Ce sujet a 47 réponses, 4 participants et a été mis à jour par Jieffe Jieffe, il y a 4 mois et 2 semaines.

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 48)
  • Auteur
    Messages
  • #24999
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    @jieffe tu demandes :

    Y’a t’il un « journal » Andraneros? J’aimerai bien le lire. Je sais bien que chaque parcours est individuel, mais ça reste intéressant.

    Il n’y a pas de « journal Andraneros ». Mais en parcourant, dans l’historique de mes messages, les 4 dernières pages de la liste que renvoie le bouton « Mes réponses » sur la page de mon profil, en commençant par le dernier message de la dernière page et en lisant du bas de la page vers le haut, tu peux avoir une idée de mon évolution.

    Pour ceux qui veulent aller à l’essentiel voici une liste des messages qui répondent à ta question :
    17/10/2013 Présentation des membres
    10/01/2014 Conseils orgasme prostatique
    12/01/2014 Conseils orgasme prostatique
    16/01/2014 Expérience et questions
    22/01/2014 Expérience et questions https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/experience-et-questions#post-10137
    26/01/2014 Description de l’orgasme prostatique
    27/01/2014 Conseils orgasme prostatique
    29/01/2014 Conseils orgasme prostatique
    6/02/2014 Expérience et questions https://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/experience-et-questions#post-10260
    14/02/2014 Description de l’orgasme prostatique
    17/02/2014 Quelles étapes majeures ont jalonné votre progression vers le Super O’ ?

    J’espère que cette liste sera l’occasion pour quelques lecteurs de faire remonter ces sujets anciens en apportant leur témoignage sur leurs premiers orgasmes prostatiques et les jalons de leur progression.

    Tu peux constater que j’ai eu besoin d’utiliser un masseur prostatique pendant un peu plus d’un an avant de ressentir cette jouissance qui a changé la nature de mes sessions. Si tu es à la fois patient, méthodique et confiant je suis persuadé que tu feras bientôt la même expérience d’une jouissance qui te submerge. Bon cheminement @jieffe.

    #25000

    filou
    Participant

    Bonjour Andraneros. Voici ce que je disais en 2014…Nous sommes fin 2017 et je n’ai rien de nouveau à dire hélas. Je vais sur mes 69 ans et je ne connais toujours pas l’orgasme prostatique véritable. Parfois des petites sensations mais qui sont e plus en plus rares et fugaces. Suis-je un cas unique? Je suis très frustré et tous les témoignages sur ce site ajoutent à mon désespoir de connaître un jour ce plaisir si intense! Quand je touche ma prostate avec mon doigt je ne sens pas vraiment comme une petite noix! j’ai essayé le progasm Jr et le bootie small mais les sensations de début ont vite disparues et je m’en tient à l’hélix mais sans grand succès.
    Merci pour vos conseils bienveillants qui malheureusement ne me servent pas à rejoindre votre communauté de jouisseurs prostatiques!
    Cordialement

    #25001

    filou
    Participant

    Après plusieurs années de pratique avec l’Hélix je n’ai toujours pas d’orgasme! Pas de tremblements des fesses ni des jambes, pas d’écoulement de liquide prostatique. L’âge est-il un problème? J’ai 64 ans. J’essaye toutes les contractions, rapides, lentes, douces, fortes, rien ne se passe d e ce que je lis sur le traité ou sur les témoignages. Les séances sont pourtant agréables mais la frustration est énorme à chaque session d’une à deux heures sans parvenir au plaisir.

    Voici ce que je disais en 2014 et que j’ai oublié de rappeler!!!

    #25006
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Andraneros, et merci pour cette séquence nostalgie. Je n’ai pas fini de lire tous les liens que tu as mis, mais j’en ai déjà lu quelques uns. Sympa de voir ton évolution, ça permet aussi aux débutants de se rendre compte que le chemin peut être long, même pour cette personne qui aide tant les autres.

    Filou, je ne suis pas la meilleure personne pour te donner des conseils, n’étant qu’au début de mon apprentissage, mais à la lecture de tes témoignages, je serais tenté de penser que tu ne t’abandonnes pas suffisamment, que tu ne lâches pas suffisamment prise. Est ce que ça te parle?
    Tu attends peut-être trop aussi de tes sessions, alors qu’il semblerait qu’il ne faut rien en attendre. C’est comme ça que le plaisir vient. Je suis aussi un peu dans ce cas, et je m’efforce de prendre chaque session pour une séance de relaxation, une pause que je m’accorde pour me sentir bien. Mais je sais qu’au fond de moi il y a toujours cette attente.
    Je pense qu’il faut travailler la dessus.

