Toutes mes réponses sur les forums

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : Ultra chanceux? Ou fou? #16109
    Avatarrotsak69
    Participant

    @Andraneros Je vois tout à fait ce que tu veux dire par ces « images » qui aident à déclencher le plaisir.

    J’ai réessayé une session avec l’Aneros, et je pense que je commence à avoir des contractions involontaires plus présentes. Mais je finis toujours pas les perdre.

    Sinon, une autre chose intéressante : J’ai réessayé une séance sans masseur l’autre soir avant de me coucher. D’abord sur le coté ou j’obtenais du plaisir, sans orgasme. Il y avait toujours cet espèce de cap que je n’arrivais pas à franchir… J’ai réessayé plusieurs fois : ça montait puis ça descendait etc…
    Puis je me suis mis sur le dos pour dormir (car bon il commençait à se faire tard), et j’ai continué à contracter très légèrement en me relaxant un peu plus. Le plaisir venait plus facilement qu’auparavant, avec des petits spasmes (pas vraiment comme des contractions volontaires franches comme avec le masseur, c’est plus subtile).
    Le plaisir était de plus en plus intense et, finalement, j’ai réussi à atteindre un orgasme…mais encore une fois avec éjaculation…
    Cette fois ci, il est venu en m’enveloppant tout le corps et il a duré plus longtemps qu’un orgasme classique. Les spasmes se sont arrêtés sur les muscles (qui étaient figés) pour laisser place au plaisir de l’orgasme. J’ai trouvé que la sensation au niveau des muscles qui se figent se rapproche de celle d’une crampe (mais avec un plaisir intense à la place de la douleur).

    Je ne sais pas si c’était un orgasme prostatique vu que j’ai eu une éjaculation. Mais je trouve que ça se rapproche vraiment de ce que j’ai pu lire comme description. De plus, juste après je me sentais capable d’en déclencher un autre comme a dit @Hyménée (j’ai essayé mais je suis resté coincé à nouveau à ce fameux « cap »). Si ce n’en était pas un, ça peut peut être s’expliquer par le contact avec mon caleçon peut être ? Je ne sais pas…

    En tout cas, c’était très intense.

    en réponse à : Ultra chanceux? Ou fou? #16056
    Avatarrotsak69
    Participant

    Merci @Andraneros 🙂

    Hier dans la nuit, j’ai essayé à nouveau de faire une séance sur le ventre et sans le masseur comme je l’ai expliqué dans mon commentaire précédent, et j’ai réussi à avoir un orgasme. La relaxation s’est mêlé à une grande excitation, laquelle avait comme une impression d’atterrir directement dans la prostate (il faut visualiser =). Et en appliquant une contraction modérée mais continue, j’ai réussi à obtenir cela.

    Je ne pense pas que c’était un orgasme prostatique car il ressemblait à un orgasme classique, et j’ai eu une éjaculation. Par contre, je pense l’avoir déclenché juste en stimulant la prostate car, étant sur le ventre, j’était conscient de devoir rester immobile afin de ne pas appliquer de mouvement de friction sur le pénis. J’y ai donc bien fait attention !

    Que pensez vous de cela ?

    Ce matin, j’ai réessayé avec la même méthode. Ce coup-ci j’ai eu l’impression qu’un orgasme différent se déclenchait. Une vague de chaleur et de plaisir a commencer a envelopper mon corps en entier et j’ai eu l’impression d’être assez proche d’un espèce de point de non retour. Puis c’est tout, car l’excitation est retombé faute de stimulation (imagination excitante) je pense.

    D’ailleurs, pouvez-vous me dire si pour les orgasmes prostatiques il existe également une impression de point de non retour ? un cap à franchir ?

    en réponse à : Ultra chanceux? Ou fou? #15943
    Avatarrotsak69
    Participant

    Ce topic fait vraiment rêver ! Il y a des chanceux en effet…

    Personnellement je ne suis pas encore parvenu à l’orgasme prostatique. J’ai mis de coté mon exploration de la prostate il y a quelques mois, puis je m’y suis remis depuis peu.
    Récemment, j’ai vraiment pris conscience de l’importance de la relaxation et de l’aspect « méditation ».

    J’arrive pour l’instant à obtenir des spasmes et des contractions involontaires avec l’Aneros mais je n’arrive pas à les maintenir car elle finissent par s’arrêter. C’est dommage car la machine se lance bien mais tombe systématiquement en panne quand les choses commencent à devenir intéressantes !

    Suite à la lecture de ce topic, je me suis rendu compte que j’arrive également à obtenir de petits spasmes et du plaisir sans utiliser l’Aneros (dans une moindre mesure). Il suffit de se concentrer sur ses sensations et de se relaxeeeer. J’ai essayer de le faire sur le ventre comme @mmofinder et je trouve, me concernant, qu’il est plus facile de se relaxer dans cette position plutôt que sur le dos ou sur le coté. Par contre, ou bout d’une ou deux minutes, c’était moins pratique quand j’ai eu une érection =)


    @mmofinder
    Peux tu donner plus de détails sur le cheminement qui t’as mené jusque là ? Comment gères-tu la relaxation et la respiration, les contractions ?
    On veut des détails =)

    en réponse à : A propos des contractions volontaires et involontaires #14219
    Avatarrotsak69
    Participant

    Bonsoir à tous,

    Voilà une dizaine de jours que je n’avais pas touché à mon Aneros (pas le temps, ni spécialement l’envie).

