Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Le libertinage, pourquoi ? pour qui ? – Partie 5

Dernier article de la série sur le libertinage, après avoir parlé de la philosophie du libertinage, de l’impact sur le couple, des pratiques et limites, des sorties et règles des milieux libertins, je vais plutôt faire un article sur les idées reçues et des réponses à des questions sur le libertinage.

1- Ce sont les hommes qui entraînent leur femme à être libertine et à aller dans un club

Pas vraiment quand on regarde les statistiques sur le milieu du libertinage et c’est corroboré par les discussions que j’ai avec mes ami(e)s : il apparait que c’est très équilibré. C’est même assez souvent que les femmes soient à l’origine de l’idée d’aller en club libertin. Il faut évoluer, une femme peut choisir d’être libre et libérée sexuellement de nos jours.

On ne se trouve donc vraiment pas dans l’image classique des hommes qui poussent leur femme à sortir en club libertin et la femme qui s’exécute afin de leur faire plaisir. Cette image est liée aussi à la fausse image que les femmes ont moins de désirs que les hommes et de moindre besoins sexuels, c’est très faux.

Et puis ce qui est très étonnant, c’est que, même dans le cas où l’homme pousse sa femme à aller en club libertin, la situation devient marrante quand il se rend compte qu’elle est très convoitée et peut potentiellement passer la soirée à orgasmer avec d’autres hommes. Et oui, il ne faut pas oublier qu’un homme doit bander, que l’érection est sensible à l’émotion et au stress, et que l’on doit souvent jeter l’éponge après deux orgasmes (pas tous mais en moyenne). Du coup, si l’on se précipite un peu trop ou si l’on est impressionné, on se retrouve hors service et du coup l’égo de monsieur peut en prendre un sacré coup. Libertiner c’est aussi comprendre le fonctionnement de son corps, de son désir et accepter d’être humble par rapport à cela.

2- Libertiner c’est être infidèle

Absolument pas ! Libertiner, c’est le faire en parfaite et totale transparence avec sa compagne (que l’on sorte à deux en club, ou seul, ou chacun de son coté). La fidélité n’est pas un concept sexuel, c’est une valeur morale. Même si l’on libertine seul, si la compagne ou le compagnon donne son autorisation de libertiner et que l’on ne libertine pas dans l’espoir de trouver un/une “meilleur(e)” compagne/gnon (ce qui ne fonctionne pas quand on connait le milieu et les règles) ce n’est pas du tout de l’infidélité.

L’infidélité, liée au concept de non respect de l’exclusivité sexuelle, est une contrainte morale construite par la société patriarchale dirigée par des hommes voulant s’assurer la propriété et jouissance de leur femme ainsi que par les religions qui ont posées cette règle pour acheter la paix sociale en aidant les états à une juste répartition des femmes et des hommes pour former des couples. Il existe d’ailleurs des modèles de société dans lesquels l’infidélité n’existe pas et qui fonctionnent parfaitement (regardez par exemple cet exemple : http://www.madmoizelle.com/societes-matriarcales-monde-286441).

Les femmes peuvent être très entreprenantes dans un club, endroit de liberté – Photo de Ressan

3- Dans le libertinage on est libre et on peut faire ce que l’on veut avec qui on veux

Le libertinage se base bien évidemment sur la liberté, mais il se base aussi sur le respect des autres. Il est donc possible de faire ce que l’on veut avec qui l’on veut à la condition qu’il/elle soit d’accord. Le libertin de moeurs ne couche pas avec n’importe qui, mais choisi avec beaucoup de soin avec qui il passera du temps (ce qui fait une très grosse différence entre le libertin et le queutard/la nympho).

4- Le libertinage est un milieu de machos, les femmes n’y sont pas traitées respectueusement

Il n’y a pas plus faux quand on connait le milieu. Le libertinage est au contraire un milieu où il y a grand respect de la femme. Les règles exprimées dans la partie 4 de cette série font que les femmes, qu’elles soient en couple ou qu’elles sortent seules sont respectée. Finalement, les libertins sont très féministes.

