Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Le droit au #Fail dans le sexe – Partie 2

Le droit au #Fail dans le sexe - Illustration de Sticky Pants

J’avais déjà parlé d’un grand nombre de #Fail dans le sexe comme, l’éjaculation trop rapide, se tromper de trou, l’aspirateur infernal, la sodo mikado dans le premier article (qui se trouve ici), voici la suite des #FAILs qui nous arrivent à tous et qu’il faut prendre avec humour.

Il me reste à traiter les #Fails suivants:

  1. Le cunnilingus abrasif
  2. Le tripe loots loupé des doigts dans la chatte
  3. L’orgasme miteux
  4. Le coït chiant
  5. Le kamasutra raté
  6. Le clic clac satanique
  7. La masturbation interminable
  8. Les bruits coïtaux

Le cunnilingus abrasif

Monsieur à une superbe barbe de trois jours, c’est sexy et c’est ultra mode. Oui mais, c’est super abrasif aussi. Et c’est au niveau du cunnilingus que le drame arrive. La super barbe sexy se transforme en pierre à poncer la vulve si vous ne faites pas attention à comment vous positionnez votre menton.

Effet garantie, soit la compagne ne dit rien et se retrouve avec la vulve polie et toute rouge (elle ne vous rappellera jamais soyez en certains …) soit elle vous dit que le mode menuisier-ébéniste sur la chatte n’est pas son style et qu’elle préfèrerait plus de douceur.

Alors, petit conseil, gaffe à la barbe de trois jours. Les options sont, soit de faire attention, soit de se raser (mais c’est moins sexy ensuite). Dans le pire des cas, utilisez vos doigts en plan B.

Le tripe loots loupé des doigts dans la chatte

Illustration provenant de l’excellent site web Sticky Pants (lycracacolle.canalblog.com)

Cela m’est arrivé lors de ma dernière sortie en club libertin, câlin debout, on regardait à deux une belle scène où une autre copine se faisait dominer (oui j’ai de la chance 😉 … mais ça se travaille!).

Ma copine du moment coulait comme une fontaine, et mes doigts patinaient avec délectation dans son vagin. Elle bouge légèrement son bassin et crac, l’angle n’est plus bon et mes deux doigts glissent en dehors assez violemment. Ouch … ça fait mal sur le moment, vraiment désolé 🙁

Ça arrive ! Le coup du déplacement de bassin involontaire ou non prévu qui n’aligne plus les axes et qui engendre le petit #FAIL. Allez, quelques bisous, et on reprend tranquillement sans se prendre la tête…

L’orgasme miteux

Qui n’a jamais eu d’orgasme miteux. L’orgasme qui fait pschiiit, le feu d’artifice qui ressemble à un pétard mouillé. Il suffit être fatigué, de vouloir durer trop longtemps, ou d’avoir trop fait l’amour, de ne pas être pas dans le mood, …

L’orgasme arrive, on l’attend comme le messie et il est si décevant … L’exposition tant attendue ressemble à la flamme d’une allumette …

Là encore, ça arrive, et oui c’est pas grave. Pas la peine de stakhanovister (je viens d’inventer le terme, j’en suis super fier, il est classe !), on se repose et on reprendra le lendemain après une bonne nuit de repos.

Le coït chiant

Ce qui est marrant avec la sexualité, c’est que cela peut être explosif avec certaines personnes comme cela peut être d’un ennuie mortel avec d’autres. Et oui, c’est comme quand on discute, avec certaines personnes c’est génial, avec d’autres on parle de l’humidité de l’air …

Alors, oui, vous avez le droit d’avoir des coïts ultra chiant, où le gars est jamais bien positionné, tape pas comme il faut, ou madame est toujours désaxée par rapport à votre sexe, bouge son bassin pas comme il faut et vous frustre à mort (d’ailleurs, on arrive assez souvent à faire un double combo bonus avec l’orgasme miteux dans ce cas).

Mais vous savez quoi, tant que l’on s’amuse et que l’on prend l’esprit positif de l’expérience tout va bien. Après tout les deux partenaires font de leur mieux, c’est juste qu’il y a un problème quelque part, un truc qui ne fonctionne pas.

Et c’est la faute à personne. Rigolez en un bon coup, admettez qu’il y a un truc qui cloche (en respectant l’autre évidemment, ne vous moquez pas) et devenez de bons amis, c’est le mieux.

