20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 136)
  • Auteur
    Articles
  • #14805
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    La pression exercée par le bras avant de l’Helix classic, P-tab, est souvent considérée comme gênante sur les forums. Les intervenants proposent de recouvrir l’extrémité du bras par par ce qui permet de l’épaissir et de réduire la pression (mastic alimentaire, sparadraps divers, petits chapeaux en plastique ou latex, …).
    L’Helix syn testé ici pourrait répondre à votre question. Je cite cette phrase du testeur « la butée périnéale est un peu trop molle à mon goût et ne stimule pas assez ».
    Les Progasm ont des butées plus arrrondies et le Progasm Jr testé ici possède un bras périnéal plus court.
    Le Vice testé ici offre un toucher complètement différent du fait de sa texture en silicone et d’une forme de bras beaucoup plus adoucie. Le Device est comme le Vice sans les vibrations.

    #14828
    Avatarhector
    Participant

    Ce week end a été riche 🙂
    J’ai fait une très grosse session vendredi soir qui c’est terminée samedi midi 🙂
    J’ai d’abord passé la soirée avec un peridise, l’expert, pour peu de sensations en fait, je suis pas encore au top avec. Enfin, c’était agréable mais pas intense comme d’habitude avec le débutant.

    Un poil insatisfait, j’ai décidé de prendre l’helix (avec une petite poupée sur l’appui perrinéen).
    Je n’ai pas eu de grosses sensations durant la nuit non plus, j’aurais peut être du faire une double lubrification et pas juste un peu de silicone sur l’aneros.
    Enfin, j’ai quand même eu une sensation sympa, qui c’est traduite dans mon rêve par un bout de langue qui me titillait les testicules… Mais à peine en ai je pris conscience que paf, fini 🙁

    Cependant, j’en voulais encore, mon corps voulait plus de sensations, plus de jouissance, alors je suis passé aux b balls (dans un préservatif à cause du lubrifiant au silicone utilisé pour l’helix et le peridise) avec une lubrification mixte sur le toy (mais rien d’injecté).
    Et la, ça a commencer à être la fête. Chatouilles au niveau de la prostate, simulation au niveau de l’anus (enfin plus proche), un genre de combo peridise helix.
    Je me calme, essaye de me rendormir parce qu’il est à peine 8h et que je me suis couché vers 2h…
    Les sensations montent, je profite, j’évite de bouger sinon le billes font leur travail…
    Et puis, n’y tenant plus, contraction anal et la tout s’emballe, je commence à vibrer, les billes des b balls se mettent en mouvement. Mon corps prend la direction des opération, le coeur accélère, la respiration se fait courte. Je commence à laisser sortir des râles de plaisir, des oui, des encore.
    La bouche est sèche, le plaisir intense. Cela dure une éternité infiniment trop courte, à la fois extrêmement bon et frustrant.
    Je ne crois pas avoir eu cette explosion libératrice dont je parle depuis quelques post, mais la vache ce que c’était bon…
    Cela se calme, je reprend mes esprits, je me détend.
    Des petites sensation son là, le battement du sang, un léger roulis des billes. Je savoure… Puis, je retente l’expérience, je recontracte pour voir et mise en orbite au quart de tour 😀
    Comme cela, j’en ai eu 4 ou 5 en 2h. Intense, fort, en perte de contrôle.
    Une fois déséquipé, je me suis recouché. Je suis resté là, facilement 2 heures, dans un été béa, serein. Le monde aurait pu s’écrouler, j’étais bien.

    Je ne sais pas si c’était un super O, si je voulais tellement quelque chose que mon corps l’a simuler ou bien m’en à fait cadeau. Mais putain la claque! C’est de loin la meilleur expérience sexuelle que j’ai jamais eu!

    #14832
    HyménéeHyménée
    Participant

    Bonsoir Hector,

    Je ne sais pas si c’était un super O, si je voulais tellement quelque chose que mon corps l’a simuler ou bien m’en à fait cadeau.

