2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Articles
  • #19824
    AvatarYo
    Participant

    Rebonjour à la communauté après une longue absence ! Je voulais ouvrir ce post pour ceux qui sont sortis un peu des clous du traité d’aneros en quête de nouvelles sensations. L’aneros est une béquille vers l’apprentissage de notre analité après tout. Pourquoi ne pas partager des expériences nouvelles aussi ? Il y a tellement de posts sur l’apprentissage et si peu sur l’expérience ! Alors je me lance.
    En ce qui me concerne j’en ai eu assez de tout le temps être posé, se relaxer… Enfin du schéma classique quoi. J’ai parcouru bien du chemin et prend du plaisir sans aneros juste en identifiant ma prostate comme on identifie son doigt ou son pied ! Inutile de dire que lorsqu’il y a contact physique avec elle ca m’emoustille tres vite ! Enfin bref un jour j’avais envie de jouir mais peu de temps, et à faire en discret car je n’étais pas seul. Mais c’était plus fort que moi. Genre une pulsion. Du coup je me suis glissé dans la salle de bain en catimini pour insérer mon ami vice dans ma propriété privée, puis j’ai prétexté que j’allais fumer une cigarette au garage (on ne fume pas dans ma maison). Et donc me voila dans un décor un peu glauque, un garage quoi, l’aneros au cul et la clope au bec. Enfin dans les doigts plutôt. Car je n’ai pas vraiment eu le temps de la porter à la bouche celle la !
    J’étais debout, légèrement cambré, les bras appuyés sur une commode a hauteur de mon torse. Le jouet bouge de suite. C’est deja tres bon. Je le sens d’un coup rentrer en profondeur avec la première contraction involontaire et me voila deja et train de partir. Il retourne autour, et me repenetre profondément me laissant deja aux portes du non retour. Une montée vraiment rapide. Mais interrompue vite fait par une présence non désirée. Feignant de rien et me débarrassant de l’intrus, je tente de repartir vers ma quête, frustré d’avoir été interrompu. je me remet en position et la… J’ai ressenti presque comme une sodomie un peu brutale. Je contracte, le jouet bouge vite et rentre profondément à chaque contraction involontaire, me laissant l’effet d’avoir prit un coup de rein bien brut. Et ça bouge encore dans mon petit cul, le vice recule puis malgré que je contracte, je sens mon anus s’ouvrir cherchant à expulser mon ami. Je le sens ressortir et ca me fait trop du bien, j’ai peur de le perdre ! Mais non car les sensations orgasmiques sont la. Une contraction involontaire me replante le vice au fin fond de mon fion, me faisant jouir très fort. Je tais comme je peux tout ce bien être qui m’envahit et durant mes râles restés sous silence, alors que je suis deja au paradis, le jouet ne s’arrête jamais. Comme si il me mettait un coup de rein sec et profond, en ressortait plus lentement pour m’en remettre un juste avant de sortir et ca encore et encore. Je ne contrôle plus mon corps. Chaque coup me fait défaillir et je ne fait que subir. Un orgasme profond dans un total abandon. Jusqu’au coup fatal que je n’ai pas senti venir. Une explosion. J’ai éjecté le jouet comme une bouteille de champagne éjecte son bouchon sous la pression. Je contiens mon hurlement comme je peux. Mon corps tremble de toute part.
    Le tout en une dizaine de minutes. Je suis revenu comme une fleur comme si de rien n’était mais… Tres nettement détendu. Lol
    J’espère pouvoir lire certaines de vos expériences hors normes à mon tour 😉

    #19886
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Bon retour à l’un des tous premiers intervenants sur notre forum.

    L’aneros est une béquille vers l’apprentissage de notre analité après tout. Pourquoi ne pas partager des expériences nouvelles aussi ? Il y a tellement de posts sur l’apprentissage et si peu sur l’expérience !

    Votre remarque est très juste particulièrement en ce qui concerne les derniers mois. Mais nous avons eu l’occasion de lire les témoignages apportés par quelques maîtres de l’orgasme tels que @hector, @Hyménée, @lucky, @Math, @mmofinder, @Nomade, @super44 et bien d’autres encore qui mériteraient d’être nommés dans cette catégorie.

    Le massage prostatique et la jouissance extraordinaire qu’il permet d’atteindre reste peu connu et encore moins pratiqué malgré une information de plus en plus visible. Les amis qui cherchent à découvrir l’orgasme prostatique sont donc plus nombreux que ceux qui le maîtrisent suffisamment pour vivre des expériences inédites, originales ou inattendues. En outre en phase d’apprentissage on ressent le besoin de conseils si la progression n’est pas spontanée ; par contre en phase de maîtrise on ressent beaucoup moins le besoin de présenter des expériences qui peuvent devenir habituelles, normales même si le cheminement continue bien après le premier Super O’,

    En tout cas je partage votre souhait de pouvoir lire le récit d’autres expériences originales. Bon cheminement @Yo.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.