20 sujets de 161 à 180 (sur un total de 217)
  • Auteur
    Articles
  • #39893
    bzobzo
    Participant

    si tu as déjà commandé un Nexus G-Rider, j’espère que tu as fais attention à ce que j’ai signalé,
    concernant l’ancienne version et la nouvelle version
    dont j’ai acheté aussi un exemplaire
    mais qui est moins plaisant, aux formes moins parfaites que la première version du modèle
    ils ont changé quelque chose dans le design

    de plus ils ont épaissi la base de la hampe pour y installer un second moteur
    qui est sensé faire des petits mouvements à l’entrée de l’anus

    l’ancien modèle n’a pas de télécommande,
    donc on peut voir à cela déjà si on a commandé l’ancien ou le nouveau

    en fait, je viens de vérifier, le nouveau modèle,
    ils l’appellent le Nexus G-Rider+

    #39903
    paulpaul
    Participant

    Il est pas si simple à trouver, mais apparemment oui c’est bien le 1er que j’ai pris.

    #39911
    paulpaul
    Participant

    @bzo est ce que le g rider est plus long que le vice ?

    #39913
    bzobzo
    Participant

    alors…
    après une journée de télétravail enfin terminée, passons aux chose sérieuses

    tu me demandes:

    @bzo est ce que le g rider est plus long que le vice ?

    j’étais persuadé qu’il l’était
    mais j’ai tout de même procédé à des vérifications,
    j’ai les deux engins tout de noir vêtus, devant les yeux, sur mon bureau,
    en fait, en longueur hors-tout comme on dit dans la voile, le Vice 2, est légèrement plus grand
    mais c’est trompeur

    même en considérant la longueur véritablement utile, la longueur insérable à priori,
    le Vice 2 reste plus grand , même encore plus ici,
    cependant ce qui fait notablement la différence
    qui fait que quand on l’insère, quand on entre en action avec,
    on a l’impression que le G-Rider est bien plus grand, bien plus gros que le Vice 2,
    c’est d’une part que sa hampe est plus épaisse par endroits
    mais surtout grâce à deux spécificités qui en font un masseur d’exception, enfin à mes yeux

    c’est d’une part, ses deux butoirs,
    si on les compare à ceux du Vice 2, ils sont beaucoup plus grands et plus larges, légèrement incurvés,
    comme deux nageoires, deux palmes,
    juste assez fermes pour ne pas être mous mais néanmoins restant bien souples,
    ce qui fait que quand on enfonce le masseur et qu’il arrive en bout de course,
    ces deux butoirs viennent épouser parfaitement le périnée et de l’autre côté de l’anus,
    prenant comme appui avec ces deux larges et grandes surfaces de silicone
    tandis que la souplesse permet encore d’appuyer facilement, il continue de pénétrer plus loin

    on peut très facilement garder le masseur enfoncer à fond, avec les deux butées tout contre
    et avec cette élasticité, lui conférer un mouvement très précis, très fin, de taquinage de la prostate
    du fait qu’on a un appui très stable tout en ayant la tête du masseur bien enfoncé, tout contre la paroi

    l’autre caractéristique très intéressante du masseur, c’est sa tête, sa grosse grosse tête,
    ils ont du s’inspirer du film Alien, de la tête des aliens,
    cela y ressemble drôlement, on dirait une sorte de tête casquée,
    on a donc une très grande surface qui peut entrer en contact avec la prostate,
    les courbes de cette tête, l’élasticité évoquée, permet des petits mouvements très efficaces,
    très acrobatiques, compte tenu de la taille de l’engin, on en est fort rempli tout de même,
    en ayant besoin que de peu bouger l’ensemble du masseur, toujours grâce à l’élasticité des butées
    mais aussi de la hampe qui elle aussi, a juste ce qu’il faut de souplesse et de fermeté

    le Vice 2 avec ses butées caractéristiques des Aneros, plus raides aussi, en forme de boucle ouverte,
    on perd en fait en longueur insérable et ils ne permettent pas tout ce jeu de proximité avec la prostate,
    des petits frottements contre la surface ,
    ils sont là plutôt pour presser la chair en entrant un peu dedans plutôt que de se poser dessus
    pour améliorer la stabilité et permettre toutes sortes de petits jeux de frottements,
    avec le G-Rider, on peut effectuer toutes sortes de petits mouvements,
    de sortes de dérapages contrôlés quasiment sans changer la pression, avec très peu de recul nécessaire,
    en devant s’écarter que très peu de la prostate,

    tout cela donc, grâce à l’élasticité des butées et de la hampe
    et puis la grande surface de silicone et les courbes parfaites de la tête

    il est donc un peu plus petit que le Vice 2
    mais il donne une tout autre impression à l’usage

    #39917
    paulpaul
    Participant

    Merci pour les détails précis !

    J’ai refais une session ce matin avec plusieurs masseurs les uns après les autres, Hélix, Eupho, Mgx et le vice et je n’ai pas senti de différences , je suis presque sûr que ça touche pas la prostate par contre avec le vice j’ai tenté d’appuyer dessus à la main et là j’ai senti un contact, ça fait presque mal d’ailleurs. Donc si le g rider va plus loin ça devrait le faire enfin j’espère !