5- En club libertin, les femmes risques de se faire violer

Là encore, ce sont des fausses idées propagées par des milieux intégristes et obscurantistes pour qui le libertinage correspond au mal absolu. Mon avis, c’est qu’il n’y a finalement pas plus sûr pour une femme que de se trouver dans un milieu libertin. D’une part car en club, les règles de respect sont très claires mais aussi parce que pour un libertin un non c’est un non, et qu’il ne demandera même pas pourquoi la femme refuse une sollicitation.

Comme je dis dans la partie 4, essayez de danser nue dans une boite de nuit et voyez ce qu’il va vous arriver. Dans un club libertin c’est possible sans que cela pose un problème ni que vous vous fassiez aborder, harceler voire plus par des gros lourds ne pouvant pas maitriser leurs hormones.

6- Le libertinage se pratique toujours en couple

Non, lisez la partie 2 de l’article. On peut libertiner seul (que l’on soit en couple ou célibataire) ou en couple. Cela ne pose aucun problème si l’on respecte la règle numéro un du libertinage, le faire en toute transparence avec son conjoint.

Les hommes seuls sont (chèrement) accueillit dans les clubs libertins tout comme d’ailleurs les femmes seules. La seule restriction, c’est que les hommes seuls ont beaucoup de mal à entrer dans les clubs qui cherchent à équilibrer les hommes et les femmes et l’entrée est souvent hors de prix. D’ailleurs, certains club réservent l’entrée qu’aux couples.

7- Le libertinage n’est pas compatible avec une vie de famille

Là aussi c’est très faux, la plupart des couples libertins que je connais ont des enfants et pourtant libertinent sans problèmes. Il suffit juste de s’organiser en trouvant une babysitter qui accepte de passer la nuit chez vous et pas seulement la soirée (mais elle gagne bien plus d’argent donc c’est plutôt cool pour elle).

La seule chose à laquelle il faut faire attention, c’est les tenues dans lesquelles ont part de la maison. Il vaut mieux se changer directement en club de temps en temps parce que partir avec une robe dos nu jusqu’aux fesses et un haut à moitié transparent, c’est pas forcément une tenue à montrer aux enfants et surtout à la babysitter ahah. Sinon je ne vous dit pas la réputation dans le voisinage 😉

8- Toutes les libertines sont de vraies salopes

Gros débat sur ce qualificatif, mais une amie libertine dirait que oui.

Moi je dis non et je m’explique. Les libertines aiment la sexualité oui, sans aucun problème c’est totalement assumé. Elles aiment aussi s’habiller très sexy en soirée libertine et aiment qu’on les admire (quelque soit leur corpulence d’ailleurs, je précise).

Là où je n’aime pas le terme “salope'” c’est que dans la sens commun actuel c’est un mot très négatif utilisé pour qualifier une fille facile qui couche avec le premier venu, c’est juste l’exact contraire pour une libertine, elle choisit de manière très précise avec qui elle veut coucher et est loin d’être une fille facile.

Voici le meilleur moyen de tester la possibilité d’aller plus loin, une main posée sur la cuisse – Photo de Ressan

9- Les libertins hommes sont jeunes, sportifs, musclés, bien montés et baisent comme un acteur porno

Quand on va en club libertin, on voit toutes les corpulences, musculatures, tailles, pilosités etc… Donc non, les libertins sont des gens comme vous et moi, ils ont des bourrelets, des poils.

Bien évidemment, vous ne devez pas être monté comme un cheval pour libertiner, c’est ouvert aussi à toutes les tailles de sexe masculin. Je préfère le dire car il y a beaucoup de fantasme à ce sujet de la part des hommes.

Une fois que l’on est tous à poils, on est tous les mêmes, et c’est là où l’on se rend compte que les tailles des sexes dans le porno n’existent pratiquement pas dans la vraie vie.

