Toutes mes réponses sur les forums

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : Progression prostatique en couple #42184
    avantal78
    Participant

    Pourquoi sans masseur?

    Car :
    1/ Je voulais apprendre à pouvoir m’en passer directement , mon but étant d’avoir une complicité de ce coté la avec ma compagne sans objet externe.
    2/ La praticité aussi , le A-less tu peux le faire ou tu veux , quand tu veux , à n’importe quel moment ce qui n’est pas le cas avec un objet où il y a une préparation etc…
    3/ Je ne suis pas sur qu’un objet puisse m’apporter beaucoup plus pour ma relation de couple.
    Cependant , peut être que j’essayerais un jour avec un objet mais je n’en ressens pas la necessité pour le moment.

    Est-ce que tu continue de pratiquer tout seul?

    Je continue de m’exercer tout seul oui mais c’est assez rare en ce moment. Mais je veux continuer à m’entrainer seul pour developper de plus en plus les sensations. Je ne pense pas qu’il y a des sommets que l’on peut atteindre seul que l’on puisse pas atteindre en couple.
    Mes meilleurs sommets ont été atteints en couple jusqu’à présent.
    Je remarque une différence notable quand même quand je le fais en couple et tout seul. En couple , le desir/Energie/Plaisir monte beaucoup plus vite. Elle me caresse partout et on s’embrasse quasi tous le temps lorsqu’elle me fait plaisir. Pareil, la sensation en lors de la pénétration est largement plus forte que solo.
    J’explique sans doute cela par une énergie qu’elle me donne et qui transite entre nous 2 et l’amour qui se degage. C’est très fort emotionnellement , beaucoup plus fort que quand je suis tout seul

    en réponse à : Question concernant la respiration #42158
    avantal78
    Participant

    J’ai eu 4 phases de montées très agréables où je situais vraiment le plaisir dans ma prostate.
    Même si prends le soin de ne pas toucher mon sexe pour ne pas détourner le plaisir de la prostate, j’ai eu malgré tout 4 érections qui accentuaient le plaisir ressenti.
    Ces phases commençaient de manière habituelle, puis je ressentais un mini palier de plaisir en plus et ce de manière prolongée, ce qui changeait de d’habitude où c’était plutôt des sensations de plaisirs passager. Là, je sentais une sensation de plaisir, je me concentrais dessus et ça ne disparaissait pas. Même, ça durait et ça passait même un mini-palier.
    Ne faisant pas attention à comment je respire, j’ai quand même remarqué que ma respiration s’accentuait, s’accélérait.

    J’ai eu les mêmes montées que toi au debut personnellement où à chaque fois mon sexe dressait car j’avais l’impression d’avoir passer un palier de plaisir.
    Et après ca s’arretait. Faut juste persever. C’est le processus normal. Maintenant , j’ai des montées jusqu’à l’orgasme mais faut etre très detendu et faire des petites contractions assez lente. Travaille bien la respiration abdominale aussi.
    Je précise que je ne fais que du A-less
    Bonne continuation

    en réponse à : Progression prostatique en couple #42117
    avantal78
    Participant

    Qu’as-tu fait pour développer leur sensibilité au point d’en faire deux zones érogènes majeures ?

    Je t’avoue que je ne sais pas trop , je pense que quand je faisais mes seances solo je touchais mes tetons et que mon corps au final a l’air d’être très sensible. Il a du developper une très grosse sensibilité et un lien très particulier.
    Le desavantage c’est que j’ai beaucoup de mal à me passer de ca pour avoir des orgasmes. L’avantage c’est que ma copine se fait trop plaisir et sait comment s’y prendre avec mes 2 tetons et donc elle participe activement !

    En 4 mois tu as su apprendre à enchaîner les orgasmes pendant que tu pénètres ta copine en t’activant sans restrictions ou pendant qu’elle fait monter ton énergie sexuelle en s’occupant activement de tes zones érogènes sans restriction non plus de son côté. Tu mérites toutes mes félicitations.