Illustration provenant de l’excellent site web Sticky Pants (lycracacolle.canalblog.com)

Le Kamasutra raté

Grand classique aussi, au milieu d’une baise torride, la volonté de la pimenter encore plus avec une position de type l’hélicoptère espagnol, la grande boucle suédoise ou le toboggan serbe et c’est le draaaaame ! Le tour de rein qui te poignarde dans le dos, la crampe dans la cuisse qui te fait débander illico, etc…

Si l’on ne tente rien, il ne se passe rien. Reprenez les esprits, reprenez les bisous si les dégâts ne sont pas trop graves et hop c’est reparti (et cela fera de bons souvenirs à se partager un peu plus tard). Pas la peine de s’auto flageller pour n’avoir pas réussi une position qui demande dix ans de gymnastique à un niveau olympique.

Si les dégâts sont plus embêtants (genre le tour de rein), et bien, occupez vous du malade et sortez la couette (on passe en mode domination médicale ? … hum …)

Le clic clac satanique

Le clic clac est surement l’objet le plus bitchesque (copyright NXPL 2017) de la maison. Ce canapé qui n’a l’air de rien est une véritable petite salope quand on commence à se léchouiller dans tous les sens et plus si affinités. Car il a la capacité à basculer violemment qu’il soit en mode lit (dans ce cas c’est quand on se trouve au bord) ou en mode canapé (dans ce cas, il bascule en arrière, pire …).

Bien évidemment, dans cette catégorie on retrouve tous les gros #FAILs du type : lit, machine à laver, cuisine.  Classique, au bord du lit, un des protagonistes tombe par terre, la chaise sur laquelle on fait la levrette se renverse, vous glissez dans le bain à deux etc…

Bref, cela n’arrive pas qu’à vous ! soyez rassurés !

Illustration provenant de l’excellent site web Sticky Pants (lycracacolle.canalblog.com)

La masturbation interminable

Un truc qui arrive souvent, c’est la masturbation qui ne se termine jamais. On s’y prend mal, on n’arrive pas à exciter l’autre, on ne trouve pas bien le clito, on s’acharne à coté, monsieur bande un peu mou…

Les bras font mal, on n’en peut plus de batailler pour trouver cet orgasme. Crampes, courbatures, on se donne à fond et ce $#&§ d’orgasme qui vient pas … Rah …

D’ailleurs, ce genre de situations se terminent souvent en orgasme miteux voire piteux.

Les bruits coïtaux

Monsieur se démène sur vous et Praaouttt ? Comment ça Praout ? Oui, les pets vaginaux ça existe  ! En fait ce ne sont pas des pets évidemment, c’est simplement de l’air qui sort de votre vagin pendant le coït car avec son sexe et l’humidité cela fait ventouse.

Reste que l’on peut se retrouver à avoir un bruit bien chelou à chaque fois qu’il entre en vous … Pfff … life is a dirty bitch !

Ça arrive, c’est normal ! Ne vous inquiétez pas même si c’est pas très glamour (mais on peut prendre un bon fou rire).

Conclusion : On a tous droit à des #FAILs dans sa vie sexuelle

Restons décontractés, à chaque moment de sa vie, il est possible d’avoir un #FAIL, que ce soit le votre ou celui de votre partenaire, ce sont des choses qui arrivent et qu’il faut minimiser.

Je revendique d’ailleurs la possibilité d’avoir un #FAIL, à quel titre, nous devrions être si performant et ne pas avoir droit à l’erreur et à une bonne crise de fou rire avec son partenaire.

J’ai moi même eu plein de #FAIL, et des situations marrantes. Le lubrifiant silicone dans la baignoire qui oblige à la nettoyer pendant 30 minutes sous peine de se casser la jambe au prochain bain, le couple qui est tellement expressif dans le coin câlin d’à coté que l’on a un fou rire inarrêtable, le club qui ose passer YMCA pendant un câlin (essaye de continuer à bander alors que tu t’imagines la chorégraphie de YMCA en plein coït).

On m’a raconté des @FAILs de fou genre le plug en acier qui tombe dans le métro sur le sol en faisant GLONNNC ! Et des personnes qui se retournent pour voir ce que c’est … oups … Le #Fail d’avoir la grosse goutasse de sperme qui tombe du vagin juste à l’endroit où ça ruine le fauteuil de mamie … Le cunnilingus au champagne qui brûle la vulve le lendemain de nuit de noce …

Bref, la sexualité, c’est du jeu, les FAILs sont inévitables et il faut les prendre du bon coté. Désacralisons ce moment, décomplexons nous, nous avons tout à fait le droit à rater lamentablement de temps en temps nos galipettes et ce n’est pas grave !

Et vous alors, quels sont vos plus grand #FAILs sexuel ou anecdotes marrantes ? Mettez les en commentaires que les lecteurs et lectrices qui viennent ne s’imaginent pas quelles sont les seul(e)s à avoir des #FAILs sexuels. Merci d’avance.

Quitter la version mobile