20 sujets de 101 à 120 (sur un total de 136)
  • Auteur
    Articles
  • #18258
    filoufilou
    Participant

    Je pense que mes progrès résultent de plusieurs facteurs. Mon épouse à changé son regard sur le massage de la prostate après avoir lu que cela n’était pas une pratique uniquement homosexuelle. Mieux, elle ne refuse pas de masser ma prostate pendant nos rapports. Ce changement est un véritable bouleversement évidemment. De fait je suis beaucoup plus décontracté et je peux mieux me détendre en début de séance. J’ai également changé de position. je débute en position allongée, jambes tendues légèrement écartées plutôt qu’en chien de fusil. Tout cela fait que j’ai vraiment progressé et que je ressens un plaisir merveilleux qui j’espère ira en augmentant. Merci à tous vos encouragements qui m’ont aidé dans les moments de doute sur la réalité du plaisir prostatique.

    #18259
    nicolas775nicolas775
    Participant

    Andraneros,mon principal probleme, je Pense, non- j’en suis sur- c’est mon impatience et la difficute a me concentrer. J’attends trop de chaque seance. J’ai effectivement connu des orgasmes assez forts, mais sans parvenir a les entretenir, a les amplifier et a les multiplier. Je finis par etouffer les sensations. Je connais donc des periodes heureuses et des periodes insipides. Je n’ai neanmoins cesse de progresser et de multiplier les experiences avec differents modeles de masseurs grace auxquels, j’ai considerablement elargi le champ de ma receptivite sensorielle. Aujourd’hui, mes meilleurs moments me sont procures par l’Helix Syn alors qu’au debut, je ne resentais pas grand chose avec. Au risque de vous surprendre, comme je l’ai ete moi-meme, cela ne fait que tres peu de temps que je parviens a generer ces fameuses contractions involontaires, et c’est ce qui me rapproche de Filou, car je pensais ne jamais les connaitre. Je m’obstinais, je forcais trop, je pestais je me decourageais. Et mes progres lents, mes decouvertes, mes apprentissages ne sont survenus que lorsque j’etais detache de toute attente. Juste la relaxation et l’excitation mentale de savoir le corps etranger dans le fondement. Quoi qu’il en soit, relisant mon message a Filou, j’ai bien defini mon probleme en Ayant ecrit « tres lent, trop lent ». A moi de travaiiler la patience et le detachement

    #18263
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Vos deux témoignages, @filou et @nicolas775, après de nombreux autres, montrent bien l’importance de réunir certaines conditions avant même de se concentrer sur les aspects techniques :
    -1) Pouvoir se donner du temps pour soi,
    -2) Abandonner toute attente précise,
    -3) Etre prêt à se détendre profondémment,
    -4) Se mettre à l’écoute de son corps,
    -5) Ressentir un désir très fort.
    -6) Savoir lâcher prise.
    L’absence d’un seul élément de cette liste peut bloquer la découverte des trésors cherchés et générer la frustration qui ajoute un obstacle majeur. Après viennent les aspects « techniques », à savoir
    -1) Lavement éventuel,
    -2) Méthode de lubrification interne,
    -3) Techniqque de relaxation,
    -4) Respiration abdominale,
    -5) Contractions volontaires d’amorçage,
    -6) Perception des sensations nouvelles…
    Tous ces témoignages qui illustrent les difficultés à découvrir le fabuleux Super’O sont aussi utiles que ceux qui montrent les succès des aneronautes les plus avancés dans cette recherche. Merci à tous ceux qui contribuent à faire vivre ce forum.
    Bon cheminement.

    #18541
    Avatarhector
    Participant

    Un petit passage pour donner des nouvelles car il est vrai que je ne publie plus trop même si je passe régulièrement lire ce qui ce passe.

    Pour ma part, cela fait quelques temps que je n’ai pas utiliser des masseurs ou autres sextoys d’ailleurs.

    Il m’arrive d’avoir des vagues de plaisir qui montes de la prostate (enfin de ce coin la en tout cas) par moment, c’est très agréable et je peux me laisser aller. Généralement ça arrive quand je suis bien détendu, pas obligatoirement excité, et généralement j’en profite. Ce ne sont pas des orgasmes, enfin je pense pas, mais c’est super agréable, ça parcours le corps, ça ressemble aux P-waves je pense.

