Site icon NouveauxPlaisirs.fr

Les œuvres dérangeantes et sulfureuses de H.R. Giger

H.R. Giger est décédé cet été. C’était un très grand artiste qui a bercé mon adolescence par ses œuvres de biomécanique, une forme d’art qui créait des visions fantasmagoriques d’un monde situé entre le vivant et le mécanique.

Pour ceux qui ne le connaitrait pas, c’est lui qui à travaillé sur le design de tout l’univers d’Alien, le Huitième Passager de Ridley Scott. Une empreinte visuelle qui a marqué à jamais le cinéma, une génération et l’histoire de l’art plastique. C’est en lisant l’article de Eve de Candaulie et, je l’avoue fièrement, en regardant sa vidéo très érotique dans le bar d’H.R. Giger que m’est venu l’idée de cet article (sa vidéo est ici, ne la ratez pas)

Aujourd’hui, je ne vais pas parler de science fiction mais revenir au cœur du sujet de mon blog, à savoir le sexe au sens large du terme que qui inclut donc aussi l’art. Ce que l’on connait moins de l’œuvre de H.R. Giger est sa propension à créer des fusions entre les sexes et les machines. Ces œuvres sont moins connues que le design d’Alien, et même si elles restent exactement dans le même esprit, elles sont par le sujet même assez troublantes.

Je tenais donc à rendre un hommage, à ma manière via le sujet de ce site, à ce grand artiste qui nous a quitté. Voici, une galerie des œuvres les plus pénétrantes et décadentes que j’ai pu trouver sur internet. On y voit clairement des pénétrations, mutations, fusion de corps, c’est à la fois sexuel, asexué, excitant et dérangeant. Bref, du vrai art qui fait naitre une émotion (pas forcement positive mais cela reste une émotion forte).

Je vous laisse admirer:

Et vous, que pensez vous de ces œuvres de H.R. Giger ? Cela vous dérange ? Vous plait ?

Quitter la version mobile