    Et bien un peu les deux : les neurosciences nous apprennent qu’avant d’effectuer un geste, notre cerveau le simule. Lisez Stanislas Dehaene pour vous en convaincre

    Mais putain la claque! C’est de loin la meilleur expérience sexuelle que j’ai jamais eu!

    Inimaginable avant de l’avoir vécu ! Je vous souhaite un bon cheminement

    #14874
    Avatarhector
    Participant

    Merci @Hyménée

    Je crois que ces b balls sont faites pour moi 🙂

    #14876
    luckylucky
    Participant

    Bonjour Hector et tout le monde,

    Ben, nouveau, je suis ! Je réponds ici à ce qui m’interroge également : la libération explosive dont tu parles plus haut. Mais cette idée de libération peut ne pas être identique à la tienne. Enfin, il est possible en somme que nous ne parlions pas de la même chose. Quoi qu’il en soit : je m’explique.

    J’ai connu plusieurs fois, sans trop savoir ce que c’était, des sensations tellement puissantes que je ne désirais plus que la fin, la libération. C’était au moyen de différentes pratiques avec ce qui me tombait un peu sous la main. Je rappelle que j’assumais pas du tout une sexualité qui impliquait l’anus et que mon plaisir était carrément gâché par ma honte. A partir de cela, je ne pouvais pas m’autoriser à me munir de jouets consacrés.

    Maintenant que tout ceci est devenu nettement plus vivable, J’ai revécu ce sensations avec un Billy, il y a peu ! Je ne sais pas comment gérer cette affaire là ! Ce serait un peu comme la sensation, je suppose, résultant d’un clitoris trop excité qui pousse le corps à demander grâce, et plus encore mais grâce quand même mais plus aussi !
    Il faut vraiment que j’arrive à exprimer mes sensations pour poster. C’est en vrac !

    A vous entendre, ça donne envie de continuer. Mais même je crois que j’aurais continué. En fait, je peux plus m’en passer.
    Alors, moi, c’est pas les b balls ( Et à qui c’est la b ball ? Arg, humour quand tu nous tiens ! ) qui me causent, mais les rosebuds petite taille. D’abord j’ai toujours aimé les bijoux et en plus ça fait un bon boulot de préparation, je trouve. Méfiance tout de même, il ne faudrait pas que je me trouve en état de super O dans la boulangerie en allant chercher mon pain…..

    Ma prochaine séance se déroulera mercredi :
    Je pense que je passerai un peu de temps avec un rosebud à vaquer à mes occupations puis j’irai tranquillement méditer avec le billy en position vibratoire douce. Le billy suppose l’utilisation manuelle en partie. Et puis ben, on verra !
    L’aneros helix n’est pas encore arrivé. Il n’arrivera que la semaine prochaine. Ca va être long d’attendre.

    Bonne soirée
    Lucky

    #14912
    HyménéeHyménée
    Participant

    Méfiance tout de même, il ne faudrait pas que je me trouve en état de super O dans la boulangerie en allant chercher mon pain…..

    Vous y êtes Lucky : le super O’ se trouve dans l’incontrôle. L’incontrôle de soi, l’incontrôle de la situation. Ca vous échappe, ça vous submerge.

    Chacun connait ses limites. Chacun connait ses fantasmes et ses craintes. Il faut aller chercher le super O’, là où le lapin blanc vous guide. Généralement, le lapin blanc aime se promener dans les marécages de Dagobah, si vous voyez ce que je veux dire. 😉

    #14914
    Avatarhector
    Participant

    Bonsoir @Lucky.
    Je pense que l’explosion que je cherche est en fait le moment ou le plaisir passe de la prostate au reste du corps. Enfin je commence à l’imaginer comme ça. J’ai un très fort plaisir à un endroit et j’ai comme l’impression qu’il faut qu’il s’écoule dans le reste du corps, mais il n’a pas trouver son chemin encore.

