Ce sujet a 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour par lucky lucky, il y a 3 ans et 9 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #18408
    Avatar
    remy26
    Participant

    Bonjour à tous,
    je suis tout nouveau sur le forum et je voulais vous faire part de ma (très) lente progression avec mon Aneros Helix.
    Cela permettra à certaines personnes de ne pas laisser tomber, malgré des débuts peux prometteurs.
    Cela fait quasiment un an jour pour jour que j’ai acheté mon Helix, après avoir découvert les bienfaits et les orgasmes que peuvent procurer le massage prostatique.
    Etant hétéro, je n’avais aucune expérience de plaisir anal, même en en solo et comme beaucoup de personnes, il a fallu au début éloigner les préjugés.

    Je me souvient de mon premier essai, j’étais hyper impatient et excité de voir ce que pouvais procurer ce joujou. Evidement, quand on début, malgré une lecture attentive du traité, j’avais que peu lubrifié l’Aneros et pas du tout lubrifié mon rectum. Quelques petites agréables sensations mais un vrai sentiment que la buttée périnéale me gênait. Au début je mettais du coton dessus.
    Petit à petit, quelques sensations sont apparues, très agréables, jusqu’à ne plus avoir besoin de mettre du coton sur la butée.
    J’ai fais aussi quelques erreurs de lubrifiants ne permettant pas de profiter pleinement « de la glisse de l’aneros ». Je tiens à préciser que mes sessions durent 2 à 3 heures.
    Maintenant, je prends l’habitude de lubrifier mon rectum avec une seringue, et je lubrifie bien l’aneros. J’ai testé le lubrifiant JoyDivision man’s BEST, il est pas mal mais il colle et deviens très liquide en fin de session.
    Depuis hier, j’ai opté pour le Concepts S n°3, qui au moins ne sèchera pas ou peu et je dois dire que c’est différent, plus doux et plus agréable. Je l’utilise dans le rectum et sur l’aneros.

    Aujourd’hui, je n’ai toujours pas connu le super O. Ça me blase un peu parfois, car je pense que ma progression est vraiment très lente par rapport aux retours qu’ils peut y avoir sur les forums.
    Je pense être actuellement aux étapes 45 ou 46 de la carte au trésor. Et je stage même si je ressent vraiment beaucoup de plaisir lors des sessions. Le nouveau lubrifiant je pense va encore + me motiver étant donné les douces sensations qu’il me procure.
    Ma dernière session était excellente, mais je constate que je progresse beaucoup moins vite. Il n’y a que peu de progression.
    Il semblerait que la position qui me procure le plus de plaisir soit sur le côté, les jambes assez tendues.

    Je pense avoir compris ce qui « me bloque » et c’est à ce sujet que je vous demande vos avis.
    Arrivé à un point où j’ai vraiment pas mal de plaisir, je de petits tremblements. Mais je ne pense pas que ce sont ceux « qu’il faut ». En effet, cela ressemble plus à des petits coups de rein et j’ai l’impression qu’ils « gâchent » la progression vers l’orgasme.
    Les sensations de l’aneros sont vraiment excellentes jusqu’à ce que ces mouvements de mon corps interviennent. Dès qu’ils sont là, c’est moins bon. Pendant ces mouvements, mon corps est assez tendu et je sens que ça aussi ça bloque la progression. Lorsque j’essaie de les contrôler en me détendant, je sens que le plaisir reviens et que l’aneros refait des mouvements.
    Hier soir, lors de ma dernière session, je pense avoir atteins un « palier ». Un moment où le plaisir fait de grosses vagues avec le sentiment d’être quasiment toujours en phase pré-éjaculatoire. Mon corps à fait pas mal de mouvements de reins et je pense que, malgré ce phase de plaisir, c’est ça qui a bloqué la suite.

    J’ai vraiment le sentiment que ce sont ces « spasmes » qui me bloquent. Avez-vous déjà eu ce soucis, et comment avez-vous pu les « surmonter/contrôler ». Même si je sais qu’il ne faut pas essayer de contrôler son corps pour aller vers le Super-O.

    Merci d’avance !

    #18409
    Andraneros
    Andraneros
    Admin bbPress

    Bonjour et bienvenue sur notre forum @remy26.