    Sinon, j’ai aussi de super orgasmes péniens, enfin prostato-peniens, enfin j’en sais trop rien mais c’est top. Quand je masturbe ma verge, j’arrive a déclencher des ondes de plaisir qui parte de la zone prostatique, sans éjaculation. J’arrive à avoir de fortes réaction, tremblements et autres que me procurent parfois les masseurs.
    Après quelques orgasmes de ce type, j’arrive a coupler l’orgasme traditionnel et les réactions précédentes. C’est très fort, et les spasmes éjaculatoires durent plus longtemps que d’habitude. Bref cela me laisse dans un était de profonde satisfactions et de bien être.

    Franchement, en un peu plus d’un an, je ne sais pas si j’ai atteins ou pas les super Ô mais j’ai grandement augmenter mon plaisir, que ce soit en sources ou en intensité et satisfaction 🙂

    Merci à tous pour vos apports (contenu éditorial comme échanges sur le forum ou autres témoignages 🙂 )

    #18543
    filoufilou
    Participant

    Après tant d’années stériles et de doute sur ma capacité à atteindre le plaisir par massage de la prostate mes progrès me comblent enfin et me rendent euphorique en pensant que je n’en suis qu’aux prémices de ce que je peux connaître en matière de plaisir prostatique ! Ma séance de cette nuit m’a comblé, même si je n’atteins pas encore le super orgasme, loin s’en faut. J’ai connu des vagues de plaisir voluptueux entrecoupées de pauses de cinq minutes, de 22h à 2h30 sans interruption. Ce matin je me demandais si je n’avais pas rêvé ! Je suis heureux comme un gamin, c’est fou. Ce qui m’impressionne c’est le bien être qui s’en suit, le sentiment de plénitude ressentit contrairement à l’orgasme du pénis qui est le soulagement bref d’une forte tension. J’ai vraiment franchi un palier hier soir et je regarde avec espoir et envie le reste du chemin qui me mène au super orgasme que tout mon être réclame avec avidité. Mes avancées vers cet objectif seront l’objet de mon prochain témoignage que j’espère rapide !!!!!

    #18560
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Vous y arrivez @filou. C’est vraiment formidable. Je suis très heureux de lire que votre persévérance soit récompensée par quatre heures de plaisir. Pour une première fois vous faites fort. Félicitations.

    J’espère que vous parviendrez à reproduire très vite cette nouvelle forme de jouissance. Ne soyez surtout pas découragé si vous n’y parvenez pas. Même si votre / vos prochaine(s) session(s) ne vous apporte(nt) pas autant de satisfaction, votre cheminement est maintenant bien engagé et vous mènera encore plus loin vers l’orgasme prostatique.

    Compte tenu de l’intensité de votre dernière session il est possible que les prochaines soient explosives. Mais il est important de ne rien attendre de vos sessions, de laisser venir le plaisir et de rester aussi détendu que possible, sans rien forcer, en vous concentrant sur vos sensations. Soyez heureux de ce que voius connaissez maintenant. Soyez confiant et patient. Avec un peu de méthode et tous les conseils et témoignages présents sur le site et le forum votre progression vers l’orgasme multiple ne fait que commencer.

    Bon cheminement @filou.

    #18571
    filoufilou
    Participant

    Ma dernière session a effectivement été moins satisfaisante en matière de ressenti physique mais vous avez raison Andraneros je sais maintenant que chaque séance est différente des précédentes et peut être moins bonne ou, surtout, bien plus riche en plaisir. C’est très important de l’avoir à l’esprit, cela évite certaines frustrations. Grâce en partie à vos conseils j’ai progressé et je suis convaincu que de très bons moments m’attendent .

    #19639
    filoufilou
    Participant

    Absent du forum depuis un moment je ne manque pas de lire tous les témoignages et je viens à mon tour faire part de ma progression. Mes séances sont toutes gratifiantes maintenant après des années de frustration. Le détail qui a tout changé pour moi est la lubrification. En effet suivant les conseils du traité je lubrifiais abondamment mon rectum et l’aneros. Un soir n’ayant plus beaucoup de gel mais désirant faire une séance la lubrification fut légère et à ma grande stupéfaction le plaisir arriva très rapidement et avec une intensité jusqu’alors inconnue. Depuis je continue de cette façon et le plaisir est toujours là à chaque session. Je ne connais pas encore le super O mais je progresse énormément et mes sessions sont beaucoup plus nombreuses à mon grand bien être.