    #25008
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Andraneros, je voulais également saluer ton assiduité et ta persévérance. J’ai l’impression que tu n’as jamais eu de doute, que tu as toujours gardé confiance? Il a du en falloir durant toute une année (approxivement).
    Je pense aussi que ton attitude était bonne, plutôt que d’être frustré après une séance, tu soulignes le « petit » progrès que tu as fait. Adopter une attitude positive semble être une bonne façon d’atteindre son but.
    C’est ce que je vais m’efforcer de faire dorénavant.

    #25009
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    @jieffe je réponds à ta question dans un nouveau sujet pour ne pas polluer le message d’encouragement de @voyageur.

    Et tu es donc toi aussi passer par cette acceptation de ta part féminine?
    Je pense de plus en plus que la pratique du massage prostatique ouvre des horizons et l’esprit. J’ai hâte de connaître tout ça 🙂

    #25015
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bonjour @filou. Dans votre situation votre fidélité au forum est remarquable. Je suis désolé de lire que vous ne parvenez pas à ouvrir la porte de l’orgasme prostatique. A mon avis ce n’est pas un problème causé par l’âge car nous avons plus ou moins le même âge. Je suis bien persuadé que vous avez tout essayé et je ne sais plus quoi vous dire mais j’espère que vous finirez par trouver la clé de cette porte. Bon cheminement @filou.

    @jieffe tu me dis :

    Andraneros, je voulais également saluer ton assiduité et ta persévérance. J’ai l’impression que tu n’as jamais eu de doute, que tu as toujours gardé confiance? Il a du en falloir durant toute une année (approximativement).

    En réalité c’est tout le contraire mais en lisant les bons messages sur les bons forums, j’ai compris que je faisais partie de ceux qui avaient besoin de faire un véritable apprentissage, ce que j’ai accepté d’autant plus facilement que je suis comme ça dans tous les domaines, et que j’ai aussi eu la chance de comprendre très vite à quel point il était important de capitaliser sur les moindres progrès.

    En analysant mes sessions et mon état d’esprit (ce qu’en revanche je sais très bien faire!) j’ai adapté ma pratique en m’écartant de la méthode de base ce qui m’a conduit à porter mon masseur pendant la nuit. C’est la méthode qui m’a permis de contourner mon incapacité à me détendre suffisamment et à lâcher prise. La même logique analytique m’a toujours conduit à replacer chaque progrès enregistré pendant mes sessions dans le cadre du traité d’Aneros. La carte au trésor m’a procuré ainsi un grand soutien en me permettant de visualiser mes progrès mois après mois, même si je ne cochais pas les étapes dans l’ordre.

    La perception de la dualité masculin-féminin a suscité trois questions :
    1. Est-ce que le plaisir anal a mis en évidence une tendance homosexuelle refoulée ? Je constate quotidiennement que je suis toujours le même, que ma nouvelle pratique ne fait qu’ajouter un instrument à mon orchestre érotique sans éliminer les autres.
    2. Est-ce que l’intériorisation de ma jouissance a signé la perte de ma masculinité ? Je constate quotidiennement que je suis toujours le même, que la multiplication (ou le réveil?) de mes zones érogènes ne fait qu’accroître mon plaisir et mon désir d’être caressé, massé, stimulé sans modifier mon envie de jouir et de faire jouir. Je constate aussi que mes nouvelles sensations, bien plus en phase avec celles de ma femme font de moi un bien meilleur amant (après quarante ans de vie commune !).
    3. L’intériorisation de ma jouissance, l’érotisation progressive de tout mon corps (ce n’est pas fini…) et l’acceptation d’une jouissance reçue et non plus seulement prise m’ont-elles changé ? Évidemment oui parce que maintenant j’ai considérablement enrichi ma vie sexuelle en étant devenu capable de me laisser submerger par mon plaisir sans résistance, capable de ressentir ce plaisir dans tout le corps, capable de beaucoup mieux aider ma femme à recevoir le sien.
    Fort logiquement mes fantasmes ont eux aussi beaucoup évolué même si cela ne signifie en rien que puisse avoir envie de les réaliser. En résumer mon esprit s’est ouvert en même temps que mon corps sans que je ressentes ni crainte ni angoisse. Mon âge a pu faciliter cette évolution.

    Bon cheminement @jieffe.

    #25019
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Andraneros,

    Merci pour cette description qui est très encourageante et alléchante, comme celles que j’ai pu lire sur les liens que tu as transmis.
    J’ai lu en plus (mais je ne retrouve plus la discussion) que tu maîtrisais mieux ton éjaculation et que c’est en gros ta prostate qui gère aujourd’hui (je schématise) tes rapports avec ta femme.
    Je trouve ça absolument génial.
    Ça fait vraiment envie 🙂
    Merci encore pour tous ces messages plein d’espoir et motivants.