    #39918
    paulpaul
    Participant

    Est ce que quelqu’un possède le Loki de Lelo pour connaître la dimension insérable?

    #39919
    bzobzo
    Participant

    quelqu’un possède le Loki de Lelo

    à ma connaissance, ce genre d’engin ne s’utilise pas sans les vibrations,
    personnellement je ne recommanderai pas cela à un débutant

    tu continues en aneroless aussi? cela fait faire de gros progrès
    d’effectuer en parallèle l’apprentissage, avec masseur et sans,
    il y a une émulation entre les deux façons de pratiquer , qui est très riche

    #39920
    paulpaul
    Participant

    tu continues en aneroless aussi? cela fait faire de gros progrès
    d’effectuer en parallèle l’apprentissage, avec masseur et sans,
    il y a une émulation entre les deux façons de pratiquer , qui est très riche

    Oui je continue en aneroless, presque tout les jours, mais pas d’évolution, elle reste bien calme cette prostate ! Par contre ça remue pas mal.

    #39922
    bzobzo
    Participant

    Par contre ça remue pas mal.

    tu entends par là des convulsions, des tremblements, ce genre de phénomène?
    si oui, pour moi c’est un bon signe même sans plaisir,
    cela veut dire que ton corps a envie quelque part, ton corps essaie de démarrer des choses
    mais cela coince ailleurs

    à lire les témoignages de gens par ici ou ailleurs, qui débutent, qui ont du mal,
    chez qui cela prend du temps, parfois très longtemps,
    sans doute aussi un tas qui abandonne,
    je suis de plus en plus persuadé, que la principale difficulté à surmonter,
    ce n’est pas tant d’éveiller sa prostate, ce n’est pas tant le rewiring,
    ce n’est pas tant d’acquérir une technique ou de trouver le bon masseur
    mais bien d’établir le contact avec son corps, acquérir une complicité, un dialogue, avec lui

    moi, je cultive, je chéris cela, en priorité, c’est mon principal focus constamment,
    pour n’importe quel type de nos pratiques, il faut cela un minimum, une dose solide même
    pour que cela se déclenche et qu’une progression s’entame,
    j’en suis persuadé

    instinctivement , durant le sexe avec partenaire, on y parvient plus ou moins,
    les femmes plus particulièrement, elles y parviennent beaucoup plus facilement et plus puissamment,
    elles savent se lâcher, se remettre entre les mains du plaisir sans conditions,
    lever toutes les défenses, se laisser emporter et laisser parler leur corps,
    c’est la plus grande partie de leur pouvoir, de leur capacité

    on est là dans nos têtes comme dans une petite cellule, une cage dorée,
    le moi pensant, nos pensées, on est habitué à vivre l’instant, à être dans cette réalité
    avec toujours leur filtrage, leur écran ,
    nos idées, nos pensées qui trottent constamment dans nos têtes, nous en séparent
    mais pour commencer à communiquer sérieusement avec son corps
    et arriver à des résultats avec lui,
    il faut pouvoir, au moins pour quelques instants de-ci, de-là,
    être directement avec lui, ,se rapprocher de lui
    être là dans l’instant, sans la médiation de nos pensées, de notre moi pensant
    qui voilent notre perception, estompent nos sensations, nous coupent de ce qu’il y a dans nos profondeurs,
    acquérir une sorte de spontanéité, guidée par le désir, l’instinct, les pulsions

    personnellement, qui suis aller très loin dans le mécanisme de pouvoir me libérer ainsi,
    du moins pendant l’action,
    qui arrive à vivre avec mon corps, en direct dans l’instant, avec lui,
    je peux en témoigner, quand le moi pensant resurgit dans ma tête,
    tente de reprendre sa place quand je ne veux pas de lui,
    c’est comme si j’étais directement coupé de mon corps, les sensations s’estompent directement,
    cela ne dure que quelques instants car j’ai appris à le renvoyer dans sa niche quand il est indésirable
    mais je veux dire que je peux faire tout ce que je fais aujourd’hui
    parce que ce mécanisme est particulièrement au point chez moi,
    sans lui, je serais nulle part directement, ou du moins beaucoup moins loin,
    je n’aurai plus un full accès à mes énergies,
    je ne me sentirais plus en complète communion avec mon corps

    tête et corps uni plutôt car il ne faut pas croire que la tête n’a plus aucun rôle dans cette histoire,
    c’est là aussi qu’on découvre qu’il n’y a pas que l’intellect et les pensées,
    qu’il y a aussi d’autres façons de se servir de sa tête
    en direct dialogue, en directe complicité avec son corps

    ok, je triche un peu, j’embellis un peu, j’ai appris aussi à penser très fugacement,
    en un flash je constate quelque chose, une idée me traverse
    je range cela quelque part directement dans ma mémoire
    et déjà je continue comme si de rien n’était,
    cela a durée qu’une fraction de seconde, à peine un soubresaut dans le flot des sensations

    #39923
    paulpaul
    Participant

    tu entends par là des convulsions, des tremblements, ce genre de phénomène?