    J’ai essayé de lire beaucoup de le forum pour m’instruire le plus possible donc je vous remercie aussi pour vos précieux conseils. Sans restriction pendant la penetration c’est un bien grand mot quand même , j’ai encore du mal à ne pas ejaculer si la cadense est rapide. Il faut encore beaucoup d’netrainement pour y arriver à n’importe quel cadence.

    La transformation de ta sexualité correspond à mon propre cheminement prostatique, bien plus lent que le tien. Je suis moi aussi passé d’un mode orgasmique exclusivement éjaculatoire à un mode orgasmique désormais prostatique par défaut qui ne devient éjaculatoire que si je le désire

    Ca fait plaisir de lire ca ! Ca me donne beaucoup d’espoir pour n’ejaculer que lorsque j’ai envie peu importe la cadence de penetration. Mais je suis patient , je sais que je suis chanceux d’avoir obtenu ce que j’ai actuellement en seulement 5 mois.

    Prépare toi à vivre des expériences orgasmiques bien plus puissantes que celles que tu commences à connaître. Je te dis à toi aussi que ce que tu vis n’est qu’un commencement. Notre cheminement est sans fin.

    Je l’espère ! C’est de plus en plus fort c’est clair !

    Avant de me lancer dans mon cheminement prostatique, il ne m’était jamais venu à l’idée d’associer une notion d’énergie sexuelle ou vitale à mes orgasmes, ni à mes ébats érotiques ni aux masturbations qui les précédaient. Cette notion, si totalement ésotérique à me yeux, s’est pourtant peu à peu imposée à mon esprit cartésien au fil de mes progrès prostatiques. C’est formidable que tu te sois approprié une telle perception aussi rapidement. Ce sera la source d’une transformation encore plus profonde de ta sexualité.
    Contrairement à la plus grande partie des amis qui pratiquent le massage prostatique, tu as la chance que ta copine t’encourage et participe activement à ta progression. En t’accompagnant dans ta démarche elle contribue à accélérer ta progression et à amplifier les effets profonds de tes sessions

    J’ai toujours cru dans l’energie sexeuelle ou vitale du corps etc.. mais je n’avais jamais exploré par manque d’information probablement. Concernant ma copine, je suis conscient que j’ai une chance inoui de partager ca avec elle ! Elle a clairement contribué à ma progression sur tous les points de vue.
    J’essaierais de voir comment faire circuler l’energie sexuelle entre nous ! Ca a l’air extraordinaire !

    Peux-tu dire quels muscles tu contractes et détends ?

    Euh j’ai du mal à m’en rendre compte pendant l’acte. mais je dirais que c’etait un mix des muscles PC et des sphincters . Aujourd’hui c’est plutot un do nothing avec l’energie qui circule mais avant c’etait un mix.
    Je contractais quand je rentrais et decontractais que je sortais. C’est comme ca que je faisais monter le plaisir sexuel au debut et même encore maintenant.

    en réponse à : Progression prostatique en couple #42089
    avantal78
    Participant

    cela correspond tellement bien à un épanouissement magnifié en couple
    grâce au plaisir prostatique qui vient en plus,
    tel qu’on peut se le représenter

    Exactement ! C’est vraiment magnifier le couple de la plus belle des manière je trouve. Avec le plaisir prostatique je ressens beaucoup plus d’osmose physique et mentale.

    oui, j’ai cela dans mes jeux en solo, les ondes prostatiques qui passent par le sexe, c’est tellement délicieux, tellement puissant,
    notre pénis a un effet démultiplicateur, zone hautement sensible

    Ouais c’etait assez dingue ca , comme si il y avait un canal d’energie/d’ondes entre les 2 !

    tu as bien de la chance d’être avec quelqu’un d’ouvert, de curieux sexuellement
    qui ne reçoit pas cela négativement, tes expérimentations avec la prostate,
    même qui les accepte dans vos ébats communs

    J’ai clairement une chance enorme oui ! Je ne peux que te conseiller de trouver un compagne pour vivre ca en duo. Il faut cependenat trouver comme tu dis la partenaire receptive!
    Pour le coup, je ressens beaucoup plus les energies et emotions qu’avant , c’est à dire que j’ai envie de calin , d’odeur , de bisous etc… Beaucoup plus de femme en moi si on peut dire.
    J’ai aussi des periodes refractaire beaucoup plus courte.

