20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 47)
  • Auteur
    Articles
  • #41347
    Gerardisson
    Participant

    Merci @andraneros !
    Je comprends ton point de vue mais ne le sent pas pour le moment même si je suis d’accord avec toi sur la plupart des points, outre le mot “clandestinité” que je trouve un peu fort et qui du coup me fait culpabiliser… =(

    J’y réfléchirais et j’essaierais de trouver un angle d’attaque car c’est cela qui me manque pour le moment.

    J’ai enfin pu prendre du temps pour moi aujourd’hui étant tout seul cette semaine.
    J’y ai mis le temps qu’il fallait. C’était très agréable.
    J’ai mis les boules de beurre de karité précédemment au congélateur, du lubrifiant bio + un mélange de beurre de karité et huile de coco que j’ai fait fondre au préalable.
    J’ai commencé par le Helix. Respiration abdominale puis 10 minutes plus tard, j’ai eu des sensation très agréables et les contractions volontaires.
    Je n’ai pas vu passer le temps, j’y suis resté 2h. J’ai oscillé entre position en chien de fusil et sur le dos. J’ai l’impression que la position chien de fusil me convient mieux.
    Je n’ai pas réussi à sentir de sensation agréables sur le dos.
    J’ai donc alterné entre moment très agréables et excitant et moment plus quelconque.
    Ce qui était bien, c’est que quand je croyais que j’avais atteint le max de ce que je pouvais ressentir et bien en me concentrant sur ma respiration et les quelques contractions volontaires que je pouvais déclencher, ça pouvait repartir de plus belle.
    Au bout de 2h, j’ai essayé avec le Progasm, c’était agréable mais pas les mêmes sensation qu’avec le Helix, peut etre qu’au bout de 2h je devais etre un peu insensibilisé…
    Au final, 45 minutes plus tard et avant d’arrêter, j’ai commencé par pure curiosité à faire quelques va et vient manuellement avec le Progasm et j’ai eu une sensation que je n’avais jamais eu.
    J’ai senti d’un coup le plaisir monter et s’intensifier et sans toucher à mon sexe je suis venu.
    C’était très agréable mais j’ai pas compris.

    Je progresse peu à peu.
    Merci pour vos conseils.

    #41348
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @Geradisson,
    Ne vois aucune culpabilité associée à clandestinité qui, dans ta situation, comme dans celle de nombreux hommes qui ont suivi le même chemin, signifie seulement que ton exploration reste un secret vis à vis de ta femme. Tu fais une recherche personnelle qui ne remet pas en question la qualité de ta relation avec elle. Le risque, quand elle le découvrira, est qu’elle se sente blessée en pensant que cherchant « autre chose » que ce qu’elle t’apporte tu ne finisse par aller chercher « ailleurs ».

    Je progresse peu à peu.

    C’est formidable. Continue comme ça. Bon cheminement @Gerardisson.

    #41521
    Gerardisson
    Participant

    Bonjour
    Nouvelle session aujourd’hui.
    J’avais juste 2h de temps… C’était peu mais j’ai tenté.
    Malheureusement, pas grand chose à signaler.
    J’ai essayé sur le dos, alors que d’habitude je suis plutôt sur le coté.
    J’ai essayé avec un mélange de huile de coco et beurre de karité. C’était agréable.
    La respiration lente commençait à produire des effets positifs. Des sensations indescriptibles et inconnues apparaissaient, c’était agréable sans que ce soit une révolution.
    Aussi, d’habitude, j’ai des contraction involontaires après avoir déclencher les contractions volontaires.
    Aujourd’hui, c’est arrivé plus vite que prévu et sans que je le déclenche.
    C’était étrange. J’ai senti mes jambes trembler, et mon sexe s’est mis à bouger tout seul, mes fesses contractaient autour de l’aneros.
    Je me suis concentrais sur la respiration lente car d’habitude, ça a tendance à pas durer.
    Le fait de canaliser ma respiration a fait durer un peu plus les contractions que d’habitude.
    Puis c’est parti…
    Puis c’est revenu, puis reparti, puis revenu.
    J’ai essayé de me caresser les tétons car je lis souvent dans les messages du forum que c’est quelque chose qui peut aider.
    Hélas, chez moi, ça ne fait rien du tout…
    Comme j’ai concentré mon attention la dessus, les sensations agréables sont parties et ne sont plus revenues.
    J’ai du coup arrêté sans fulgurances mais avec malgré tout des toutes petites améliorations.
    Bonne journée.

    #41523
    nousta
    Participant

    Bonjour @Gerardisson
    Ça se réveille tout doucement comme moi c’était les mêmes sensations au niveau de la prostate j’avais des petites étincelles et des légers picotements . Les jambes qui tremble et le sexe qui frétille c’est pareil, c’est le début et ça vient petit à petit, tu verras cela va s’intensifier avec les sessions à venir et tu verras ça va encore s’accélérer comme les contractions involontaires qui sont arrivées plus rapidement. Tu vas bientôt sentir de la chaleur au niveau du bas ventre c’est très agréable et le reste viendra tout seul
    Continue à bien respirée comme le dit le traité d’aneros et laisse faire !
    Pour les caresses de tétons c’est normal aussi au début que tu ne sentes rien mais il faut continuer, je n’y croyais pas trop à mes premières sessions , j’ai persisté et maintenant le plaisir vient plus rapidement dès que je sens quelque chose je caresse mes tétons et c’est très efficace c’est comme si tu envoies directement un message à ta prostate qui est bien reliée à tes tétons et les ondes arrivent très vite continue tu verras ça marche
    Persévérance et patience sont la clé de la réussite en ce qui me concerne en tout cas !
    Bon cheminement éclate toi bien Gerardisson