Donc si vous êtes un être humain normal, entre 18 ans et 99 ans, vous pouvez venir (bon 99 ans c’est un peu vieux quand même et 18 un peu trop jeune mais bon …)

10- Les libertines sont des bombes sexuelle avec un corps de rêve

Oui définitivement, les libertines travaillent d’ailleurs exclusivement toutes dans la mode ou le porn …

Même réponse qu’avec la question 9. On voit de tout. Tous les âges, toutes les corpulences, toutes les tailles de seins, etc … sont représentées et tant mieux. Le club libertin est là pour l’on s’y sente bien et n’est pas un concours d’apparence (sinon fuyez le club).

Vous y verrez donc des femmes rasées, des non rasées (de la foufoune), des petites, des fines, des fortes, des grandes, des petites, des noires, blanches, beurs, asiatiques, etc … Tout cela dans un grand respect, mixité et c’est bien.

11 – Les libertins sont des pervers sexuels insatiables, ils ne pensent qu’à s’emboiter et coucher avec n’importe qui

Donc vous pensez vraiment que les clubs sont une grande salle où les corps forment un gros tas de chairs qui ondule et gémi ?

Les libertins aiment parler, discuter, boire raisonnablement (l’érection est difficile avec trop d’alcool…), draguer, séduire, danser, etc … Les soirées libertines en club sont plutôt sympathiques et l’on peut passer toutes la soirée à s’amuser sans sortir son sexe ou enlever son string…  Le libertinage n’est pratiqué ni par des pervers ni par des filles faciles. Il s’agit d’une sexualité ouverte où le respect est au même niveau que la liberté.

Contrairement à l’idée donnée par les médias (il n’y a qu’a voir l’affaire DSK…) les libertins ne sont donc pas des sex-addict ou des obsessionnels qui auraient besoin d’une psychothérapie. Ils aiment simplement une sexualité ouverte.

De plus, les règles du libertinage n’imposent aucunement la pénétration. Vous pouvez donc autoriser la pénétration uniquement avec votre partenaire et pratiquer des caresses, fellations, cunnilingus, etc, avec les autres partenaires.

Enfin, comme indiqué dans les précédents articles, les libertins sont aussi assez sélectifs, ils ne couchent pas avec n’importe qui mais recherche des couples ou personnes avec qui ils ont une attirance. Attention, attirance ne veut pas forcement dire attirance physique (même si c’est important évidemment), j’ai aussi beaucoup de copines très sapio-sexuelles par exemple (attirés par l’intelligence).

12- Les libertins sont impudiques

Pas forcément, cela dépend vraiment des personnes. Certain(e)s sont raisonnablement pudiques et d’autres pas du tout. Disons que l’on peut aller en club dans tous les cas, mais c’est quand même plus facile si l’on n’est pas trop pudique (c’est sur que c’est pas forcément adapté à celles qui portent un burka par conviction…).

Ensuite, le libertinage est aussi un moyen extraordinairement efficace de s’accepter tel que l’on est car on peut regarder les autres, ils ne sont pas différents. Comme l’on séduit aussi, au final, on se rend compte que l’on est attirant avec le corps que l’on a. Pourquoi alors continuer à avoir un problème à le montrer tel qu’il est ensuite ?

Les douches de certains clubs peuvent être aussi très chaudes – Photo de Ressan

13- Les clubs échangistes ne sont fréquentés que par des beaufs

L’univers des libertins n’est pas peuplé que de d’obsédé pervers et désespérés déambulant dans les clubs avec l’espoir de dénicher du plaisir facile sur un malentendu. Ce sont de simples être humains qui ressemblent à votre voisin, la boulangère ou à votre boss (de temps en temps il y a des surprises en club d’ailleurs).

Contrairement à l’idée reçue que les libertins sont plutôt aisés, statistiquement ils sont issus de toutes les catégories sociales. Restent que les catégories sociales ensuite peuvent se recréer suivant l’origine sociale, le type de soirée et le pouvoir d’achat.

15 – Les libertins ont des IST (Infection Sexuellement Transmissibles)

Le milieu libertin est constitué de personne sexuellement actives voire très actives. On va dire que le milieu libertin est donc propice aux MST, il faut le reconnaitre et prendre en compte le risque. Par contre, les libertins font très attention et se protègent lors des rapports.