    Enormement de point positif c’est dingue oui !

    en réponse à : Orgasme prostatique sans aides externes #41211
    avantal78
    Participant

    Merci de ta réponse @Andraneros

    Effectivement j’ai parcouru les messages concernant les mots clés A-less, aneroless etc…
    Je vais me montrer patient et me concentrer sur mon etat de relaxation. J’essayerais de me concentrer uniquement sur ce que je ressens en oubliant tous le reste.
    Merci encore de tes réponses et je vous tiendrais au courant de mon avancé.

    en réponse à : Orgasme prostatique sans aides externes #41195
    avantal78
    Participant

    Bonjour,

    J’ai decouvert ce site il y pas longtemps en cherchant des informations concernant le plaisir prostatique. En effet, nous experimentons ce plaisir en couple et je voulais connaitre ce qui se rapproche à priori le plus de l’orgasme féminin.
    Nous nous sommes posé la question de savoir si on devait acheter un Aneros mais finalement nous avons renoncé voulant rester le plus sobre possible sans aide externe.
    Toujours dans ma recherche sur ce plaisir mais sans objet, je suis tombé sur cette page du forum que j’ai lu plusieurs fois. J’ai donc vu que c’etait possible d’avoir ce genre de plaisir sans aide externe et je comptais bien experimenter cela.
    J’ai commencé à travailler mes muscles PC et j’ai tout de suite vu que ca me procurait du plaisir au niveau de cette endroit.
    J’ai continué à contracter et relacher les muscles du sphincter et aussi du périné. Chez moi , des moyennes contractions du périné ( poussée) me procure du plaisir à chaque contractions. La première fois , c’etait très agreable et je ressentais beaucoup de chose.
    Cependant quand le plaisir montait , je commencais à être en erection et c’etait beaucoup plus dur pour moi de dissocier les muscles en erection. J’ai donc arreté la seance.
    Le lendemain j’ai voulu reessayer car je sentais ma prostate me titiller. J’ai donc recommencé les contractions du perinée majoritairement et des tremblements après 20 min ont commencés à s’installer. J’etais assez contracté mais j’essayais de me detendre le plus possible. J’ai ensuite eu des vagues de plaisir mais uniquement au niveau de l’anus/prostate. Pas dans tous le corps.
    Et à ce moment j’ai commencé à entrer en erection comme si mon corps savait que je voulais ejaculer. Au bout d’un moment, j’ai eu un orgasme mais il y a eu ejaculation alors que je m’attendais à plutot un orgasme prostatique.
    J’ai depuis recommencé les seances une fois par jour ou une fois tous les 2 jours mais j’arrive toujours au même constat où quand le plaisir grandit fortement , j’entre en erection et au moment de l’orgasme j’ejacule quand même.
    j’ai essayé de bloquer l’ejaculation en contractant les muscles PC mais je pense qu’ils ne sont pas encore assez développé pour arreter une ejaculation.
    Donc pour resumer mes orgasmes sont des hand free orgasm et sans doute des min super T car le plaisir est très grand au moment de l’ejaculation.

    Aurez vous des techniques pour faciliter le rewiring ?
    Mon cerveau n’arrive pas à dissocier l’orgasme et l’ejaculation à priori.
    De plus , j’ai du mal à me relacher quand j’ai des spasmes ou des tremblements.
    Est ce qu’il faut que je travailler plus les muscles PC ?
    J’attends vos conseils avec impatience. Je précise que j’ai commencé ce travail prostatique depuis environ 1 semaine. Cependant j’etais deja initié à la chose car nous pratiquons ce genre de chose de temps en temps avec ma copine.

    en réponse à : Présentation des membres #41193
    avantal78
    Participant

    Bonjour,

    Avantal , 29 ans. Je m’interesse beaucoup à la decouverte du corps et au plaisir prostatique que je decouvre en couple.
    J’adore ce forum qui donne beaucoup d’informations concernant ce sujet 😀

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)