Toutes mes réponses sur les forums

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : Fourmillement des mains et pertes de sensation #35920

    Salut @sebman75,

    moi aussi j’ai eu des fourmillements et des tremblements dans les mains lors de mes deux précédentes sessions (je suis un débutant). Et comme toi, je ne pouvais presque plus bouger mes mains. Ma position est allongée et je ne m’appuie pas particulièrement sur mes coudes. J’imagine que d’autres personnes ont eu la même expérience. J’ai remarqué que ca m’arrive quand je respire fort et rapidement…

    en réponse à : Sensations lors de la pénétration vaginale ? #24213

    Matou8313,
    Effectivement “pas facile lorsque son partenaire ne dévoile pas ses désirs”.
    Je ne suis pas bonne conseillère en la matière car je n’ai pas la capacité de me projeter dans l’intimité d’un autre couple que le mien, c’est trop délicat
    et comme je le précise dans un précédant message, de mon vécu, la sphère sexuelle met à nu et à découvert, les enjeux de la relation dans sa globalité.
    Je ne peux que témoigner de ma propre expérience : c’est un voyage de découvertes au fil de caresses et préliminaires, aller à chaque fois un peu plus loin dans le déploiement, accompagner par la parole tout en demandant à son partenaire si il/elle valide.
    Parler, échanger aussi librement même en dehors de l’acte sexuelle.
    Amicalement.

    en réponse à : Comment aider mon compagnon ? #24206

    Merci Andraneros pour vos suggestions.

    Nous allons nous ouvrir à expérimenter ces déclinaisons du deux en possibilité de jouissance.

    Loup et kate

    en réponse à : Sensations lors de la pénétration vaginale ? #24205

    Je vous lis Matou8313 et Peri, Merci pour vos généreuses interventions …
    Matou8313, effectivement votre compagne se refuse ce plaisir anal, et bien sûr Woodman n’est pas une référence à suivre.
    Je tente de me mettre à sa place au travers votre description, il me semble que ce que vous lui donnez l’a comble déjà et qu’elle n’a pas encore la curiosité et l’élan d’aller explorer d’autres horizons.
    C’est comme si ce continent de plaisirs regorge suffisamment de sensations…pourquoi aller plus loin ? Je ne sais quoi répondre sur une évaluation du passion physique insuffisante …ce n’est peut être qu’une question de temps.
    Avez-vous expérimenter le plaisir anal avec une autre femme auparavant ? D’après ce que vous témoigner , vous êtes le demandeur de la chose, et dans toutes relations se joue le pouvoir sur l’autre que Soi. Le pouvoir de vouloir et le pouvoir de refuser.
    Ce que je tente d’exprimer selon mon regard ( que je ne dresse pas comme un dogme) c’est que dans la sphère sexuelle se joue à nu et à découvert, les enjeux de la relation dans sa globalité.
    La pénétration anale pour comme je l’éprouve, se déploie avec les ingrédients suivant, besoin d’expérimenter la soumission, besoin de se sentir bien prise, bien possédée, et jouir afin de détendre ce lieu à l’aide d’un sexe masculin ou gode, se donner à son amoureux, à son partenaire afin de recevoir sa jouissance comme cadeau.
    Il m’arrive de me sentir bafouée même avec mon amoureux et d’avoir la sensation de n’être qu’un trou où le Masculin décharge toute sa frustration, surtout si dans notre quotidien ça grince, et que se joue à l’horizontal le règlement de compte, même avec toute la tendresse et l’amour, en tant qu’humain je vois juste, que le terrain du désir reste un champ de bataille.
    Mais je suppose que vous aussi, vous vous sentez parfois qu’une queue asservie à faire jouir la femme.
    Je ne peux me sentir dans une impasse là, et constater que la relation sexuelle reste un grand chantier à explorer pour chacun de nous et à nous lire sur ce forum, je nous vois comme des petits enfants qui commencent à peine à bien vouloir se dégager de tous nos carcans psychologiques, moraux, idéologiques, liés à l’acte sexuel, et nous restons des explorateurs insatiables …Mais en faît, que cherchons.nous avec tant d’acharnement ?
    Matou8313, la récupération de mon partenaire ou la mienne n’est assujetti à aucun âge, ou autre condition, il n’ y a pas de règle…rien n’est linéaire.
    Parfois oui, il faut du temps, parfois nous rechargeons plus intensément.
    Que demandes-tu lorsque tu mentionnes “alterner les séances d’excitations” ?