    #41729
    Gerardisson
    Participant

    Bonjour à tous.
    Cela faisait un petit moment que je n’avais pas écrit ici. J’ai pas réussi à prendre du temps pour faire un petit état des lieux.
    Depuis mon dernier message, j’ai réussi à prendre un peu plus de temps pour moi mais toujours avec une contrainte temporaire stressante.
    Cela ne m’a pas aidé.
    J’ai vraiment eu la sensation de stagner.
    Aucunes nouvelles sensations, j’avais plutôt tendance à assister à une regression.
    Seul point positif bien qu’intriguant.
    Cela m’est arrivé 2 fois.
    Comme j’avais l’impression que rien ne se passait malgré ma respiration et mon lacher prise (le stress du timing en rapport aux rares moment ou je suis tout seul chez moi n’aidant pas), j’étais malgré tout excité et au bout de 2h, je me laissais aller en tripotant mon Progasm de manière légère et subtile, puis l’excitation grandissante et le Progasm bien lubrifié, je me retrouvais à faire de manière légère (sans véritablement m’en rendre compte) des vas et viens. Je ressentais un plaisir jusque là inconnu, j’ai donc continué et amplifié les mouvements.
    Je ressentais de plus en plus de sensations très agréables. L’intensité augmentait a chaque fois un peu plus. Jusqu’au moment où j’ai éjaculé me procurant un orgasme des plus agréables.
    Je précise que les 2 fois où ça m’est arrivé, je n’ai pas touché un seul moment mon sexe. Même pas une caresse ni même un frottement.
    Je me suis senti déboussolé car je n’ai pas trop compris les 10 minutes qui s’étaient passées.
    Avez-vous une explication?
    Là, je suis à l’hotel tout seul pendant 4 jours et je suis bien motivé à mettre ce temps là à profit.
    J’ai déja commencé en dormant avec le Helix cette nuit.
    Je n’ai pas ressenti grand chose mais au reveil, j’ai passé 3h à respirer profondément tout en meditant, tout en somnolant.
    C’était très agréable.
    Bien plus que les 4 dernières sessions.
    Je ne suis pas préssé par le temps, je suis détendu.
    J’ai toujours les contractions involontaires qui sont de plus régulières. Je ressent l’Helix bouger tout seul et ce pendant de longues minutes sans pour autant que les sensations évoluent plus que ça.
    Je ressens des vagues de chaleur, des soubresauts de sensations de plaisir. Des fois j’ai eu l’impression de perte de pesanteur, comme si le lit sur lequel j’étais allongé faisait une chute libre.
    A un moment j’ai eu mes jambes qui se sont mise à trembler et ma respiration profonde et lente s’est accélérée. J’ai réussi à garder mon calme pour accepter le moment présent mais ça s’est arrêté malheureusement assez rapidement après.
    C’est malgré tout très agréable.
    C’est dans la bonne direction, je crois.
    Merci pour votre lecture et bonne journée à tous.

    #41731
    bzo
    Participant

    je me retrouvais à faire de manière légère (sans véritablement m’en rendre compte) des vas et viens. Je ressentais un plaisir jusque là inconnu, j’ai donc continué et amplifié les mouvements.
    Je ressentais de plus en plus de sensations très agréables. L’intensité augmentait a chaque fois un peu plus. Jusqu’au moment où j’ai éjaculé me procurant un orgasme des plus agréables.
    Je précise que les 2 fois où ça m’est arrivé, je n’ai pas touché un seul moment mon sexe. Même pas une caresse ni même un frottement.
    Je me suis senti déboussolé car je n’ai pas trop compris les 10 minutes qui s’étaient passées.
    Avez-vous une explication?

    le plaisir que tu as ressenti et puis le fait que tu ais éjaculé, ne sont pas forcément liés,
    pas de frottements, es-tu certain?
    cela peut être un plaisir anal comme cela peut être un plaisir prostatique,
    personnellement j’ai toujours pratiqué ainsi le massage prostatique avec masseur, du temps en j’en faisais,
    avec des va et vient plus prononcés et cela m’a permis d’obtenir tout ce qu’il y avait moyen d’obtenir,
    orgasmes à la chaîne, super O, interminables extases, tout y est passé

    l’éjaculation peut avoir été occasionné par des frottements dont tu ne te serais pas rendu compte
    ou bien même par la position de ton sexe, en porte-à-faux, par exemple
    qui fait qu’il bougeait tout seul à chaque contraction,
    bandais-tu à partir d’un certain moment?

