• Ce sujet contient 4 réponses, 3 participants et a été mis à jour pour la dernière fois par curieuxjj24, le il y a 4 mois.
5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Auteur
    Articles
  • #44283
    curieuxjj24
    Participant

    Bonjour à tous,

    Je souhaite ouvrir un fil au sujet de l’anéros Tempo ou des ses cousins les peridises vu que la technique semble vraisemblablement très proche.

    Suite au test d’Adam et toujours en attente de mon premier orgasme prostatique, j’ai acheté un anéros TEMPO. Je pense en effet que d’arriver à éprouver un certain plaisir anal peut me débloquer pour l’orgasme prostatique et pour cela, le Tempo semble le bon sex-toys. Je m’imagine déjà les contractions péristaltiques qui se déclenchent en vagues voluptueuses pour mon plus grand plaisir, oui mais voilà, encore faut-il y arriver. Et mon problème est que je ne suis pas sûr de ma façon de faire.

    J’ai posé la question au travers d’un autre fil que j’alimente au sujet du plaisir prostatique mais elle est passée inaperçue et je pense qu’elle a plus sa place dans cette rubrique.

    Aussi, j’en appelle à votre savoir-faire en la matière pour me donner les bons conseils sur la façon de procéder avec ce joujou : comment procédez-vous ? quelle préparation ? quelle façon de le porter ? enfoncez vous le sex-toys jusqu’à la deuxième bague ou bien restez vous avec simplement la tête enfoncée ? êtes vous allongé les yeux fermés en pratiquant la décontraction et la respiration comme pour un masseur prostatique ou bien vaquez vous à vos occupation en le portant jusqu’à ce que les contractions se déclenchent sans rien faire ?

    J’ai tâtonné en le portant en faisant mon jardinage pour voir si ne penser à rien pouvez marcher mais ce ne fût pas le cas. J’ai essayé sous ma douche en me concentrant davantage sur les sensations et ça m’a paru plus efficace mais sans toucher au but. Je me suis dit alors que la meilleure façon d’y arriver pour éviter de perdre du temps était de demander à ceux qui ont réussi à ressentir les bonnes vibrations. Il faut dire qu’il y a un mode d’emploi très succinct dans l’emballage et à part les conseils d’Adam, je n’ai rien trouvé nul part, même sur internet.

    Bref, comme vous pouvez le voir, j’ai donc des tonnes de questions et je suis impatient de boire vos paroles tellement j’ai l’impression d’être proche du but mais pas forcément sur la bonne voie.

    J’ai vu que @catkil l’utilise avec succès, j’espère qu’il verra se message et qu’il pourra me glisser quelques conseils comme il l’a déjà fait pour le massage prostatique mais bien sûr, ce message n’est pas exclusivement pour lui et je vous invite à répondre nombreux à ma demande !

    Merci pour vos conseils et d’avoir pris le temps de me lire,

    Prenez soin de vous.

    #44285
    divine_oblivion
    Participant

    je ne sais pas s’il y a une différence pour d’autres personnes entre l’utilisation du peridise et celle des jouets pour stimuler le prostate directement, mais pour moi c’est pareil.  Du calme au lit, de l’excitation, du lubrifiant,  des kegels, des auto-caresses, des fantasmes, et c’est parti. Je l’enfonce à des profondeur différentes selon l’envie du moment.

    #44286
    curieuxjj24
    Participant

    Bonjour Divine_oblivion,

    Merci pour ta réponse. Je suppose en effet que c’est la bonne méthode.

    J’attends tout de même un maximum de réponses par curiosité pour voir quelles sont les pratiques ou les astuces de certains.

    Bien à toi.

    #44323
    Caktil
    Participant

    Bonjour @curieuxjj24,

    Je viens de voir ton message. En effet, je ne viens plus aussi fréquemment sur ce site qu’il y a quelques mois.

    Je n’utilise pas souvent le Tempo ou ses cousins les Peridises, comme tu dit si justement.

    Et à chaque fois (ou presque) je me dit qu’il faudrait que je les utilise plus souvent tellement ils sont efficaces !

    Par une étrange coïncidence (!?), j’ai fait une séance mémorable avec mon Tempo lundi passé, soit le 25 juillet dernier.

    Je ne fais pas vraiment quelque chose de différent par rapport à mes séances avec masseurs prostatiques.

    Relaxation, détente musculaire, respiration contrôlée et caresses sur les tétons. Et une fois que l’orgasme commence, détente, détente, détente ! De cette façon, j’arrive à me plonger dedans et à laisser le plaisir envahir mon corps.

    Pour ce qui est de la profondeur de l’insertion, je laisse la 2e petite « boule » à l’extérieur de mon anus. C’est, sauf erreur, la position idéale et recommandée par Aneros.

    J’ai donc eu une séance extraordinaire lundi passé, avec beaucoup d’orgasmes que je ne saurais définir. Était ce des orgasmes annaux ? Prostatiques ? Je pense que c’était des Dry-O’s, prostatiques, donc. Plus ou moins intenses. J’ai eu la chance de pouvoir classer deux ou trois de ces orgasmes  dans la catégorie « meilleurs de ma vie ». Bref, comme je le disais plus haut : une séance mémorable.

    Pour ce qui est des mouvements péristaltiques, il me semble que j’ai vécu ce phénomène seulement au cours de ma toute première séance avec le Tempo. Et c’était très bon !

    Je te souhaite plein succès dans ton cheminement, take care !

    #44361
    curieuxjj24
    Participant

    Bonjour @caktil !

    Trop content de te voir et que tu m’aie répondu ! Mille mercis.

    Ok, pas de miracle donc. J’ai pensé pendant un moment que le tempo se portait comme un plug à vaquer à ses occupations et que c’était son poids et les mouvements qui déclenchaient les vibrations puis les vagues de bonheur. Dommage mais j’ai compris et tu le confirmes : il faut faire une séance comme avec les masseurs prostatiques.

    Hier je l’ai porté en prenant ma douche puis je me suis installé dans le canapé en regardant du porno et je sens des sensations agréables qui participent à mon “rewiring”. En tout cas j’espère.

    Merci pour la précision sur la profondeur. J’ai l’impression que j’ai de meilleures sensations sur les 5 premiers centimètres alors qu’il y a peu, j’avais l’impression qu’il fallait aller chercher profond et j’ai même acheté un progasm pour ça. C’est assez déroutant quand on est toujours à la recherche du déclenchement. J’ai tout de même l’impression qu’il titille aussi la prostate parce que j’ai beaucoup de précum qui sort.

    En tout cas, je continue, je reste persuadé que le plaisir ultime est au bout, je suis sur le chemin. Merci à toi de m’accompagner, tu es un ami.

5 sujets de 1 à 5 (sur un total de 5)
  • Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.