    #25037
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Andraneros, je continue la lecture des liens que tu nous a transmis. C’est très enrichissant. J’avais du mal là t’imaginer dans les mêmes cas que nous, avec les mêmes interrogations :). Je sais, c’est con!!!
    Utilises tu toujours ton progasm et tes péridises?

    #25038
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Je suis tout à fait normal, comme tout le monde,un bon petit français moyen. Je n’avais donc aucune sensualité anale avant de commencer mon cheminement. Pour être plus exact mon éducation m’avait coupé de cette part de ma sensualité infantile. Ma femme n’avait pas non plus été préparée à explorer toute sa sensualité. Il nous a fallu attendre quarante ans pour nous éloigner de nos pratiques fort plaisantes mais très limitées et pour nous mettre à explorer de nouveaux continents.

    Je suis donc passé par toutes les étapes que traversent la plupart de nos amis qui découvrent que l’on peut vivre des orgasmes différents en massant sa prostate. C’est cette expérience qui me permet d’apporter des conseils à ceux qui pensent en avoir besoin ; j’ai connu les mêmes difficultés, je me suis posé les mêmes questions, j’ai eu les mêmes doutes.

    Un moment de ma vie où je m’interrogeais beaucoup, Internet, la lecture du forum officiel, celle du site d’Adam et des témoignages qu’il apportait, avant qu’il ne mette en place ce forum, celle de son incontournable traité d’Aneros, m’ont conduit à me lancer dans cette découverte en secret, comme beaucoup d’autres. La fréquentation de notre forum m’a donné peu à peu l’occasion de transmettre mon expérience toute nouvelle d’autant plus facilement que peu de membres à l’époque faisaient ce petit effort. La nature a horreur du vide !

    Ce n’est pas « con » de ne pas imaginer qu’un « ancien » a été un débutant à une époque antérieure. C’est naturel. On ne peut pas consommer son temps à imaginer les vies antérieures de tous les gens qu’on croise, particulièrement dans les forums numériques où les échanges se font entre avatars et pseudonymes.

    Mon Prograsm classic s’est cassé il y a longtemps en tombant sur un des pieds de ma chaise de bureau à roulettes (bras périnéal sen 3 morceaux impossibles à recoller). J’ai racheté récemment un Prograsm Ice en profitant d’un rabais de 20 % offert par Lovehoney.fr. J’utilise à nouveau le Prograsm avec beaucoup de plaisir et je continue à utiliser les Peridise.

    J’ai lu en plus (mais je ne retrouve plus la discussion) que tu maîtrisais mieux ton éjaculation et que c’est en gros ta prostate qui gère aujourd’hui (je schématise) tes rapports avec ta femme.

    C’est une manière de dire que le centre de mon plaisir sexuel s’est déplacé de mon pénis vers ma prostate et à mon avis au moins autant vers mon cerveau. Auparavant ma jouissance était localisée sur la zone où je sentais les contractions de l’éjaculation et associée à une très grande tension corporelle. Plus j’avance dans mon cheminement, plus la zone prostatique devient le centre de ma jouissance quelque soit la localisation de la stimulation, plus je deviens capable de me relâcher et de laisser le plaisir couler en moi, plus l’éjaculation se réduit à une option.

    Bon cheminement @jieffe.

    #25041
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Je suis tout à fait normal,

    🙂 je n’en ai jamais douté!!!

    Je suis donc passé par toutes les étapes que traversent la plupart de nos amis ….

    Ben oui, c’est con comme je dis. Tu as un peu l’image pour moi du sage qui sait, et comme tout les sages, on a l’impression qu’ils sont nés comme ça 🙂
    Déjà en 2015 quand je me suis inscrit sur le forum, tu prodiguais tes sages conseils sans compter.

    Pour être plus exact mon éducation m’avait coupé de cette part de ma sensualité infantile

    Comme beaucoup d’entre nous malheureusement. Souhaitons que ça change. Il paraît complètement absurde de se priver de ce plaisir sous prétexte que l’on est un homme et que rien mis à part des suppositoires (et encore) ne doivent pénétrer notre anus. Je ne sais d’ailleurs pas d’où ça vient cette « abjection »? Les grecs s’enfilaient visiblement allègrement sans que personnes n’y trouve à redire. La sodomie est une pratique somme toute courante dans la sexualité hétéro, quelle différence y’a t’il entre un anus de femme et celui d’un homme?
    Bref, y’aurait long à débattre.