    Je n’ai pas ressenti grand chose mais au reveil, j’ai passé 3h à respirer profondément tout en meditant, tout en somnolant.
    C’était très agréable.

    en tout cas, la patience et la motivation, ne semblent pas te manquer, c’est déjà une très bonne chose

    J’ai toujours les contractions involontaires qui sont de plus régulières. Je ressent l’Helix bouger tout seul et ce pendant de longues minutes sans pour autant que les sensations évoluent plus que ça.
    Je ressens des vagues de chaleur, des soubresauts de sensations de plaisir. Des fois j’ai eu l’impression de perte de pesanteur, comme si le lit sur lequel j’étais allongé faisait une chute libre.
    A un moment j’ai eu mes jambes qui se sont mise à trembler et ma respiration profonde et lente s’est accélérée. J’ai réussi à garder mon calme pour accepter le moment présent mais ça s’est arrêté malheureusement assez rapidement après.
    C’est malgré tout très agréable.
    C’est dans la bonne direction, je crois

    totalement, c’est incontestable, tu as tous les signes précurseurs, annonciateurs d’un plaisir qui va naître en toi,
    je dirai que le rewiring est en train de se mettre en place
    et qu’il ne te faut plus grand chose pour que cela démarre sérieusement

    continue comme cela, ta patience va être récompensée

    #41738
    Gerardisson
    Participant

    Bonjour à tous!
    Merci infiniment @bzo pour tes encouragements.

    le plaisir que tu as ressenti et puis le fait que tu ais éjaculé, ne sont pas forcément liés,
    pas de frottements, es-tu certain?

    Oui je suis sur qu’il n’y avait pas de frottements, j’y faisais attention.
    Le penis était au repos également.

    J’ai depuis avant-hier réussi à faire 3 sessions de au moins 2h.
    Même si l’orgasme n’est pas venu, c’était malgré tout délicieux.
    J’ai l’Aneros qui vibre en permanence et je réussis à ressentir des sensations de plaisir que je ne connaissais pas.
    C’est assez diffus mais quand ça vient le temps de quelques secondes, c’est hyper agréable. De plus, par rapport à mes sessions du mois dernier le plaisir est plus rapproché.
    L’Aneros bouge au bout de 40 secondes de respiration abdominale et ça ne s’arrête que quand je le décide.
    J’ai aussi eu lors de mes 2 dernières sessions les jambes qui vibraient toutes seules, je n’arrivais pas à les controler.
    C’était étrange.

    Dernière question, souvent au début, avec l’excitation et le temps que l’Aneros trouve sa place, je me mets à avoir des contrastions involontaires très fortes, mon penis se durcit beaucoup et il passe en un rien de temps de l’horizontale à la verticale et ce sans discontinuer.
    J’ai lu ici et là qu’il ne fallait pas faire des contractions trop fortes de peur de désensibiliser la prostate. Là, en l’occurence ces contraction elles sont involontaires, du coup je les laisse venir ou j’essaye de les amoindir.
    Au plaisir de vous lire.

    #41739
    bzo
    Participant

    Oui je suis sur qu’il n’y avait pas de frottements, j’y faisais attention.
    Le penis était au repos également.

    difficile à dire, deux hypothèses prévalent pour moi,
    soit c’était un plaisir anal qui s’est terminé par une éjaculation
    mais plutôt je crois que tu as bien vécu du plaisir prostatique mais qu’ à partir d’un certain niveau d’excitation,
    tu as redirigé sans trop t’en rendre compte tout le plaisir que tu commençais à ressentir
    vers un terrain plus familier, à savoir une bon vieille éjaculation

    ça finira par passer, si tu en as conscience, cela passera encore plus vite,
    tant pis si cela arrive encore quelque fois, pas te culpabiliser ou de flageller pour cela,
    ce sont sûrement des orgasmes péniens de belle intensité, c’est toujours bon à prendre

    Même si l’orgasme n’est pas venu, c’était malgré tout délicieux.
    J’ai l’Aneros qui vibre en permanence et je réussis à ressentir des sensations de plaisir que je ne connaissais pas.
    C’est assez diffus mais quand ça vient le temps de quelques secondes, c’est hyper agréable. De plus, par rapport à mes sessions du mois dernier le plaisir est plus rapproché.
    L’Aneros bouge au bout de 40 secondes de respiration abdominale et ça ne s’arrête que quand je le décide.
    J’ai aussi eu lors de mes 2 dernières sessions les jambes qui vibraient toutes seules, je n’arrivais pas à les controler.
    C’était étrange.

    tout cela ne fait que confirmer ce que j’ai déjà écrit, tu es sur la bonne voie, la très bonne voie même,
    le rewiring s’opère, ta technique s’affile, monte en puissance,
    les choses sérieuse vont sans doute commencer bientôt,
    bien que tu pourrais encore connaitre quelques “régressions” comme on dit dans mon métier,
    si tu commences trop à t’observer et que tu es trop dans l’attente de quelque chose que tu sens de plus en plus proche
    mais ce n’est pas un problème non plus,
    pas se formaliser pour si peu,
    tu passes déjà des bons moments et ce sont des écueils normaux,
    que tu parviendras à dépasser, j’en suis tout à fait sûr,
    cela fait partie du parcours du candidat au plaisir prostatique

    le mental est tellement important, seule en expérimentant et passant des heures à pratiquer,
    qu’on arrive peu à peu à avoir la bonne attitude mentale dans l’instant,
    quand on est face à un problème quelconque ou quand le plaisir commence à nous submerger

    Dernière question, souvent au début, avec l’excitation et le temps que l’Aneros trouve sa place, je me mets à avoir des contrastions involontaires très fortes, mon penis se durcit beaucoup et il passe en un rien de temps de l’horizontale à la verticale et ce sans discontinuer.

