Toutes mes réponses sur les forums

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 30)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #15833
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Une chose est certaine: j’arrive à déclencher des mini-O voire des super-O « sans rien ». Je viens d’en faire l’expérience, en me relaxant et en me concentrant sur ma prostate (et en essayant de me remémorer la montée de plaisir que je ressens quand je porte un Helix), avec un de mes fonds musicals techno: résultat, des mini-O et un très bon O (difficile de dire si c’était un super-O).

    Je vous laisse, je crois que je vais continuer (tout en évitant de rester trop sur mon nuage 😉

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #15832
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Une petite mise à jour sur mes progrès (ou non):

    n’ayant pas eu beaucoup de temps libre, je n’ai pas beaucoup pratiqué (idem pour la méditation, d’ailleurs 🙁 et lorsque je le faisais (souvent en vitesse, histoire de ne pas arranger), je restai sur ma faim, ayant toujours un problème d’expulsion de mon Helix (par des reverse kegel) lors des forts orgasmes prostatiques.

    Donc, j’ai décidé de reprendre les bases pour mes deux dernières séances: CD Hypaneros (histoire de se laisser guider) et concentration pour ne pas faire de mouvement reverse kegel (j’avais souvent tendance à vouloir alterner kegel et reverse kegel, ce qui me fait penser que je me suis « recablé » avec cette alternance, au lieu d’avoir uniquement des kegel au niveau insconcent). J’ai eu de bonnes sensations, des mini-O mais pas vraiment de super’O (mais encore une expulsion de Helix 🙁

    Pour le côté positif, comme je l’ai indiqué dans un autre fil de discussion, j’arrive à « démarrer » ma prostate (et j’ai des mini-O) lorsque je fais l’amour à ma femme: j’ai beaucoup plus de contrôle sur mon érection et l’acte dure plus longtemps et autant moi que ma femme apprécions. Iinitialement, la perte de contrôle (sexe moins intellectualisé et plus « animal » n’a commencé à s’installer que lorsque je portais un peridise, mais maintenant, je commence à obtenir des résultats similaires sans peridise.

    A suivre..

    en réponse à : Une expérience d’apprentissage #15827
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Cher @jeff, si mon journal de bord à pu vous être utile, j’en suis ravi.

    J’essaie d’être le plus précis possible, pour documenter et aider de futurs débutants.

    Mais je dois avouer que tout n’est pas simple: même si ma progression a été relativement rapide, je sens que je suis sur un plateau, voire que je régresse (chose coûrante dans les phases d’apprentissage) : moins de temps libre, moins de pratique de méditation et mon problème régulier d’expulsion de l’aneros lors de montée de plaisir du à des contractions « reverse kegel » involontaires.

    Pour mes deux dernières séances, je suis revenu aux bases, en utilisant le cd d’hypaneros et en me concentrant sur les contractions pc (en essayant de me déprogrammer des reverse kegel). Ce n’est pas encore couronné de succès mais je vais y travailler.

    Une chose est certaine, lorsque je fais l’amour avec ma femme (sans peridise ni helix), j’arrive parfois à démarrer un orgasme prostatique juste avant d’éjaculation et je contrôle beaucoup mieux mon érection (un peu comme quand je porte un peridise). Et ma femme a noté la différence !

    Je souhaite de tout coeur que vous aurez un cheminement similaire et que vous me dépasserez !

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #15361
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Est-ce que les Super O’ que vous vivez maintenant sont les mêmes que les premiers que vous avez connus en septembre ? Est-ce que vous décririez encore maintenant ces tout premiers orgasmes prostatiques comme des Super O’ ?

    Très bonne question. En fait, je ne sais pas vraiment. Je pense que certaines fois, c’était vraiment des Super O’ mais d’autres fois, c’était simplement un mini O’ plus intense que tous ceux que j’ai connu.

    Il y aussi le problème de ne pas toujours arriver à lâcher prise et à vouloir atteindre à tout prix un Super O’ (une fois qu’on l’a connu).

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #15217
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Nouvelle séance aujourd’hui, sur le thème du « do nothing »:
    après avoir inséré mon Helix et avoir mis une musique douce (bruit de vague), je me suis appliqué à ne rien faire DU TOUT (ne pas contracter le PC, ne pas me caresser, etc..), mais uniquement me détendre, essayer de me relacher au maximum, même lors des montées de plaisir.

