3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Articles
  • #38784
    AvatarDazzz
    Participant

    Merci à vous d’exister et de faire vivre avec autant de liberté et sincérité le plaisir prostatique et au-delà, une nouvelle vision du corps de l’homme, de son plaisir, de son désir. Je lis beaucoup ce que vous écrivez.

    J’ai une grande question et trois plus petites. Mais avant tout, quelques éléments sur là où j’en suis…

    J’ai pratiqué quelques fois en janvier avec le Hélix mais le contexte personnel était compliqué, et l’environnement trop stressant. J’ai découvert ma prostate, développé quelques sensations, mais je ne suis pas allé bien loin.

    Depuis une dizaine de jours, j’ai pratiqué 6 fois. Mon contexte personnel est libéré et serein. J’ai maintenant un Hélix et un Vice 2. Et j’ai fait des bonds de géant. Je suis en phase d’exploration, j’essaie, un peu ci, un peu ça, pour voir ce qui cela génère en moi. A la recherche du bon chemin qui me sera propre. J’ai découvert pas mal de petites choses. Sur mes positions préférées, rythmes de contractions, petits rituels, gestion de la respiration, tout ça…
    Je n’utilise pas forcément le Vice avec le moteur. Je commence pour l’instant avec le Hélix et dans un second temps, je passe dans la même séance au Vice, moins mobile, plus présent.

    Voilà pour la technique. Niveau sensations : j’ai très rapidement des contractions involontaires très fortes, sur de très longs moments, sur différentes positions. Je n’ai pas vraiment de temps de chauffe, je suis assez rapidement « dedans » la séance.
    J’ai des bouffées de chaleur de plus en plus fortes. Et un immense plaisir qui m’envahit. Je perds le contrôle de ce qui se passe. Et suis vraiment dans le moment, mes sensations, à l’intérieur de mon corps. Je visualise vraiment une boule de plaisir qui monte qui monte au niveau de tout l’intérieur de mon corps.
    Les séances peuvent durer 1h-1h15 environ.
    J’ai conscience de ce qui me sépare de la « masturbation traditionnelle » en terme de processus et de plaisir.
    Je ne finis pas forcément mes séances par une masturbation d’ailleurs, et ce de moins en moins. J’en éprouve moins le besoin.
    Globalement : je ressens une sorte de montée en charge, je sens la puissance de la vague qui va arriver (une énorme vague) mais qui n’arrive pas. Sur les 6 séances, il y a une énorme progression dans la qualité des sensations, l’intensité du plaisir, la perte de contrôle, la puissance des contractions. Mais c’est comme si je restais au bord, je ressens physiquement une sorte de blocage. Je finis les séances avec un sentiment de grand bien être et de sensation de plaisir intense.

    Ma grande question est donc : comment continuer à cheminer ?

    Petite question : qu’est ce que vous pensez des mouvements du bassin ?
    Au début j’ai pensé que mes mouvements de bassin (qui sont très forts… un peu comme quand on fait l’amour) étaient justement une sorte de reproduction de l’acte classique notamment quand je suis allongé sur le ventre (le sexe qui frotte du coup). Mais je ne suis pas en érection la plupart du temps. Et je refais ces mouvements de bassin y compris quand je suis sur le côté. Mon hypothèse : plus facile de gérer des contractions en s’aidant du corps qui bouge ?

    Le Vice est plus présent car plus gros. Est ce que vous pensez que le plaisir anal qu’il procure peut masquer le travail de la prostate ? Et m’empêcher d’avancer ? J’ai lu beaucoup de commentaires ici et beaucoup conseille de profiter du Hélix quand on débute…

    Ma dernière petite question : j’ai l’impression que dans ma tête, quand je ressens le blocage, cette vague qui n’arrive pas, qui reste au loin, je me sens tellement tellement frustré que j’ai du mal à rester détendu et uniquement concentré sur le ressenti. Et que à ce moment, je reswitche en mode « sexualité masculine classique » et que donc, je cherche à atteindre l’orgasme en le provoquant et en étant actif. J’arrive très bien à mettre de côté cette habitude en m’abandonnant au plaisir tant que la vague monte monte mais plus je ressens la frustration, plus l’habitude revient. Possible ?

    #38785
    bzobzo
    Participant

    Depuis une dizaine de jours, j’ai pratiqué 6 fois.

    Sur les 6 séances, il y a une énorme progression dans la qualité des sensations, l’intensité du plaisir, la perte de contrôle, la puissance des contractions.