    j’ai ce genre de phénomène aussi, bien que je ne pratique qu’aneroless,
    pas grave, faire comme si de rien n’était,
    il redescendra de lui-même si tu te concentres bien sur le dialogue avec ta prostate,
    c’est normal tout ça,
    moi, j’ai souvent le pénis qui durcit à cause d’une profusion d’ondes prostatiques qui envahissent la zone, le sexe compris
    il monte, il descend, je ne fais pas plus attention que cela,
    j’y prends même un certain plaisir, au passage, comme cela en passant, en douce,
    de le sentir dur, vibrant, sans l’avoir le moins du monde, sollicité,
    cela ajoute un peu de piment
    et je reste bien concentré à produire dans ces moments surtout des ondes prostatiques
    pour qu’il n’y ait aucun danger d’aller vers une éjaculation
    car dans ma pratique, je frotte aussi mes cuisses contre mes génitaux,
    j’aime mélanger les ondes

    #41762
    Gerardisson
    Participant

    Bonjour à tous.
    Je suis rentré chez moi il y a peu et je n’ai pas réussi à trouver du temps et de l’intimité pour retester après les belles tentatives de la semaine dernière.
    Je ne me sentais pas de ressortir tout l’atirail (huile de coco, aneros, seringue) au risque de me faire griller. J’ai donc testé pour la première fois les contractions en aneroless.
    Je vous ai souvent lu a ce sujet et cela me paraissait assez abstrait.
    C’était sans compter cette tentative de cette aprem. J’étais allongé dans le lit et j’ai contracté très légèrement et ça a commencé à se contracter très rapidement après et ce de manière constante pendant plus de 30 minutes.
    Mon sexe est passé par plusieurs phases. Et je sentais clairement quelque chose qui vibrait en moi. C’était très agréable et assez incontrôlable.
    Au final j’ai du m’arrêter pour répondre à un coup de fil et je me suis rendu compte que mon sexe avait produit beaucoup de liquide séminal.
    Voilà c’était première expérience aneroless et contre toute attente c’était agréable bien que non orgasmique.

    #41763
    modeyin
    Participant

    Bonsoir @Gerardisson
    Bienvenue dans le monde de l’aneroless
    Tu vas voir ce n’est que du bonheur
    Tu as eu ta 1ère expérience aless
    Apparemment ton corps travaille bien entre tes sessions
    A quand remonte ta dernière session avec un aneros ?
    Tu as ouvert une petite brèche dans ta propre chair
    a toi de l’agrandir
    explore ton corps
    Tu peux suivre le mouvement que @bzo m’a donné
    Tu peux le faire partout
    Tu es debout et tu balances ton bassin d’avant en arrière
    avec des petites contractions, caresse toi le corps si tu as envie et ressens ce qui se passe
    peut être rien au début mais persévère

    #41771
    bzo
    Participant

    j’ai contracté très légèrement et ça a commencé à se contracter très rapidement après et ce de manière constante pendant plus de 30 minutes.
    Mon sexe est passé par plusieurs phases. Et je sentais clairement quelque chose qui vibrait en moi. C’était très agréable et assez incontrôlable.
    Au final j’ai du m’arrêter pour répondre à un coup de fil et je me suis rendu compte que mon sexe avait produit beaucoup de liquide séminal.
    Voilà c’était première expérience aneroless et contre toute attente c’était agréable bien que non orgasmique.

    je dirai que c’est une excellente entrée en matière,
    tu as tout de suite bien saisi comment dialoguer avec ton corps sans masseur,
    très très positif donc

    c’est le début d’une grande et belle aventure
    car sans aucun intermédiaire entre toi et ton corps,
    c’est ainsi qu’on peut arriver à une complicité assez magique, avec celui-ci

    sans même parler de tous les avantages, genre que tu peux pratiquer où tu veux, quand tu veux,
    plus besoin d’aucun accessoire, masseur, lubrifiant, etc,
    plus même besoin de lit, rapidement on peut pratiquer assis, debout, un peu partout,
    la pratique peut se répandre dans notre quotidien
    et le désir peut s’exprimer avec une beaucoup plus grande latitude

    @modeyin décrit plutôt une technique qui permet de réveiller de plus en plus le yin en soi,
    avec ce mouvement dans le bassin comme si on pénétrait quelqu’un
    mais avec une contraction qui accompagne chaque mouvement vers l’avant,
    ce qui a pour effet comme d’inverser le sens de la pénétration,
    de la percevoir comme si on était surtout à l’autre bout du sexe,
    ce n’est pas une obligation, bien sur, chacun choisit pour lui-même
    ce dont il a envie profondément, ce qui correspond le mieux à ses besoins

    mais, en tout cas, je trouve, cette première expérience aneroless que tu décris,
    c’est vraiment formidablement passée, tu vas rapidement bien progresser, il semble

    #41867
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @Gerardisson,
    Tu écris :

    J’étais allongé dans le lit et j’ai contracté très légèrement et ça a commencé à se contracter très rapidement après et ce de manière constante pendant plus de 30 minutes. Mon sexe est passé par plusieurs phases. Et je sentais clairement quelque chose qui vibrait en moi. C’était très agréable et assez incontrôlable.
    (… ) et je me suis rendu compte que mon sexe avait produit beaucoup de liquide séminal.

    Tu nous décris ton premier orgasme sec en A-less (« dry O »). C’est formidable.