    Expérience très intéressante, j’ai, comme souvent, lors d’un très fort super-O, expulsé mon helix, mais j’ai décidé de ne pas le remettre et bien m’en a pris, car j’ai eu plusieurs super-O à la suite (avec beaucoup d’expulsion de fluide séminal, chez moi), mais quasiment aucun contractions du corps, comme c’est le cas généralement. Je n’arrive pas encore à garder mon Helix lors des très fortes super-O, mais au moins, j’ai franchi un cap car les super-O sans helix arriver à être plus intenses que ceux avec Helix.

    Encore une étape franchie mais le chemin n’est pas terminé.

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #15002
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Bonjour,

    je vous confirme que j’ai pu travailler sans problème, mais ce soir, je continue de ronronner au niveau du plexus solaire !

    Et vous nous disiez aussi que sous l’influence de votre évolution votre femme découvrait les délices de la stimulation anale. Nos ami(e)s marié(e)s ou en couple seront certainement intéressés de lire comment votre montée vers le paradis prostatique a modifié vos relations et vos ébats amoureux avec votre femme et comment elle appréhende maintenant votre pratique. Est-ce que la modification, la multiplication et l’intensification de vos orgasmes lui donne l’envie de faire, elle aussi, de nouvelles expériences ?

    Ma femme est beaucoup moins aventureuse que moi (et même pour l’Aneros, je fais la plupart de mes séances seul et sans qu’elle soit forcement au courant que j’en ai fait une ;). Elle a beaucoup apprécié le Peridise, qu’il soit porté par moi ou par elle. Pour l’instant, nous n’avons pas ressenti le besoin d’expérimenter de nouvelles expériences, les actuelles sont pleinement satisfaisantes. Je ne dis pas que je ne suis pas curieux de nature mais elle l’est beaucoup moins et il n’est pas question de forcer qui ni quoi que ce soit.

    Merci encore pour vos encouragements.

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #14985
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Hier soir, de retour chez moi auprès de ma petite femme, j’étais encore en mode « vibrations internes » : je me suis amusé à faire quelques contractions seul dans le lit et zou, c’était reparti pour un tour de manège. Plus tard, je ronronnais intérieurement lorsque ma femme s’est lovée contre moi. Lorsqu’elle s’est endormi, dans rien faire, j’ai eu ses mini-o et un super-o mais tout en faisant attention de ne pas faire de bruit ni dans trop trembler (difficile)..

    Ce matin, encore en mode ronronnement, j’ai eu des alternances de mini et super o dois la douche, quasiment dans rien faire sinon me détendre. C’était dingue (heureusement, ma femme était déjà parti au travail 😉

    J’espère que mon corps ne va pas faire des siennes me ma journée de travail !

    Signé un Bruce Wayne qui ronronne encore

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #14976
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Une petite mise à jour suite à mon expérience d’hier:

    Étant en déplacement professionnel, je me dis retrouvé hier soir tout seul dans la chambre d’hôtel, dans rien à faire, donc un parfait moment pour expérimenter.

    Bien entendu, je n’avais pas amené mon helix dans ma valise.

    Je commence donc en regardant une séquence X histoire de me mettre en condition. Et ensuite, je contracte en alternance muscle PC et anus (j’ai encore un peu de mal à ne faire que le PC mais je m’entraîne 😉

    Et au bout de 5 minutes, je sens le plaisir qui monte de plus en plus et hop, mini-o ! Je continue sur ma lancée et j’échange les vagues de plaisir et mini-o. Je remarque d’ailleurs lors d’un mini-o mes contractions anales (mais au moins, pas de risque d’expulser mon helix, vu que je n’en porte pas 😉

    Et au bout d’un moment, la machine s’emballe et je pars complètement : plaisir intense, très faibles contractions de tout le corps (comparé à mes sessions avec l’helix) et surtout, sensation d’éjaculation mais sans ejaculation réelle. Pour être exact, il n’y a eu aucune émission de sperme, mais émission de rosée (pas tant que ça). Je ne sais pas si on peut considérer que c’est un dry-o ? J’ai répété la chose plusieurs fois avec beaucoup de plaisirs.

    A bientôt !

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #14541
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    De retour sur le forum, après quelques nouvelles expériences (pas exclusivement lié à mon Helix):
    J’ai fait 2 séances avec mon Helix, similaire à celles décrites dernièrement. J’ai encore des problèmes pour me relaxer et respirer pendant les spasmes, le lacher-prise n’est pas encore total.