    en réponse à : Allumer le feu #24198

    C’est très clair et instructif ! Merci pour cette contribution.

    en réponse à : Présentation des membres #24197

    Merci pour ce chaleureux accueil Andraneros !

    en réponse à : Sensations lors de la pénétration vaginale ? #24196

    Peri

    Je te remercie pour avoir pris le temps de me répondre en me faisant part de ta période de vie où tu définis tes propres règles de jeu et me donner la saveur de ton souvenir sur la sensation de pénétration d’un vagin.
    Je suis complètement en phase avec le fait que ça demande d’être tout entier à l’oeuvre pour bien ressentir sa partenaire et c’est beau de lire que vous ressentiez un frisson orgasmique
    sans bouger forcément.
    J’écoute ton conseil d’exploration de cette partie d’anatomie, je l’ai déjà initié, je vais continuer à explorer car c’est infini …n’est-ce pas ?
    Tu mentionnes le pouvoir orgasmique anal féminin et tu me donnes en référence monsieur Pierre Woodman, je ne connais pas la méthode mais je suis surprise que c’est un homme qui l’a propose.
    Connais-tu une femme qui a proposée sa vision de cet orgasme ?

    en réponse à : Comment aider mon compagnon ? #24194

    Merci Adam d’avoir pris le soin de m’offrir cette réponse détaillée effectivement en demande de précision pour moi-même.

    1.J’ai bien conscience que ce cheminement vers une autre forme de jouissance est extrêmement personnel, voir initiatique au moins dans sa phase initiale.
    J’ai initié cette démarche parce qu’elle me touche de par sa possibilité vaste de connaissance de son plaisir et après la lecture de nombreux témoignages sur ce formidable site.
    Mon compagnon est mûr et ouvert pour se lancer dans cette découverte, et l’Aneros Helix a été bien entendu bien reçu comme une alternative à découvrir. Il le garde près de son lit et l’a essayé seul et m’a relaté sa première expérience, en me demandant de l’utiliser avec lui. Ce que nous avons fait, et c’est là que nous avons constaté ensemble qu’il ne sent pas sa prostate. Depuis il expérimente seul.
    2. Cette deuxième question je ne l’a comprends pas, pouvez-vous me préciser ce que vous entendez par passion… pendant la relation sexuelle ou passionné de découvrir ce plaisir ?

    Avez-vous déjà pu partager des pratiques tantriques ou assimilées ? OUI !
    3. Votre compagnon est-il à l’aise avec la stimulation anale et d’autres stimulations non conventionnelles (pointes de seins…) ? Carrément OUI !
    4. Votre compagnon est-il à l’aise avec l’utilisation de jouets pour accompagner sa jouissance ou la vôtre ? OUI ! Il est partant
    5. La masturbation est-elle une pratique naturelle pour votre compagnon ? Oh que OUI !