    Tu nous disais déjà il y a 3 semaines :

    Même si l’orgasme n’est pas venu, c’était malgré tout délicieux.
    J’ai l’Aneros qui vibre en permanence et je réussis à ressentir des sensations de plaisir que je ne connaissais pas. C’est assez diffus mais quand ça vient le temps de quelques secondes, c’est hyper agréable. De plus, par rapport à mes sessions du mois dernier le plaisir est plus rapproché. L’Aneros bouge au bout de 40 secondes de respiration abdominale et ça ne s’arrête que quand je le décide.

    Tu étais déjà bien lancé dans une progression réjouissante avec masseur depuis quelques semaines. Tu enregistre maintenant les mêmes progrès sans masseur. Ton évolution porte tous les signes d’une progression qui va te faire vivre des orgasmes beaucoup plus intenses, beaucoup plus profonds que ceux que tu commences à vivre.

    c’était agréable bien que non orgasmique.

    C’est le moment pour toi d’accepter que ce que nous appelons l’orgasme prostatique peut être une expérience très différente de l’orgasme éjaculatoire. Les orgasme prostatique peuvent être extrêmement subtils et légers, particulièrement quand tu commences à les vivre au point que tu ne reconnais pas tes sensations comme orgasmiques d’autant plus que tu n’as aucune période réfractaire qui signe nos orgasmes éjaculatoires.

    Sois bien persuadé que ces expériences nouvelles sont les premiers orgasmes prostatiques que tu vis. Ils vont évoluer, s’amplifier, s’intensifier, s’approfondir, se répandre de plus en plus dans ton organisme… Bon cheminement @Gerardisson.

    #41881
    Gerardisson
    Participant

    Un immense merci à @nousta, @andraneros, @bzo et @modeyin pour vos conseils et votre soutien sans faille !
    Grace à vous j’ai reussi à passer un petit palier supplémentaire.
    Encore une session AneroLess hier, j’étais tout seul et n’avais que peu de temps.
    J’ai tenté de contracter après une respiration ralentie et en 20 secondes c’était parti pour des contractions involontaires.
    Cela a duré 40 minutes avec des hauts et des bas.
    J’ai essayé sur plusieurs positions, sur le dos puis en mode chien de fusil.
    J’ai l’impression que la position sur le dos est plus efficace.
    Au final, j’ai eu plein de sensations agréables et le dernier message de @andraneros m’a permit de les ressentir avec plus de lacher prise.
    Peu importe si c’était un orgasme ou pas, c’était une session délicieuse.
    Après 40 minutes, j’ai essayé avec le Progasm et c’était agréable mais sans plus.
    Juste avant de terminer, j’ai essayer de refaire des vas et viens et au bout de 3 vas et viens, l’éjaculation est arrivée de manière instantanée…
    C’est fou, je ne comprends toujours pas comment cela est possible.
    En tout cas, merci pour vos encouragement.
    Je vais essayer avec le Helix ce soir.
    Belle soirée.

    #41882
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Je suis heureux de lire ton message. En reprenant ce que tu disais précédemment je constate que semaine après semaine tu fais des progrès qui amplifient à chaque fois les sensations que tu fais naître en toi pendant tes sessions.
    Le 10 mars

    Au final, j’ai du le refaire 5 ou 6 fois depuis mais j’étais à 2 doigts de laisser tomber car j’ai eu l’impression que plus je le refaisais, moins j’avais de sensations.

    En choisissant de ne pas abandonner tu as su prendre une des meilleures décisions de toute ta vie. Qu’en penses-tu aujourd’hui ?
    Le 19 mars

    Malgré tout, j’ai réussi à sentir des sensations agréables assez rapidement après avoir fait la respiration abdominale pendant 5 bonnes minutes (j’étais malheureusement presse…).
    J’ai senti assez rapidement mon penis faire les mêmes contractions que la fois dernière.
    C’était pas orgasmique mais c’était doux et progressif, ça a duré un petit moment comme ça puis au bout d’un moment ça s’est estompé.

    Le 30 mars

    J’ai eu des sensations agréables sans que ce soit des montagnes de plaisir. Je réussissais à les accepter et à ne pas être frustré si cela disparaissait. Point positif, cela revenait plus fréquemment qu’avant.
    Aussi, j’ai assez rapidement des espèces de tremblements au niveau de mes fesses et de mon sexe quand je contracte très légèrement. A partir d’un moment, la quasi totalité des contractions que j’avais étaient avec cet espèce de tremblement non contrôle mais néanmoins agréable avec pas mal de liquide séminal.

    Le 14 mai

    J’ai très rapidement senti des mini sensations agréables.
    J’ai senti des contractions involontaires et je sentais mon pénis bouger sans que je le contrôle.
    Cela a duré assez longtemps sans que ce soit fou.
    Ce ne fut pas désagréable.

    Le 18 mai

    1h15 de détente sans avancées spectaculaires. Toujours mes contractions involontaires qui vont qui viennent.
    Je ressens pat mini moment des sensations très agréables mais ça dure 1 seconde tout au plus.

    Le 10 juin

    J’ai essayé sur le dos, alors que d’habitude je suis plutôt sur le coté.
    La respiration lente commençait à produire des effets positifs. Des sensations indescriptibles et inconnues apparaissaient, c’était agréable sans que ce soit une révolution.
    Aussi, d’habitude, j’ai des contraction involontaires après avoir déclencher les contractions volontaires. Aujourd’hui, c’est arrivé plus vite que prévu et sans que je le déclenche.
    C’était étrange. J’ai senti mes jambes trembler, et mon sexe s’est mis à bouger tout seul, mes fesses contractaient autour de l’aneros.
    Je me suis concentrais sur la respiration lente car d’habitude, ça a tendance à pas durer.
    Le fait de canaliser ma respiration a fait durer un peu plus les contractions que d’habitude.
    Puis c’est parti…
    Puis c’est revenu, puis reparti, puis revenu.