    Votre progression, lente en comparaison de vos attentes, semble cependant vous apporter beaucoup de plaisir. Je suis très heureux de lire que vous pensez « être actuellement aux étapes 45 ou 46 de la carte au trésor ». Ce n’est pas rien. Félicitations pour le cheminement que vous avez déjà accompli. Selon la rapide description de vos progrès je constate que vous savez prendre un peu de recul par rapport au ressenti de vos sessions et corriger votre pratique avec intelligence quand cela vous paraît nécessaire.

    Il est tout à fait normal que vos progrès ne soient pas linéaires. Vous faites partie de ceux qui ont besoin de réinventer un nouveau circuit orgasmique ; tout le monde n’a pas la chance ou l’aptitude de plonger instantanément dans les jouissances de l’orgasme prostatique. Conservez la patience dont vous avez fait preuve jusqu’à maintenant et surtout soyez confiant que vous dévouvrirez bientôt le Super O’.

    Votre réaction pour approfondir votre détente quand vous sentez que vous vous tendez sous l’effet de l’intensité de votre plaisir est excellente. Ce qui semble bloquer la poursuite de votre plongée dans la jouissance est à mon avis un refus inconscient de lâcher-prise devant ce plaisir qui devient insupportable. Vous êtes à la porte du Super O’ mais votre inconscient n’ose pas l’ouvrir. Acceptez l’idée qu’il vous faudra un peu de temps pour la franchir.

    Lors de vos prochaines sessions, quand vous sentirez que vous êtes à nouveau au même point, prenez un peu de recul par rapport à vos sensations et renoncez très provisoirement à aller au-delà. Efforcez-vous d’approfondir votre relaxation en chassant toutes les tensions musculaires et mentales, en plongeant encore plus dans l’instant, en vous concentrant encore plus sur l’action du masseur, en prenant encore plus conscience de l’énergie qui naît autour de votre prostate et en vous ouvrant pour qu’elle se répande dans tout votre corps.

    Si vos spasmes sont involontaires il ne faut pas chercher à les contrôler car ce faisant vous vous crispez, vous vous bloquez pour les empêcher. Vous faites donc le contraire de ce qu’il faudrait pour lâcher-prise. Tout ce que vous pouvez faire est encore et toujours approfondir votre état de relaxation.

    Vous pouvez aussi essayer de faire une petite pause relaxante (avec éventuellement un complément de lubrification) de cinq ou dix minutes dans votre session et de la reprendre avec un corps et un esprit un peu plus calmes et reposés. J’ai utilisé et j’utilise encore cette technique quand j’ai l’impression de coincer ; elle me permet de reprendre la session pratiquement au même point en éliminant l’accumulation de tensions et améliore ma concentration sur l’action du masseur et ma capacité à recevoir mon plaisir sans contraction parasite.

    Vous ne pourrez bien le faire que si vous ne subissez aucune pression à cause de la durée de votre session ni à cause d’un manque d’intimité. Veillez donc à soigner tout particulièrement l’organisation de vos prochaines sessions.

    J’espère que cette réponse et éventuellement celles que d’autres membres vous proposeront vous aideront à débloquer votre cheminement et à atteindre les autres étapes mentionnées dans la carte au trésor. Bon cheminement @remy26.

    #18427
    lucky
    lucky
    Participant

    Bonsoir remy,
    Tempete dans le corps, paix dans l’esprit.
    Le corps est parcouru de spasmes et d’orgasmes injaculatoires de type dry O, il spasme de partout mais ce qui est étonnant, c’est ce calme olympien qui réside dans l’esprit.
    Ce calme est, pour moi, accessible par un laisser aller total. Et alors, je me retrouve comme prise par des coups de boutoir et des spasmes internes très profonds qui m’obligent à me plier en deux tellement c’est violent et pourtant un calme de l’esprit et du rythme cardiaque aussi, qui ne bouge pas d’un poil, un calme d’une intensité sans pareille, un repos où il ne se passe rien sauf l’idée d’etre tout petit dans un coin et de se faire massacrer par un phallus divin que l’on ne voit pas et dont on ne sait pas non plus, évidemment, à qui il se rattache.
    Tentative d’imager la chose !
    Il faut laisser aux spasmes tout loisir de se manifester, car c’est en lachant prise que l’ouverture se fera.
    Bonne route. La voie est bonne.
    A bientôt
    De plus en plus Julie

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.