    Quand au petit lapin @Hyménée, pour le moment je préfère qu’il se ballade chez moi que dans des lieux publiques 🙂 Cependant suite à une session helix fort agréable hier, j’ai eu la bonne idée de me masturber une fois l’helix rangé et la j’ai pris une nouvelle baffe. Mon corps était tout électrique, mes caresses ailleurs que sur le sexe, les testicules et les téton qui d’habitude me semble fades m’ont déclencher des vagues de plaisir comme lorsque j’avais l’helix (en un peu moins intense). Un vrai délice.
    Lors de la masturbation en elle même j’ai eu deux ou trois montés assez forte de ce qui se rapproche de mini Ô ou super Ô (j’en sais rien ou j’en suis mais c’est des truc que j’apprécie beaucoup) avant de finir par une éjaculation couplé à toutes ces sensation.
    Aujourd’hui encore je suis assez électrique, j’ai des vagues de plaisir résiduelles, des fourmilles/picotements dans les testicules et une envie de m’envoyer en l’air…

    J’avoue que j’étais parti avec l’idée d’explorer ma sensualité et que plus ça va plus je découvre des choses de dingue 🙂 avec deux regrets cependant, pourquoi seulement maintenant? Et pourquoi alors que j’ai personne avec qui les partager 🙁 (en même temps le fait d’avoir personne pour les partager permet d’y consacrer bcp de temps 🙂 )

    #14930
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    Telle que vous nous décrivez votre explosion libératrice, @hector, je suis tenté de dire que c’est tout simplement le Super O’, le « full body orgasm », l’orgasme absolu qui embrase tout le corps. En tout cas je suis profondément heureux de lire que vous êtes passé depuis fin novembre d’un stade où vous ne connaissiez que des spasmes sans plaisir intense au stade, que vous nous décrivez maintenant, où vous parvenez à ressentir plusieurs vagues orgasmiques successives que vous déclenchez à volonté jusqu’à épuisement. C’est magnifique !

    #14932
    filoufilou
    Participant

    je fais part de ma session d’hier soir qui m’a apporté des sensations nouvelles dont j’aimerai vous faire part pour que vous confirmiez ou non si je suis sur la bonne voie et surtout si le plaisir tant attendu se fait proche. Après insertion de l’hélix je ne fais rien et attends les évênements. Bientôt je sens des petites vagues indéfinissables de plaisir, ne sachant si c’est ma prostate qui bat doucement ou si c’est l’aneros qui bouge, bien que je ne fasse pas de contractions. Cela dure quelques minutes et je me décide à contracter doucement. Au début je ressent toujours les petites ondes et il me semble que cela va s’amplifier et mon souffle s’accélère un peu , mais non cela s’arrête et les contractions ne produisent plus rien. Cela fait une heure que ma séance a commencé et je ne ressent plus rien que la présence somme toute agréable de l’aneros. Je me réveille dans la nuit avec l’hélix toujours en place mais aucune sensation particulière contrairement à ce que lis dans divers témoignages. Suis-je en progrès et proche du but? Les contractions longues de 15 à 30 secondes sont elles plus productrices que les courtes et répétées? Tous conseils sont les bienvenus. D’autre part lorsque je caresse ma prostate avec le doigt je la trouve assez petite et cela ne me procure aucune sensation agréable.

    #14944
    Avatarhector
    Participant

    @filou, je ne sais quoi vous dire. Il y a des fois ou les sensations me semblent moins bonnes absentes, ce sont des jours sans. Au début particulièrement, et même encore maintenant, il m’arrive de de tuer des sensations en en faisant trop. C’est la toute la complexité de la chose, apprendre à ajuster, apprendre à ressentir, développer nos sens, notre sensualité. Ce n’est qu’avec cela que les choses s’intensifient progressivement.
    Ils faut passer outre ses barrières psychologiques mais aussi physiologique. Je me suis aperçu de cela hier, alors que je jouais avec les b balls. Ce n’est qu’une fois que mon corps s’est retrouver HS (pour dire je m’en suis fait une crampe au mollet), que j’ai abandonné fasse au b balls qu’est survenu un plaisir encore plus intense, orgasme (mini maxi j’en sais foutre rien et j’m’en fou) sur orgasme. De la folie.