    Le 15 juillet

    J’ai toujours les contractions involontaires qui sont de plus régulières. Je ressent l’Helix bouger tout seul et ce pendant de longues minutes sans pour autant que les sensations évoluent plus que ça.
    Je ressens des vagues de chaleur, des soubresauts de sensations de plaisir. Des fois j’ai eu l’impression de perte de pesanteur, comme si le lit sur lequel j’étais allongé faisait une chute libre.
    A un moment j’ai eu mes jambes qui se sont mise à trembler et ma respiration profonde et lente s’est accélérée. J’ai réussi à garder mon calme pour accepter le moment présent mais ça s’est arrêté malheureusement assez rapidement après.
    C’est malgré tout très agréable.

    Le 17 juillet

    J’ai depuis avant-hier réussi à faire 3 sessions de au moins 2h. Même si l’orgasme n’est pas venu, c’était malgré tout délicieux.
    J’ai l’Aneros qui vibre en permanence et je réussis à ressentir des sensations de plaisir que je ne connaissais pas. C’est assez diffus mais quand ça vient le temps de quelques secondes, c’est hyper agréable.
    De plus, par rapport à mes sessions du mois dernier le plaisir est plus rapproché. L’Aneros bouge au bout de 40 secondes de respiration abdominale et ça ne s’arrête que quand je le décide.
    J’ai aussi eu lors de mes 2 dernières sessions les jambes qui vibraient toutes seules, je n’arrivais pas à les contrôler.

    le 22 juillet

    J’ai donc testé pour la première fois les contractions en aneroless. Je vous ai souvent lu a ce sujet et cela me paraissait assez abstrait.
    C’était sans compter cette tentative de cette aprem. J’étais allongé dans le lit et j’ai contracté très légèrement et ça a commencé à se contracter très rapidement après et ce de manière constante pendant plus de 30 minutes.
    Mon sexe est passé par plusieurs phases. Et je sentais clairement quelque chose qui vibrait en moi. C’était très agréable et assez incontrôlable.

    Et tu nous dis enfin aujourd’hui :

    Encore une session AneroLess hier, j’étais tout seul et n’avais que peu de temps.
    J’ai tenté de contracter après une respiration ralentie et en 20 secondes c’était parti pour des contractions involontaires. Cela a duré 40 minutes avec des hauts et des bas.
    J’ai essayé sur plusieurs positions, sur le dos puis en mode chien de fusil. J’ai l’impression que la position sur le dos est plus efficace.
    Au final, j’ai eu plein de sensations agréables et le dernier message de @andraneros m’a permit de les ressentir avec plus de lâcher prise. Peu importe si c’était un orgasme ou pas, c’était une session délicieuse.

    Message après message les mots que tu emploies pour décrire tes sessions évoluent et sont de plus en plus marqués par le plaisir que tu reçois. Tu es passé de « sensations pas désagréables » ou « j’étais à 2 doigts de laisser tomber car j’ai eu l’impression que plus je le refaisais, moins j’avais de sensations. » à « j’ai eu plein de sensations agréables… Peu importe si c’était un orgasme ou pas, c’était une session délicieuse. ».

    Dans ton 1er message tu te posais beaucoup de questions. Aujourd’hui tu nous apportes le très beau témoignage d’un homme qui vient de vivre sa première expérience orgasmique sans aucune intervention manuelle, ni aucune stimulation avec un masseur (je ne compte pas la dernière partie). Si tu as la même application et le même état d’esprit pour renouveler cet exercice 2 à 3 fois par semaine tu va vivre l’expérience de sensations de plus en plus intenses, de plus en plus longues et tu les déclencheras de plus en plus facilement.

    Je le redis, je suis très heureux de lire que tu reçois la récompense de ta patience et de la confiance que tu as mise en nos conseils et encouragements. Continue à utiliser tes masseurs mais continue aussi à alterner avec des sessions A-less. Tu sembles prêt à vivre des moments d’extase orgasmique dont la description fera rêver nos nouveaux lecteurs et leur donnera l’envie de te suivre. Sois bien persuadé que ce n’est que le commencement de ton cheminement.

    Bon cheminement @Gerardisson.

    PS : Je pense très fort qu’est venu le moment d’ouvrir un nouveau sujet dont le titre devrait correspondre beaucoup mieux à cette première étape du développement de ton potentiel orgasmique…