Les libertins, encore plus que les autres, ont vraiment conscience de la nécessité de se protéger et de pratiquer une sexualité sans risque. Par exemple dans un trio d’un homme avec deux femmes, l’homme change de préservatif systématiquement lorsqu’il passe de l’orifice d’une femme à l’autre pour éviter toute contamination. De plus, les libertins que je connais font des tests MST assez souvent pour vérifier que tout va bien.

Au final, c’est donc un point d’attention important. Si l’on a le moindre problème, il faut aller voir tout de suite son médecin.

Pour moi, il y a beaucoup plus de problème de MST dans les couples infidèles (qui n’achètent pas de préservatifs pour ne pas se faire piquer par le conjoint) ou avec les sites de rencontre où les queutards sévissent, ne se protègent pas forcement et finalement accumulent plus de conquêtes que les libertins eux même. J’ai des amis non libertins qui ont eu des partenaires sexuels tous les deux soirs pendant des mois avec Meetic. Un comportement de sérial niqueur bien plus à risque que de libertiner avec des personnes qui maîtrise le risque.

Faites attention, le risque zéro n’existe pas, protégez vous systématiquement et rejetez tout soit disant libertin qui ne se protège pas pour quelque raison que ce soit.

Une soirée privée dans un appartement – Photo de Ressan

16- Le libertinage est sans risque pour un couple, on peut aller libertiner facilement ensemble

Ah non, relisez la partie de 2 de ma série. Le libertinage est une activité qui peut faire facilement exploser le couple s’il cela n’a pas été discuté, analysé et raisonné. Il doit y avoir un vraie reflexion commune au couple sur soi, sur l’autre, sur la jalousie, le désir de possession, la confiance et l’amour. Il faut mettre des limites et surtout beaucoup parler pour éviter un problème de jalousie à un moment donné.

Dans certains couples, le cheminement vers le libertinage est facile voire immédiat, dans d’autres il restera impossible. Lisez la partie 2 de ma série, elle est pratiquement dédiée à cette question.

17- Les clubs libertins sont un repère pour de la prostitution déguisée

Non en aucun cas. Les clubs libertins sont des endroits pour libertins et il n’y a jamais de professionnelles du sexe qui exercent dans un club libertin à ma connaissance de nos jours.

Les clubs restent très surveillés par la police et les patrons/patronnes de clubs savent que s’il y a le moindre problème le club sera fermé. Du coup, la sélection à l’entrée du club est drastique. Il n’y a donc aucune chance que vous tombiez sur une professionnelle qui demande rémunération pour aller dans un coin câlin avec vous à l’intérieur d’un club.

18- Comment on fait pour entrer dans un réseau de libertins ?

On me pose cette question tout le temps, la plupart du temps ce sont d’ailleurs des non libertin qui la pose car ils s’imagine que le mileiu libertin permet de tirer son coup facilement et sans effort avec des filles faciles à volonté.

La réponse est facile, sortez en club, parlez, discutez, dites ce que vous cherchez dans le libertinage et avec un peu de chance vous tomberez sur des personnes qui seront dans la même recherche que vous. Petit à petit vous pourrez construire un réseau de qualité à condition que vous soyez vraiment dans la philosophie libertine (sinon les libertins le sentiront très vite).

En seconde option, vous avez les sites web de réseaux de rencontres libertines. Là aussi, il faut discuter avec les gens et se faire des connaissances, il n’y a pas de plan facile et tout dépend votre profil et de vos envies.

Si vous êtes en couple c’est déjà beaucoup plus simple, pour un homme seul c’est très très compliqué (et c’est pas étonnant).

Et voila, j’en ai terminé pour le moment avec ma série sur le libertinage, je vous invite à la lire en entier si vous arrivez uniquement sur cet article. Merci à tous et toutes et n’oubliez pas de poser des questions sur les forums ou dans les commentaires en dessous de l’article.

PS : Les photos d’illustration sont de Ressan qui a sorti un très beau livre sur Paris Libertin – L’article est ici si vous souhaitez découvrir plus le sublime travail de ce photographe.


Liste de tous les articles de cette série sur le libertinage

Quitter la version mobile