    J’ai fais une petite session ce soir car j’ai eu le temps de me reposer et je me sentais déjà dans une état de relaxation de façon « naturel ». J’ai décidé d’en profiter.

    J’ai suivi vos conseils et j’ai réalisé de faibles contractions sans forcer. Une sensation agréable vient naturellement au bout de quelques minutes. Je continue tout simplement et j’arrive à bien amorcer des contractions involontaires en me concentrant sur cette sensation (comme des micro-spasmes) et en essayant de l’entretenir (sans forcer).

    En effet, contrairement aux autres sessions, les contractions involontaires que j’arrive à déclencher sont plus prononcées et surtout elles « s’entretiennent » quasiment toutes seules. D’ailleurs je me rends maintenant compte que le plus compliqué à comprendre est comment amorcer ces contractions, car une fois qu’elles sont là, ça va tout seul. En effet, j’ai juste à contracter un peu pour les « booster » mais pas trop car sinon je sens cet effet de « tétanisation » arriver.

    C’était agréable et ces contractions ont durées plusieurs minutes. Je pouvais les entretenir sans trop d’efforts (ça change ma vie comparé aux sessions précédentes). Néanmoins, il y a une certain seuil de plaisir que je n’ai pas dépassé malgré la durée de la session et de ces contractions involontaires.

    C’était un peu frustrant sur la fin mais néanmoins, je suis content de cette session car je pense avoir réalisé un bon progrès.

    Merci pour vos conseils, il m’aident beaucoup.

    en réponse à : A propos des contractions volontaires et involontaires #14154
    Avatarrotsak69
    Participant

    Bonsoir à tous,


    @BruceWayne
    Merci pour tes conseils. J’ai un peu moins forcé sur les contractions volontaires comme tu expliquais. Pourtant, je faisais déjà attention à ne pas trop forcer mais il faut croire que c’était déjà trop. Je pense que les contractions volontaires doivent être vraiment très subtiles.
    Ça m’a permis de mieux tenir sur la longueur. Par contre, j’ai expérimenté cet effet de « tétanisation » de manière beaucoup plus prononcée. Si j’essai de la décrire, je dirais que c’est une contraction involontaire forte mais qui ne s’apparente pas du tout à certains spasmes que j’ai eu l’occasion de ressentir car ça dure très longtemps et de manière très stable. Si je suis ton conseil, il est nécessaire d’éviter cet effet de tétanisation, cela signifie-il que je doit encore baisser le niveau de contraction volontaires (je suis déjà très bas je pense) ?


    @andraneros
    J’expérimente également la relaxation comme il est conseillé dans le traité. J’ai testé entre autre le CD d’aneros car j’étais curieux (je trouve qu’il relaxe bien d’ailleurs). Puis également les exercices de respiration que j’applique durant les séances. Par contre si je comprends bien, dans ta « do nothing method » tu ne pratiques pas de contractions volontaires ? Je pense pouvoir capter ces micro-contractions comme tu les appelles, mais sans contractions volontaires, je ne sais pas si j’arriverai à en obtenir quelques chose.
    Sinon par curiosité, j’ai essayé de dormir avec l’Aneros comme tu l’as suggéré. C’est agréable mais je ne suis pas arrivé à m’endormir. Non pas à cause d’une gène, mais plutôt à cause de l’excitation du à de petites sensations de plaisir qui parvenaient ponctuellement !
    Je pense que je retenterai.

    en réponse à : Masseur prostatique autre qu’un Aneros #14079
    Avatarrotsak69
    Participant

    Je suis d’accord avec toi NXPL, ils ont probablement des tas de frais à amortir, et je ne remets pas en cause cela.

    Mais quand tu t’aventures dans une expérience comme celle-ci, tu ne sais pas trop à quoi t’attendre et c’est vrai que mettre 60€ dans un objet en plastique dans ce cas là, ça ne donne pas forcement envie de l’acheter aux premiers abords (du moins, c’était mon cas).

    Enfin.. je dis ça mais j’ai finalement changé d’avis 😉

    De plus, j’ai découvert que chez Aneros c’est satisfait ou remboursé (je ne sais pas si c’est applicable en France par contre).

    en réponse à : Masseur prostatique autre qu’un Aneros #14073
    Avatarrotsak69
    Participant

    Bonjour,

    Tout comme @srom, j’ai trouvé la marque Aneros cher, ça m’embêtait un peu de mettre 60€ dans un bout de plastique.

    J’ai fini par acheter le même objet que @srom (coïncidence) : http://goo.gl/YiEhlT trouvé sur ebay.
    Le résultat n’était pas vraiment au rendez-vous et cette semaine j’ai finalement acheté un authentique Aneros (suite à la lecture de ce topic, qui m’a convaincu).

    Je vois vraiment la différence, les sensations ne sont pas du tout les mêmes. Certes je suis un débutant et je suis encore loin d’atteindre les meilleures sensations, mais j’ai pu facilement obtenir des petites contractions involontaires contrairement à l’autre objet. Le contact contre la prostate n’est pas du tout le même et est beaucoup plus précis.

    Bref, merci à @srom d’avoir ouvert ce topic =)

    J’en profite pour glisser un message à @NXPL : Le coût de fabrication d’un tel objet doit être quasiment nul. N’existe t-il pas de marque proposant des objets similaires et efficaces avec un coût beaucoup plus réduit ?

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)