    Je finis les séances avec un sentiment de grand bien être et de sensation de plaisir intense.

    alors d’abord, tu fais partie des chanceux, en 6 séances tu as déjà obtenu d’excellents résultats.
    Crois-moi , la plupart des gens, après 6 séances, sont loin de ce que tu as déjà obtenu

    Mais c’est comme si je restais au bord, je ressens physiquement une sorte de blocage.

    classique, on ne peut plus classique, la paroi de verre, on se sent tout tout près de quelque chose d’énorme
    mais une paroi mince, invisible semble nous en séparer malgré tout

    derrière cette paroi, il y a le premier orgasme prostatique, son explosion délicieuse
    et un tout autre univers où ils peuvent galoper librement,
    se suivre les uns, les autres, aléatoirement ou à la queue leu leu

    c’est leur plaine à perte de vue, aux orgasmes, c’est leur domaine
    on n’y n’entre pas comme cela, il faut gagner son accès, cela peut prendre du temps

    enfin bref, patience

    Ma grande question est donc : comment continuer à cheminer ?

    il me semble qu’il n’y a pas grand chose à changer,
    vu les résultats que tu as déjà obtenus en si peu de temps,
    juste comme indiqué au-dessus, patience, continue comme cela et un peu de patience,
    il faut laisser le temps au temps comme disait l’autre,
    avec de la pratique, acquérir des automatismes, sentir en soi les bons trains à prendre

    Au début j’ai pensé que mes mouvements de bassin (qui sont très forts… un peu comme quand on fait l’amour) étaient justement une sorte de reproduction de l’acte classique notamment quand je suis allongé sur le ventre (le sexe qui frotte du coup). Mais je ne suis pas en érection la plupart du temps.

    c’est déjà une petite performance, d’être sur le ventre, avec des contractions très fortes
    et ne pas être en érection,
    si c’est le cas, pas de problème

    qu’est ce que vous pensez des mouvements du bassin ?
    Au début j’ai pensé que mes mouvements de bassin (qui sont très forts… un peu comme quand on fait l’amour) étaient justement une sorte de reproduction de l’acte classique

    les gens par ici en général, s’y essaient surtout au début, en essayant d’être fidèle autant que possible au traité d’Aneros
    qui recommande plutôt le « do nothing »,
    toi tu évoques des contractions très fortes comme quand on fait l’amour,
    personnellement je fais comme cela aussi,
    ma méthode à moi, en fait, c’est d’essayer de reproduire le plus possible les gestes et les mouvements de l’amour,
    en tout cas, créer en moi la sensation de les reproduire le plus possible,
    donc personnellement, je n’y vois aucune anomalie, aucun obstacle

    Le Vice est plus présent car plus gros. Est ce que vous pensez que le plaisir anal qu’il procure peut masquer le travail de la prostate

    en aucune façon, il n’y a aucun problème de cohabitation entre ces différents types d’ondes, selon mon expérience,
    d’ailleurs dans ma façon de pratiquer,
    je mélange allègrement ondes génitales, prostatiques et anales
    constamment durant mes séances,
    favorisant tantôt les unes, tantôt les autres, selon mon désir du moment,
    cependant je ne suis plus du tout dans le domaine du massage prostatique
    mais l’association d’un peu d’ondes anales, même dans le cadre de celui-ci,
    n’est pas un problème,
    j’ai pratiqué pendant un an ou deux le massage prostatique
    et j’utilisais aussi un masseur très gros, encore plus gros que le Vice en fait,
    sans les vibrations, le G-Rider de Nexus,
    cela ne m’a jamais empêché d’enchaîner des dizaines d’orgasmes par séance
    et aussi d’obtenir des super O

    J’ai lu beaucoup de commentaires ici et beaucoup conseille de profiter du Hélix quand on débute…

    oui ben, ça, c’est juste parce que la majorité des gens débutent avec le Hélix,
    cela ne veut pas dire forcément même qu’ils auraient obtenu de meilleurs résultats avec un autre,
    le Hélix est évoqué dans le Traité comme masseur à favoriser pour les débutants
    mais encore une fois,
    cela dépend d’une personne à l’autre

    le mieux, c’est si on en a les moyens, d’en avoir le plus possible à sa disposition,
    Hélix, Vice, Progasm,
    avoir toute la collection de joujoux dans son tiroir
    et de les alterner , au gré de son humeur, de ses envies, de ses résultats

    à ce moment, je reswitche en mode « sexualité masculine classique » et que donc, je cherche à atteindre l’orgasme en le provoquant et en étant actif. J’arrive très bien à mettre de côté cette habitude en m’abandonnant au plaisir tant que la vague monte monte mais plus je ressens la frustration, plus l’habitude revient. Possible?