    Mais c’est une longue histoire qui commença avant hier soir par une session Helix fort agréable mais pas du niveau des B Balls dans le post précédent. Il se trouve par contre, nouveauté, que je suis ressorti de cette session complètement électrique. Une fois l’helix rangé, je me suis posé et caressé et des zones qui me procuraient pas plus de plaisir que ça d’habitude m’ont déclencher des vagues de plaisir, les caresses communiquaient avec la prostate et qui renvoyait à tout le corps. Je me suis masturbé, arrêté deux fois pour laisser passer des contractions digne de bonnes stimulations aneroiques 😉 avant d’éjaculer durant la 3ieme… baf baf baf et re baf… mon corps est capable de me donner tout ça 😀
    Mais le lendemain, arrivé dans la soirée, j’étais super excité comme jamais au par avant, un truc qui me prenait pas par la bite ni par la tête, non, juste la derrière les bourses… Et pan pan pan, obliger de garder mon calme en allant chercher le kebab et de m’accrocher au bar une fois à la maison… Des vagues de plaisir sont parti seules.
    C’est après manger, toujours très excité que je suis passé au B Balls, que j’ai eu plusieurs très grosses vague de plaisir, avec le corps qui bouge tout seul pour se faire plaisir, une crampe et puis baboom, j’ai plus rien contrôlé. Encore plus fort que juste avant, et pourtant, moins de secousses, moins de tremblement… Bref je je voulais arrêté à cause de la crampe toute fraiche et il m’a fallu laisser passer 2 ou 3 assaut avant de pouvoir cesser de mordre le matelas et aller tout ranger et dormir. Par contre pour le coup, pas d’électricité dans le corps.

    Donc pour résumer, alors que j’ai des frissons de plaisir en écrivant ses lignes, c’est décontraction et excitation. Respirer avec le ventre (quitte à s’entrainer juste à respirer avec le ventre hors des sessions comme on me l’a appris dans une formation pour s’exprimer en publique, parce que c’est une respiration qui détend et sert à plein de truc), ne rien attendre, accepter ce que l’on reçoit comme un cadeau, tester quelques truc (contraction, pas contraction, plus fort, plus doux,plus long…) et ça arrivera quand ça arrivera (oui, c’est un peu casse pied 🙂 )

    #14945
    luckylucky
    Participant

    Bonjour Hector,

    Suis content pour toi ! Super !
    T’as juste un truc de faux : j’avais dit à la boulangerie pas au kebab ! Non mais !

    Super !
    By
    Lucky

    #14950
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    @filou

    Ma session d’hier soir qui m’a apporté des sensations nouvelles… Je sens des petites vagues indéfinissables de plaisir, ne sachant si c’est ma prostate qui bat doucement ou si c’est l’aneros qui bouge, bien que je ne fasse pas de contractions… Je me réveille dans la nuit avec l’hélix toujours en place mais aucune sensation particulière

    Ce que vous nous dites est très important et je pense que votre progression vers un plaisir plus intense passe par ces précieux moments vécus de l’intérieur. Si l’opinion de votre femme à l’égard de l’utilisation de vos masseurs prostatiques n’a pas évolué, vous restez prisonnier de la discrétion qu’elle impose à vos sessions. Vous subissez donc consciemment ou non un blocage qui ne facilite pas le « lâche prise » nécessaire pour se laisser envahir par le plaisir.

    Je pense que vous progressez et que vous pourriez progresser plus vite si vous acceptiez au fond de vous-même de renoncer au Super O’ quand ces sensations subtiles vous gagnent, si vous receviez ces frissons de plaisir comme la récompense que vous attendez. Je pense que c’est cet état d’esprit qui effacera vos blocages et ouvrira peu à peu la voie à des sensations de plus en plus orgasmiques.

    Bon cheminement @filou

    #14952
    filoufilou
    Participant

    Adraneros, je crois malheureusement que vous touchez un point crucial, à savoir le fait que mon épouse n’est pas partie prenante de mes aspirations. Je fais mes séances la nuit pendant son sommeil et la peur inconsciente de la réveiller à cause des réactions incontrôlables que vous décrivez lors des super orgasmes doit me bloquer. C’est un indéniable problème mais je persiste en espérant que si par chance je touche au but et que ma femme se réveille elle sera impressionnée par le degré de mon plaisir et changera d’avis à mon sujet.