    #19640
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Quel bonheur @filou de lire

    Mes séances sont toutes gratifiantes maintenant après des années de frustration… Un soir… à ma grande stupéfaction le plaisir arriva très rapidement et avec une intensité jusqu’alors inconnue. Depuis je continue de cette façon et le plaisir est toujours là à chaque session. Je ne connais pas encore le super O mais je progresse énormément et mes sessions sont beaucoup plus nombreuses à mon grand bien être.

    Je vous adresse mes félicitations pour avoir su faire preuve de tant de constance, d’application et d’espoir au long de tous ces longs mois sans résultat apparent (ou si peu). Malgré l’absence de réactions fortes et régulières votre corps et votre esprit ont peu à peu appris qu’il existait une autre voie pour accéder au plaisir orgasmique. Il a suffi que changent deux éléments de votre pratique (l’attitude de votre femme et le dosage de la lubrification) pour que vous receviez les premières récompenses de votre cheminement. Soyez persuadé que ce ne sont que les premières et que d’autres suivront qui vous plongeront de plus en plus dans la jouissance.

    Vous ne donnez que peu de précisions sur votre nouvelle manière de vous préparer pour vos sessions. Nos amis seront certainement intéressés de lire quels changement vous avez apportés (nature du ou des lubrifiants, dosage,…).

    Je suis aussi impatient de lire de façon plus détaillée, et à mon avis je ne suis pas le seul, comment vos sessions ont évolué depuis

    Souhaitez-moi de connaître enfin mes premiers moi qui suis en quête depuis mes débuts en 2009

    le 31 décembre dernier et

    Cette nuit j’ai ressenti pour la première fois ce que je crois être un véritable orgasme de la prostate

    le 7 février et

    Votre récit me fait pâlir d’envie car toutes mes sessions ne sont pas pourvoyeuses d’orgasme et sans aneros pas de plaisir possible

    le 16 février et

    Ma séance de cette nuit m’a comblé, même si je n’atteins pas encore le super orgasme, loin s’en faut. J’ai connu des vagues de plaisir voluptueux entrecoupées de pauses de cinq minutes, de 22h à 2h30 sans interruption

    le 16 mars. Comment se dérolent vos sessions maintenant ? Comment se manifestent vos plongées dans la jouissance ? Comment constatez-vous vos progrès de sessions en sessions ? Ce sont beaucoup de questions mais les difficultés que vous avez traversées pour atteindre tant de plaisir rendent votre témoignage encore plus précieux pour nos amis qui découvrent le massage prostatique.
    Merci d’être toujours avec nous et très bon cheminement @filou.

    #20464
    Avatarhector
    Participant

    Bonsoir tout le monde,

    Après quelques mois d’absences, je reviens faire un petit point.
    Je ne sais toujours pas si j’ai réellement atteint le super Ô, mais l’utilisation de l’helix me procure toujours des sensations agréables, des vagues de plaisirs. J’arrive à avoir ce même type de sensation avec les rosebuds L et XL ou les B balls selon les positions/contractions. Il m’arrive aussi de les obtenir à vide mais c’est moins facile.

    Par ailleurs, je me suis offert un rosebud XL mentionné précédemment et j’ai découvert le plaisir des balades avec tout d’abord sont petit frère, puis lui et enfin les B balls (qui me paraissaient être les plus risquées au niveau d’une possible éjaculation pendant la promenade). En fait, passé les quelques premières centaines de mètres, l’excitation du pénis fini par retomber et je profite alors pleinement des sensations de ces jouets cachés dans mon intimité pendant plusieurs Km. Les sensations sont agréables, parfois excitantes… Il y a tjs un petit quelque chose de plus lié au risque (peu probable) de se faire découvrir. Cependant, je garde toujours un certain contrôle et n’ai jamais eu d’orgasme quel-qu’il soit en sortie. Par contre une fois rentré, je suis généralement très excité et je passe sur d’autres amusements.

    Enfin, depuis maintenant un bon moment, comme je l’ai déjà mentionné, j’arrive à atteindre des orgasmes de folie lorsque je me masturbe le pénis (au moins comparé à ce que j’ai connu avant ma pratique des anéros et autres jouets anaux). En effet, j’arrive à avoir des spasmes, des vagues de biens être et des contractions pas très volontaire lié à des sensations prenant naissance au niveau de la prostate (quitte à aider avec quelques contractions). Généralement, après quelques séries de ce type d’orgasmes, je me laisse aller et obtient un orgasme éjaculatoire en plus et la c’est la fête dans le cerveau et le corps.