    Néanmois, j’ai eu par plusieurs fois l’occasion d’utiliser mes Peridises avec ma femme:
    – tout d’abord, juste pour moi, pendant nos préliminaires et pendant que je lui faisais l’amour. C’était absolument génial, à la fois pour elle et pour moi. J’avais presque l’impression d’être en mode téléguidé, avec les contractions et les mouvements de mon Peridise qui dictaient les mouvements de va et vient lors de la pénétration de ma compagne, tout en douceur et volupté, mais me permettant de tenir très longtemps (chose que j’ai plus de mal à faire en temps normal). Bref, je recommande fortement de porter un Peridise pour faire l’amour à sa femme (et elle est d’accord avec moi)
    – ensuite, nous avons essayé avec chacun un peridise. C’était une première pour elle d’avoir un gadget anal, mais elle a adoré (« c’était ma première double-péné » 😉 et moi aussi (je lui ai donné le Peridise le plus gros et j’ai pris le modèle plus petit). Je ne regrette vraiment pas d’avoir pris le kit de 4 Peridises 😉

    Il me reste à tester des séances avec mon Helix et ma femme (pour l’instant, je me suis contenté d’expérimenté mon helix principalement tout seul), soit en séance de massage prostatique pur ou alors pendant que nous faisons l’amour.. Je vous tiendrais au courant !

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #14378
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Bonjour à tous,


    @andraneros
    , pour le blocage de la respiration, c’est un problème qui n’est pas encore résolu, j’essaie de me forcer à respirer quand je sens que « ça monte », mais c’est encore très laborieux. Mes séances de relaxation sont plutôt bénéfiques sur le début d’une scéance avec mon Aneros, mais il n’est pas impossible que les effets se manifestent pendant le reste de la séance.

    Aujourd’hui, nouvelle scéance:
    – musique: un fond sonore type « vague sur une plage », rien de trop hypnotique ni envoutant
    – relaxation après avoir inséré mon Helix Syn et je décide de ne rien faire du tout (ou du moins, le moins possible), pendant la totalité de la séance, mais simplement d’observer et de resentir, mais pas d’agir. Au bout d’une dizaine de minutes, des contractions se manisfestent doucement, faisant bouger mon Aneros, qui aboutiront à des contractions de tout le corps / vague de plaisir et mini-O. J’essaie de me relaxer et de me forcer à respirer (parfois en faisant de la respiration très rapide) pour éviter de me retrouver en apnée. Les résultats ne sont pas très probants.

    Par contre, j’essaie aussi, quand je sens une grosse vague de plaisir monter, de me relaxer également au niveau de l’anus: j’ai remarqué que mes contractions généralisés ont tendance aussi à bloquer mon anus et donc à bloquer le mouvement de l’Aneros. Et là, je sens que j’ai passé un cap: en effet, je sens beaucoup plus l’Aneros bouger, avec en plus des contractions PC « classiques », un mouvement de va-et-vient de Helix lié à des contractions anales, qui vont finir par me faire grimper aux rideaux (super-O, très court néanmoins). Cette sensation de mouvement est exquise, j’ai vraiment l’impression que l’Aneros me fait l’amour de sa propre volonté. Mais je dois encore me « forcer » à me décontracter au niveau anal quand le plaisir est intense, sinon tout se bloque (et il y a aussi probablement une peur inconsciente d’éjecter l’Aneros comme lors d’une précédente séance).

    Bref, encore un point supplémentaire sur la carte au trésor 🙂

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #14356
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Nouvelle séance aujourd’hui:
    – retour à mon Helix Syn
    – musique de relaxation et lorsque celle-ci s’est terminée, j’étais déjà en train de goûter aux plaisirs de mon Aneros, avant même de passer sur la musique « transe »..

    Au bout d’un moment, remanquant un plateau (contractions et frissons de tout le corps, vague de plaisirs et chaleurs, quasiment des super-O mais pas tout à fait), je décide de couper la musique et de me concentrer sur les sensations au niveau de l’Helix sur ma prostate. Et bien m’en a pris, j’ai laissé faire, tout doucement, simplement en « écoutant » mon corps, une vaguelette de plaisir qui a pris son temps et a grossi, grossi, grossi.. jusqu’à quasiment m’emporter:j’ai même réussi à me détendre totalement, sans me tétaniser, presque en étant de relaxation totale, tout en sentant une vague de plaisir intense monter de ma prostate vers mon plexus solaire pour iradier vers le reste du corps. C’est d’ailleurs comme ça que je vais essayer de « visualiser » le plaisir de l’Aneros à l’avenir, un peu comme si l’Aneros, de par ses mouvements, injectait du plaisir dans la protaste qui ensuite est aspiré au niveau du plexus et redistribué.

