Mots-clés : , , , ,

20 sujets de 81 à 100 (sur un total de 252)
  • Auteur
    Articles
  • #39508
    bzobzo
    Participant

    vérifie bien la composition et évite comme la peste s’il y a de la glycérine dedans, ou assimilé,
    enfin certaines personnes y sont peut-être plus sensibles que d’autres
    mais moi, je sais que je courais aux toilettes tous les quart d’heure au début,
    avant d’avoir l’explication du problème
    et de commencer à prendre en compte ce critère

    #39509
    paulpaul
    Participant

    Merci j’ai commandé masseur vice 2 et peridise et gel, verra ce que ça donne ! ( j’ai trouvé du Swede Aqua Confort )

    Et faut que j’apprends à ne plus trop penser pendant les sessions mais ça c’est pas gagné du tout !!

    #39510
    bzobzo
    Participant

    apparemment il est bien disponible à nouveau, le Aqua Comfort,
    ils n’ont donc pas arrêté sa production,
    bizarre cette pénurie qui a duré plusieurs mois
    mais le prix semble dans l’ensemble, moins intéressant pour l’instant,
    je l’avais eu, si mes souvenirs sont bons, à 7, 8 euros le flacon de 120ml

    #39511
    bzobzo
    Participant

    Et faut que j’apprends à ne plus trop penser pendant les sessions mais ça c’est pas gagné du tout !!

    alors tout cela est à double tranchant, il ne faut pas penser,
    penser le moins possible pour parvenir à se connecter à son corps,
    à optimiser notre écoute
    cependant si on doit se forcer à essayer de restreindre ses pensées, c’est contre-productif aussi

    le truc ici, ce n’est pas d’essayer de restreindre ses pensées
    tout en ayant conscience que ce n’est pas le moment d’analyser,
    qu’il ne faut pas essayer de réfléchir à ce que l’on fait,
    essayer de ne pas mener l’action avec son intellect
    mais au contraire, tenter de laisser le corps prendre la main,
    d’éveiller nos pulsions, notre instinct, le désir,
    d’acquérir une sorte de proximité ainsi avec son corps

    quand c’est bien développé, tout cela,
    on a ainsi souvent l’impression de ne plus être dans sa tête,
    partout en même temps dans son corps, au plus près de l’action,
    on a l’impression que notre tête , n’est plus qu’une éponge imbibée de sensations,
    de signaux de toutes sortes montant d’un peu partout

    quand je suis comme cela, en plein action,
    les pensées passent dans ma tête comme des nuages rapidement chassées par le vent,
    elles obscurcissent un instant le cours de l’action, ma perception de ce qui se passe
    mais comme c’est devenu un automatisme chez moi,
    elles sont chassées quasi instantanément, se perdent

    cependant il peut arriver de penser quelques instants à quelque chose, à ce que je vais manger
    ou à ce que j’ai fait de la journée, etc,
    dans ces moments, c’est comme si tout le reste était en pause, prêt à redémarrer au quart de tour
    puis j’arrête ma réflexion, les pensées évacuent la place,
    mon intellect comme un chien bien éduqué,
    va se coucher dans un coin dans sa niche et c’est reparti

    enfin, chien bien éduqué quand tout va bien, il revient tout même régulièrement,
    là, c’est l’effet nuage sombre qui assombri la perception quelques instants,
    avant d’aller se perdre plus loin presque immédiatement

    tout cela pour dire, qu’il ne faut pas essayer de se forcer non plus à ne pas penser,
    avoir conscience de tout ce que j’ai écrit plus haut,
    permet déjà de déclencher pas mal de choses
    mais se forcer, n’est jamais une bonne chose avec des mécanismes aussi fins, délicats et complexes

    plutôt de vouloir se forcer à tout prix à ne pas penser,
    méthode avec laquelle on ne va arriver à rien de bon,
    il faut être résilient et souple comme le roseau,
    on se penche et on se redresse, on se penche et on se redresse,
    une pensée arrive, fait se pencher notre perception, notre connexion à notre corps
    puis celle-ci se redresse,
    on n’arrivera pas à être un bâton droit, on va finir pas casser sous la pression qui ira en s’augmentant

    prendre conscience que les pensées n’ont pas grand intérêt durant l’action,
    que l’on doit arriver à faire un avec son corps,
    à réfléchir avec celui-ci, à réfléchir avec ses organes, avec son sang, avec ses os,
    est un pas très important,
    une pensée arrive, il suffit de ne pas chercher à la creuser, à passer du temps avec
    mais au contraire, essayer juste de faire attention à ce que l’on fait, à ce qui nous arrive

    on ne peut pas empêcher les pensées d’arriver,
    par contre on peut choisir de ne pas passer du temps avec elles ,
    on peut choisir de ne pas passer du temps à les creuser