    #20501
    Avatarhector
    Participant

    Aujourd’hui, une première pour moi, un jouet est rentré totalement là ou il ne fallait pas…
    J’ai alors repensé à cet article d’Adam, que je n’avais pas lu, parce que « ça ne peut pas m’arriver… »

    Je vous remet ici la petite histoire que j’ai laisser en commentaire 😉

    J’ai toujours été assez incrédule sur le sujet, jusqu’à aujourd’hui ou mon rosebud L est entré en entier… J’étais tranquillement sur le dos après environs 2 h de port dont 50min assis dans les transports en commun…
    Bref, bien excité, quelques contractions/spams de plaisir et une lubrification trop importante (j’ai utilisé un lubrifiant silicone car il n’accélère pas mon transit et dure plus longtemps que celui à base d’eau en stock. Cependant il est plus dur à retirer de la partie restant à l’extérieur…) et hop, j’ai senti la partie externe rentrer… La panique arrive et :
    1) je me force à rester calme
    2) je vais aux toilettes. (D’habitude je retire mes plugs aux toilettes, assis sur le rebord de la lunette, il me suffit alors de pousser légèrement et ça sort tranquillement. Cette position permets de récupérer le plug sans problème et de le tirer un peut si nécessaire.)
    3) j’insère un doigt, c’est bien lubrifié. Je pousse légèrement et sens que le plug est juste là.
    4) doucement, j’essaie de l’orienter avec un ou deux doigts tout en poussant sans forcer pour le faire sortir. Comme la partie normalement extérieure se présente de biais, elle sort assez facilement et le reste suis, comme d’habitude, le tout sans douleurs 🙂 .
    5) vérification de l’absence de saignements lorsque je m’essuie et sur le plug. Tout semble OK 🙂

    Voila, pas dit que ce soit la meilleur méthode, pour cette (première) fois, cela a marché et c’est tant mieux. Je pense que l’important est de garder son calme et tant pis si l’on doit faire faire l’extraction par un pro, c’est mieux que de forcer et s’abimer (ce qui est risqué et empêchera l’utilisation de cette zone érogène un certain temps sans oublier d’autres désagréments possibles.)

    #20535
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Il y a de nombreux mois j’ai fait une expérience similaire avec un Aneros Tempo qui s’est terminée comme la vôtre avec un travail de détente et une récupération en douceur à l’aide d’un doigt et de quelques poussées rectales. Je confirme votre conclusion, l’important est de garder son calme.

    Bon cheminement @hector.

    #20625
    filoufilou
    Participant

    Mon parcours débuté en 2009 à 60 ans est toujours aussi chaotique, fait de séances décevantes et d’autres plus agréables où je ressens des sensations plaisantes mais qui sont loin d’un réel orgasme. Les contractions involontaires et les réactions physiques que bon nombre d’entre vous font part me sont inconnues. Une fois, une seule j’ai vraiment ressenti beaucoup de plaisir avec des vagues successives et j’ai cru que ma prostate était enfin réveillée, mais ce fut sans lendemain hélas. J’étais dans un état de plénitude et de bien-être absolu mais qui ne s’est jamais renouvelé. Je continue mes séances car la présence de l’Hélix est tout de même agréable et je ne désespère pas de vous rejoindre dans la connaissance de ce merveilleux super orgasme. Je lis régulièrement vos différents témoignages qui m’incitent à persévérer dans ma quête du plaisir ultime.

    #20626
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Merci de votre fidelité, @filou, malgré toutes les difficultés que vous rencontrez dans votre cheminement. Je vous souhaite de ressentir très bientôt ce que vous espérez et qu’après tant d’efforts et d’attente, vous méritez. Avez-vous pu isoler ce qui, selon votre expérience, a permis votre premier accès au plaisir prostatique ? La clé qui vous ouvrira la porte du Super O’ est certainement présente dans les instants qui ont précédé ces « vagues de plaisr successives ».
    Bon cheminement @filou.