    tout à fait, ceci et l’ensemble de ton texte, indiquent que tu as une très bonne lucidité,une vision claire

    c’est tout à fait possible, là aussi réaction classique,
    la sexualité masculine , c’est un peu de prémices puis une montée rapide, irrésistible du plaisir
    qui est conclue par une explosion de quelques secondes

    on aime cela les explosions, nous les hommes, ils viendront, patience, ils s’enchaîneront à la queue leu leu,
    tu demanderas grâce,
    en attendant il faut mordre sur sa chique,la masturbation classique est à éviter,
    après prostatiquement parlant, il faut trois, quatre jours, voire plus
    pour retrouver à nouveau un bon niveau des énergies (enfin c’est selon les âges)

    par contre, ma théorie, c’est que faire l’amour avec partenaire, ce n’est pas un problème
    car il y a échange des énergies entre les corps, renouvellement de celles-ci,
    redynamisation de toute la batterie par l’arrivée massive des énergies d’une ou d’un autre

    en conclusion, très cher collègue, vos travaux sont tout à fait encourageants
    et ont déjà atteint un stade très très valorisant au niveau des résultats,
    continuez comme cela et bientôt de sérieux décollages sont à prévoir

    #38803
    AndranerosAndraneros
    Modérateur

    Bonjour @Dazz et bienvenue sur notre forum.
    Tes compliments nous vont droit au cœur et récompensent nos efforts. Je profite de cette occasion pour rappeler qu’on peut soutenir le site en allant participer à son financement sur Tipeee.
    https://en.tipeee.com/nouveauxplaisirs

    Depuis une dizaine de jours, j’ai pratiqué 6 fois. Mon contexte personnel est libéré et serein. J’ai maintenant un Hélix et un Vice 2. Et j’ai fait des bonds de géant. Je suis en phase d’exploration, j’essaie, un peu ci, un peu ça, pour voir ce qui cela génère en moi.

    Je n’ai pas vraiment de temps de chauffe, je suis assez rapidement « dedans » la séance.

    J’ai conscience de ce qui me sépare de la « masturbation traditionnelle » en terme de processus et de plaisir.

    Cette fois, tu t’es lancé dans ton exploration avec le plus grand sérieux et surtout ce qui semble être le meilleur état d’esprit pour recevoir ce que te donneront tes sessions :
    • Pratique régulière,
    • Esprit libre de tous soucis,
    • Esprit ouvert à une expérience nouvelle,
    • Deux masseurs bien différents pour une gamme de sensations plus large,
    • Un excellent lubrifiant,
    • Des sensations bien présentes…
    • et particulièrement bien reconnues.

    je ressens une sorte de montée en charge, je sens la puissance de la vague qui va arriver (une énorme vague) mais qui n’arrive pas. Sur les 6 séances, il y a une énorme progression dans la qualité des sensations, l’intensité du plaisir, la perte de contrôle, la puissance des contractions. Mais c’est comme si je restais au bord, je ressens physiquement une sorte de blocage. Je finis les séances avec un sentiment de grand bien être et de sensation de plaisir intense.

    Je pense sincèrement que ce que tu écris ici montre que tu es particulièrement bien engagé dans la voie de ton développement orgasmique. Je pense aussi que ce premier message a de quoi faire rêver de nombreux lecteurs qui débutent eux aussi. Nous avons été, nous sommes et nous serons nombreux à enregistrer des progrès bien plus limités que les tiens en six sessions.

    comment continuer à cheminer ?

    Je partage la réponse apportée par @bzo :

    il me semble qu’il n’y a pas grand chose à changer, vu les résultats que tu as déjà obtenus en si peu de temps,

    Continue avec le même état d’esprit sans rien attendre de chaque session ; soit attentif à toutes tes sensations ; sois prêt à recevoir ce que te donne ton corps. Engage tes sessions avec application.

    qu’est ce que vous pensez des mouvements du bassin ?

    Est-ce qu’ils se produisent spontanément sans que tu ne les déclenches ? Si oui être à l’écoute de ton corps signifie de les accepter tant qu’ils ne contribuent pas à tuer tes autres sensations.

    Est ce que vous pensez que le plaisir anal que (le Vice) procure peut masquer le travail de la prostate ?

    Tu as deux masseurs un fin, l’Helix, un épais, le Vice. Est-ce que tu ressens que la présence du plus gros tue les sensations que tu as avec le plus fin ? Si c’est non, continue comme tu fais. Si tu as un doute utilise l’un pendant une dizaine de sessions, puis l’autre et compare tes ressentis.

    j’ai l’impression que dans ma tête, quand je ressens le blocage, cette vague qui n’arrive pas, qui reste au loin (… ) donc, je cherche à atteindre l’orgasme en le provoquant et en étant actif. J’arrive très bien à mettre de côté cette habitude en m’abandonnant au plaisir tant que la vague monte monte mais plus je ressens la frustration, plus l’habitude revient.

    Je partage l’analyse de @bzo. Nous avons d’autres amis qui ont exprimé la même idée à un moment de leur progression, qui se sont sentis sous un plafond de verre. A chaque fois cette impression annonçait un progrès majeur dans leur progression vers l’orgasme prostatique. Cette frustration est le signe que ton corps et ton esprit se préparent à te faire connaître une forme de jouissance qui bouleversera ton expérience du plaisir sexuel masculin.

    Bon cheminement @Dazz.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.