Toutes mes réponses sur les forums

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Articles
  • en réponse à : Ultra chanceux? Ou fou? #30028
    Avatarstephane
    Participant

    Bonjour,
    Suite à mes derniers messages, j’ai cessé totalement cette pratique qui devenait pour moi une aliénation…
    J’ai passé toute une batterie d’examens médicaux qui n’ont rien révéler d’anormal de prime abords.
    Dans les faits, j’ai toujours une rétractation du penis et cela me tire sur les muscles, derrière les jambes notamment…
    Les rapport sexuels me soulagent, car ils détendent le groupe de muscles…
    Je suis revenu à une sexualité pénienne classique, à regret… mais sans autre choix…

    A noter que pendant cette période ou je maîtrisais la pratique ( et ça m’a tellement fait peur que ça a été pour moi la goutte d’eau… ) je suis tombé sur les sons binauraux qui me faisait avoir un OP dans les 5 secondes… flippant…

    voilà dans les grandes lignes ou j’en suis… je vis avec cette douleur/pesanteur tous les jours depuis mais les douleurs sont bien moindre ( ou je me suis habitué )…

    Bien à vous

    en réponse à : Ultra chanceux? Ou fou? #30024
    Avatarstephane
    Participant

    Bonjour,

    j’ai bien lu vos messages.
    Je suis prêt à répondre à vos éventuelles questions.

    bien à vous

    en réponse à : Ultra chanceux? Ou fou? #15735
    Avatarstephane
    Participant

    Bonjour à tous,

    J’ai eu exactement la même expérience que vous… Et c’est bien là tout le problème…
    j’ai 40 ans et moi aussi j’ai voulu accéder à l’orgasme prostatique… Apres avoir essayer quelques sessions avec l’anéros sans réel succès je dois dire… J’ai commencé à prendre conscience de mon corps et déclencher des orgasmes sur commande… Certains dirons que c’est le rêve, mais c’est aussi une véritable aliénation…

    Une boulimie OP mêler à des masturbations classiques ( utiles pour clore définitivement le besoin de recommencer quelques minutes plus tard ) m’ont amener à avoir des problèmes dont je ne suis toujours pas sorti, bien que les choses aillent bien mieux déjà ( voilà plus de six mois )
    Maux de testicules, dysurie, pesanteur dans le rectum… Et ses spasmes qui n’arrêtent pas…
    Pendant plusieurs heures par jour mon pénis se rétracte car les muscles pelviens travaillent encore inconsciemment…
    Pour faire court : Visite chez l’urologue, échographie de la prostate ( ras ), IRM pelviens ( ras)
    Au plus fort de mon problème, je ne pouvais même plus contracter mes muscles tellement ils étaient douloureux…
    Plus d’érection sans sollicitation manuel ( toujours pas revenu ça ) et chaque fois qu’un désir sexuel apparaissait, au lieu d’avoir une érection mon esprit s’ouvrait sur la voie de ses fameux OP…

    Voilà pour l’essentiel…
    Je suis désolé de jouer les troubles-fêtes mais faites attention de ne pas tomber dans le même piège que moi…
    Pour ceux qui souhaite en parler en MP, pas de problème…

    A noter que j’ai eu ( et j’ai encore ) une sacré frousse…

    Amitiés
    Stéphane

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)