    #14989
    filoufilou
    Participant

    Nuit de samedi à dimanche, nouvelle séance avec le progasm jr cette fois. Lubrification plus abondante que de coutume. Après quelques minutes à me détendre et ne rien faire qu’être à l’écoute de mes sensations je commence à ressentir des petites caresses voluptueuses qui m’ étaient inconnues jusqu‘alors. J’ai l’impression que mon anus gonfle et enserre le progasm et que celui-ci bouge doucement de lui-même dans mon rectum sans action de ma part. Le plaisir s’intensifie tout en restant modéré mais en augmentation que ce que j’ai connu jusqu’ici. Puis cela se calme, les sensations diminuent puis disparaissent. J’attends un peu, excité et heureux de ce que je viens de vivre. Puis je commence quelques contractions très légères et les vaguelettes de plaisir reviennent aussitôt . Cette seconde série dure moins longtemps que la précedente mais c’est la première fois que cela se produit. Est-ce cela le re-wiring et suis-je à un tournant dans ma progression vers le vrai orgasme ?

    #15006
    AndranerosAndraneros
    Maître des clés

    Recevez ces vagues de plaisir pour ce qu’elles sont, @filou. Elles sont le commencement de la récompense à laquelle vos efforts et votre patience vous donne droit. C’est effectivement le début du « rewiring », c’est certainement un tournant dans votre progression vers le Super O’. Cela ne signifie pas que vous serez très bientôt submergé par vos Super O’, mais cela signifie que vous avancez franchement dans votre cheminement.

    Considérez ces premières vraies sensations de plaisir comme un succès. Réjouissez-vous du cadeau que vous avez reçu. Continuez tranquillement votre cheminement à votre rythme, avec la même patience, avec le même espoir enrichi par votre expérience, avec le même désir aiguisé par cette première étape. Bon cheminement @filou.

    #15016
    filoufilou
    Participant

    Andraneros vos encouragements sont une aide précieuse dans les moments de doute. Comme vous le dites très bien le super O n’est pas assuré tout de suite pour autant car ma séance de cette nuit a été un fiasco. Trop d’attente sans doute. Je reviendrai faire part de mes nouveaux progrès….le plus tôt possible j’espère tant mon attente est immense !

    #15060
    filoufilou
    Participant

    Bonjour à tous . Pour ceux, comme moi, dont la femme est réticente ou opposée à ce que leur mari s’adonne aux plaisirs du massage de la prostate il serait sans doute profitable de recevoir les témoignages des femmes qui comprennent et acceptent cette pratique pour les leurs, s’il y en a. Ce serait je crois un très bon moyen de dédramatiser ce plaisir dans le couple. Merci à celles qui voudront bien apporter ce soutien qui peut avoir des conséquences bénéfiques énormes.

    #15064
    HyménéeHyménée
    Participant

    Bonjour @filou,

    Ce témoignage peut vous faire du bien :

    http://www.nouveauxplaisirs.fr/forums/topic/lorgasme-total-du-corps#post-11498

    Bonne journée

    #15075
    filoufilou
    Participant

    Merci beaucoup Hyménée pour votre aide.

    #15218
    filoufilou
    Participant

    HELP!!! Depuis mon message du 2 février ou je disais que ma séance m’ avait donné des sensations enfin notables il ne se passe plus rien, que ce soit avec l’ Hélix ou le Progasm jr; Je n’y comprends rien à ce refus de ma prostate à me donner les sensations extraordinaires décrites par l’ensemble des participants. Je désire plus que tout connaître les mêmes plaisirs mais je n’y arrive vraiment pas. Dois-je consulter un sexothérapeute et saura-t-il seulement que l’orgasme de la prostate existe? Moi je ne le sais pas hélas et cela me rend fou.

20 sujets de 21 à 40 (sur un total de 136)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.