    Je crois bien que j’ai enfin atteind un super-O (j’étais épuisé pendant plusieurs minutes).

    Au final, le support « musique » m’a beaucoup aidé à progresser dans mon voyage helixien, mais il est maintenant nécessaire que je me détache de ça, pour me concentrer sur les sensations et ne pas juste me laisser porter par une musique qui ne sera jamais totalement en accord avec mes sensations.

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #14346
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Effectivement, je n’avais pas été assez précis : j’ai eu mon mini-O environ 6 heures après avoir retiré le masseur. Donc pas vraiment un écho.

    D’ailleurs, j’ai depuis fait l’expérience de remettre les mêmes pistes de musique dans mon casque (tout en étant dans une détente comme pour une séance Aneros, mais en vaquant à mes occupations) et rebelotte, contractions anales en synchro et vagues de plaisirs au bout d’un moment voire même un mimi-mini-O.

    Je pense que je me suis conditionné avec ces rythmes. Il me faudra expérimenter lors d’une séance classique, juste avec la musique. Et je compte bien retourner à mes aneros habituels, j’ai encore beaucoup à appendre et à expérimenter 🙂

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #14287
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Nouvel essai aujourd’hui, juste avec un Peridise et même effet (synchronisation des contractions sur la musique « trance ») et plein de O (difficile de différencier entre mini et plus que mini-O 😉

    Je crois que je vais bientôt tenter sans rien, juste avec de la relaxation et de la musique, pour voir si j’arrive à avoir une session sans Aneros (mais je n’y crois guère)

    je corrige ce que je viens d’écrire: j’avais mis la même musique en fond sonore pendant que j’écrivais cette réponse et bingo: contractions synchronisées (sans aneros) et quasiment un mini-o..

    Je crois que le rewiring a bien fonctionné (j’espère juste que ça ne va pas se déclencher n’importe quand 😉

    en réponse à : Les toutes premières séances de massage de la prostate #14281
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Bonjour @Nomade, si vous avez des références plus précises sur les sessions 3d acoustiques en français, je pense que beaucoup de personnes (moi y comprise) seraient intéressés !

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #14280
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Je ne sais pas encore si je changerais de masseur « de référence ». J’ai acheté les Peridises pour leur fonction médicale initiale (réduction des hémorroides), en me disant que tout ce qui viendrait en complement serait du bonus. Pour ça, je ne suis pas déçu (on verra si la fonction initiale est effective ou non plus tard 😉

    Pour l’instant, aucune effet de type Aneros-less à ce jour (ce n’est pas étonnant, je reste, à mon sens, encore en phase d’apprentissage).

    Pour la musique rythmé, en cherchant un peu, j’ai trouvé que c’était principalement des morceaux techno-trance (logique, quand on y pense). Je vous tiendrais au courant de mes prochaines expériences..

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #14222
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Re-bonjour,

    aujourd’hui, j’ai décidé de remettre le couvert (tout en sachant qu’il vaut mieux espacer les séances), mais en apportant une modification:
    une simple musique de relaxation, sans suggestion sur la conduite à suivre de type Hypnoaneros.

    J’ai bien réussi à me détendre, sans focaliser sur l’Helix et des contractions involontaires sont arrivées presque toute seules, sans que j’y pense (chose très agréable).

    Par contre, au bout d’un moment, lors d’une très forte monté de plaisir (quasiment un super-O, je dirai), mon corps s’est contracté très forcement (c’est souvent que qui arrivent à ce moment) et j’ai.. expulsé Aneros, sans le vouloir. Ca coupe un peu les effets 😉

    Je ne sais pas exactement ce qui s’est passé (j’avais lubrifié un peu plus que d’habitude, sans plus) mais je me demande si inconsciemment, mon corps n’a pas voulu expulsé ce truc qui lui donnait un plaisir qu’il n’était pas prêt à accepter (et je pense que c’est aussi mon problème actuel, où je tétanise lorsque je frole le super-o et je dois perdre les contractions anales).

    Après avoir remis l’engin à sa place, j’ai décidé de changer un peu le dispositif:
    – j’ai mis un film X, histoire de garder une excitation (je regardais le film de temps en temps, mais j’étais plus souvent juste en train de l’écouter, les yeux fermés)
    – j’ai eu quelques vagues de plaisirs
    et finalement, j’ai décidé de basculer sur le Peridise (le plus gros), étant donné que tout était bien lubrifié.

