Toutes mes réponses sur les forums

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : Aneros et éjaculation #36050
    Avatarfredd
    Participant

    J’ai à peu de choses près la même expérience. J’ai assez vite progressé avec l’Helix, qui me donne des plaisirs très intenses. Mais qui se termine souvent en éjaculation, sans contact avec le penis pourtant.
    Mais je vois que je ne suis pas le seul (cette vidéo est assez proche de ce que je vis : https://fr.pornhub.com/view_video.php?viewkey=ph5b3247e7a81dc / celle-ci aussi, même si elle est dans une autre position : https://fr.xhamster.com/videos/hands-free-orgasm-with-the-aneros-helix-syn-6216767

    J’ai par ailleurs eu moi aussi un épisode de difficultés pour bander. Depuis, je suis en « sevrage » prostatique. Je ne sais pas si cela avait un lien.

    en réponse à : Filmer ses ébats #33855
    Avatarfredd
    Participant

    Bonsoir
    Où en est-tu ? J’avoue que la perspective de voir ces vidéos est assez réjouissante.

    en réponse à : Éjaculation allongé sur le ventre #33854
    Avatarfredd
    Participant

    Pour ma part, j’ai eu exactement la même expérience, et, moi aussi, je pensais qu’il était le résultat de frottements.
    Mais mes sessions ultérieures sur le dos ou sur le côté, se sont également terminées par des éjaculations, sans contact avec la verge. Il semble donc que nous soyons quelques uns à obtenir des orgasmes prostatiques intenses avec émission de sperme.

    en réponse à : Vidéos de plaisir prostatique #28382
    Avatarfredd
    Participant

    Effectivement, la qualité n’est pas la meilleure, mais elle montrait bien ce que je vis aussi : de forts tremblements,, suivis d’une ejaculation, sans stimulation.
    Un peu comme celle-ci : http://www.xtube.com/video-watch/shaking-orgasms-milking-prostate-32096652
    Merci de partager vos trouvailles.

    en réponse à : Aneros et handsfree #24249
    Avatarfredd
    Participant

    Nouvelle expérience, sur le dos cette fois, pour ne pas risquer les frottements.
    Après 1/2 h et plusieurs séquences de forts tremblements, nouvelle éjaculation. Très agréable évidemment, mais surprenant !

    en réponse à : Aneros et problème d'érection #24193
    Avatarfredd
    Participant

    EN général, la masturbation « finale » ne s’accompagne pas forcément d’une pleine érection.
    En revanche, je croise les doigts, mais en dehors de mes sessions, j’ai retrouvé des érections normales.
    Difficile pour moi d’expliquer cette »résurrection ».

    en réponse à : Aneros et handsfree #24174
    Avatarfredd
    Participant

    Bonjour
    J’ai eu récemment une expérience assez similaire. J’ai l’habitude d’utiliser l’Aneros pendant une bonne 1/2 heure, sur le côté, jambes pliées. Très rapidement, je ressens les contractions involontaires puis je jouis plusieurs fois de façon délicieuse, pour terminer par une masturbation classique avec l’Aneros toujours inséré.
    Mais cette fois-ci, au bout d’un moment, j’ai changé de position pour me mettre sur le ventre, jambes tendues légèrement écartées. Et là, je me suis mis à trembler de façon beaucoup plus forte que d’habitude, terminant par une long orgasme, mais AVEC éjaculation. Cela m’a beaucoup surpris car je pensais les super-O « secs ». Un peu comme toi, j’ai du mal à dire si j’aurais pu continuer ou non, étant « repu ».
    Je ne sais pas trop quoi penser de cette expérience, certes fantastique !

    en réponse à : Aneros et problème d'érection #24067
    Avatarfredd
    Participant

    Bonjour,
    J’entends les conseils, mais ce plaisir est un jardin secret qu’il me serait difficile d’border avec ma compagne.
    Après plusieurs mois d’abstinence prostatique, j’ai décidé de tenter à nouveau l’expérience. Une session d’une demi-heure qui m’a procuré un plaisir intense.
    Le lendemain, j’ai passé une heure dans un sauna gay, uniquement pour faire monter l’excitation. l’érection était bien là. Plus tard dans la semaine, j’ai eu des rapports tout à fait normaux avec ma compagne, avec des érections habituelles.
    Rien n’est jamais sûr en ce domaine, mais c’est plutôt encourageant. Peut-être qu’il y a un chemin vers les deux plaisirs.

    en réponse à : Aneros et problème d'érection #23448
    Avatarfredd
    Participant

    .. et d’un autre côté, j’aimerais espérer que mon cerveau apprenne et intègre les deux formes de plaisir, sans bloquer l’érection. Et peut-être que c’est en pratiquant que je pourrai en arriver là ?

    en réponse à : Aneros et problème d'érection #23447
    Avatarfredd
    Participant

    C’est peut-être l’inconscient qui parle, mais je n’ai pas l’impression d’avoir un grande culpabilité par rapport à cette nouvelle pratique. Je comprends évidemment qu’il faille « dédramatiser », mais pas de drame !

    « L’implication de votre partenaire lors de vos expériences prostatiques peut grandement contribuer à vous sentir plus détendu et serein pour aborder ces deux formes de plaisir. »
    Là en revanche, cela serait plus compliqué. En effet, mes jeux avec l’Aneros (et même parfois sans, juste en contractant), sont mon jardin secret, que j’aurais du mal à aborder avec ma partenaire. Pas de honte, mais quand même un sujet délicat à partager !

    Pour le moment, je continue ma pause prostatique. Je tenterai de nouveau quand l’envie sera trop forte, mais le début de la réponse d’Aneveil ne me pousse pas trop à « jouer »…

    en réponse à : Aneros et problème d'érection #23439
    Avatarfredd
    Participant

    Merci à tous les deux pour vos réponses éclairantes, qui me confortent dans mon hypothèse qu’il y aurait un lien.
    Je n’avais jamais eu de problème d’érection. Il est survenu du jour au lendemain, mais après plusieurs sessions avec l’Aneros.
    J’ai toujours du désir, de l’excitation, des éjaculations, avec ou sans ma partenaire.
    Mon médecin, après examens, m’a prescrit 25 mg de Viagra, qui m’ont effectivement redonné vigueur et confiance. J’en ai pris 2 fois, et maintenant je n’en ai plus besoin. Je croise les doigts…
    Pas d’addiction à l’Aneros, dont j’ai depuis totalement arrêté l’usage. J’ai peur de retrouver le problème, et du coup je m’abstiens de tout plaisir prostatique.
    En vous lisant, je comprends que le cerveau pourrait apprendre à gérer les deux plaisirs. Du coup, je me demande si je dois poursuivre mon abstinence, ou si, en alternant les deux formes de plaisir (avec ou sans viagra), j’arriverais à garder les érections, tout en jouissant de temps en temps avec l’Aneros.
    Au plaisir de vous lire.

11 sujets de 1 à 11 (sur un total de 11)