    #41893
    Gerardisson
    Participant

    Bonjour
    Merci @Andraneros pour ton mail faisant office de bilan.
    En effet, en lisant ton dernier message compilant certains de mes rapports d’expérience, je me rends compte que du chemin a été parcouru et c’est loin d’être terminé.
    Aujourd’hui j’ai fais une session de 3h.
    Tout d’abord avec le Helix, ensuite avec un sans marque mais vibrant et pour finir le Progasm.
    Au final, c’est avec le Helix que j’ai eu le plus de sensations.
    Encore une fois, un mini palier a été passé. C’est de plus en plus régulier et avec de plus en plus de mini moments où c’est très agréable.
    L’Helix vibrait beaucoup tout seul tant les contractions volontaires étaient rapprochées. Cela a duré une bonne heure.
    J’ai ensuite essayé avec un vibrant. C’était pas fou…
    J’ai eu l’impression que ça me désensibilisait.
    J’ai tenté les contraction involontaires mais ça ne marchait pas.
    Ensuite le Progasm a fait son effet meme si j’ai préféré revenir au Helix pour terminer la session. C’était agréable mais plus rigide et donc moins fort en sensation.
    J’avais l’impression que ça contractait moins et que par conséquent cela me faisait moins d’effet.
    Quand je suis revenu au Helix, c’était un peu moins intense que lors de la première heure.
    Peut être que le fait de passer de l’un à l’autre n’était pas la meilleure idée.
    Mais les contractions involontaires sont malgré tout vite revenues.
    Au bout de 3h, j’ai plié bagages avec un bilan positif pour cette nouvelle session.
    Merci encore une fois pour vos encouragements.

    #41895
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Ton message montre que tu devrais tout simplement abandonner ton masseur vibrant et ne le reprendre qu’une ou deux fois par mois juste pour voir avant de le mettre en vente sur “Vinted” ou “Le bon coin”.

    Une session de 3 heures est une longue session et il me paraît normal qu’à la fin ta réponse neuromusculaire ne soit plus aussi bonne qu’au début. Continue à expérimenter avec tes différents masseur sans oublier de modifier de temps en temps l’ordre d’utilisation.

    Tu me parais bien lancé maintenant pour atteindre bientôt toi aussi ton orbite orgasmique. Pense à ce que je t’ai dit en post-scriptum demon dernier mesage ! Bon cheminement @Gerardisson.

    #42095
    Gerardisson
    Participant

    Bonjour
    J’ai suivi tes conseils et j’ai définitivement abandonné ce plug vibrant n’apportant que frustration…
    J’ai pu faire depuis quelques temps quelques sessions avec Aneros (2 ou 3) et 2 en Aneros-Less.
    Pas de révolution sur ces sessions là. Pas de moins bien mais pas de mieux.
    Jusqu’à aujourd’hui où j’ai refait une session dans des conditions de détente adequate.
    J’ai fait un mélange karité huile de coco.
    Je n’ai pas lésiné sur la lubrification et dès le départ ce fut très agréable.
    Au bout de même pas une minute de concentration sur ma respiration que les contractions involontaires du Helix étaient lancées.
    J’avais l’impression qu’elles étaient dès le départ plus agréables que d’habitude.
    Mon sexe s’est rapidement mis en érection et ce pendant un long moment.
    Tout bougeait ! l’Aneros, mon sexe. Les contractions étaient de plus en plus fortes.
    J’essayais de me concentrer sur le plaisir procuré et sur ma prostate et j’avais l’impression que le plaisir s’intensifiait.
    Je ressentais l’Aneros bougeait tout seul et c’était très bon. J’ai même eu un moment où j’étais dans un état second entre sieste, chaleur, plaisir, j’étais un peu parti loin et les sensations ressenties paraissaient multipliées.
    A un moment, j’ai senti mon corps se mettre à trembler avec une sensation de plaisir inconnue, au final, j’ai eu l’impression qu’inconsciemment j’ai voulu influer sur ce tremblement puisque sans m’en rendre compte je suis passé d’un tremblement involontaire à un tremblement déclenché volontairement. Mes sensations étaient de plus en plus agréables.
    A un moment donné, j’avais l’impression que je ressentais des sensations encore plus agréables et que cela s’intensifiait au fur et à mesure des contractions involontaires jusqu’au moment où les contractions s’arrêtaient d’un coup en mode tendu, c’est à dire avec la sensation de l’Aneros collé à ma prostate. Le tout, sans vraiment ressentir de plaisir supplementaire.
    Puis ça repartait de plus bas pour remonter jusqu’à ce point de tension. 2 3 fois d’affilée.
    A un moment, j’ai eu un coup de fil et ça m’a sorti du truc.
    J’ai pu revenir malgré tout à des sensations agréables mais le lubrifiant s’était estompé, je trouvais que c’était mon fluide en terme de mouvement.
    J’ai donc décidé de changer de jouet et de prendre le Progasm. Je l’ai bien lubrifié et c’est parti.
    Au final, je ne sais pas si c’est parce qu’avec le Helix, c’était très agréable dès le départ, et que j’en avais peut etre assez pour aujourd’hui au bout d’1h30.
    Mais j’ai rapidement senti que je ne sentirai pas les mêmes sensations.
    C’était plus comme les sessions précédentes. Pas nul mais pas fou.
    Et surtout pas de sensations nouvelles comme ce fut le cas avec le Helix quelques temps plus tot.
    J’ai quand même eu des contractions involontaires mais le plaisir n’était pas au RDV.
    Tant pis pour cette fois. L’important n’est pas toujours le but ou la finalité mais le chemin.
    Le chemin d’aujourd’hui était très agréable.