    #39516
    AndranerosAndraneros
    Modérateur/modératrice

    @bzo tu as dit à @paul :

    attention cependant au fait que le Vice est un masseur en silicone, donc pas de beurre de Karité, juste un lubrifiant à l’eau

    Le silicone utilisé pour les masseurs ou autres jouets est tout à fait compatible avec le beurre de karité. Si ce n’était pas le cas je pense que je m’en serais aperçu depuis quelques années. Nous n’avons aucun problème en utilisant le beurre de karité avec nos jouets en silicone.

    En revanche tu as parfaitement raison si on parle du latex, matière qui entre dans la composition des préservatifs. Le latex est dissout par les huiles végétales dont font partie le beurre de karité comme l’huile de coco.

    #39518
    bzobzo
    Participant

    Le silicone utilisé pour les masseurs ou autres jouets est tout à fait compatible avec le beurre de karité

    ah ok, c’est bon à savoir, j’avais tout faux alors,
    j’étais persuadé, dur comme fer, que cela s’imprégnait dans le silicone
    et que cela restait poisseux après malgré le lavage

    je me demandais quoi faire avec tout le beurre de karité que j’avais acheté à un moment donné
    et que je n’utilise plus pour mes mélanges de crème de nuit
    car je trouve que cela dégage quand même une sérieuse odeur de purain

    super, merci

    #39521
    paulpaul
    Participant

    Bonsoir

    Petite évolution dans la session de ce jour, j’arrive à bien bouger l’helix avec les contractions volontaires et j’ai ressenti un petit quelques-chose au niveau de la colonne vertébrale, comme une petite décharge électrique, ( peut être psychologique puisque bzo en a parlé dans un des postes précédents.

    Bon cheminement

    #39522
    bzobzo
    Participant

    j’arrive à bien bouger l’helix avec les contractions volontaires

    voilà, cela me parait déjà plus normal,
    c’était vraiment bizarre cette histoire de masseur qui ne bougeait pas malgré les contractions volontaires

    essaie de bien sentir ce que tu fais, sens le masseur bouger en toi,
    essaie de bien sentir chaque millimètre de son parcours,
    essaie de les rendre le plus plaisant possible

    n’attends pas un effet deus ex machina, essaie d’aller au-devant des sensations, de les provoquer,
    toutes ces pratiques qui s’éloignent de la sexualité par défaut, attachée à notre corps,
    ne fonctionnent pas de la même manière,
    il n’y a pas quelque chose de garanti par l’effet d’un mouvement mécanique,
    j’agite ma hampe durcie et donc je vais obtenir des réactions plaisantes,
    ici tu pourras très bien effectuer des contractions pendant des heures,
    que ton corps pourrait rester muet comme un tombeau si tu n’as pas le bon état d’esprit,
    il ne faut pas être dans l’attente, il ne faut pas être dans l’attentisme non plus,
    il faut effectuer une action physique, être plus ou moins actif donc avec son corps
    mais plus important il faut effectuer aussi une action à l’intérieur,
    une action dans l’invisible

    à l’intérieur, chercher à s’ouvrir, je peux pas employer une image plus précise,
    chercher à s’ouvrir en grand, à être réceptif, totalement réceptif
    prêt à s’abandonner, important cela, prêt à s’abandonner,
    on ne doit plus être ici dans l’attitude du mâle qui a le braquemart durci, à l’air
    mais dans une attitude d’abandon, de s’offrir au plaisir, de s’abandonner, de lever toute résistance

    c’est difficile au début à prendre cette attitude
    car elle est éloigné des standards habituels de la masculinité
    mais après, une fois qu’on s’y habitue, c’est si bon de se laisser aller,
    juste de se laisser emporter, sans chercher à résister,
    ne pas chercher à être puissant, fort, conquérant, à mener les débats,
    non, temps de montrer qu’on peut être un homme multi-orgasmique sans sa bite dressée comme véhicule

    #39530
    paulpaul
    Participant

    chercher à s’ouvrir en grand, à être réceptif, totalement réceptif’ prêt à s’abandonner, important cela, prêt à s’abandonner

    J’essaie,j’essaie !

    il ne faut pas être dans l’attente

    Je sais MAIS au fond de moi j’attends comme même quelques choses, une suite !

