourner la tête. Mais il faut croire que les temps changent. Les hommes archi body-buildés n’attirent plus mon regard, ou moins. Je n’aime pas l’homme objet: genre : celui là est grand, musclé, le sourire d’ange : clac une photo.

    3.
    4. Ce qui peut être excitant: tout le reste :un regard, une voix, un sourire, une attitude et toute l’ambiance qui s’en dégage. Au delà de la carrure de l’homme qui est en face de toi.

    Par contre, je rejoins M.Chapeau, toutes les femmes ne sont pas bisexuelles pareil pour les hommes.
    Hum … les accouplements de bonobos ne m’excitent pas plus que ça.

    A propos du viagra feminin … http://www.elle.fr/Love-Sexe/Sexualite/Dossiers/Viagra-feminin-une-revolution-sexuelle-2582742

    Nadine : il y a des pornos tout à faits regardables et excitants par/pour des femmes. Il n’y a pas que du hard (bien que certaines aiment), il y en a d’autres plus soft avec des actrices vraiment uniques. Je ne mettrai pas de liens mais il faut surfer un peu.
    D’ailleurs quelle seraient tes envies dans un porno ?

    #8877
    Avatarnadine1992
    Participant

    Si je vais sur des sites on va dire que je vais plus vers l’érotisme, la sensualité, car je trouve que malheureusement les films x ne sont pas le reflet de la réalité et je trouve ça très dommage… Tu m’étonne qu’après les hommes ne comprennent pas qu’il faut des préliminaires, mon homme en regardait souvent et au début j’ai du lui expliquer .. et je trouve ça vraiment con… Bon après je fais un amalgame, je sais qu’il y a des vidéos plus réaliste mais bon… Moi ce que j’aime c’est la sensualité, de pouvoir sentir à travers la vidéo, l’électricité, la tension sexuelle… Enfin voilà…

    #8882
    SongeSonge
    Participant

    Il faut voir que les pornos sont aussi une forme d’aboutissement et d’épure de ce qui excite l’homme de la manière la plus primaire. Si j’ai bien compris, beaucoup se masturbent devant, donc il faut que tout soit « bigger than life », comme s’il n’y avait plus de limite ou que le porno leur donnait tout à voir. La vue est presque l’organe le plus érogène pour l’homme.

    Bon, ce qui me dérange, c’est que nous ne nous sentons pas « invitées ». Les femmes sont retouchés de partout, avec un corps très typé, sur lequel je ne peux pas m’identifier. Et surtout je ne peux pas fantasmer sur les acteurs qui ont l’air prodigieusement niais et pour la plupart moches!
    Et surtout, je trouve que le corps de la femme est le cœur de tout, on se sent dévorer tout crue par la caméra…
    Et enfin, je sais qu’une fellation est un truc excitant, et pareil pour la sodomie, mais on n’a l’impression qu’une femme est vouée à faire et à aimer ça plus que tout…
    Autre chose, le porno met tout en hors champ ce qui m’aiderait à vraiment basculer pleinement dedans: les baisés, un peu de tendresse, la tension du désir qui monte peu à peu, des vrais regards échangés, des mots qui diraient autre chose que « oh oui! » ou « fuck me » etc.
    Et puis une caméra moins centrée sur ce corps féminin et qui sache aussi magnifier celui d’acteurs un peu moins bovins dans leurs expressions. Bref, il faudrait que je puisse m’identifier un peu à ce petit monde. Et je suis sûre que les scènes hard serait plus belle ainsi. J’ai d’ailleurs l’impression que le porno d’avant internet était un poil moins expurgé et qu’on sentait que les acteurs et actrices prenaient plus authentiquement leur pied.

    Voilà un peu mon programme. Si vous connaissez des vidéo qui respecteraient ce cahier des charges, faîtes-moi signe.

    #8883
    Avatarnadine1992
    Participant

    Ha je suis pas la seule à pensée ça… Les films manquent cruellement de ces tout petits rien qui peuventes rendre plus sensuelles… C’est gênant de toujours voir des femmes faire  » semblant » d’aimer ça… Je trouve je souvent leurs gémissements sont forcés… Et c’est vrai que les acteurs Sont souvent assez bizarres… Autant pour moi le physique n’est pas un critère de choix… Mais c’est vrai que leur attitude me dérange aussi… Les femmes aussi c’est vrai qu’elles sont souvent très typées, tu va me dire que dans la vie elles sont toutes avec un bonnet D qui sont refaits sans un petit truc qui dépasse ? La c’est renouveau de l’idéalisme sur le corps féminin qui ne fais pas partie de la réalité… Bon après je parle des pornstars… Mais ça me révolte, car dans la vie c’est pas comme ça , la plupart des femmes font du 40, ont pas des seins parfaits… Je trouve que tous ces films manquent cruellement de réalisme…

    #8891
    Avatarbordolin
    Participant

    Je suis d’accord avec vous tous. J’ajouterai un point sur la pornographie homme/femme. L’appareil génital de l’homme étant externe, dès qu’il excité cela se voit, les bonnes moeurs ont donc décidé que c’était pornographique. A l’inverse, le sexe d’une femme étant peu visible, la nudité ne montrant rien de son excitation, on peut la montrer sous toutes les coutures et rester juste érotique. Quant aux films pornos, on est au niveau 0 de la narration, il n’y en a aucune, jamais. Quelques initiatives en Europe ou aux US montrent une vision féminine du hard et de l’érotisme : Virginie Despentes en France ou Erika Lust en Espagne (voir http://www.erikalust.com/)

    #8895
    SongeSonge
    Participant

    Avec tout le mal que je viens de dire sur les pornos, je vais vous surprendre, mais finalement, je préfère qu’il n’y a ait pas d’histoires. Elles sont de toute façon si artificielle qu’elles sont ennuyantes. Et puis, j’ai pris, de toute façon, si je regarde du porno, autant que ça ne passe pas une plombe à arriver aux faits, en l’occurrence, voir des scènes qui émoustillent ou donnent des idées.
    Des compagnons ont voulu me convertir en me proposant des films soit disant avec une histoire et un scénar… Franchement, c’est ennuyant et affligeant. Donc, non, direct sur le hard! 😆 Qu’on passe vite à autres choses de plus intéressants avec mon chéri…

    Mais j’aimerais qu’on parle moins de pornos ici et plus de notre érotisme. Le porno mériterait un sujet à part. Il n’y a pas que du mal à en dire…

    #9095
    AvatarAdam M.
    Admin bbPress

    J’ai écris deux articles sur ce thème il y a quelques temps.
    http://www.nouveauxplaisirs.fr/du-nouveau-dans-le-porno-nsfw/2630
    http://www.nouveauxplaisirs.fr/erika-lust-lidee-du-porno-ideal/48
    et surtout celui ci : http://www.nouveauxplaisirs.fr/de-lemotion-dans-les-pornos/26

    C’est très difficile de trouver quelque chose qui fasse passer une émotion et où les filles ne surjouent pas l’orgasme ultime bourrinées par des marteaux piqueurs … (quand elles ne se prennent pas des claques dans la gueule parce que c’est bien connu, une bonne claque c’est sympa) 🙁

14 sujets de 1 à 14 (sur un total de 14)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.