    Oui

    Cette nuit petite évolution, j’ai ressenti du plaisir venant de la prostate, j’étais hyper détendu avec respiration abdominale. Je tripotais mes tétons et j’avais les mêmes ondes à la prostate. Ça a durée 1 minute puis c’est parti avec les tremblements.

    #39924
    bzobzo
    Participant

    tu veux dire que les tremblements ont provoqué l’arrêt?

    peut-être, tu n’es pas encore habitué, ton corps ou une partie de ton cerveau,
    doit s’habituer à ce que du plaisir arrive comme cela, par des canaux nouveaux,
    cela exprime peut-être une sorte d’anxiété face à un phénomène inhabituel
    et qui prend de la puissance peu à peu

    d’une façon ou une autre, je trouve que c’est bon signe,
    que cela se convertira en sensations à un moment donné

    n’oublie pas ce que j’écris plus haut, essaie de sortir de tes pensées,
    essaie de surfer sur tes instincts le plus possible,
    il n’y a rien de plus puissant comme piste de décollage, comme booster,
    c’est un truc à saisir,
    ne plus penser l’action mais juste la faire, la sentir,
    faire confiance à son corps pour nous mener

    #39925
    bzobzo
    Participant

    ces tremblements, convulsions,
    enfin tout type de manifestations de ce genre, peuvent accompagner le plaisir,
    parfois de façon très spectaculaire,
    il n’y a aucun raison pour laquelle cela doit inquiéter,
    chez moi, durant certains orgasmes, je dois avoir l’air d’un épileptique en pleine crise,
    si on ne s’en formalise pas, si on fait comme si de rien n’était,
    en tout cas chez moi, cela ne nuit pas à la qualité des sensations,
    tout du contraire, cela change leurs colorations, cela met du rythme,
    cela entraîne encore plus de plaisir, comme des dominos qui s’entraînent les uns, les autres

    #39926
    paulpaul
    Participant

    Le ressenti de plaisir est encore faible du coup quand j’ai des tremblements… ça prends le dessus

    J’ai aussi une tendance à être hypocondriaque depuis que j’ai fait des malaises il y a 2 ans, du coup j’analyse pas mal chaque « ressentis, symptômes…

    Ça doit me bloquer un peu je pense.

    #39927
    bzobzo
    Participant

    oui je vois, essaie de faire autant que possible comme si de rien n’était,
    de ne pas réagir négativement en tout cas,
    viendra un jour où cela accompagnera tes moments les plus intenses
    et tu y prendras du plaisir,
    ce sont des manifestations physiques de l’intensité de ce que tu vis,
    moi j’adore toujours quand cela arrive
    et cela modifient les colorations des sensations, les amplifient

    donc patience, n’essaie pas de les éteindre pour moi, juste faire comme si de rien n’était
    et te concentrer autant que possible sur les sensations

    #39950
    paulpaul
    Participant

    Bonjour, je progresse en aneroless c’est de plus en plus plaisant, cette nuit j’ai presque pris mon pied, à la limite de l’orgasme, j’ai fini la session en nage ! Je ne ressens pas plus que ça m’a prostate, mais le plaisir est bien là.

    Bonne dernière journée de 2020 !

    #39951
    bzobzo
    Participant

    hé hé, tu t’es offert un beau cadeau pour la fin de l’année,
    on n’est jamais mieux servi que par soi-même

    c’est très très positif tout cela, cela devrait te démontrer
    que cette notion de sentir ou de ne pas sentir sa prostate,
    est toute relative,
    par rapport au plaisir qu’il y a moyen d’éveiller

    continue comme cela,
    le plafond de verre derrière lequel il y a le premier vrai orgasme prostatique,
    va finir par céder,
    rien à faire d’autre que de réitérer ces moments encore et encore,
    la chair acquiert l’expérience ainsi automatiquement,
    elle repousse sans cesse ses limites,
    son appétit croît, croît, croît

    #39952
    paulpaul
    Participant

    Apres la session a-less j’ai eu du liquide transparent mais assez épais c’est du liquide prostatique ? Du coup j’ai sorti le vice et j’ai aussi pris mon pied. Quelle belle journée !!

    #39953
    modeyinmodeyin
    Participant

    Bonjour @paul
    Ça fait plaisir à lire
    C’est top tout ça
    Tu dois avoir le sourire jusqu’au oreilles

    Bonne journée à toi

    #39954
    bzobzo
    Participant

    Apres la session a-less j’ai eu du liquide transparent mais assez épais c’est du liquide prostatique

    en anglais , c’est du precum, en français, du liquide séminal, je crois
    mais sans garantie

    en tout cas, cela arrive quand le plaisir est intense

    #39955
    paulpaul
    Participant

    J’ai souvent du liquide seminal mais là c’était différent un peu plus épais. Y a pas aussi du liquide prostatique quand on stimule la prostate ? Ça ressemble à du sperm mais transparent

20 sujets de 161 à 180 (sur un total de 217)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.