Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Les fantasmes d’Adam de décembre (NSFW)

Je continue ma série de fantasmes que j’avais commencé cet été (l’article est ici) et qui avait absolument ravi mes lectrices féminines. L’idée est de vous dévoiler mes fantasmes les plus intimes et de vous permettre aussi de les commenter par la suite.

Vous plaisent-ils, les trouvez vous terriblement chauds ou simplement dégoutants, etc… Alors, tenez bien vos petites culottes, il risque d’y avoir une humidité soudaines et bienvenue 🙂 (en tout cas je l’espère pour vous).

Tu nous regarderas faire l’amour, tout en caressant ton sexe, délicatement, du bout de tes doigts. L’humidité envahissante de ta mouille sur la pulpe de tes doigts, les odorants de ton jus si délicieux.

L’excitation au plus haut, tu nous rejoindras alors à nous pour enfin délivrer ton excitation. Tu t’approcheras par derrière, sans bruit pour enlacer enfin celle qui me monte, lui baiser le dos et lui pétrir les seins pendant qu’elle me chevauchera jusqu’à l’orgasme en suçant tes doigts…

Ma queue dans ton fondement, toi me chevauchant, gémissant, tes muscles palpitant sous les va et vient de ma chair dure. Le chaleur qui monte et oui, l’orgasme qui vient, ton cul qui chauffe, ta chatte qui palpite, qui suinte, qui prend son autonomie, pilote ton corps.

Le temps se suspend, la tête tourne, les gémissements se font cris, et là tu explose sur mon torse de ton jus. Je me sens recouvrir de ce liquide divinement chaud et décadent, qui coule sur moi. Tu m’asperge, m’inonde et cela me plait tellement que je ne peux me retenir de mélanger à ta mouille à mon sperme pour terminer tous les deux à bout de souffle, recouvert du fruit liquide de nos ébats qui parfumera notre repos l’un sur l’autre…

Je suis à toi, excité et prêt à me livrer à l’ensemble de tes désirs. Je veux être ta chose, la marionnette que tu prend et pilote. J’abandonne toute vélléité de contrôler la situation et je ne désire plus qu’une chose. Que tu prenne les chose en main, que tu me baise, me fasse jouir ou attendre, que tu me frustre et me récompense.

Le bâillon entre les dents, je bave de plaisir pour toi, le temps est suspendu, ta bouche sur mon corps si délicieuse. Maitresse, baise moi encore…

Tu voulais jouir, alors cette fois ci tu jouira mais différemment. J’ai envie ce soir de t’exténuer et de te mater. De voir tes yeux se révulser sous le plaisir, de voir ton corps lutter contre l’orgasme qui vient inéluctablement, de te voir trembler, convulser et subir sans échapper à la montée soudaine de la chaleur dans ton bas ventre et de ces palpitations soudaines si fortes qu’elles résonnent jusque dans ta tête.

Sans pouvoir rien dire, bavant sur tes seins, ton corps, lubrifiant toi même ton sexe avec ta propre bave qui coule depuis ta bouche, tu trempe ton pantalon. Pendant que moi, je me masturbe lentement en face de toi. Je t’admire, j’admire la beauté de tes orgasmes, ton énergie, ta beauté tout simplement, je profite de ces sublimes images que j’enregistre dans ma tête jusqu’à ce que tu n’en peuves plus de jouir pour toi, pour moi, pour nous …

Oh, tu arrives harnachée, avec ce sexe attaché par du cuir et de l’acier, qui sangle ton corps et tes fesses. Ce beau sexe d’homme qui te transforme en une créature mythique, mystique, fantastique. Je me transforme en femme, je suis ton trou, béant, le néant, vient me remplir, pénètre moi, donne moi une âme, un contenu, une signification …

Tu coule tant… ta mouille s’écoule en filets visqueux de ta chatte. L’excitation et la frustration ont transformé ton sexe en fontaine perverse. Le filet de fluide reste accroché à tes lèvres, il s’écoule mais ne se termine jamais, il dessine des motifs sur les draps, tu en as presque honte, moi j’adore, je le respecte, je l’admire, j’en suis fier.

Il n’y a rien de plus bandant que de te voir mouiller, de toucher ce filet chaud avec les doigts, et de m’abreuver à la source, pour y plonger ma langue, gouter ton suc, me noyer dans ton vice …

Et voila, ce sera tout pour ce mois ci, j’espère que mes fantasmes d’hommes vous plaisent et j’attends maintenant vos commentaires sur ces scénarios. Faut-il les réaliser, sont-ils excitants, les avez vous déjà eu ? Fait ?

Quitter la version mobile