Site icon NouveauxPlaisirs.fr

L’éjaculation féminine, mythe ou réalité ?

L’éjaculation féminine est un sujet à la mode mais malheureusement c’est pour lire des articles de magazines féminins qui n’apportent pas grand chose voire qui mettent en place des diktats sociaux absurdes et contre productifs. J’ai récemment discuté avec une de mes amies qui est une vraie femme fontaine et qui m’a gentiment envoyé un témoignage que vous trouverez un peu plus loin dans l’article.

Mais, tout d’abord, je souhaite pousser un coup de gueule! OUI, l’éjaculation féminine existe, OUI, cela peut être impressionnant mais cela n’a souvent rien avoir avec les grandes eaux des films porno à deux balles (99% des films environ), OUI cela à son charme, OUI ce n’est pas de l’urine, OUI toutes les femmes peuvent y arriver et OUI c’est plaisant pour la femme. Mais pitié, on en fait pas les jeux olympiques du sexe, mesdames et surtout vous messieurs, ne nous mettons pas de nouvelles pressions sociales sur l’obligation d’avoir une éjaculation féminine pour preuve d’avoir bien profité de la soirée. Arrêtons ce massacre psychologique avec des conditions d’extase qui sont contre productives voire létales pour le bon fonctionnement du couple et de la sexualité en général. Le sexe est un simple JEU (et bien oui, jouons …), prenons le comme tel, ensuite, si madame à un orgasme voire une éjaculation féminine c’est super génial mais amusons nous avant ! Idem pour les monsieurs, arrêtez de stresser alors que cela vous pourri la vie et votre relation amoureuse. A tous, jouez, baisez, bandez, jouissez, éjaculez … ou pas … mais jouez !

Retournons, sur le sujet de l’article. Avoir une éjaculation féminine n’est pas compliqué, néanmoins il est nécessaire de faire un petit travail sur soi auparavant. D’une part, il faut bien connaitre et comprendre le fonctionnement de son corps (mesdames, est-ce que vous vous masturbez souvent ? … non ? … et bien vous devriez vraiment !). Ensuite, il faut absolument se détendre, ne pas se mettre d’objectif et se laisser aller. Arrêtez d’essayer de tout controller, laissez votre corps vous guider, il vous le rendra au centuple.

C’est comme cela que j’ai découvert l’éjaculation féminine avec ma compagne. Un sex toys, un bon jeu érotique tous les deux, et boum … le lit trempé sans comprendre ce qu’il s’était passé dans le noir … Nous n’avions ni cherché la performance, ni cherché l’éjaculation à tout prix, juste profité de l’instant présent lors d’un test de sextoy.

Assez parlé de nous, pour toutes les femmes qui éjaculent (ou pas d’ailleurs), voici le témoignage de Sayha qui est très instructif :

Et voilà encore des draps à changer… Depuis deux ans, je suis ce que l’on appelle communément une femme fontaine. j’ai le privilège d’éjaculer comme vous messieurs et ce quasiment à chaque fois que je jouis. Je dis privilège mais cette particularité a deux aspects :

Le bon coté : cette sensation est exceptionnelle. Je n’ai pas toujours été ainsi donc je peux établir un comparatif. Lorsque que je jouis j’inonde littéralement mon partenaire. Cela se traduit par des jets de liquide impressionnants. La source est pour ainsi dire intarissable … Tant que je suis stimulée j’éjacule encore et encore… De nombreuses sources parlent de stimulation du point G qui permettrait de produire ce liquide, mais personnellement même sans cela c’est là. Cela peut se produire par stimulation clitoridienne et dans de rare cas seulement parce je suis extrêmement excitée : mots, fellation… Je ressens comme une libération, une pression qui s’évacue d’un coup, j’adore cette sensation.. Je la recherche toujours jusque l’épuisement, jusqu’au moment ou je me sens totalement vidée.

Donc voilà je suis une sorte de fantasme mais attention il y a un MAIS, un second effet kiss cool…

Le second coté : Qui dit côtoyer une femme fontaine dit être equipé de solution logistique… Donc avoir plusieurs jeux de draps, des alaises… Eviter de trop me titiller si je ne peux me changer après….Bref tout ce qui craint l’eau on oublie :
– Voiture non même si ça sèche il reste un petite odeur
– Extérieur oui, mais gare aux vêtements
– Petit quicky dans la cuisine quand les invités sont là euh oui mais serpillière oblige idéalement porter une jupe ou une robe ce jour là…
– Le tapis du salon : non
– La table en bois : non
– Le canapé non dehoussable : non
– En fufu chez des amis :non
– Un plaisir solitaire impromptu … : non plus

En bref, c’est merveilleux mais quelque peu contraignant 🙂

En conclusion, OUI l’éjaculation féminine existe, ce n’est pas de l’urine et c’est très fun mais cela à quelques inconvénients. Pour les plus curieux qui veulent comprendre comme cela se passe, je leur conseille cet article sur la méthode,  celui ci sur le Pure Wand qui est l’outil par excellence pour découvrir comment éjaculer et cet article sur la vidéo de Nina Hartley. Jouez avec votre corps, vous découvrirez des choses merveilleuses.

La bonne nouvelle pour toute celles qui sont dans la situation de Sayha, c’est que je suis en train de tester la couverture étanche de chez Liberator (la Fascinator Throe) qui offre une vraie solution à tous les petits problèmes indiqué dans le témoignage. Restez à l’écoute de ce blog … l’article sera publié dans pas trop longtemps.

Quitter la version mobile