    La fréquentation de notre forum m’a donné peu à peu l’occasion de transmettre mon expérience

    et nous t’en sommes tous reconnaissants.

    Les Peridises me tentent. Tu les utilises comme un plug c’est ça? On en fait pas la même utilisation qu’un Aneros, mais plutôt en port la journée par exemple, lors d’activité?
    Le Progasm aussi j’aimerais bien essayé, mais ce n’est pas pour tout de suite. Quelle différence y a t’il avec un Helix en dehors de la taille?

    C’est une manière de dire que le centre de mon plaisir sexuel s’est déplacé de mon pénis vers ma prostate … l’éjaculation se réduit à une option.

    Merci pour ces précisions, ça laisse entrevoir un bel avenir. En gros, tout stimuli sensoriel éveille le plaisir dans ta prostate? Mais tu confirmes que tu gères mieux ton éjaculation?
    C’est vrai que l’on a tendance à se crisper à l’approche de l’éjaculation, alors que j’ai lu qu’il est préférable de se détendre pour mieux la maîtriser. De toute façon, je pense que de se détendre à ce moment là ne peut qu’augmenter le plaisir.

    #25066
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Les Peridise sont conçus pour activer le même réflexe que les masseurs prostatiques en limitant leur action à la zone anale. Dans la pratique les utilisateurs de masseurs prostatiques parviennent souvent à retrouver des sensations similaires avec les Peridise bien que la zone massée soit plus réduite.

    La forme et l’extrême légèreté des Peridise permet de les porter dans toutes les circonstances. Je les utilise facilement en journée et souvent en préparation ou en échauffement pour la session qui va suivre. Porter un Peridise en faisant des contractions de Kegel permet de beaucoup mieux sentir les muscles concernés.

    Bon cheminement @jieffe.

    #25079
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Bonjour Andraneros,

    Merci pour ta réponse.
    Peux tu nous en dire plus sur ta pratique? Tu restes finalement assez secret sur ce point même si tu interviens beaucoup, mais tu ne vas pas t’en tirer comme ça! 🙂
    En fait tu te livres au fil des discussions de uns et des autres, alors recentrons un peu tout ça ici, sur ta discussion à toi si tu veux bien.
    Ce que j’aimerais savoir, c’est quelle est ta fréquence de pratique (approximativement bien entendu), dans quel cas pratiques tu (envie, parce que ça fait longtemps….) ?
    Je suppose que tes séances ne se ressemblent pas en intensité, mais est ce qu’Andraneros fait des séances qui font choux blanc, ou sont elles juste plus ou moins intenses?
    Est ce que tes orgasmes ressemblent toujours à des Calm Seas O’ ou arrivent-ils qu’ils soient plus agités?
    Tu dis recommencer à utiliser le Progasm, mais utilises tu aussi l’Helix, quelle est ta préférence et lequel des deux utilises tu de façon plus régulière?
    Enfin, peux tu nous en dire plus sur

    Ça continue avec la perception puis l’acceptation que ces nouvelles sensations peuvent correspondre à une part « féminine » de mon être. Je me découvre être à la fois masculin et féminin sans lutte entre ces deux pôles, réconcilié avec mon corps.

    Comment cela se traduit il chez toi? Quel a été ton cheminement dans ce domaine, qui m’intéresse tu le sais.

    je sais, ça fait beaucoup de question, mais je suis un abominable curieux, et je suis persuadé que ce n’est pas un vilain défaut.
    Je ne me sentirai pas offensé si tu ne souhaites pas répondre.

    #25109
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    L’attente accroît le désir de l’orgasme ; la durée amplifie la jouissance prostatique. Je vais t’aider dans ton cheminement en faisant attendre mes réponses et en les étalant soigneusement. Chaque jour tu ouvriras le forum avec envie en te demandant si je dévoile un peu plus mes secrets. A chaque fois, après avoir lu ce paragraphe, tu penseras à ta prostate et au plaisir qu’elle commence à te donner.
    Tu demandes @jieffe :

    quelle est ta fréquence de pratique

    Je fais trois à quatre sessions par semaine avec un masseur et pratiquement tous les autres jours sans masseurs. Mes sessions ont principalement lieu le soir au coucher ou pendant la nuit ou le matin au réveil au réveil ou après quand c’est grasse matinée avec ma femme.
    A très bientôt et bon cheminement @jieffe.

