Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Les arnaques aux tests de stimulants sexuels, le cas de VIGARoc

C’est toujours rageant de constater des arnaques sur internet et de voir des sociétés abuser de la crédulité des gens. Le sexe fait vendre, c’est donc un vrai nid de crabes peuplé de personnes sans scrupules voulant faire de l’argent facile.

Aujourd’hui, je vais illustrer le cas de l’arnaque aux faux tests par un cas concret puisqu’il s’agit du détournement de mon article sur les pillules Maximen par la société qui commercialise le stimulant VIGARoc. Je vais vous montrer comment on fait pour voler le travail des gens, falsifier un test et le copier un peu partout pour rependre une information fausse afin de faire un maximum d’argent tout en trompant au final les clients.

Et bien oui, pourquoi s’embêter à faire tester un produit par des testeurs ou blogueurs, il suffit de voler leur travail et le falsifier ! C’est bien plus rapide et au moins on est sûr du résultat à l’avance !

Voici donc le petit manuel de l’arnaque aux faux tests illustré par le cas de VIGARoc:

Étape 1 : je sélectionne un blog qui contient un test dont le contenu traite d’un produit similaire et dont la note est très bonne. Prenons par exemple ce test publié sur un super blog appelé NXPL pour un chouette produit : les pilules MaxiMen Pills. Voici donc mon article (que vous pouvez lire en intégralité ici aussi):

Étape 2: maintenant que j’ai fait 5 minutes d’effort, je prends les paragraphes et je change le nom des produits mais surtout, je ne me fatigue pas plus en changeant quoi que ce soit d’autre …

Voici donc le texte du premier paragraphe sur mon blog :

Et voici le résultat du travail éreintant effectué par VIGARoc :

Punaise, CTRL-F, remplacer MaxiMens Pills par VIGARoc et … c’est tout …. ah quand même… sacré boulot !

Étape 3 : une fois que l’on a bien pompé l’article et fait le chercher-remplacer, le publier sur tous les sites de la terre en créant des blogs à deux balles qui ont un titre différent mais le même contenu (ne pas oublier de changer la couleur du blog). Utilisons par exemple centerblog:

Un superbe blog bleu : Retarder l’éjaculation précoce

Un superbe blog rouge : soigner l’impuissance.

Tiens j’ai comme une impression de déjà vu ! Attendez ce n’est pas terminé …

Et un blog bleu clair … cette couleur manquait. Bon, le contenu par contre c’est encore le même. Il y en as qui étaient trop près du radiateur quand Google a expliqué le concept du “duplicate content” dans le SEO d’ailleurs … je dis ça , je dis rien,  mais cela démontre la connaissance du métier du web par cette société aussi.

Étape 4 : avec tous ces efforts, on se retrouve listé un peu partout sur google (ci-dessous c’est la requête pour trouver toutes les copies de mon article, il suffit d’entrer un morceau de phrase de l’article pour le retrouver, c’est facile). Voici le résultat, car les blogs ayant mon contenu volé sont beaucoup plus nombreux.

Étape 5 : travailler son image sur le site principal des voleurs d’articles et falsificateurs de tests (site que je ne mettrais pas ici, il ne manquerais plus que je les aide dans leur référencement).

On fait une belle page de témoignage, qui me semble d’ailleurs bien pipeautée mais je n’ai pas de preuve. Dans le bénéfice du doute et vue le sérieux de la démarche générale de VIGARoc, je dirais qu’il s’agit de vrais témoignages recueillit auprès de vrais utilisateurs bien évidemment.

Etape 6 : Pour bien finir de marketer le produit, il faut que le corps médical adoube le produit avec des messages forts du type “Médicalement Approuvé” parce que là, ça claque la classe ce message.

Ah ben oui, VIGARoc est médicalement approuvé, c’est un gage de sérieux. D’ailleurs le médecin porte un stéthoscope sur la photo, les vrais médecins portent toujours des stéthoscopes quand ils posent sur des photos, c’est bien connu.

Et voila, en 6 étapes, je vous ai montré comment on part d’un produit qui vaut ce qu’il vaut (en fait j’ai aucune idée si c’est un placebo ou s’il fonctionne, et je n’ai aucune envie de le tester d’ailleurs maintenant) et sur lequel VIGARoc, en volant un article, falsifiant le contenu et le répliquant un peu partout, se fait de la pub gratis, et par conséquent arnaque les gens (oui, pipeauter des tests c’est induire en erreur des clients potentiels donc arnaquer les gars).

Dans le doute, abstenez vous absolument d’acheter du VIGARoc et achetez des stimulants que je teste réellement. Ce comportement de voyou du web n’est pas supportable, il n’y a pas de raison qu’ils gagnent le moindre euros.

Mais … attendez …

Je viens de recevoir la nouvelle !!!

NXPL, ce site absolument incroyable sur la sexualité (mon site quoi) vient de se faire adouber par les médecins. Du coup, j’ai fait une campagne photographique avec des vrais potes médecins … oui oui je vous assure … croyez moi … allez quoi …

Wow, ça c’est la classe ! Et je suis médicalement approuvé avec TROIS médecins portant des stéthoscopes !!!!!

…. attendez ….

Non c’est de la folie, 7 médecins qui certifient mon travail, blog et … et les trois premiers ont des stéthoscopes !!!! après de toute façon ils sont flous …

NXPL, le site qui met le sourire aux médecins qui portent des stéthoscopes …. classe !

Approuvé Médicalement, NXPL permet d’avoir de meilleures érections matinale, en soirée, et entre 14h22 et 15h34. De plus, l’effet de NXPL est incroyable, lisez ce témoignage d’un lecteur par exemple :

Depuis que je lis NXPL 5 fois par jours, ma femme est revenue, je bande comme un âne, mon chef me respecte à nouveau au travail et j’ai gagné au loto. C’est incroyable, NXPL a changé ma vie, c’est si simple que c’est difficile à croire !

Il suffit de donner 100 000 euros à NXPL en dons et l’on est à nouveau heureux dans sa vie ! Je ne comprends pas pourquoi ce secret a été si bien gardé depuis des années.

Merci NXPL, je suis l’homme le plus heureux du monde maintenant ! Merci infiniment !

– Roger L, Ouzbékistan

Allez hop, on partage cet article SVP car le comportement de VIGARoc doit être dénoncé, il n’est pas acceptable de tromper les gens avec de faux tests. A bon entendeur salut !

EDIT de NXPL du 31/08/2014: Suite à mon article, le responsable du programme d’affiliation dans laquelle se trouve cette marque s’est excusé, la faute est dûe une freelance qui a fait un peut de zêle et disons le n’importe quoi pour cet affilié ahah. Bon, les articles sont enlevés du net, cela démontre la volonté de discuter et de régler les problèmes. Merci pour cela.

Quitter la version mobile