    Et là, des choses très intéressantes se sont passées:
    – j’ai pu gouter aux sensations différentes que procure le Peridise, très agréables et avec un mouvement de l’objet, grâce aux contractions, de plus grande amplitude (ou du moins, ressenti comme tel)
    – j’ai réussi à rétablir les contractions involontaires anales
    – et au bout d’un moment, des vagues de chaleur et de plaisir m’ont envahi, comme avec l’Helix Syn, alors que je ne m’y attendais pas du tout !

    C’était un peu moins intense mais beaucoup plus long (une fois, ça a du bien durer 30s), mais j’ai presque plus apprécié car justement, mon corps ne s’est pas braqué contre ce plaisir. Chose étrange également, les contractions n’étaient pas forcement en train de continuer pendant ces vagues de plaisir (je ne faisais aucun effort de contraction et je n’en sentais pas non plus).

    J’ai continué comme ça un moment et j’ai aussi remarqué une chose étrange:
    – dans le film X que j’écoutais, il y avait très souvent un fond sonore genre techno (voire, parfois, uniquement le fond sonore, rien d’autre) et je me suis surpris à sentir les contractions de mon anus se synchroniser avec le rythme de la musique, ce qui était délicieux quand la musique s’accélérait pour donner lieu à une vague encore plus intense de plaisir. Je pense que d’une certaine façon, j’étais en trance avec la musique (tout en étant parfaitement conscient et ludique).

    Au final, très satisfait de cette scéance inhabituelle.

    Je pense que je vais explorer un peu plus mes Peridises pour le moment, vu que le rewiring semble en partie « en place », avec peut-être juste une musique rythmique semblable à celle qui était utilisée dans le film X..

    Je vous tiendrais au courant !

    en réponse à : Journal d'un débutant avec l'Helix Syn #14217
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Merci pour vos conseils toujours avisé. Le mois d’octobre fut très occupé, ce qui fait que je n’ai pas touché à mon Helix Syn pendant un mois. J’ai refait deux séances, dimanche et aujourd’hui. Pas de super-o (ce n’était pas (l’objectif ;), mais de très agréables sensations, en utilisant comme toujours le support audio Hypnaneros.. Bref, je dois me remettre en selle (mais j’ai vraiment réussi à me détenter profondemment ce matin).

    D’autre part, j’ai acheté un kit complet Peridise. Je ferai probablement un post séparé à ce sujet (mais je ne l’ai pas encore testé de toute façon 😉

    en réponse à : Les toutes premières séances de massage de la prostate #14198
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Petit conseil rapide, n’arrêtez pas l’enregistrement sonore en plein milieu, laissez le tourner et laissez-vous guider, même si vous n’arrivez pas à faire tout ce qui est indiqué. Ca vous permettra de resté détendu..

    en réponse à : A propos des contractions volontaires et involontaires #14157
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Salut @rotsak69,

    Heureux de voir que mes suggestions portent des fruits.

    Concernant l’effet de tétanisation, vu ce que tu décris, je ne pense pas qu’il soit nécessaire de faire des contractions volontaires encore plus faibles. Les involontaires vont se produire en partie du fait de la fatigue liée aux contractions volontaires. Par contre, l’idée est de ne pas faire plusieurs contractions volontaires mais de garder une seule contraction volontaire, la plus faible possible, qui va provoquer des involontaires en cascade.

    En résumé, tu es sur la bonne voie, continue tes expérimentations, en restant à l’écoute de ton corps et de tes sensations mais sans être dans l’attente d’une performance. Le fameux do nothing indiqué plus haut.

    en réponse à : A propos des contractions volontaires et involontaires #14098
    BruceWayneBruceWayne
    Participant

    Bonjour @rotsak69, je te confirme que ce que tu prends pour des contractions involontaires en sont bien 🙂

    Je pense qu’elles sont en partie lié justement au fait qu’au bout d’un moment de contractions volontaires, les muscles fatiguent et tétanisent un peu, ce qui va engendrer les fameuses contractions involontaires.

    Le plus difficile dans l’histoire est de garder un niveau de tension volontaire assez fort pour que les contractions involontaires se déclenchent mais assez léger pour éviter que les muscles se tétanisent.

    Tout est une question d’habitude et d’apprentissage mais tu es sur la bonne voie, donc ils faut perserver (et surtout ne pas « trop » forcer les contractions volontaires, car la fatigue va réduire la durée de la scéance et on ressort plus frustré qu’autre chose)..

    Bon courage !

20 sujets de 1 à 20 (sur un total de 30)