    Le seul frein potentiel que je vois c’est mon empressement mais je l’ai contenu et de sa part aucune à part juste qu’il n’arrive pas encore à définir la sensation prostatique.
    Mais j’ai conscience qu’il faut du temps.
    6. Y a-t-il une différence d’âge, de maturité sexuelle ou d’expérience entre vous ? Y a-t-il un risque que votre ambition en matière d’épanouissement sexuel lui fasse peur ou bien partage-t-il cette ambition ?
    Différence d’âge de 10 ans mon ainé, maturité sexuelle : lui beaucoup d’expériences, moi peu d’expériences et des années abstinence, et une montée de kundalini, et je me sens plus fougueuse et plus demandeuse. Il partage mon ambition de la découverte sans peur mais je dois avouer qu’il semble me faire passer ( surement par fierté )qu’il connaît le plaisir de la pénétration anale pour l’avoir pratiqué et c’est là que je me rends compte de mon ignorance …Il y a t-il chez l’homme plusieurs plaisir anal ?
    Les homosexuels jouissent comment lors de pénétrations anales ?
    7. Votre compagnon est-il familiarisé avec les pratiques de relaxation, de méditation, de respiration abdominale profonde, de relâchement musculaire ? OUI !
    8. Savez-vous s’il lit les pages de NouveauxPlaisirs et du forum associé ? Ou celles d’autres sites spécialisés sur le même domaine ?
    Il ne consulte pas de forums, il part du principe d’être neuf d’expériences est pour lui un moyen de se trouver à son rythme . Par ailleurs il est electrosensible donc par d’ordinateur.
    Je vais comme même lui imprimer le Traité.
    Votre démarche est formidable mais vous savez qu’« on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif ».
    Oui j’en suis fort consciente, je souhaite juste savoir si je peux faire quelque chose pour l’aider.

    J’ai bien compris ce que vous précisez dans une réponse sur la localisation de la prostate, ce n’est pas évident, même moi lorsque je le caresse avec mon doigt, je sens bien qu’il ne tressaille pas lorsque je touche certain points. C’est là oû je me sens seule parce qu’il dit je ne sens pas mais continue c’est bon…
    “Oubliez vos attentes et vivez votre session dans l’instant. Je suis resté longtemps sans percevoir le contact précis, anatomique, du masseur sur ma prostate. Cela ne m’a pas empêché de ressentir peu à peu des contractions de la moitié dorsale de mon corps, puis des vagues de plaisir, une boule de chaleur et enfin d’être submergé par la jouissance. Ce n’est que plus tard que j’ai pris conscience d’un point particulier, ma prostate.”

    B2. L’érection est un bon signe de son excitation. Mais son « mécanisme du plaisir » n’a pas encore ouvert une autre voie de la jouissance. Il faut donc qu’il apprenne à intérioriser sa perception et à renoncer à la primauté du pénis. Il y aurait donc besoin de commencer ces stimulations par une période de relaxation formelle, comme le conseille le traité d’Aneros dans l’étape 4. Je vais relire l’étape 4 afin de l’accompagner au mieux à son prochain retour d’expérience.
    Pensez-vous que d’être près de lui pendant une session peut contrarier la détente ?
    3. Vous devez prendre conscience que pour certaines personnes le cheminement vers le plaisir prostatique peut prendre du temps voire beaucoup de temps en comparaison avec d’autres. Je vous souhaite d’avancer très vite, mais si ce n’est pas le cas soyez patients, méthodiques et surtout confiants. Nous le sommes !

    merci !

    en réponse à : Présentation des membres #24185

    Merci Adam !

    Je viens de comprendre suite à la lecture d’un témoignage passionnant qui évoque le « rewirering ». Je vais doucement y amener mon compagnon.
    J’ai posé mes questions avec la gratitude de pouvoir s’exprimer sans retenu en sachant que vous êtes le garant du respect sur ce forum. J’apprécie. Merci d’exister !

    en réponse à : Présentation des membres #24175

    Bonjour à la Communauté !

    Je suis une femme passionnée par ce que peut offrir le corps et la relation amoureuse comme moyen de se libérer et de se vivre dans une extase régénérante.
    Votre site et le traité d’Aneros offrent une source de connaissances actuelles sur la sexualité très vaste.
    J’ai offert un Aneros Helix à mon compagnon afin qu’il commence à se familiariser avec cette capacité orgasmique car je suis touchée par la démarche de “retour à soi” pour l’homme ; qu’il puisse ressentir ces sensations à travers sa cavité anale et sphères prostatiques m’enchante.
    Je lis sur le forum beaucoup de retour d’expériences et je vous remercie pour le partage.

10 sujets de 1 à 10 (sur un total de 10)