    #39531
    bzobzo
    Participant

    Je sais MAIS au fond de moi j’attends comme même quelques choses, une suite !

    OK, je sais, ce n’est pas évident,
    encore une fois il ne fait jamais forcer dans un sens ou l’autre,
    cela devient aussi contre-productif,
    il ne faut jamais essayer de rien étouffer de toutes ses forces,
    bien sûr que tu espères des tas de choses, tu as envie de tas de choses,
    juste cela ne doit pas flotter constamment devant tes yeux,
    cela ne doit pas occuper ton conscient

    dans la pratique selon le traité,
    la concentration sur la respiration permet d’occuper l’esprit, de ne pas pas penser,
    de ne pas avoir à l’esprit ce dont on a envie,
    c’est un bon truc et qui en plus participe à la relaxation

    cependant parvenir à bien se concentrer sur son intérieur, être à l’écoute,
    sur ce qu’on fait, fait le job aussi,
    si de temps à autre, une pensée passe
    qui te sussure qu’il serait bon que ceci se passe ou cela,
    ne sautes pas tout de suite dessus en te disant que c’est mal,
    pas se forcer,
    laisse-là juste passer et reste détendu, continue comme si de rien n’était

    n’oublie pas, rester souple comme le roseau,
    pas essayer d’être un bâton

    #39532
    bzobzo
    Participant

    j’aimerai pouvoir en faire plus pour t’aider
    mais c’est quelque chose qui n’est vraiment pas évident,
    on est chacun dans sa peau, personne ne peut se glisser quelques moments à l’intérieur avec nous
    pour voir ce qui ne va pas, comprendre où l’erreur s’est glissé,
    qu’est-ce qu’il faudrait faire pour débloquer la situation

    les mots peuvent à la fois tellement et si peu,
    tu es actuellement dans la situation de l’apprenti cycliste qui ne peut pas encore se tenir en selle,
    on lui donne des tas de conseils, « fais ceci, fais cela »
    mais toi, dès que tu lèves les pieds du sol, tu bascules actuellement

    en plus, avec mes conseils à moi, j’ai peur d’encore ajouter de la confusion,
    tellement ma façon de pratiquer diffère de la manière du Traité d’Aneros,
    cette histoire de respiration, elle a ce grand intérêt à mes yeux,
    de permettre de se concentrer sur quelque chose d’extérieur à la pensée,
    quelque chose d’intimement liée à notre corps,
    tout en permettant à côté que le dialogue entre le masseur et la prostate se mette en route,
    cependant je crois que ce n’est plus in dispensable si on peut se concentrer sur ce que l’ont fait,
    sur ce que l’on ressent
    et ne plus être conditionné par ses pensées, ramenées à celles-ci constamment

    je ne peux que répéter, ne force rien,
    dès que tu t’essaies à tout prix de ne pas penser, dès que tu essaies de n’avoir aucune attente,
    tu obtiens l’effet contraire car ce sera avec ton intellect que tu vas te mettre à essayer de forcer,
    hors c’est lui justement qu’on essaie de court-circuiter
    pour se connecter directement à son corps, vivre le moment directement avec lui

    mais encore une fois, il ne faut une fixation sur rien, ne pas forcer,
    juste avoir en tête tout ce qu’il ne faudrait pas faire et tout ce qu’il faudrait
    mais sans vouloir forcer, rester détendu

    fais confiance à ton corps, fais confiance à tes instincts,
    se laisser aller, se laisser entraîner par eux, éveiller son désir,
    un jour, tout cela te paraîtra tellement naturel, tellement aller de soi
    mais en attendant courage, patience et persévérance

    #39533
    paulpaul
    Participant

    Merci @bzo pour tes conseils, je vais persévérer pour l’instant !

    #39539
    paulpaul
    Participant

    Test du vice 2 effectué sans et avec vibrations, RIEN !!

    Je crois que je vais faire une pause car là ça ne mène à rien du tout !!