    #25111
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    🙂
    Tu m’as bien eu Andraneros. J’apprécie ton humour, tu m’as fait bien rire 🙂
    J’accepte donc la sentence, en même temps, je n’ai pas vraiment le choix!!!
    Je te remercie pour cette première réponse et te dis à demain pour la suivante. Tout de même une pratique très régulière.

    Il y a tout de même une chose que je note, que je ne savais pas mais que j’ai comprise hier à la lecture d’une réponse de bzo me semble t’il.

    la durée amplifie la jouissance prostatique

    Donc tu me confirmes que plus une séance est longue, plus le plaisir ressenti est important?

    Si en plus je rajoute des questions, je ne suis pas prêt d’avoir mes réponses!!! 🙂

    À bientôt Andraneros

    #25135
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Euuuuhhhhh, Andraneros, il ne me semble pas que c’était ça le deal??? 🙂

    Chaque jour ….

    #25137
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Ce n’est pas bien d’imiter les très mauvais journalistes qui font des citations tronquées sorties de leur contexte. Je replace l’extrait que tu mentionnes @jieffe dans la phrase complète dont il fait partie :

    Chaque jour tu ouvriras le forum avec envie en te demandant si je dévoile un peu plus mes secrets.

    C’est bien dans cet esprit que je répondrai à tes questions. En matière de plaisir l’attente apporte presque autant de satisfaction que le plaisir lui-même. Tu demandais :

    Dans quel cas pratiques tu (envie, parce que ça fait longtemps….) ?

    Je pratique maintenant toujours par envie. Ce peut être sous l’influence d’un grand désir avec le masseur pour en sentir la pression dès l’insertion et commencer à frissonner de plaisir avant même le début plus formel de la session. Le soir ce peut être avec moins de désir par simple gourmandise parce que je sais que deux, trois ou quatre heures plus tard je vais me réveiller sous l’effet des vagues de plaisir qui vont peu à peu me submerger. Ce peut être sans masseur toutes les autres nuits et exceptionnellement dans la journée.

    Pour compléter ma réponse du 22 décembre je peux rester maintenant plusieurs jours sans ressentir aucun besoin de prendre mon masseur, car dans ce cas je suis comblé la nuit par de délicieuses sessions sans masseur.

    A très bientôt et bon cheminement @jieffe.

    #25138
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    Ah mince, j’ai pensé que ça avait une chance sur deux de passer… et je ne suis pas journaliste 🙂
    J’ai bien compris l’état d’esprit de ta démarche, et tu as raison, mais il faut un peu d’expérience pour le comprendre et pour le ressentir.
    Je te remercie pour cette nouvelle réponse.

    Je pratique maintenant toujours par envie

    J’en déduis qu’à une époque tu as pratiqué par nécessité (d’apprentissage). Je me pose aujourd’hui cette question: au début du parcours, comme les sensations sont faibles à inexistantes, il est difficile de les envisager par plaisir, mais plus comme une nécessité d’apprentissage. Hors il est écrit dans le traité qu’il faut aborder chaque séance en étant suffisamment excité. Je reconnais que quelques fois (de moins en moins tout de même, les sensations étant plus présentes) je fais des séances comme je ferais un entrainement. Je me demande si ce manque d’une excitation suffisante ne serait pas un frein? En même temps, tu connais un peu mon histoire, et il est vrai qu’il y encore peu de temps, j’avais une libido proche de l’encéphalogramme de la grenouille. J’ai l’impression que ça revient, timidement. Ce qui me rassure, c’est que quand je le sens bien, même si nous sommes loin de toute idée d’orgasme, j’aime sentir cette caresse du masseur.

    A bientôt pour la suite.

    #25145
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Tu dis @jieffe :

    J’en déduis qu’à une époque tu as pratiqué par nécessité (d’apprentissage).

    Je suis passé moi aussi par des moments où je me disais « je vais y arriver ; il faut que j’y arrive… ». Il est naturel, quand on a très peu de sensations et qu’on a l’impression de ne pas ou de peu progresser, de vouloir forcer le résultat malgré tous les conseils qui disent le contraire. C’est pourquoi il est important quand on commence son cheminement de faire le silence dans sa tête pour prendre conscience le plus tôt possible des toutes premières sensations et de se concentrer sur ces progrès, aussi minimes paraissent-ils, plutôt que sur le chemin qui reste à parcourir.

    C’est bien cet état d’esprit qui nourrit l’excitation. Je suis heureux que tu te sentes peu à peu basculer du bon côté. Bon cheminement @jieffe.

    #25152
    Jieffe
    Jieffe
    Participant

    faire le silence dans sa tête

    Je commence à y arriver, un peu mieux qu’au début. Mais il reste du chemin à faire 🙂

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 48)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.