    #20627
    filoufilou
    Participant

    Le soir de cette unique fois merveilleuse, la seule différence d’avec mes autres sessions est que la lubrification avait été moins généreuse par défaut de gel. Je crois pas que ce soit la vraie raison car j’ai renouvelé des sessions avec peu de lubrifiant sans retrouver le même niveau de plaisir. J’ai tout essayé, en vain….Je pends plaisir à ressentir l’aneros en moi caresser ma prostate et qui sait, un jour peut-être ce sera le bonheur!

    #21251
    filoufilou
    Participant

    Bonjour
    Le « grand soir » n’est pas encore arrivé pour moi mais je pense qu’il s’approche de séance en séance. Ma découverte du plaisir prostatique a commencé en 2009 à 60 ans et le cheminement est particulièrement long. Mon témoignage aujourd’hui montrera à ceux qui éprouvent beaucoup de difficultés à progresser qu’il ne faut pas désespérer mais persévérer car cela en vaut vraiment la peine ! Les progrès ont étés longs à se concrétiser malgré les encouragements, les conseils et la bienveillance d’Andraneros que je tiens à remercier pour son implication sur ce forum. Le véritable déclic je le dois à Nydor 01 lorsqu’il à fait état de la relation entre la stimulation de ses tétons et les réactions de sa prostate. Je n’avais pas l’habitude de m’intéresser à cette partie de mon anatomie car les quelques fois que ce fût le cas lors de mes rapports avec mon épouse cela ne faisait rien. Pourquoi dès lors je les ai stimulés récemment pendant une séance, je ne le sais pas ! Et bien cela change tout pour moi maintenant. Ma prostate a réagi comme jamais et le plaisir est arrivé me comblant d’une manière inconnue. Cela fait quatre séances où le niveau de plaisir s’intensifie considérablement avec des réactions nouvelles de mon corps notamment les contractions involontaires et les tremblements . Le plaisir prostatique s’annonce dès que stimule mes tétons et en ce moment même où j’écris ces lignes ma prostate m’envoie des ondes de plaisir sans la présence de l’aneros. C’est merveilleux….. Merci à vous Nydor 01 et Andraneros pour le plaisir que je vous dois et courage à ceux qui peinent, le plaisir suprême vaut le coup d’y croire

    #21596
    filoufilou
    Participant

    Contrairement à beaucoup des adeptes de l’orgasme de la prostate mon parcours est lent depuis mes débuts. Je veux cependant apporter un témoignage qui pourrait aider ceux qui éprouvent les mêmes difficultés à progresser. Deux pratiques nouvelles me font avancer dans le plaisir ressenti ; la stimulation de mes tétons pendant les séances et depuis peu le port journalier du plug bootie small qui masse agréablement ma prostate et déclenche, ce qui est nouveau pour moi, des contractions involontaires que je ne connaissais pas jusqu’à présent et des vagues de plaisir permanentes.

    #21598
    AndranerosAndraneros
    Admin bbPress

    Merci @filou de nous donner vos retours d’expérience qui seront très certainement utiles à des « débutants laborieux ».

    Ces deux formes de stimulation ont déverrouillé votre accès au plaisir prostatique. Votre témoignage illustre parfaitement combien il peut être utile de varier les expériences pour avancer dans notre cheminement lorsqu’on ne parvient pas à dépasser un seuil. Ce conseil ne signifie pas qu’il faut faire n’importe quoi, n’importe comment, n’importe quand. Il signifie qu’il faut savoir prendre du recul par rapport à ses habitudes et savoir expérimenter en ayant l’esprit ouvert, en exerçant son sens critique sans attendre de résultat immédiat.

    Je suis très heureux de lire à quel point vous progressez. J’espère que vous reviendrez vite nous dire que votre jouissance commence à vous plonger dans des états qui dépassent ce que vous pouviez imaginer il y a peu de temps.

    Bon cheminement @filou.

    #21601
    AvatarJeff
    Participant

    Bonjour à tous ; je suis toujours avec intérêt les questions, pistes et hypothèses que vous évoquez et, parallèlement, poursuis mon cheminement. Mais Filou me conduit à vous demander comment un plug peut masser la prostate (est-il aussi conçu pour cela ?). Merci par avance !
    Filou

    #21602
    filoufilou
    Participant

    Jeff si vous regardez la forme du bootie small vous comprendrez aisément qu’il puisse masser votre prostate, pour votre plus grand bien-être. C’est en tout cas valable pour moi….

20 sujets de 101 à 120 (sur un total de 136)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.