    #39544
    bzobzo
    Participant

    désolé que cela ne te réussisse pas mieux pour l’instant,
    je n’aurai pas l’outrecuidance de te donner des leçons de patience,
    moi-même, j’en ai peu en général,
    j’ai juste eu la chance que cela démarre assez vite pour moi,
    peut-être avais-je des prédispositions,
    peut-être mes années de yoga qui m’ont aidé dans l’écoute de mon corps, entre autres

    chacun son tempérament, fais comme tu le sens

    #39603
    paulpaul
    Participant

    Bonsoir,

    J’ai continué les sessions avec l’helix, ( c’est une drogue !!) avec un petit peu plus de plaisir les deux dernières !
    Je continue aussi en a-less, je ressens pas mal de sensations mais elles ne se développent pas.

    A suivre…

    #39604
    bzobzo
    Participant

    J’ai continué les sessions avec l’helix, ( c’est une drogue !!) avec un petit peu plus de plaisir les deux dernières !
    Je continue aussi en a-less, je ressens pas mal de sensations mais elles ne se développent pas.

    de toutes évidence, il y a du progrès,
    la dernier fois que tu avais mis un message, tu semblais vouloir arrêter car il ne se passait jamais rien,
    certes si je te lis bien, ce n’est pas encore un Niagara de sensations en toi
    mais il se passe des choses, tu commences à ressentir du plaisir,
    pas mal de sensations en aneroless, tu écris mais elles ne se développent pas

    il me semble percevoir que tu n’es pas la personne la plus patiente du monde,
    loin de là même, je crois deviner,
    cependant il va falloir accepter que tes progrès, pour l’instant du moins, se font lentement,
    fais-tu partie définitivement de cette catégorie de gens
    dont les progrès se feront constamment à une allure très progressive?
    pas sûr, pas forcément

    le plus important
    et cela, je crois que tu le comprends bien aussi, c’est que quelque chose s’est passé en toi,
    que quelque chose s’est mis en route en toi,
    un premier plafond de verre que tu as brisé, le plus important peut-être,
    tu n’es plus une tombe, des premiers réactions montent à la surface

    c’est très bien d’essayer de progresser en parallèle , aussi bien avec masseur que sans,
    cela devrait être écrit dans le code de la route du parfait prostateur

    bonne continuation

    #39605
    bzobzo
    Participant

    je m’excuse d’avoir fait cette remarque sur la patience,
    je suis vraiment mal placé pour donner des leçons dans ce domaine,
    on est tous habité par le désir,
    on aimerait tous être envahi instantanément par tout le plaisir du monde,
    on est tous déçu si ce n’est pas le cas

    focalise-toi sur les points positifs, les progrès que tu as fait,
    tu ne fais pas partie des chanceux pour qui c’est extrêmement rapide,
    il faut l’accepter et tracer sa route,
    mettant au vestiaire tout ce qu’on espère, tout ce que l’on attend, au moins pendant la séance,
    après ou avant, ce n’est pas un problème

    #39606
    paulpaul
    Participant

    Pas de soucis, tu as raison, je ne suis pas particulièrement patient !

    #39638
    paulpaul
    Participant

    Bonjour

    Session de ce matin plaisante ! Pas spécialement de ressenti au niveau de la prostate mais plaisante ! J’ai eu a deux reprises mes testicules qui se sont mises à gonfler, très agréable !

    Autre changement je ne me sens plus frustré après une session !

    #39640
    bzobzo
    Participant

    ah cela fait plaisir de lire cela, des choses se passent durant tes séances,
    des bonnes choses et cela se sent dans tes mots

    tu es un peu comme un esquimau sur sa banquise,
    tu essaies de percer un trou pour avoir accès à l’océan, à sa manne, à ses richesses,
    au début la glace résonnait sourdement, rien ne semblait jamais pouvoir se passer,
    tu étais frustré, tu pensais abandonner,
    mais aujourd’hui tu arrives de plus en plus à fêler la surface gelée,
    tu arrives brièvement de plus en plus à introduire ta ligne vers l’eau des profondeurs
    et à en sortir quelque proie délicieuse à déguster
    avant que le froid reforme la couche

    viendra un temps où expertement en quelques coups précis,
    tu te feras un trou dans la glace durablement,
    y lanceras tranquillement ta ligne et y prélèvera ce qu’il te faut pour vivre des moments inouïs ,
    des moments inuites, même si j’osai le jeu de mots…

20 sujets de 81 à 100 (sur un total de 252)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.