    #42097
    bzo
    Participant

    Tant pis pour cette fois. L’important n’est pas toujours le but ou la finalité mais le chemin.
    Le chemin d’aujourd’hui était très agréable.

    oui, voilà, il faut le prendre positivement,
    tu as passé de bons moments et tu as progressé,
    même si cela n’a pas encore été le nirvana 5 étoiles, en roue libre que tu espères u fond de toi

    mais cela viendra, si tout va bien,
    si tu continues à t’appliquer comme tu le fais
    avec le bon état d’esprit

    #42110
    Andraneros
    Modérateur/modératrice

    Bonjour @Gerardisson,
    Ton message confirme les progrès que tu fais. J’en suis très heureux. Tu me donnes l’impression que tu valides assez bien les étapes 42 – 45 de la carte au trésor :

    42.Ressenti d’une excitation réelle allant dans la direction d’avoir de plus en plus de plaisir
    43.Plaisir intense soudain durant une session
    44.Fortes contractions involontaires sans ressentir d’orgasme
    45.Fortes contractions involontaires avec une sensation diffuse d’orgasme

    et que tu commences à tutoyer l’étape 54 :

    54.L’Aneros bouge tout seul et génère un niveau de plaisir important et inattendu

    Continue comme ça. Tu es sur la bonne voie. Bon cheminement @Gerardisson.

    #42156
    Gerardisson
    Participant

    Bonjour à tous.
    Nouvelle session pour moi ce matin après une semaine sans pratiquer.
    J’ai opté pour la double lubrification beurre de karaté et huile de coco.
    Dès le départ j’ai ressenti des sensations très agréables.
    Je n’ai pas eu à faire la respiration abdominale pour ressentir les premières contractions.
    L’Aneros s’est mis très rapidement à bouger tout seul, plus rapide que d’habitude, presque comme des vibrations.
    Comme j’avais les mains très huileuses, j’en ai profité pour me caresser les tétons.
    Jusqu’à maintenant c’est quelque chose qui ne m’a jamais vraiment apporté de sensation agréable, mais suivant vos conseils j’ai décidé de réitérer malgré l’absence de plaisir procuré.
    Je qualifierais cet essai un poil plus concluant que les autres fois.
    J’ai eu l’impression que certaines de mes caresses influaient sur le mouvement de l’Aneths.
    Je ne sais pas si c’est mon cerveau qui voulant se persuader que la zone des tétons sert à quelque chose envoie des contractions volontaires…
    Au final, j’ai eu des sensations encore plus agréables que d’habitude, je ne sais pas si cela a un lien avec les tétons ou simplement une évolution logique.
    Je me suis même surpris à gémir tout seul dans mon lit, j’ai eu l’impression que ça augmentait mon plaisir alors j’ai continué.
    J’ai eu 4 phases de montées très agréables où je situais vraiment le plaisir dans ma prostate.
    Même si prends le soin de ne pas toucher mon sexe pour ne pas détourner le plaisir de la prostate, j’ai eu malgré tout 4 érections qui accentuaient le plaisir ressenti.
    Ces phases commençaient de manière habituelle, puis je ressentais un mini palier de plaisir en plus et ce de manière prolongée, ce qui changeait de d’habitude où c’était plutôt des sensations de plaisirs passager. Là, je sentais une sensation de plaisir, je me concentrais dessus et ça ne disparaissait pas. Même, ça durait et ça passait même un mini-palier.
    Ne faisant pas attention à comment je respire, j’ai quand même remarqué que ma respiration s’accentuait, s’accélérait.
    L’Aneros a bougé quasiment constamment.
    Au bout d’1h45 j’ai essayé de changer de position, je suis passé de sur le dos, les jambes pliée, les pieds à plat sur le lit à position chien de fusil sur le coté gauche.
    J’ai pas senti grand chose, j’avais l’impression qu’il fallait faire des contractions volontaires pour tenter d’avoir des contractions involontaires.
    Ce n’était pas agréable, du coup j’ai rechangé de position et je suis revenu à la position initiale.
    Cela a été agréable à nouveau.
    J’ai re-eu une phase de montée agréable comme précédemment.
    Puis mon esprit s’est détourné. (J’ai globalement eu du mal à rester concentrer et à ne penser à rien…)
    J’ai tenté une dernière fois, j’ai caressé mes tétons plus vigoureusement et j’ai senti que j’avais des tremblements qui retentissaient au niveau de mon bassin. Cela me l’avait déjà fait mais ça s’était arrêté.
    Au final, j’ai continué un long moment et les tremblements s’intensifiaient! C’était assez fou.
    Je ne contrôlais pas grand chose. Jusqu’au moment, où j’avais des fourmis dans les mains (dû peut être à la position de mes mains pour me caresser les tétons), le corps tremblait beaucoup mais je ne ressentais plus le plaisir au niveau de la prostate. Comme si elle s’était mis en mode off…
    J’ai quand même essayé de laisser continuer pour voir jusqu’où ça pouvait aller mais comme le plaisir n’était plus là et que ça faisait 2h30, j’ai arrêté. Toujours difficile quand on a la journée devant soit de savoir quand s’arrêter.
    J’ai quand même essayé de tourner légèrement l’Aneros avec depuis le bras, sans faire de vas et viens.
    J’ai senti que ça appuyait ma prostate et que c’était agréable.
    J’ai continué à faire des petits cercles durant 5 minutes, le plaisir montait. C’était exquis.
    C’était trop bien jusqu’au moment où l’éjaculation est intervenue.
    C’était pas comme d’habitude au niveau des sensations, c’était plus diffus et plus agréable.

    Quelques questions subsistent encore :
    – Pour ceux qui pratiquent, réussissez-vous à faire constamment le vide dans votre tête ou des fois des pensées parasites viennent et cela n’a pas d’incidences dans votre ressenti?

    Bonne journée

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 47)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.